Transfert foot: Ils recrutent grâce à Football Manager !

25 janvier 2012 à 9:57 par Palissarde

0

C’est un sujet apparemment tabou dans le milieu du football. Mais pourtant, le phénomène semble bien réel… Certains clubs de football utiliseraient régulièrement le célèbre jeu vidéo de simulation de management Football Manager pour dénicher les prochaines perles de leur équipe. On ne sait pas si c’est ainsi que le PSG, par exemple, s’est amouraché (sans parvenir à les convaincre d’ailleurs) de Pato, Tevez ou Beckham durant ce marché des transferts hivernal très agité, mais le journal L’Equipe de ce mercredi nous livre une anecdote qui ne manque pas de piquant au sujet d’un autre club de Ligue 1: l’OGC Nice.

Un transfert via Football Manager en Ligue 1 ?

Dans un dossier consacré aux statistiques dans le monde du football, le quotidien explique comment un observateur du club azuréen a repéré le Serbe Nemanja Pejcinovic (actuel défenseur central des Aiglons), en 2010, grâce à Football Manager. Dans plus de 50 pays, 1 500 personnes se chargent en fait toute l’année d’accumuler les statistiques sur les joueurs et de juger leur performance pour le célèbre titre de Sega. Une mine d’information crédible, au point qu’elle semble donc aujourd’hui séduire les chasseurs de tête.

Des directeurs sportifs utiliseraient Football Manager pour trouver la perle rare sur le marché des transferts

« Quelques directeurs sportifs ou recruteurs l’utilisent comme outil en Angleterre mais aussi chez nous. Mais c’est un sujet un peu tabou dans le milieu, commente pour L’Equipe Jérôme Boudin, le responsable de la base de données de Football Manager en France. Alors, le prochain Lionel Messi sera-t-il détecté dans les bases de données d’un jeu de football ? Pourquoi pas. En tous les cas, pour une simulation qui coûte entre 35 et 49 euros, voilà un investissement pas cher si celui-ci peut aider à trouver une perle rare qui peut valoir plusieurs millions d’euros…

Ceara et sa superbe Porsche blanc





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑