Roland Garros 2012: Tsonga, un oeil sur son business…

Posté le 4 juin 2012 par

x0

Jo Wilfried TSONGA - @Iconsport

Jo Wilfried TSONGA - @Iconsport

Le Français Jo-Wilfried Tsonga s’est qualifié ce lundi pour les quarts de finale de Roland Garros 2012 en venant à bout du Suisse Stanislas Wawrinka. Une victoire en deux jours et cinq sets (6-4, 7-6, 3-6, 3-6, 6-4), qui a fait vibrer le court Philippe-Chatrier, mais également les réseaux sociaux sur Internet. Depuis un peu avant 14 heures, le « topic » #Tsonga apparaît dans les sujets tendances de Twitter. Étonnamment, pour une fois, son surnom Kinder Bueno ne fait pas partie du top 10, chose qui était pourtant devenu habituelle avec Jo depuis le début du tournoi, lors de ses victoires. Quoi qu’il en soit, la marque de barre chocolatée est probablement le sponsor du champion qu’on lui associe le plus aujourd’hui. Une galaxie de partenaires plutôt rentable pour Jo, qui, en plus d’être le meilleur joueur de tennis français actuel est aussi le roi de son business. La preuve en chiffres…

En cas de succès à Roland Garros 2012, Tsonga prendra la tête de la money list des Français

Jo-Wilfried Tsonga, c’est aujourd’hui 5,5 millions d’euros de revenus annuels, selon les chiffres de L’Equipe Magazine publiés en mars dernier. Jo est le seul tennisman présent dans le Top 50 des sportifs français les mieux payés (à la 14e place). Grâce à une probante année 2011, ses revenus ont bondi de 2,2 millions d’euros sur un an, même s’ils ne représentent encore que 50% des revenus du leader de la hiérarchie, le footballeur Franck Ribéry. La pub et le sponsoring (Babolat, Adidas, ou encore donc Kinder Bueno) représentent aujourd’hui plus de la moitié de ses revenus. Côté prize money, ce n’est pas mal non plus. Tsonga se hisse à la 2e place de la money list historique du tennis français. Il peut même prendre la tête en cas de succès à Roland Garros 2012.

La page Facebook de Jo-Wilfried Tsonga

La page Facebook de Jo-Wilfried Tsonga

Tsonga, 3e sportif préféré des Français

Mais si Tsonga domine le business français du tennis, il reste néanmoins encore très loin des cadors mondiaux. Roger Federer vit dans un autre monde avec ses 33,6 millions d’euros annuel, selon les chiffres de Forbes. Côté popularité, Jo-Wilfried Tsonga peut se vanter d’occuper la 3e place du classement des sportifs préférés des Français derrière Sébastien Loeb et Sébastien Chabal. Une position qui explique en partie ses jolies revenus publicitaires, mais également sa forte visibilité sur les réseaux sociaux…

Tsonga, le roi du tennis français sur Facebook

Jo est actuellement le tennisman français le plus suivi sur Facebook (250 000 fans, en hausse de 75 000 sur 6 mois) et prend la 2e place sur Twitter derrière l’indétronable Gaël Monfils (50 000 followers contre 160 000 sur La Monf). Là encore, on se trouve encore loin des leaders du tennis sur les réseaux que sont Federer pour Facebook (10,6 millions de fans) et Serena Williams (@serenawilliams) sur Twitter (2,7 millions de followers). Il n’empêche, Tsonga est aujourd’hui, et de loin, le numéro un français du business tennis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.