Archives du mot-clé Angers SCO

PSG, ASSE, OM, OL, LOSC… Combien ils coûtent les maillots des clubs de Ligue 1 ?

A 95€, le maillot de l’AS Monaco est le plus cher de Ligue 1. – @Twitter/ASM

Un chouïa moins de 79 euros, c’est approximativement le prix d’un maillot d’une équipe du championnat de France élite. L’AS Sain-Etienne, sinon le LOSC, le SCO Angers ou le Montpellier HS sont dans cette fourchette de prix, en cette saison 2017-2O18 de Ligue 1. Sachant que les « gros clubs » comme le Paris SG, l’Olympique Lyonnais ou l’AS Monaco proposent deux versions, l’une « replica » moins chère et moins technique, l’autre « stadium » ou « pro », identique aux tenues que portent les joueurs en match. Serait-ce parce que c’est la der’ d’adidas au club phocéen ? Toujours est-il que contrairement à Lyon que la marque allemande habille également, l’Olympique de Marseille n’a, cette saison, qu’une seule version à proposer.

Le maillot de l’AS Saint-Etienne est dans la moyenne, ceux du Paris SG, de l’OM ou de Monaco dans la fourchette haute

Attardons-nous seulement sur les modèles communs à tous les clubs, vendus entre 95 euros, le maillot le plus cher à l’AS Monaco et 65 euros, celui du promu Troyes. Selon les équipementiers (ils sont douze cette saison, un record) et la notoriété des clubs, les prix diffèrent parfois grandement. Il y a même des écarts entre les clubs d’un même équipementier ; Nike vend par exemple 95 euros le maillot des champions de France monégasque, 85 euros celui du Paris Saint-Germain, 75 euros celui de Montpellier ou 69,9 euros pour le grenat du FC Metz. A noter que les données ci-dessous, recueillies par le spécialiste des promos et des coupons de réduction Cuponation, ne prennent pas en compte le maillot d’Amiens. Le promu picard est en phase de structuration, il ne propose pas de vente en ligne, mais projette de le faire.

La Ligue 1 a les maillots les plus chers d’Europe, cette saison 2017-2018

Plus largement, outre-manche, la plateforme de ventes de billets TicketGum a relevé les prix des tenues vendues par les clubs des cinq grands championnats d’Europe. La Ligue 1 est la plus chère et étonnamment bien plus que la Premier League. En Angleterre où d’ordinaire tout se négocie plus cher, les maillots sont à la moyenne de 53,74 livres, environ 60 euros, soit près de 20 euros moins cher qu’en France. TicketGum a, par ailleurs interrogé ses visiteurs. Sur 660 sondés, 74% trouvent trop cher le prix des maillots de football et 58% estiment que les clubs pourraient faire plus d’efforts pour offrir des prix plus modérés, sur les produits officiels.

ASSE, LOSC, PSG, OGCN… Ces clubs qui ont battu leur record du transfert le plus cher cet été

Avec Loïs Diony, l’ASSE a battu son record de transfert le plus cher. – @Twitter

Tout le monde sait désormais qu’à 222 millions d’euros, le coût de sa clause libératoire, Neymar est devenu cet été, le joueur le plus cher de l’histoire du foot. Et forcément du Paris Saint-Germain. D’autres en Ligue 1 ont aussi profité de la fenêtre du mercato achevé, pour battre leur propre record, du transfert historiquement le plus cher signé. L’AS Saint-Etienne, avec Loïs Diony depuis Dijon à 10 millions d’euros, ou l’OGC Nice pour la même somme sur le recrutement d’Allan Saint-Maximin, comptent parmi ces clubs-là.

A 10M€ pour Diony et Saint-Maximin, l’ASSE et l’OGC Nice ont désormais un même record sur le mercato

Au total, ils sont six en Ligue 1 et même sept si l’on prend pour période, l’année civile 2017, avec le transfert en janvier, de Dimitri Payet à l’Olympique Marseille, à 29,3 millions d’euros. Comme l’OM, le LOSC a de nouveaux dirigeants venus avec certaines ambitions. Le mercato des Dogues confirme que le club a d’autres moyens, le total en indemnités payées s’élève à 65 millions d’euros, dont 14 millions pour Thiago Maia, désormais le joueur le plus cher de Lille.

PSG, ASSE, LOSC, OGC Nice, SCO et SC Amiens ont tous battus leur record de transfert. L’OM aussi plus tôt dans l’année

Enfin, le SCO Angers et le promu SC Amiens ont eux aussi rompus avec leurs habitudes, en dépensant des sommes jamais consenties jusqu’ici ; les premiers pour faire venir Enzo Crivelli de Bordeaux, à 4 millions d’euros et les Picards pour Moussa Konaté, moyennant 3,5 millions d’euros au club de Sion, en Suisse. Précisons enfin, que les chiffres de transferts donnés n’incluent pas les bonus.

Les budgets de la Ligue 1 en 2017-2018

Cette saison 2017-2018, le budget moyen de la Ligue 1 dépasse les 90M€.

Elle progresse la Ligue 1. Avec l’arrivée de nouveaux investisseurs, celle attendue de Neymar et les embauches d’entraîneurs aux CV prestigieux, en plus de recettes commerciales et audiovisuelles augmentées : les clubs de l’élite du foot français s’élèvent tous dans leur ensemble. La preuve étant qu’au classement des budgets de la Ligue 2017-2018, tous ou presque sont en augmentation et notamment ceux des clubs les plus riches que sont le PSG, l’OL, l’ASM, l’OM ou le LOSC. Tandis que ceux de l’ASSE et du TFC sont en baisse. Les seuls sur cette nouvelle saison.

Le PSG écrase la concurrence avec son budget deux fois supérieur à celui de l’OL, dauphin

Conséquence logique, le budget moyen a augmenté, de près de 9 millions d’euros (à 90,6M€), plus ou moins d’autant, qu’il avait déjà progressé l’exercice d’avant. Comme à chaque saison depuis que le Qatar est aux commandes, le Paris Saint-Germain joue hors catégorie. Avec un budget de fonctionnement jamais atteint, de 540 millions d’euros ; en hausse de 40 millions d’euros, d’une saison à l’autre. Cela sans Neymar inclus, qui devrait bouleverser les chiffres et les prévisions établies. Suit l’Olympique Lyonnais, qui profite des premiers bénéfices de l’entrée dans son Parc OL, récemment devenu le Groupama Stadium, sous l’effet du naming. Les Gones ont un budget de 240 millions d’euros.

Monaco et l’OM ensemble, le LOSC a le budget moyen de la Ligue 1, 2017-2018

L’AS Monaco et l’Olympique de Marseille suivent ; les Phocéens ont plus de ressources financières et de nouvelles perspectives de business, depuis que le club a changé de main, passant de Margarita Louis-Dreyfus, à l’homme d’affaire américain, Frank McCourt. Le budget du club phocéen avoisine les 180 millions d’euros, pour cette saison 2017-2018 de Ligue 1. Le LOSC, juste derrière a l’équivalent tout pile, du budget moyen du championnat. Pour d’autres, les chiffres sont annonciateurs de plus de difficultés à venir, les promus Strasbourg (30M€), Troyes (26M€) ou Amiens (26M€), principalement

Comme Guingamp et Angers, les petits budgets font parfois de grandes choses

Ils ne sont pas les seuls en ballotage plutôt défavorable, le SCO Angers (28M€) et l’En avant de Guingamp (26M€) sont dans une même position, mais eux ont prouvé, ces dernières saisons, qu’ils avaient de la suite dans les idées et d’autres ressources que financières pour durer au sommet.

Tous les budgets de la Ligue 1, en 2017-2018

club budget 2017-2018 évolution sur un an
Paris SG 540M€ +40M€
Olympique Lyonnais 240M€ +5M€
AS Monaco 180M€ +35M€

Tous les budgets 2017-2018 de la Ligue 1 sont à voir en page suivante

Pages: 1 2

Tous les nouveaux maillots de la Ligue 1 2017-2018

Comme le PSG, les équipementiers ont dévoilé les maillots de la Ligue 1, 2017-2018.

Le promu Amiens à part, qui n’a encore rien présenté, toutes les équipes de la Ligue 1, saison 2017-2018 ont officialisé au moins un jeu de leurs maillots. Parfois deux, comme l’AS Monaco, son dauphin le PSG ou l’OL (domicile, plus extérieur). D’autres trois, avec le third en plus, dévoilés à l’OM, à l’ASSE ou au LOSC pour quelques clubs majeurs. Le moment est donc bien choisi de vous présenter tous les maillots de la Ligue 1, 2017-2018, à découvrir en images, en pages suivantes de notre dossier.

2 maillots dévoilés par le PSG, l’ASM ou l’OL ; 3 pour l’OM, l’ASSE ou le LOSC…

Une saison synonyme d’un record, comme nous l’avions mentionné, il y aura douze équipementiers pour habiller les vingt clubs de l’élite : c’est plus qu’il n’y en a jamais eu en Ligue 1. Qui dit plus d’équipementier, dit plein de versions, de couleurs et de produits différemment pensés. Le maillot de l’AS Saint-Etienne par exemple, l’un sinon le plus réussi de la saison est en coton, inspiré des « vieux » modèles qui ont fait le succès du club, remis au goût du jour. Chez Nike, sinon, cela fait déjà plusieurs saisons, que l’environnement est au coeur de la production : toutes les pièces produites le sont sur la base de bouteilles en plastique recyclées.

Matières et designs, il y en a pour tous les goûts, cette saison 2017-2018 de Ligue 1

Question esthétique, chacun appréciera à sa façon, les modèles présentés en pages suivantes. A en choisir sortant du lot, ceux de l’ASSE, on l’a dit ont notre préférence, avec le third du Dijon FCO, les trois du FC Metz, le domicile du LOSC ou le modèle away de l’Olympique Lyonnais. A l’inverse, les maillots third du SCO Angers en jaune fluo et extérieur du Stade Malherbe de Caen couleur corail très vif, sont plus durs à porter.

Découvrez les maillots de Ligue 1 officialisés, en pages suivantes du dossier

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

PSG – Ça rapporte combien la victoire en Coupe de France ?

Cavani et le PSG ont pris le dessus sur Angers. – @Twitter

Dans la douleur, dans les dernières secondes du temps réglementaire, le Paris SG a décroché la Coupe de France, ce samedi soir aux dépens du SCO Angers, sur le score d’un but à rien. C’est la onzième victoire du club dans la capitale, dans le tournoi, qui devient du coup, le plus titré dans la compétition. L’enjeu était surtout sportif pour les hommes d’Unai Emery, car financièrement, la prime sportive n’est pas ce qui va peser le plus, au bilan de toutes les recettes parisiennes.


Blaise Matuidi nouvelle image des jouets Nerf par Sportune

La victoire en finale de la Coupe de France rapporte 930.000€ au PSG

Ce succès ce samedi soir, sur la pelouse du Stade de France rapporte 930.000 euros au Paris Saint-Germain, contre 380.000 euros au perdant angevin. Une somme qu’il convient toutefois, pour les deux équipes, d’ajouter aux primes des tours précédents. Depuis les 32es de finale, jusqu’à la victoire, ce sont 2 millions d’euros au total, qui seront versés à Paris, par la Fédération française de football organisatrice de la Coupe de France. Et pour le SCO Anger, 1,45 millions d’euros, qui ne compenseront pas les regrets du match.