Sonsporing maillot : comment Jean-Michel Aulas cède sous la pression des Bad Gones, les supporters de l’OL

Posté le 27 novembre 2009 par

x0

Jean-Michel Aulas lâché par ses supporters ! A force de chercher continuellement à sortir des sentiers battus du championnat de France, le patron de l’Olympique Lyonnais a peut-être franchi la ligne jaune, le 8 novembre dernier, en encourageant une initiative de son sponsor Betclic, pour accompagner la visite de l’Olympique de Marseille. Ce devait être « une première en Europe » à savoir qu’un sponsor, propose l’image d’un artiste (le rappeur Kool Shen) dont il est le parrain, pour assurer sa promotion. Le deal envisagé par le site de paris sportifs, le club de l’OL et l’artiste, devait rapporter gros aux trois parties : L’OL, privé par le droit français de toute promotion d’un site de paris sportif affichant, sur son maillot, le dernier album du rappeur Kool Shen que soutient la société Betclic…

Ce jeu de dupe avait été parfaitement étudié pour ne faire aucune entorse à la législation. Ce devait même, selon les propres termes de Jean-Michel Aulas au moment de l’engagement « être une première en Europe. » Las, dans sa précipitation, le président lyonnais a peut-être oublié l’essentiel : ses supporters. Aulas l’ignorait (ou feignait d’ignorer) peut-être mais le rappeur Kool Shen est un grand passionné de foot supporter invétéré… du Paris Saint-Germain. Quand on est fan lyonnais et historique de surcroît, l’initiative a du mal à passer. Elle a d’ailleurs tellement contrarié le très influent groupe des Bad Gones qu’après moultes palabres et explications en règle, la direction lyonnaise a finalement promis au groupe d’afficher son logo sur le maillot de l’équipe, au cours du match de Ligue 1 face à Rennes.

Dans un communiqué officiel, la direction lyonnaise donne une version très personnelle de son geste en expliquant qu’il n’émane pas d’elle mais de son sponsor Betclic. Au nom de sa société, le président de Betclic, Nicolas Béraud a d’ailleurs expliqué vouloir « remercier les supporters de l’Olympique Lyonnais, qui durant ces dernières semaines, ont soutenu sans faille leur club, notamment  lors des trois derniers matchs contre Saint-Etienne, Liverpool et Marseille. » Pourquoi seulement ces trois dernières semaines et surtout pourquoi à ce moment là de la saison même pas un mois après la réception de l’Olympique de Marseille ? Et pourquoi finalement chercher la petite bête ; l’essentiel n’étant pas que tout soit rentré dans l’ordre ?…

Cresus Tensile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.