Archives du mot-clé bayern munich

Bayern Munich – Lewandowski escroqué pour un enfant malade qui n’existe pas

Robert Lewandowski aurait été la victime d’une sordide affaire d’escroquerie. – @Twitter

L’épisode tel qu’il est rapporté par la presse polonaise ou le journal Bild en Allemagne, est moche. Tant sur le fond que sur la forme, car c’est une affaire d’escroquerie impliquant notamment l’attaquant du Bayern Munich, Robert Lewandowski et d’autres, émus par l’histoire d’un jeune garçon de 2 ans, du nom de Ants Rudzki, victime d’un cancer des yeux.

L’histoire d’un garçon victime d’un cancer des yeux a ému la Pologne et sa star, Robert Lewandowski

En Pologne, elle a été largement relayée tout au long de l’été, par les médias, mais surtout les réseaux sociaux. Ses parents, pour le soigner dans un centre spécialisé aux Etats-Unis, avaient besoin de 1,5 millions de zlotys (353.193 euros). Ils ont sondé leurs amis et hypothéqué leur maison, pour réunir les fonds nécessaires. Sauf qu’il manquait encore un demi-millions de zlotys.

L’attaquant du Bayern Munich a donné se son argent pour finalement découvrir que le garçon n’existait pas

Dont 100.000 zlotys (23.561 euros) auraient été payés à un certain Michal Sienicki, par la star du foot polonais, Robert Lewandowski. Mais voilà, le pays vient d’apprendre que le jeune garçon n’existe pas et que tout cela tient de l’escroquerie. L’attaquant du Bayern Munich était aujourd’hui dans le bureau du procureur pour tenter d’éclaircir cette sordide affaire.

Les joueurs du Bayern Munich ont reçu de nouvelles voitures de fonction

Les joueurs du Bayern Munich ont reçu leurs nouvelles voitures de fonction, pour la saison en cours. – @Twitter/Bayerrn

Profitant de la trêve internationale, le groupe Audi, sponsor mais aussi actionnaire du Bayern Munich a reçu les joueurs de Jupp Heynckes pour leur remettre les clés, d’une nouvelle voiture de fonction, dont ils pourront (devront) faire usage, toute la saison. C’est un grand classique chaque année de la part du constructeur aux anneaux, pour tous les clubs qu’il soutient (le Bayern, le Real, le Barça, le Milan AC, Chelsea…), encore plus à Munich où siège le groupe.

Images de la remise des clés des Audi aux joueurs du Bayern

Un SQ7 pour les « anciens », Franck Ribéry et Arjen Robben

Pour la majorité des joueurs (dont Jerome Boateng, Mats Hummels, Robert Lewandowski, Thiago Alcantara ou Sven Ulreich), la saison se fera au volant d’une Audi RS6 A2vant de 605 chevaux. Sinon, un plus classique Audi SQ7 TDI de 435 chevaux, pour les cadres et anciens du groupe que sont les milieux de terrain, Franck Ribéry et Arjen Robben, le gardien Manuel Neueur ou l’attaquant Thomas Müller. L’Espagnol Javi Martinez a fait différemment de la meute en optant pour une Audi Q7 e-tron 3.0 TDI quattro. Quant aux plus jeunes, comme Felix Götze, ils ont reçu les clés d’une Audi A3 Sportback de 185 chevaux.

Les signes distinctifs sur les plaques des voitures du Bayern Munich ne sont plus une obligation

De retour au club de ses amours, après l’éviction récente de Carlo Ancelotti, le coach Jupp Heynckes a lui aussi eu droit à sa voiture de fonction : une Audi SQ5. Ces Audi réservées aux joueurs du Bayerrn Munich portent d’ordinaire toutes la même mention sur la plaque d’immatriculation « DM » qui signifie « Deutscher Meister », ou « RM » pour « Rekordmeister ». La coutume veut que suivent le numéro de maillot du joueur. Seulement cette coquetterie, avant obligatoire, ne l’est plus désormais car cela marque l’appartenance du véhicule aux joueurs bavarois. Certains fans, s’en servent pour repérer les voitures et s’en prendre à ceux qui les conduisent.

PSG – Bayern : Comment les bookmakers imaginent le match ?

Le PSG de Neymar, Cavani et Mbappé ne devrait pas perdre ce soir, selon les bookmakers du pays. Mais il n’est pas sûr non plus qu’il gagne face au Bayern…- @Twitter

Nous y voilà enfin. Au premier affrontement entre gros bras européens pour que l’on sache (au moins que l’on se fasse une idée plus précise), la valeur du Paris Saint-Germain. Par valeur, faut-il comprendre le potentiel d’aller au bout de la compétition, car c’est bien de cela dont il est question pour le club de la capitale. PSG – Bayern c’est un choc, un vrai, à jouer au Parc des Princes ce mercredi soir. Pour lequel les bookmakers du pays sont assez indécis.

Les bookmakers annoncent un nul sinon un court succès de Paris sur le Bayern

En première intention, sur un marché classique victoire/nul/défaite, tous donnent le Paris Saint-Germain comme dominateur ou vainqueur, sur son herbe. De bon augure pour les nerfs des fans français ? Pas forcément. En grattant un peu plus la « story » de cette opposition, les six opérateurs que nous avons consulté sont plus dubitatifs sur les chances qu’a Paris, de battre le Bayern Munich. A trancher, la prudence les pousse plutôt vers un score de parité, de un but partout. C’est en effet la cote au résultat la plus faible (à 7,16 en moyenne), donc la plus couramment admise des bookmakers. Sinon, ce sera le succès 2-1 du Paris Saint-Germain, à 7,7 en moyenne.

Cavani face à Lewandowski : duel de buteurs de classe mondiale

Pour les buts, pas de surprise à attendre venant de ceux qui les claquent, si les filets doivent trembler ce sera par le truchement d’Edinson Cavani côté parisien (à 1,59) ou de Robert Lewandowski au Bayern Munich à 1,8. Sans oublier Neymar, bien placé en embuscade, à 1,93. PSG – Bayern Munich se joue ce mercredi soir, au Parc des Princes, à partir de 20h45.

Avant PSG – Bayern, focus sur les salaires des Bavarois en 2017-2018

Des salaires élevés mais une répartition plutôt juste, dans le vestiaire du Bayern Munich. – @Twitter

C’est l’affiche du groupe B de la Ligue des champions, elle oppose le Paris Saint-Germain au Bayern Munich, pour le premier acte, ce mercredi 27 septembre, au Parc des Princes de Paris. Ce sont deux des clubs les plus riches du monde, deux des effectifs les plus chers et par conséquent, deux des clubs qui paient le mieux leurs joueurs. Le Bayern Munich n’a pas comme le PSG de Neymar dans son équipe. Mais son collectif pèse lourd en hauts salaires ; la différence étant quand même que la répartition semble plus homogène, dans le vestiaire dirigé par Carlo Ancelotti.

Des salaires plus homogènes au Bayern Munich qu’au Paris SG

Au Bayern Munich, les extrêmes sur le terrain, sont les mieux rémunérés. Les deux attaquants, Thomas Müller et Robert Lewandowski en tête avec 15 millions d’euros bruts la saison chacun et des contrats avec la même échéance de la fin de la saison 2020-2021. A l’autre bout du terrain, le gardien Manuel Neuer émarge à 14 millions d’euros la saison, sous contrat jusqu’à la fin du mois de juin 2021. Le portier international allemand est aussi le gardien de but le mieux payé de la planète, cette saison 2027-2018.

Plusieurs joueurs du collectif bavarois sont à 10M€ la saison. Ou plus…

Suivent ensuite, James Rodriguez, Franck Ribéry, Thiago Alcantara opu David Alaba et avec eux, le coach Carlo Ancelotti. Tous sont dans une fourchette de salaires comprises entre 11 et 13 millions d’euros, cet exercice 2017-2018. Outre Franck Ribéry, le salaire de Kinglsey Coman, pour autre joueur français de l’effectif approche les 4 millions d’euros. On ne connait pas, en revanche, celui de l’ancien lyonnais Corentin Tolisso, devenu cet été, le transfert le plus cher de l’histoire du club munichois, à 41,5 millions d’euros l’indemnité, hors bonus.

Le Bayern Munich, un exemple de bonne santé financière

Un mot, enfin, au sujet du Bayern Munich car il est l’un des clubs les plus vertueux du monde. Ses finances sont excellentes, il a des actionnaires solides (Audi, adidas…), il génère chaque année des profits et il est plutôt scrupuleux sur ses dépenses en transfert. C’est un modèle de gestion, pour le fair-play financier. Découvrez les salaires du Bayern Munich résumés dans le tableau, en page suivante.

Découvrez les salaires du Bayern Munich en 2017-2018

Joueur Salaire en 2017-2018 Echéance du contrat
Manuel Neuer 14M€ 2021
Sven Ulreich 2,5M€ 2018
Javi Martinez 8M€ 2021

Les salaires du Bayern Munich au complet sont en page suivante

Pages: 1 2

PSG, AS Monaco…. Quels sont les groupes les plus chers de la Ligue des champions ?

L’AS Monaco est dans le groupe le moins cher de la Ligue des champions 2018. – @Facebook

A plus de 1,2 milliards d’euros, au total de l’estimation marchande des quatre équipes qui composent le sien, le Paris Saint-Germain a l’un des groupes parmi les plus chers de la Ligue des champions. Parce que le collectif parisien et celui du Bayern Munich pèsent chacun, plus d’un demi-milliard. A l’inverse, à 744,48 millions d’euros, le groupe G de l’AS Monaco a le moins de poids, en ce que valent les joueurs de chaque équipe sur le marché des transferts.

Le Paris SG parmi les groupes à la plus forte valeur marchande. L’AS Monac est dans le moins cher

Les chiffres détaillés ci-dessous sont ceux de la plateforme Transfermarkt, pris avant que débute la compétition. Après un été encore très animé sur le front des transferts. Sur les huit groupes désignés par le tirage au sort en août, plus de la moitié dépassent le milliard d’euros, en valeur marchande. Le H, celui du Real Madrid, de Tottenham, du Borussia Dortmund et beaucoup (beaucoup), plus chichement l’APOEL Nicosie dépasse même les 1,5 milliards. Les groupe D (FC Barcelone, Juventus, Sporting…) et C (Chelsea, Atlético Madrid, AS Rome…) s’en approchent également.

Le groupe H du Real Madrid, Tottenham et Borussia Dortmund dépasse les 1,5 milliards

Sinon, il y a les trois groupes, A, E et G, les plus faibles en valeur marchande. Pour une estimation jusqu’à deux fois inférieure à d’autres, en ce qui concerne surtout le G de l’AS Monaco. Le club princier, champion de France en titre, avoisine les 252,9 millions au global de l’ensemble de son groupe professionnel. Avec le Chakhtar Donetsk, c’était l’équipe la moins chère du chapeau A, avant le tirage au sort. Les hommes de Leonardo Jardim ont eu plus de chances que leurs homologues ukrainiens, versés dans le même groupe que Manchester City et Naples ; deux équipes plus chères que la sienne.

La valeur marchande de chaque groupe de la Ligue des champions 2017-2018

Groupe A :
🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 Manchester United = 565,75M€
🇵🇹 Benfica = 168,7M€
🇷🇺 CSKA Moscou = 77,7M€
🇨🇭 FC Bâle = 48,35M€
Valeur du groupe = 860,5M€

Groupe B :
🇩🇪 Bayern Munich = 581,4M€
🇫🇷 Paris SG = 521,3M€
🇧🇪 RSC Anderlecht = 99,05M€
🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 Celtic Glasgow = 57,8M€
Valeur du groupe = 1.259,55M€

Groupe C :
🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 Chelsea FC = 614,4M€
🇪🇸 Atlético Madrid = 511M€
🇮🇹 AS Rome = 322,98M€
🇦🇿 Qarabag Agdam = 17,28M€
Valeur du groupe = 1.456,66M€

Groupe D :
🇪🇸 FC Barcelone = 706,5M€
🇮🇹 Juventus Turin = 538,6M€
🇵🇹 Sporting CP = 158,8M€
🇬🇷 Olympiakos Le Pirée = 75,25M€
Valeur du groupe = 1.479,15M€

Groupe E :
🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 Liverpool FC = 451,5M€
🇪🇸 FC Seville = 229,75M€
🇷🇺 Spartak Moscou = 105,5M€
🇸🇮 NK Maribor = 13,95M€
Valeur du groupe = 800,7M€

Groupe F :
🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 Manchester City = 588,5M€
🇮🇹 SCC Naples = 347,4M€
🇺🇦 Chakhtar Donetsk =103,1M€
🇳🇱 Feyenoord Rotterdam = 96,8M€
Valeur du groupe = 1.135,8M€

Groupe G :
🇫🇷 AS Monaco = 252,9M€
🇩🇪 RB Leipzig = 189,08M€
🇵🇹 FC Porto = 176,4M€
🇹🇷 Besiktas Istanbul = 126,1M€
Valeur du groupe = 744,48M€

Groupe H :
🇪🇸 Real Madrid = 744,05M€
🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 Tottenham Hotspur = 492,25M€
🇩🇪 Borussia Dortmund = 392,03M€
🇨🇾 APOEL Nicosie = 18,5M€
Valeur du groupe = 1.646,83