Archives du mot-clé Alexis Pinturault

Pinturault, Worley… Ils gagnent combien les skieurs et skieuses alpin français ?

Alexis Pinturault domine le ski alpin français, au niveau des primes gagnées, cette saison 2017. – @Twitter

Leur carrière est encore plus incertaine que la majorité des autres athlètes, car leur saison ne dure qu’une partie de l’année. Qui plus est, leur sport est à un degré de risque bien plus élevé que la moyenne. Les skieurs et skieuses alpin internationaux gagnent confortablement leur vie, pour tous les meilleurs. Mais ils sont peu nombreux et les sommes engrangées sont assez modestes, à côté de disciplines autrement plus rémunératrices. Même pour les deux stars françaises de cette saison 2017 : Alexis Pinturault et Tessa Worley.


Le téléphone en or 24K de Neymar par Sportune

Pour Tessa Worley et Alexis Pinturault, la saison 2017 est financièrement bonne

Le premier, avec 254.935,4 francs suisses (236.230 euros) domine légèrement la seconde 223.673 francs suisses (207.263 euros). Ils sont les seuls de la délégation française à dépasser les 200.000, même les 100.000 euros de primes. Particularité notable et à saluer, comme au tennis notamment, la Fédération internationale de ski (FIS) pratique la parité en distribuant des primes de montants équivalents, entre les hommes et les femmes. Tant et si bien, que c’est une femme qui domine financièrement la discipline, cette saison 2017 : l’Américaine Mikaela Shiffrin, avec 573.692 francs suisses (531.600€) déjà gagnés.

De 23.000 à 30.000€ la moyenne des primes du ski alpin français

Pour le reste du ski français, les gains sont beaucoup plus modestes. Derrière Pinturault et Worley, Mathieu Faivre suit avec 83.350 francs suisses (77.234€) et après Matthieu Giroud Moine avec 50.900 francs suisses (47.165€). En moyenne, les primes des filles de l’équipe de France, à ce stade de la saison 2017 de ski alpin s’élèvent à 23.515,6 euros et un peu plus, à 30.023,85, la moyenne des garçons. Une précisions enfin, pour souligner que ces primes sont indépendantes des revenus gagnés par ailleurs, notamment du sponsoring, pour ceux qui ont des partenaires financiers et non de simples fournisseurs. Le Top 10 français des primes remportées est résumé ci-dessous.

Le Top 10 des primes du ski alpin français, cette saison 2017

  • 1. Alexis Pinturault = 236.230€
  • 2. Tessa Worley = 207.263€
  • 3. Mathieu Faivre = 77.234€
  • 4. Matthieu Giroud Moine = 47.165€
  • 5. Cyprien Sarrazin = 43.615€
  • 6. Victor Muffat Jeandet = 26.698€
  • 7. Adrien Théaux = 26.597€
  • 8. Maxence Muzaton = 25.001€
  • 9. Johan Clarey = 23.835€
  • 10. Julien Lizeroux = 22.323€