Sponsors troubles du PSG, de l’ASSE, de l’OM ou de l’OL

Posté le 2 avril 2016 par

x0

Il s'affichent sur les shorts ou les maillots des clubs de Ligue 1 mais n'ont pas forcément très bonne réputation. - @Facebook

Il s’affichent sur les shorts ou les maillots des clubs de Ligue 1 mais n’ont pas forcément très bonne réputation. – @Facebook

« Fuyez ces sites ». C’est la conclusion de Benoît de Juvigny, secrétaire générale de l’Autorité des marchés financiers (AMF) donnée sur Rue89. « Ces sites » dont il parle, vous promettent de faire d’énormes profits avec l’argent que vous leur confiez, par des opérations de Forex (un marché d’échange de monnaies), notamment. Certains sont sponsors maillots ou shorts, présents dans cinq club de foot de Ligue 1 : le PSG, l’OM, l’OL, l’ASSE, l’OGC Nice et l’AS Monaco.

Les sites de trading qui soutiennent le foot français ne sont pas forcément de bonne réputation

Pour beaucoup d’entre eux basés à Chypre, ils ne sont pas nécessairement dans l’illégalité. Pourtant la pratique inquiète les autorités françaises qui ont décidé d’agir sur le sujet, en entamant une campagne de sensibilisation du grand public, pour prévenir sur les risques encourus. D’après l’Autorité des marchés financiers, l’opération serait perdante pour neuf clients sur dix. Ces six derniers années, ce sont près de 4,5 milliards d’euros qui auraient ainsi été perdus, par ceux qui pensaient au contraire, se remplir les poches.

Rien qui n’interdise de communiquer via les clubs de Ligue 1

Bien que la France tente de lutter plus efficacement contre ces ces courtiers du web, il n’y a légalement rien, en l’état actuel, qui empêche ces sociétés et les clubs de foot français de communiquer conjointement.

A lire aussi

OM – Ils gagnent combien les joueurs phocéens cette saison 2015-2016 ?

Bienvenue à bord d’Air Benzema


Dans le jet privé de Karim Benzema par Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.