Stade Toulousain: « Nous avons dans le viseur les 200000 fans »

Posté le 23 décembre 2011 par

x0

Stade toulousain - @Iconsport

Stade toulousain - @Iconsport

Dans le monde du rugby, le Stade Toulousain ne se distingue pas que sur le terrain. Il se fait aussi remarquer sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, le Stade est le seul club de France à disposer de plus de 100 000 fans sur sa page Facebook officielle. Une domination sans partage et une popularité digne d’une grande formation de Ligue 1 de football. L’équipe de la ville rose culmine aujourd’hui à 170 000 fans, alors que son dauphin du Top 14, l’ASM Clermont-Auvergne, en enregistre 42 000. Qu’est-ce qui explique cet écart ? Quels sont les futurs objectifs du Stade Toulousain sur Facebook et comment le club communique-t-il avec ses fans ? Jacques-Olivier Barthez, responsable d’Internet et des réseaux sociaux au Stade explique tout pour Sportune.

Aujourd’hui, la page Facebook officielle du Stade Toulousain compte 170 000 fans, 1er club de rugby français sur le réseau. Avez-vous des objectifs chiffrés sur votre présence dans les réseaux sociaux dans le moyen et le long terme ?


Jacques-Olivier Barthez: « Il est difficile d’avoir aujourd’hui des objectifs précis, car l’utilisation sérieuse des médias sociaux par les clubs ou institutions du rugby en France est relativement récente. Nous avons dans le viseur le cap des 200.000 fans pour la page officielle du club, mais c’est avant tout pour le côté symbolique du chiffre. Plus que des objectifs quantitatifs, nous sommes avant tout focalisés sur le qualitatif. Avoir un nombre excessivement élevé de fans « passifs » ne présente que peu d’intérêt. C’est pourquoi depuis le début de la saison sportive, nous tentons de renforcer encore un peu plus l’aspect communautaire de nos réseaux sociaux, notamment en développant les interactions entre nos fans et les réseaux sociaux du club.

– Quelle est la stratégie du Stade Toulousain pour développer sa présence sur les réseaux sociaux ?
Nous essayons de mettre en avant nos réseaux sociaux sur tous les outils de communication qui sont à notre disposition : Le site Internet officiel, bien sûr, mais aussi notre Web TV, le magazine papier du club, les écrans géants du stade Ernest-Wallon et du Stadium, les annonces micros lors des matchs à domicile… Est actuellement à l’étude: une parution dans la presse quotidienne régionale pour la promotion de nos réseaux sociaux.



- Combien de personnes s’occupent actuellement de la communication du Stade Toulousain sur Facebook et Twitter ?
Il n’y a pas de personne attitrée au club pour se consacrer exclusivement aux réseaux sociaux. Mais leur gestion relève de la compétence de deux personnes, dont moi-même, qui ont par ailleurs d’autres missions au club. Mais une chose est certaine, la part de temps consacrée à Facebook et Twitter est considérablement à la hausse depuis un an.

« Le PSG a une gestion de ses réseaux sociaux très pertinente »



- Quel club, selon vous, en Europe aujourd’hui, est le plus efficace sur les réseaux sociaux dans le rugby ou ailleurs ? Quel est votre modèle ?

Nous n’avons pas de modèle à part entière. Nous essayons modestement de trouver des idées pour développer des contenus originaux pour nos réseaux sociaux. 
Mais bien entendu, nous sommes très attentifs à ce qu’il se fait dans le monde du sport professionnel au niveau des réseaux sociaux. Le PSG, qui vient d’être élu meilleur club numérique français, a tout de même une gestion de ses réseaux sociaux qui, autant dans le fond que la forme, nous semble très pertinente. (Lire notre interview du community manager du PSG)

– Plus globalement, quels sont les joueurs du Stade Toulousain les plus adeptes des réseaux ? Le club a-t-il un droit de regard sur ce qu’ils communiquent  ?

De plus en plus, les joueurs toulousains se familiarisent avec les réseaux sociaux. On note d’ailleurs que l’immense majorité d’entre eux sont plus Twitter que Facebook. Si Clément Poitrenaud, Vincent Clerc ou Patricio Albacete sont assidus, ce n’est rien en comparaison de Luke McAlister, qui « tweete » un nombre incalculable de fois par jour. 
Le club est attentif à l’utilisation des réseaux faite par les joueurs, mais c’est avant tout de la curiosité, pas de la surveillance. Et les joueurs professionnels actuels connaissent très bien les enjeux de la communication, et au Stade Toulousain, je n’ai pas encore vu de publication émanant de l’un d’entre eux qui soit sujette à controverse.

Guy Novès, la star du Stade Toulousain sur Facebook

– Quels sont les joueurs qui génèrent le plus de commentaires sur vos pages ?

Sans surprise, les joueurs à forte notoriété médiatique suscitent le plus grand nombre de réactions : Thierry Dusautoir, Clément Poitrenaud, Vincent Clerc pour ne citer qu’eux…
Mais la personnalité du sportif qui obtient le plus grand suivi est sans conteste Guy Novès, le manager général, qui arrive nettement devant les joueurs dans ce domaine.

– Quelle est l’utilité pour un supporter du Stade Toulousain de devenir fan de la page Facebook et de s’abonner au fil Twitter du club ?
C’est l’occasion pour lui de ne pas perdre une miette de l’actualité du club, et de suivre cette actualité en temps réel. Cela lui permet aussi de découvrir des contenus totalement exclusifs, car de plus en plus, nous nous efforçons d’avoir des news propres à chaque réseau social, qu’il s’agisse de photos, vidéos, articles ou jeux.
L’époque où nos réseaux sociaux n’étaient qu’un système de liens vers le site officiel est désormais, et heureusement, loin derrière nous. »

Découvrez la page Facebook officielle du Stade Toulousain

Découvrez le Stade Toulousain sur Twitter, @StadeToulousain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.