Transfert foot – Ces clauses étranges inclues dans le contrat de Carlos Tevez

Posté le 27 janvier 2016 par

x0

Le Boca Juniors a pris quelques précautions avant d'embaucher Carlos Tevez. - @Facebook

Le Boca Juniors a pris quelques précautions avant d’embaucher Carlos Tevez. – @Facebook

Carlos Tevez a la réputation du mauvais garçon collée à la peau. On en veut pour preuve les clauses de son contrat signé avec le Boca Juniors suite à son transfert de la Juventus Turin et qui nous ont été révélées par le site Football Leaks. Carlos Tevez étant capable de tout, y compris du pire, son club a tenté de se prémunir au maximum en couchant par écrit, certaines règles à ne pas dépasser.

La mauvaise réputation de Carlos Tevez lui colle à la peau

Parmi les clauses inclues, certaines coulent sous le sens mais ont quand même été actée. Comme par exemple, l’obligation qui lui est faite d’assister à tous les entraînements e matchs décidés par le coach et/ou le staff technique du Boca Juniors. Cela vaut pour l’équipe première mais aussi, si cela doit être décidé pour l’équipe réserve. C’est que par le passé, notamment à Manchester City, il est déjà arrivé à Tevez de partir sur un coup de tête, bouder seul dans son coin.

Etre bon ambassadeur du Boc Juniors sur le terrain et en toute situation

Autres obligations qui lui est faite, celle de se contrôler avec les médias. Ce n’est pas/plus à la presse que Tevez devra désormais confier son mal-être. Sous peine là encore de s’exposer à des sanctions. Même chose avec les employés du club de Buenos Aires avec qui il doit se montrer cordial, ses partenaires qu’il doit respecter en toutes circonstances, sa direction et les supporters. En clair, Carlos Tevez doit être un bon ambassadeur.

Ne pas se battre, faire de la moto ou jouer au casino parmi les clauses les plus originales

Et quand il n’est pas sur le terrain ou en fonction avec son club, Carlos Tevez a d’autres devoir à tenir, beaucoup plus étonnant ceux-là. Pas tant l’interdiction qui lui est donnée de pratiquer une activité sportive dangereuse comme le ski ou le jet-ski ; cela vaut pour beaucoup de footballeurs. Mais le fait de ne pas pouvoir rouler en moto, de ne pas avoir le droit de parier ou de jouer au casino et même de ne pas se battre. Avec Carlos Tevez, mieux vaut donc tout acter par écrit car on n’est jamais vraiment sûr de rien !

Dans le même registre…

Arsenal transfert – Indemnité, clauses, échéances… Ce qu’a vraiment coûté Mesut Özil

Bienvenue chez Neymar


FC Barcelone-La maison de Neymar en catalogne par Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.