Archives du mot-clé adidas

PSG, ASSE, OM, OL, LOSC… Combien ils coûtent les maillots des clubs de Ligue 1 ?

A 95€, le maillot de l’AS Monaco est le plus cher de Ligue 1. – @Twitter/ASM

Un chouïa moins de 79 euros, c’est approximativement le prix d’un maillot d’une équipe du championnat de France élite. L’AS Sain-Etienne, sinon le LOSC, le SCO Angers ou le Montpellier HS sont dans cette fourchette de prix, en cette saison 2017-2O18 de Ligue 1. Sachant que les « gros clubs » comme le Paris SG, l’Olympique Lyonnais ou l’AS Monaco proposent deux versions, l’une « replica » moins chère et moins technique, l’autre « stadium » ou « pro », identique aux tenues que portent les joueurs en match. Serait-ce parce que c’est la der’ d’adidas au club phocéen ? Toujours est-il que contrairement à Lyon que la marque allemande habille également, l’Olympique de Marseille n’a, cette saison, qu’une seule version à proposer.

Le maillot de l’AS Saint-Etienne est dans la moyenne, ceux du Paris SG, de l’OM ou de Monaco dans la fourchette haute

Attardons-nous seulement sur les modèles communs à tous les clubs, vendus entre 95 euros, le maillot le plus cher à l’AS Monaco et 65 euros, celui du promu Troyes. Selon les équipementiers (ils sont douze cette saison, un record) et la notoriété des clubs, les prix diffèrent parfois grandement. Il y a même des écarts entre les clubs d’un même équipementier ; Nike vend par exemple 95 euros le maillot des champions de France monégasque, 85 euros celui du Paris Saint-Germain, 75 euros celui de Montpellier ou 69,9 euros pour le grenat du FC Metz. A noter que les données ci-dessous, recueillies par le spécialiste des promos et des coupons de réduction Cuponation, ne prennent pas en compte le maillot d’Amiens. Le promu picard est en phase de structuration, il ne propose pas de vente en ligne, mais projette de le faire.

La Ligue 1 a les maillots les plus chers d’Europe, cette saison 2017-2018

Plus largement, outre-manche, la plateforme de ventes de billets TicketGum a relevé les prix des tenues vendues par les clubs des cinq grands championnats d’Europe. La Ligue 1 est la plus chère et étonnamment bien plus que la Premier League. En Angleterre où d’ordinaire tout se négocie plus cher, les maillots sont à la moyenne de 53,74 livres, environ 60 euros, soit près de 20 euros moins cher qu’en France. TicketGum a, par ailleurs interrogé ses visiteurs. Sur 660 sondés, 74% trouvent trop cher le prix des maillots de football et 58% estiment que les clubs pourraient faire plus d’efforts pour offrir des prix plus modérés, sur les produits officiels.

PSG – Julian Draxler sort ses tout nouveaux crampons

adidas a sortie sa nouvelle gamme de Nemziz qui compte Julian Draxler pour ambassadeur. – @adidas

Il sont minoritaires au Paris SG, les joueurs adidas, versus ceux qui portent du Nike en match. Parmi ceux là, l’Allemand Julian Draxler est l’un des ambassadeurs que la marque aux trois bandes chouchoute : il est Allemand, champion du monde et il porte des crampons de la marque, depuis ses débuts chez les professionnels. Le milieu parisien appartient pour ces raisons et d’autres, a la sélection de joueurs retenus par adidas, pour être l’image de la Nemziz 17+ 360 Agility Pyro Storm, tout juste sortie dans les rayons.

Le milieu allemand du PSG est l’ambassadeur des mêmes crampons que Lionel Messi

Privilège pour le champion du monde allemand, ce sont les chaussures produites par l’équipementier, pour son joueur star et ambassadeur mondial, Lionel Messi. Draxler est avec le quintuple ballon d’or argentin ou le Monégasque Thomas Lemar, pour autre du championnat de France de Ligue 1, de ceux qui vont étrenner ce modèle sur les pelouses de football, ce week-end. Pour Lemar, c’était vendredi pour la visite de Montpellier. Concernant Draxler, ce sera ce samedi après-midi, face aux Girondins de Bordeaux. Si son coach Un ai Emery lui donne du temps de jeu…

L’ex de Neymar perd son contrat avec adidas, après la rupture du couple

Le contrat liant Bruna Marquezine à adidas est terminé. Hasard de la vie, au moment où elle n’est plus avec l’attaquant du PSG, Neymar. – @Instagram

Bruna Marquezine et Neymar, c’est l’histoire de deux amis d’enfance à la relation fusionnelle autant que compliquée, un jour amoureux, un autre chacun de son côté. Le mannequin de 22 ans et l’attaquant du Paris SG de 25 ans sont présentement séparés, depuis que Neymar l’a officialisé, à la fin du mois de juin dernier. Hasard ou coïncidence, depuis lors, la jeune femme n’a plus de contrat avec la marque adidas, qui l’habillait jusque-là.

L’ex de Neymar, Bruna Marquezine et adidas, c’est fini

Ce serait le hasard des dates et du contrat, tel que le rapporte Extra, un supplément du groupe de presse brésilienne Globo qui a joint les équipes de la marque aux Trois bandes. Le fait est qu’avec la rupture, le bail liant le groupe allemand à Bruna Marquezine n’a pas été renouvelé. Ce n’est surement pas si anodin. Selon la presse brésilienne, adidas avait en effet voulu signer la jeune femme, alors que sa relation avec Neymar avait été déclarée au grand jour, à l’attention de tous.

Tant qu’elle était avec la star du Paris SG, adidas avait des raisons de s’associer à elle

C’était, pour adidas, une façon de s’associer à l’image du couple très médiatisé, puisque Neymar, on le sait, est avec Cristiano Ronaldo, la tête de gondole mondiale, de la marque concurrente Nike. L’agent de Bruna Marquezine a confirmé la fin du contrat. Depuis, le mannequin et actrice a été vue portant des vêtements d’autres marques sportswear.

Real Madrid – Ça coûterait 2M€ de chausser Isco

Son contrat s’achevant en 2018, Isc o serait en discussion pour la suite, avec les deux grands équipementiers du sport. – @Nike

Période faste pour le milieu de terrain espagnol, Isco Alarcon. Récemment, il a officialisé sa prolongation de contrat avec le Real Madrid, de quatre ans de plus, assortie d’une revalorisation de son salaire. Par ailleurs, l’international ibère discute avec les deux équipementiers majeurs du globe : Nike avec qui il est présentement lié, jusqu’en 2018 et adidas qui lui dispute le bout de gras, en espérant le signer.

Isco négocierait un nouveau contrat d’équipementier entre Nike et adidas

Résultat, selon Marca, les enchères grimpent. Elles s’élèvent à 2 millions d’euros, le prix du partenariat voulu par le joueur, principalement pour la fourniture de ses chaussures. Comme l’explique le journal sportif espagnol, Isco est devenu un joueur coté en Europe, sur lequel il devient intéressant de communiquer. Un contrat d’équipementier à deux millions d’euros l’année, c’est en substance celui qu’a paraphé, avec adidas, le défenseur et capitaine du Real Madrid, Sergio Ramos.

Un partenariat à 2M€ par an, comme pour son capitaine au Real Madrid ?

Ce ne serait pas la première fois qu’Isco, talentueux milieu de terrain de 25 ans est le centre d’une bataille entre Nike et adidas. Marca raconte qu’en 2011 déjà, avant qu’il ne quitte Valence pour Malaga, il avait eu à choisir entre les deux marques mondiales, puissantes et tout à la fois rivales.

« On a joué avec Marcelo (Real Madrid), dans la prochaine campagne d’adidas »

Mickaël (à gauche) et Brice sont deux images de la campagne promotionnelle adidas, à sortir le 12 septembre. – @DR

Oui, il arrive que le hasard fasse bien les choses. Les concernants c’est même un euphémisme. Depuis le début de l’été, Mickaël Larade et Brice Nanou vivent le même rêve éveillé. « Le truc totalement fou », comme ils le résument en se marrant. Ils ont été choisis parmi des milliers d’autres joueurs, pour être des ambassadeurs de la marque adidas et acteurs de la prochaine campagne promotionnelle à sortir le 12 septembre prochain. Avec un casting de stars : Pogba, Zidane, Marcelo… Et eux. Qui martèlent, comme s’ils devaient s’en convaincre eux-mêmes : « On a joué avec Marcelo ». Et côtoyé d’assez près, le Real Madrid et le groupe de ses joueurs.

Des terrains de la Tango League au casting d’adidas

Leur histoire est plutôt singulière. Celle de deux potes d’enfance mues par la même passion du football, que le temps éloigne l’un l’autre. Par ce fameux hasard si bienveillant, ils se sont retrouvés sur les terrains de la Tango League, un tournoi de football de rue, estampillé adidas. C’est là que les équipes de la marque ont repéré le talent, au moins autant que le physique et la personnalité de Brice, 21 ans ce dimanche à venir. Pour Mickaël (19 ans), les choses se sont passées différemment, déjà mannequin régulier en plus de taper assidûment dans le ballon, il avait un pied et demi, dans cet univers.

Quand tu deviens pote avec un joueur du pédigrée de Marcelo au Real Madrid…

Le fait est que, castés ensemble sans le savoir, les deux copains ont fait montre d’une très grande complicité. Les cadres d’adidas ont aimé. Formulé en jargon 2.0 : ça a matché. Grave. Alors ils sont partis, « aux premier jours de juin », en direction de Madrid. Pour cinq à six jours de tournage en présence du latéral du Real, Marcelo. Entre eux et le Brésilien, de 10 ans leur aîné, le courant est très bien passé. « Nous sommes restés en contact, il a les mêmes délires que nous. » Expérience pas banale que de se mettre un triple vainqueur de la Ligue des champions dans la poche. Pour autant, Mickaël et Brice n’ont jamais perdu de vue, ce pour quoi ils étaient là : « On reste professionnel. Mais on s’amuse ».

Le 12 septembre sortira la dernière campagne « monde » d’adidas

A l’approche du mardi 12 septembre, le jour de la sortie mondiale du film, la pression est montée d’un cran. Demandez leur ce qu’ils ont pensé du spot après l’avoir visionné, ils se fendent d’un énorme éclat de rire, difficile à interpréter. Les clauses de leur contrat les interdisent à trop de confidences. Mais rien ne les empêche d’exprimer leurs souhaits : « On espère que ça va péter. Il faut que nous puissions nous dire que nous avons fait un travail qui doit être récompensé. Pas spécialement pour nous, mais pour adidas. Que ses équipes soient fières de nous, car nous avons conscience de notre chance. Ils auraient pu prendre n’importe qui ».

Mickaël Larade et Brice Nanou rêvent surtout de football et de professionnalisme

Après ça, leur vie va devenir moins « normale ». Chacun espère capitaliser sur l’expérience, pour en accumuler d’autres. Mickaël Larade sera l’image du dispositif « Copa Mundial 2018 », en marge de la Coupe du monde en Russie. Avec Pogba, Messi, Suarez et lui. Rien que ça ! Quant à Brice Nanou, il négocie un rôle d’ambassadeur, d’une paire de chaussures à sortir. Le reste du temps sera pour majoritairement donné au football, c’est encore la priorité des deux jeunes hommes qui rêvent d’embrasser une carrière chez les pros. Mickaël est au Red Star, en banlieue parisienne ; Brice joue pour Le Havre, mais lorgne plus loin sur l’Angleterre, qu’il aimerait rejoindre.