Tsonga, Pouille, Gasquet… Combien les Français ont gagné au cours de leur carrière ?

26 novembre 2017 à 18:35 par Thomas

0

Leader de l’équipe de France de tennis, Jo-Wilfried Tsonga est aussi celui qui a ramassé le plus de primes en carrière. – @Facebook

Le tennis français est sur le toit du monde. La bande de Yannick Noah a décroché, ce dimanche, le 10e titre de la France en Coupe Davis, le premier depuis seize ans et la victoire sur l’Australie. La Coupe Davis, c’est l’épreuve en équipe par excellence, elle est gérée par l’ITF mais indépendante du circuit ATP sur lequel oeuvre toute la saison, les meilleurs joueurs nationaux, parmi lesquels, Jo-Wilfried Tsonga, Lucas Pouille, Richard Gasquet, Gaël Monfils, Gilles Simon ou Julien Benneteau pour quelques mois encore. C’est là que les joueurs gagnent principalement leur argent, sur des tournois dotés de primes plus ou moins élevées, selon la catégorie (Grand-Chelem, Masters 1000, Challenger…).

Jo-Wilfried Tsonga domine, devant Richard Gasquet, le gains des primes financières sur le circuit ATP

Depuis qu’il est professionnel sur le circuit, Jo-Wilfried Tsonga a déjà cumulé plus de 20 millions de dollars (16,8 millions d’euros). Le Manceau a l’avantage de sa génération, car depuis quelques saisons, les primes distribuées ont explosé, sous l’effet de droits de diffusions et de recettes à la billetterie, en augmentation régulière. La preuve étant que Tsonga a remporté près de sept fois plus financièrement, que son capitaine Yannick Noah (3.440.660 dollars pour lui, en carrière), sans n’avoir jamais gagné de tournoi du Grand-Chelem. Yannick Noah, aujourd’hui payé par la Fédération française de tennis pour son rôle à la tête des Bleus, n’est même pas dans le Top 20 des Français les mieux rémunérés sur le circuit.

Seules sont prises en compte les primes sur le circuit et non les autres revenus possiblement gagnés ailleurs

Précision par ailleurs importante que d’insister sur le fait que l’on ne parle que des primes engrangées dans les épreuves ATP. Ne sont pas pris en compte les bonus, notamment reçu lors de tournois exhibitions, ni les éventuelles primes de la FFT pour la Coupe Davis et surtout pas les revenus du sponsoring, notamment pour les plus populaires d’entre eux comme Tsonga (il a adidas pour équipementier, il fut anciennement l’image de Kinder et aujourd’hui celle de Rexona).

Lucas Pouille est encore loin dans la hiérarchie mais l’avenir appartient au joueur de 23 ans

Au bout du compte, les « gros » du moment sont tous dans des proportions supérieures à 7 ou 8 millions de dollars. Tous, à l’exception du plus jeune Lucas Pouille, celui qui a donné ce dimanche, le point décisif à la France. Le Nordiste a gagné 4.514.157 dollars (3,78M€) depuis ses premiers échanges dans les épreuves ATP. Avec près de dix ans de moins que Jo-Wilfried Tsonga, il a largement le potentiel pour viser plus haut à l’avenir, en probable numéro un français des primes gagnées.

Ce que les tennismen français ont financièrement gagné au cours de leur carrière sur le circuit ATP

  • 1. Jo-Wilfried Tsonga = 20.397.470$
  • 2. Richard Gasquet = 15.736.856$
  • 3. Gaël Monfils = 13.744.378$
  • 4. Gilles Simon = 12.423.494$
  • 5. Fabrice Santoro = 10.013.832$ *
  • 6. Julien Benneteau = 8.683.783$
  • 7. Nicolas Mahut = 8.628.669$
  • 8. Michael Llodra = 8.533.350$ *
  • 9. Sébastien Grosjean = 8.131.803$ *
  • 10. Arnaud Clément = 7.125.228$ *
  • 11. Jérémy Chardy = 7.041.081$
  • 12. Cédric Pioline = 6.921.029$ *
  • 13. Paul-Henri Mathieu = 6.288.150$ *
  • 14. Guy Forget = 5.669.934$ *
  • 15. Benoit Paire = 5.112.535$

* Joueurs retraités des courts de tennis





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑