The Mole – Bons baisers de Malte

Posté le 10 décembre 2015 par

x0

The Mole, une histoire à cheval entre fiction et réalité à découvrir tous les jeudis sur Sportune.

The Mole, une histoire à cheval entre fiction et réalité à découvrir tous les jeudis sur Sportune.

– Tu sais que Morgan Freeman est fan de cet endroit ?, rigola l’Épouvantail s’agitant sur son fauteuil dans le lobby du Mandarin Oriental Hyde Park Hôtel. Comme Sophie Marceau d’ailleurs, qu’elle belle femme…

Le Prince songea à Sophie Marceau, il l’avait croisé à plusieurs reprises et estima qu’effectivement l’actrice française était merveilleuse, bien que son jeu dans certain film fût douteux. Le verre de Whisky vide, une nouvelle commande fit quitter le serveur de la pièce.

Regardant de droite à gauche, l’Épouvantail baissa d’un ton le son de sa voix et se rapprocha de son interlocuteur. L’heure était à la confession.

– Le président du club hollandais de Twente, Aldo van der Laan a démissionné. Une enquête sur son cas est en cours car il aurait reçu 5 millions d’euros de la part de Doyen en échange d’un pourcentage sur les futurs transferts de sept joueurs du club. C’est le début de la fin.

– Football Leaks a encore frappé c’est cela ?, demanda le Prince

– Exactement. Doyen a annoncé qu’ils ont été piratés et sans démentir le contenu des documents divulgués, mais les pratiques sont loin d’être belles au moment ou les instances interdisent la propriété de tiers. Et tu sais de quoi je parle hein ?

En effet, l’entreprise Gray Ghost du Prince était une société créée en 2012, surfant sur les droits tiers des joueurs africains sur le marché. Une petite affaire lucrative qui a été mise à mal depuis le 1er Mai. Mais jamais la société basée aux Seychelles n’avait agit comme Doyen, en payant pour contourner. Au contraire, elle cherchait un moyen de continuer à profiter du système sur une autre base intermédiaire.

– Ce qui est intéressant dans les documents divulgués c’est l’affaire Neymar, lâcha l’Épouvantail après une gorgée de Whisky apporté par le serveur.

– J’avais su que Neymar avait vendu ses droits auparavant une société brésilienne détenue par Batista, IMX je crois. Expliqua le Prince

– C’était en 2012, oui, Eike Batista avait crée une agence pour permettre une planification stratégique de la carrière et l’après carrière et la possibilité d’activité internationale pour Neymar, lisait l’Épouvantail les yeux posés sur son carnet à la couverture de cuir noir. C’est exactement le terme, je lis pour ne pas me tromper.

– Sauf que Batista a chuté, il n’est plus milliardaire et Neymar est plus riche que lui désormais d’après ce que je sais, ricana le Prince.

– Mais IMX a été vendue en janvier au groupe d’Abu Dhabi Mubadala. De plus Neymar a aussi signé un accord avec 9nine de Ronaldo en avril 2011, un contrat donnant le droit exclusif de trouver des sponsors brésiliens au joueur pour qu’il soit toujours en contact avec son pays, compléta l’Épouvantail, ne relevant pas la moquerie du Prince.

Le Prince porta le verre à ses lèvres, voyant la jolie brune entrevue quelques minutes auparavant redescendre les escaliers de marbre.

– L’accord entre Neymar et Doyen remonte à août 2012. Celui passé avec IMX à novembre 2012. Doyen a déboursé 6 millions d’euros pour obtenir les droits de commandite mondiale de Neymar. Mais dans le détail l’accord est bien restrictif. Il indique que le fond a le droit de vendre l’image du joueur dans le continent asiatique, Angola, Mexique, Russie, Turquie, Royaume-Unis et les USA. Mais il y a restriction dans ces deux pays, précisa l’Épouvantail.

– Peut-être que Doyen a fait comme Cristiano Ronaldo avec Mint Media en Juin en vendant ses droits.  Sauf que pour Ronaldo, le Real a les droits monde et Mint les droits exclusivement asiatique. Finalement ce bon Cristiano n’a plus de droits de lui même. Cela lui rapporte quand même 10 millions d’euros sans rien faire, pensa à haute voix le Prince…

– Sauf que pour Ronaldo c’est chaque année pendant 6 ans qu’il va toucher un fixe. Comme Rooney l’a fait avec Manchester United. Pour Neymar c’est 6 millions d’achat simple et ensuite Doyen reverse entre 2012 et 2016, 60% des revenus perçus et ensuite c’est 20% jusqu’en 2017, et l’exclusivité est perdue. Pour être dans le détail, je comprends que pour le Royaume-Unis et les USA c’est seulement 30 et 20%. Enfin, Doyen doit reverser 2,5% si la somme des 6 millions est dépassé dans la fondation de Neymar.

L’Épouvantail s’arrêta nette dans sa démonstration. Le serveur venait lui transmettre un message sur un plateau. En ouvrant le papier plié en deux, ses yeux s’illuminèrent. Il y avait un numéro de téléphone et le numéro d’une chambre.

Probablement la jolie brune, estima le Prince en buvant une dernière gorgé du savoureux Whisky, avant de prendre congé de son interlocuteur qui avait déjà autre chose en tête.

A suivre…

The Mole est un essai à la frontière de la fiction et de la réalité. Les personnages ou les lieux sont empruntés au réel, mais les situations de jeu relèvent de l’imaginaire et s’inspirent de l’actualité sportive, du moment. La vraie…

Les infos et les chapitres précédents de The Mole, la série de Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.