Super Bowl 2012: 88000$ de primes pour les Giants !

Posté le 6 février 2012 par

x0

Eli Manning et les New york Giants remportent le Super Bowl 2012 - @Iconsport

Eli Manning et les New york Giants remportent le Super Bowl 2012 - @Iconsport

Le Super Bowl 2012 a tenu toutes ses promesses, dimanche à Indianapolis, avec un spectacle à la hauteur de l’évènement médiatique que représente la grand finale de l’année du foot US. D’un point de vue sportif, les New York Giants d’Eli Manning sont venus à bout des New England Patriots de Tom Brady, dont nous vous présentions le château à 30M$ il y a quelques jours, sur le score très accroché de 21 à 17. Financière parlant, cette victoire représente aussi un petit pactole pour les Giants. Chaque vainqueur du Super Bowl reçoit cette année une prime de victoire de 88 000 dollars, comme le précisait le site touchdownactu.com avant le coup d’envoi du Super Bowl 2012.

Le Super Bowl 2012, c’est 88 000$ de primes pour les Giants et 44 000$ pour les Patriots

Du côté des Patriots, on se consolera avec un chèque de 44 000 dollars réservé à chaque finaliste. A noter que lors de la première édition de cet énorme évènement (en 1967), il y a maintenant 45 ans, chaque joueur de l’équipe gagnante recevait alors une prime de 15 000 dollars. Celle-ci a donc été multipliée par quasiment 6 en l’espace d’un demi-siècle. Néanmoins, la somme ne paraît pas démesurée vu l’ampleur de l’évènement et ses fameux spots publicitaires à 3,5 millions de dollars les 30 secondes. Si on compare ces chiffres aux primes que l’on a l’habitude de constater dans le football, on constate que les stars de la NFL sont loin d’être les sportifs les mieux payés au monde.

Les primes du Super Bowl 2012, bien loin de celles du football

Pour exemple, les joueurs du FC Barcelone avaient chacun gagné plus de 750 000 euros de primes en juin dernier pour leur seule victoire en Ligue des Champions. Côté salaires, là aussi, le salary cap (limitation des rémunérations) imposé par la NFL limite les extravagances que l’on peut constater très souvent dans le monde du ballon rond. Seuls quelques joueurs sortent véritablement du lot. Tom Brady, le quarteback des Patriots en fait partie. L’Américain était dimanche le joueur le mieux payé du Super Bowl 2012.

Tom Brady, joueur le mieux payé du Super Bowl 2012

Son salaire est estimé par le magazine économique américain Forbes à 18 millions de dollars (3e plus grosse rémunération de NFL), soit 13,8 millions d’euros annuel. C’est un peu plus que le salaire de Cristiano Ronaldo au Real Madrid. Dans le football à la mode européenne, Tom Brady serait le 2e joueur le mieux payé au monde. A noter que du côté des entraîneurs, Bill Belichick, le boss des New England Patriots, est le coach le mieux payé de la planète foot US. Il gagne 7,5 millions de dollars annuel. C’est… moins que le salaire de Carlo Ancelotti, l’entraîneur du PSG.

Dégustez les meilleures pubs du Super Bowl 2012

La valeur financière des équipes de NFL : 1. Dallas Cowboys, 1,85 milliards $

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.