Tour de France 2017 – Quick-Step champion des primes sur la première semaine

10 juillet 2017 à 15:35 par Thomas

1

A chaque fois que Marcel Kittel lève les bras, ce sont des primes en plus pour la Quick-Step. – @Facebook

Si la Team Sky domine jusqu’ici l’édition du Tour de France 2017, avec un maillot jaune de leader d’abord porté par l’infortuné Geraint Thomas, puis son leader Chris Froome, au niveau des primes, la formation anglaise a trouvé plus forte qu’elle, sur ces neuf premiers jours de course. L’équipe Quick-Step Floors a moissonné plus large, principalement grâce à son redoutable sprinteur allemand, Marcel Kittel.

La Sky battue par l’équipe Quick-Step Floors sur les primes de la première semaine du Tour de France 2017

Ses trois victoires d’étapes, ses jours passés en maillot vert et toutes les autres bonifications gagnées sur cette Grande boucle, portent le total des primes acquises jusqu’alors, à 51.660 euros. Soit quand même une part bien plus importante que les autres équipes du peloton, y compris de la Sky, deuxième, avec 38.430 euros. Les écuries françaises ne sont pas (toutes) en reste. La FDJ est troisième, grâce à Arnaud Démare notamment, vainqueur d’étape, puis porteur du maillot vert, avant son élimination, dimanche, pour des raisons de délais impartis.

La FDJ et Direct Energie sur le podium ou à son pied

Direct Energie suit, au pied du podium, avec 25.190 euros de primes et une belle victoire d’étape pour Lilan Calmejane. C’est d’autant plus significatif que l’équipe de Jean-René Bernaudeau aligne l’un des plus faibles budgets de ce Tour de France 2017. Rappelons, à propos des primes (dont le détail de toutes est à consulter ici), qu’une victoire d’étape rapporte 11.000 euros à celui qui la décroche, qu’un vainqueur de sprint intermédiaire touche 1.500 euros, que celui qui passe premier au sommet d’un col hors catégorie est bonifié de 800 euros, ou qu’à chaque jour, le combatif de l’étape reçoit 2.000 euros.

Des primes généralement partagées entre tous les coureurs d’une même équipe

Tout cela sans oublier la règle tacite mais propre à la très grande majorité des équipes qui est de partager les primes entre tous les coureurs d’une même écurie. D’abord car ces primes ne sont que des bonus, indépendantes des salaires que reçoivent les coureurs. Mais surtout parce qu’une victoire ne se construit jamais sur un homme seul. Le propre des grands champions est aussi de savoir bien s’entourer.

Le détail des primes gagnées par les équipes du Tour de France 2017 après 9 jours de course





One Response to Tour de France 2017 – Quick-Step champion des primes sur la première semaine

  1. Gilbert Duroux says:

    ÇA NE PAIE QUAND MÊME PAS BEAUCOUP PAR RAPPORT À D’AUTRES SPORTS MOINS EXIGEANTS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑