Archives du mot-clé Alexandre Lacazette

OL Transfert – Découvrez le Onze des meilleures ventes des Gones

A 53 millions d’euros, Alexandre Lacazette est le joueur le plus chèrement vendu par l’OLympique Lyonnais. – @Twitter

Avoir le meilleur centre de formation de France et depuis plusieurs années consécutives présente de nombreux avantages, au premier rang desquels, de sortir régulièrement de nouvelles pépites, pour le bien de l’équipe première sinon de la trésorerie. A l’Olympique Lyonnais, beaucoup des meilleures ventes historiques du club sur le marché des transferts sont des joueurs du cru, formés entre les murs de Tola Vologe avant et désormais du Groupama OL Training Center.

L’OLM forme, valorise et transfère à prix d’or ses joueurs

C’est vrai pour Alexandre Lacazette, le plus cher de tous, cédé cet été à Arsenal pour 53 millions d’euros (hors bonus). C’est aussi vrai pour Benzema, Tolisso, ou Umtiti présents dans ce Onze des meilleures ventes des Gones, auxquels pourraient s’ajouter Ben Arfa ou Rémy et d’autres qui n’ont pas été retenus. Ce collectif vaut presque 300 millions d’euros (298,7 millions très exactement), en indemnités de transfert, hors bonus additionnels. Soit un joueur vendu à la moyenne de 27 millions d’euros, l’équivalent d’un Diarra parti au Real Madrid.

Un Onze qui a rapporté près de 300 millions d’euros en indemnités de transfert

L’OL couve d’autres pépites, qui doivent encore éclore ou qui ont déjà confirmé leur talent sur le carré vert. Nabil Fékir, notamment, est dans une forme étincelante qui lui vaut d’attirer l’intérêt des plus grands clubs. Le FC Barcelone serait notamment chaud le concernant. Pas sûr que Jean-Michel Aulas ne voit cela d’un très bon oeil, mais faisons confiance au président des Gones pour prendre la décision la plus juste. Comprendre que s’il doit laisser partir son meneur de jeu, ce sera au prix fort pour le club qui le voudra.

Le Onze des meilleures ventes en transferts de l’Olympique Lyonnais


Dans le détail :
– Hugo Lloris = 12,6M€ à Tottenham
– Michael Essien = 38M€ à Chelsea
– Emanuel Mammana = 16M€ au Zenit Saint-Pétersbourg
– Samuel Umtiti = 25M€ au FC Barcelone
– Eric Abidal = 15M€ au FC Barcelone
– Mahamadou Diarra = 26M€ au Real Madrid
– Corentin Tolisso = 41,5M€ au Bayern Munich
– Steve Marlet = 17,6M€ à Fulham
– Florent Malouda = 19M€ à Chelsea
– Karim Benzema = 35M€ au Real Madrid
– Alexandre Lacazette = 53M€ à Arsenal

OL – Le 11 des joueurs formés au club des Gones (toujours en activité)

d’Anthony Lopes dans les buts à Benzema et Lacazette en pointe, l’OL forme large. Et bien… -@ Twitter/OL

Voilà ce que donne le fruit du meilleur centre de formation du pays. Une équipe très compétitive, avec des internationaux sur toutes les lignes et une attaque qui pourrait être celle de l’équipe de France, si Didier Deschamps revoyait sa position sur Karim Benzema. Ce onze est celui de l’Olympique Lyonnais, des joueurs que le club des Gones a formé et qui restent en activité.

La preuve que l’Olympique Lyonnais a le meilleur centre de formation de France

Nous n’avons retenu que les plus chers en valeur marchande, parce qu’en certains postes, il y a concurrence. Moins peut-être pour Nabil Fekir ou Anthony Martial, a priori indiscutables malgré Hatem Ben Arfa ou Rachid Ghezzal, que pour Maxime Gonalons avec Jordan Feri notamment. Sur la forme du moment, s’entend ; le premier jouant actuellement peu avec la Roma. Car sur la carrière, la place revient clairement à Gonalons, associé à Corentin Tolisso, le nouveau transfert le plus cher de l’histoire du Bayern Munich, à 41,5M€.

Un 11 des joueurs formés à plus de 300M€, le plus cher de la Ligue 1

Les 11 joueurs ensembles approchent une valeur marchande totale de 345 millions d’euros. De toutes les équipes que nous avons observé jusqu’ici (le PSG, l’OM, le Stade Rennais, l’ASSE et le LOSC), c’est le plus cher. Et de loin. Ça vaut un joueur à plus de 30 millions d’euros en moyenne, sur le marché des transferts. Cela fait quatre ans consécutivement que l’Olympique Lyonnais domine le reste du foot français, sur le terrain de la formation. Un coup d’oeil sur le collectif ci-dessous, explique grandement pourquoi.

Le 11 des joueurs formés à l’OL

Découvrez tous les salaires d’Arsenal en 2017-2018

Chez les Gunners d’Arsenal, les salaires sont plus homogènes qu’en d’autres top clubs de Premier League. – @Twitter/Arsenal

C’est peut-être moins un souci d’argent, qu’un manque d’ambition du club londonien. Arsenal, du fait d’une gestion financière rigoureuse, d’une situation géographique enviable en plein de coeur de Londres, d’une fan base importante et de performances d’ensemble qui, bien que décevante pour pas mal de supporters, remplissent les caisses du club… Arsenal donc, pour toutes ces raisons est une équipe avec dub potentiel économique qui ne se traduit que pour partie, sur le plan sportif. Quand d’autres, comme Chelsea, acceptent le risque d’investir massivement sur des transferts et/ou des salaires, les Gunners jouent la prudence. Cela donne des salaires plutôt homogènes, sans star majeure pour croquer plus que les autres.

Alexandre Lacazette est le nouveau salaire le plus élevé du vestiaire d’Arsenal

Sauf peut-être Alexandre Lacazette, recruté cet été depuis l’Olympique Lyonnais. L’attaquant de l’équipe de France est le plus gros salaire du vestiaire d’Arsenal, cette saison 2017-2018, à près de 200.000 livres hebdomadaires, selon l’estimation donnée par la presse. Cela vaut près de 11,5 millions d’euros la saison, c’est l’un des plus hauts salaires de la Premier League anglaise. Mais d’autres jouent plus gros, les deux Manchester, United et City ou Chelsea qui pense à rénover Eden Hazard. Moyennant quoi, Arsenal arrive après ces trois là, en matière de salaires versés, sur l’exercice en cours.

A voir aussi >>> Les salaires de Chelsea en 2017-2018

Vers le départ de deux cadres à gros salaires : Mesut Özil et Alexis Sanchez arrivent en fin de contrat

A la fin de la saison, la moyenne devrait d’ailleurs baisser, si se confirment les départs des deux rémunérations les plus hautes, après Alexandre Lacazette, que sont celles de l’Allemand Mesut Özil et du Chilien Alexis Sanchez, à 8,1 millions d’euros chacun la saison. L’un et l’autre arrivent en bout de bail et ils ont jusqu’ici refusé toutes les prolongations, qui leur ont été transmises. Un mot sinon, des Français d’Arsenal, ceux en plus d’Alexandre Lacazette, trois d’entre eux ont prolongé en fin d’année 2016 dernière : Laurent Koscielny (4,4M€ jusqu’en 2020), Francis Coquelin (4,4M€ jusqu’en 2021) et Olivier Giroud (5,5M€ jusqu’en 2019). Ça n’est pas le cas de Mathieu Debuchy (4,1M€ par an, sous contrat jusqu’en 2019), sur qui Arsène Wenger ne semble plus vouloir compter. D’ailleurs, à parler du coach alsacien, lui aussi a prolongé, au mois de mai dernier en signant à près de 9,2 millions d’euros la saison, le contrat le plus cher de sa longue carrière (21 ans consécutifs) au club.

Tous les salaires d’Arsenal en 2017-2018

Joueur Salaire en 2017-2018 Echéance du contrat
Petr Cech 5,9M€ 2019
Matt Macey 0,3M€ 2018
David Ospina 2,3M€ 2019

Voir le tableau complet en page 2

Pages: 1 2

Arsenal – Image du bolide à 260.000 euros, d’Alexandre Lacazette

Alexandre Lacazette semble avoir trouvé ses marques, maintenant qu’il vit à Londres. – @Twitter

Le joueur le plus cher vendu dans son histoire par l’Olympique Lyonnais semble avoir déjà trouvé ses marques, à Londres. Il n’en en effet pas échappé, à la presse anglaise toujours aux aguets, qu’Alexandre Lacazette fait ses courses dans un Tesco (chaîne de supermarché très populaire en Grande-Bretagne) et roule dans un bolide puissant et prestigieux, à plus de 260.000 euros. L’attaquant d’Arsenal roule en effet, dans une Ferrari 488 GTB tel que le rapporte le Daily Mail, un modèle qui pourrait être le sien, personnellement puisqu’il a déjà été vu à son volant, plus tôt dans la saison.

Alexandre Lacazette roule en Ferrari 488 GTB, maintenant qu’il est à Londres

Cet engin sorti de la marque au Cheval cabré, à Maranello en Italie est d’un rouge vif, iconique du prestigieux constructeur. A l’achat, en version neuve, cette Ferrari 488 GTB avoisine plus ou moins, les 220.000 euros. C’est en gros, une semaine de salaire à gagner pour Alexandre Lacazette, depuis qu’il a quitté la Ligue 1, pour la plus lucrative et visible Premier League anglaise, chez les Gunners d’Arsenal qui l’ont embauché.

Un transfert à près de 60 millions d’euros pour les Gunners d’Arsenal

Cet été, Alexandre Lacazette a quitté l’Olympique Lyonnais qui l’a formé et révélé sur la grande scène footballistique, pour s’engager avec les Gunners d’Arsenal, d’Arsène Wenger. Son transfert s’est conclu sur la base d’une indemnité porche de 53 millions, à laquelle peuvent s’ajouter 7 millions de bonus.

Foot Transfert – Voilà le 11 le plus cher du mercato d’été 2017. Il vaut 793,4M€…

Une fois n’est pas coutume, la Ligue 1 a signé le transfert le plus cher d’un mercato, avec Neymar au PSG. – @Facebook

[EDIT : Avec le Belge Romelu Lukaku, à Manchester United, que nous avions oublié dans notre sélection]
Voilà c’est fini. Il était temps, parce qu’à force de surenchères, la bulle du football est à deux doigts d’exploser. Tirée par le Paris SG, avec Neymar d’abord puis Mbappé, en fin de marché, c’est toute la mécanique européenne qui s’est emballée. Il sera temps, plus tard, de tirer un bilan plus précis des dépenses mais on peut déjà dire sans se tromper que ce mercato a flirté avec des sommes de dépenses, jamais atteintes précédemment. Ce 11 le plus cher de l’été en est la preuve, il vaut 793,4 millions d’euros, un chiffre monstrueux.

Le 11 des transferts de l’été 2017 vaut 793,4M€ soit un joueur à 72,1M€ en moyenne

Ça représente en effet un joueur à plus de 72 millions d’euros. Et toutes les lignes sont concernées par l’explosion des prix, du gardien Ederson à City (40M€), aux latéraux Walker à droite et Mendy à gauche, les plus chers de tous les temps à leurs postes respectifs… En passant bien sûr par Neymar et Dembélé, pour la paire d’ailier à plus de 300 millions d’euros. Et tout cela, sans Kylian Mbappé qui tient sa place pour la prochaine édition, en 2018, puisque le PSG l’a enrôlé, mais sous la forme d’un prêt avec option d’achat, la saison prochaine.

Autre joueurs français sont dans ce collectif. Le signe du savoir-faire de nos clubs

Trois Français (Benjamin Mendy, Corentin Tolisso, et Ousmane Dembélé) pointent dans ce collectif. C’est un signe manifeste du savoir-faire des clubs de Ligue 1, en matière de formation. La différence étant qu’avant, nous (le public français dans son ensemble) subissions les offensives du reste de l’Europe, venant piocher en L1, sans la moindre vergogne. Avec le Paris SG, les choses ont quelque peu changé et ce bouleversement des choses ne fut pas de nature à plaire aux clubs historiquement bien ancrés. Difficile de faire accepter au Barça, au Bayern, au Real Madrid ou à Manchester United, qu’un autre veut s’inviter à leur table. C’est pourtant au club de la capitale qu’a été signé le transfert le plus cher de l’été. Et même de l’histoire du marché des transferts!

Le 11 le plus cher du marché des transferts été 2017


Dans le détail :
– Ederson, du Benfica à Manchester City = 40.000.000€
– Kyle Walker, de Tottenham à Manchester City = 51.000.000€
– Davinson Sanchez, de l’Ajax à Tottenham = 40.000.000€
– Leonardo Bonucci, de la Juventus Turin au Milan AC = 42.000.000€
– Benjamin Mendy, de l’AS Monaco à Manchester City = 57.500.000€
– Corentin Tolisso, de l’Olympique Lyonnais au Bayern Munich = 41.500.000€
– Nemanja Matic, de Chelsea à Manchester United = 44.700.000€
– Ousmane Dembélé, du Borussia Dortmund au FC Barcelone = 105.000.000€
– Neymar, du FC Barcelone au Paris SG = 222.000.000€
– Alvaro Morata, du Real Madrid à Chelsea = 65.000.000€
– Romelu Lukaku, de Everton à Manchester United = 84.700.000€
Valeur du 11 : 793,4 millions d’euros