Suarez, James Rodriguez: Combien faut-il qu’ils vendent de maillots pour être rentable ?

Posté le 17 août 2014 par

x0

Pour amortir James Rodriguez par la vente de maillots floqués à son nom, le Real Madrid devra vendre au moins 2 millions de tenues. - @Facebook

Pour amortir James Rodriguez par la vente de maillots floqués à son nom, le Real Madrid devra vendre au moins 2 millions de tenues. – @Facebook

Il est de coutume pour les clubs qui dépensent des sommes folles dans l’indemnité d’un joueur, de se réfugier derrière l’argument marketing pour justifier leur achat. Au Real Madrid par exemple, Florentino Perez a toujours dit qu’il amortirait le transfert de Cristiano Ronaldo (acheté 94 millions d’euros), tout ou partie grâce au commerce des maillots floqués à son nom.

Mais combien faut-il en vendre au juste pour équilibrer les comptes ? Le site espagnol Diario Gol s’est penché sur la question en prenant pour exemple les deux transferts de l’été en Liga : Luis Suarez (81M€) au FC Barcelone et James Rodriguez (80M€) au Real Madrid.

Diario Gol part du principe que sur un maillot vendu, le club reçoit de 10% à 40% du prix suivant la marge négociée par les clubs. En Espagne, un maillot de Luis Suarez ou de James Rodriguez – l’un étant fabriqué par Nike (ceux du Barça) l’autre par adidas – se négocient approximativement à 100 euros.

En prenant la fourchette haute à 40%, Diario Gol estime qu’il faudrait aux deux géants espagnols qu’ils écoulent deux millions de tuniques. Et huit millions dans le cas d’un pourcentage à 10% du prix. Sachant que les deux rivaux espagnols écoulent chaque année 1,5 millions de maillots environ, quelques années seront donc nécessaire avant qu’ils n’amortissent totalement leurs joueurs par ce seul biais-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.