Archives du mot-clé DFCO Dijon

Tous les nouveaux maillots de la Ligue 1 2017-2018

Comme le PSG, les équipementiers ont dévoilé les maillots de la Ligue 1, 2017-2018.

Le promu Amiens à part, qui n’a encore rien présenté, toutes les équipes de la Ligue 1, saison 2017-2018 ont officialisé au moins un jeu de leurs maillots. Parfois deux, comme l’AS Monaco, son dauphin le PSG ou l’OL (domicile, plus extérieur). D’autres trois, avec le third en plus, dévoilés à l’OM, à l’ASSE ou au LOSC pour quelques clubs majeurs. Le moment est donc bien choisi de vous présenter tous les maillots de la Ligue 1, 2017-2018, à découvrir en images, en pages suivantes de notre dossier.

2 maillots dévoilés par le PSG, l’ASM ou l’OL ; 3 pour l’OM, l’ASSE ou le LOSC…

Une saison synonyme d’un record, comme nous l’avions mentionné, il y aura douze équipementiers pour habiller les vingt clubs de l’élite : c’est plus qu’il n’y en a jamais eu en Ligue 1. Qui dit plus d’équipementier, dit plein de versions, de couleurs et de produits différemment pensés. Le maillot de l’AS Saint-Etienne par exemple, l’un sinon le plus réussi de la saison est en coton, inspiré des « vieux » modèles qui ont fait le succès du club, remis au goût du jour. Chez Nike, sinon, cela fait déjà plusieurs saisons, que l’environnement est au coeur de la production : toutes les pièces produites le sont sur la base de bouteilles en plastique recyclées.

Matières et designs, il y en a pour tous les goûts, cette saison 2017-2018 de Ligue 1

Question esthétique, chacun appréciera à sa façon, les modèles présentés en pages suivantes. A en choisir sortant du lot, ceux de l’ASSE, on l’a dit ont notre préférence, avec le third du Dijon FCO, les trois du FC Metz, le domicile du LOSC ou le modèle away de l’Olympique Lyonnais. A l’inverse, les maillots third du SCO Angers en jaune fluo et extérieur du Stade Malherbe de Caen couleur corail très vif, sont plus durs à porter.

Découvrez les maillots de Ligue 1 officialisés, en pages suivantes du dossier

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

Le Dijon FCO sort ses nouveaux maillots 2017-2018 [OFFICIEL]

Le Dijon FCO et Lotto ont officialisé les trois maillots 2017-2018.

Rouge, blanc et noir seront les couleurs principales de chaque modèle : le Dijon FCO a dévoilé, ce dimanche, les trois maillots (domicile, extérieur et third), de la saison 2017-2018. Il est l’un des derniers de Ligue 1 à officialiser les siens. Avec un équipementier unique en championnat élite, l’Italien Lotto qui les a produit.

Les maillots 2017-2018 du DFCO : en rouge à domicile

Les trois maillots du Dijon FCO 2017-2018 dévoilés ce dimanche

Domicile et extérieur sont plutôt classique. Le « home », en rouge couleur iconique du club, du blanc (l’autre couleur phare du DFCO) présent pour les imprimés et une touche de noir, en bout de manches ou au niveau du col (avec boutons). La version extérieure est la même, avec la couleur blanche pour dominante et les imprimés des sponsors et de l’équipementier, floqués en noir.

Mention pour le modèle third en dégradé de couleurs

Le third, enfin est plutôt réussi. Sur dégradé de couleur d’un bordeaux sur le haut vers un bleu nuit en bas. Les imprimés sont en lettre d’or, le logo du club est dans son jus, en rouge teinté de blanc. Une touche de blanc a aussi été ajoutée au niveau du col.

Stade Rennais, ASSE, LOSC… Transfert – Ça coûterait combien de signer Loïs Diony (DFCO) ?

Loïs Diony ne manque pas de prétendants. – @Facebook

C’est une piste crédible pour le Stade Rennais, c’est son président René Ruello qui l’a dit, dans un long entretien donné à l’émission d’En Plein Lucarne sur TV Rennes. « Diony, pourquoi pas, ce serait dans nos cordes » a répondu ce dernier, parmi les noms en attaque, susceptibles de venir renforcer son équipe. Joueur du DFCO, Loïs Diony a été l’attaquant le plus rentable de la Ligue 1 2016-2017, tel que nous l’avions remarqué . Raison pour laquelle, le joueur de 24 ans, auteur de 11 buts en 35 rencontres ne manque pas de sollicitations. Car en effet, outre le Stade Rennais, le LOSC et l’AS Saint-Etienne notamment, s’intéressent à lui. Faire signer Loïs Diony coûterait combien aux clubs qui le désirent ? Focus….


L'iPhone en or 24k de Divock Origi (Liverpool) par Sportune

LE DFCO veut un peu plus de l’indemnité du transfert que la valeur marchande estimée de Diony

Concurrence forte oblige, le Dijon FCO demandera plus, pour libérer son joueur, que sa valeur marchande estimée, du moment. Traduit par les chiffres, Loïs Diony approche les 6,8 million d’euros sur le marché des transferts, mais la direction dijonnaise souhaiterait au moins une dizaine de millions d’euros, pour discuter l’affaire. Le club bourguignon a pour lui l’avantage d’un contrat longue durée avec son joueur, prolongé de quatre ans, en 2015, jusqu’au terme du mois de juin 2019. Rien n’oblige donc le DFCO à vendre sa pépite, si ce n’est peut-être le joueur lui même, désireux de passer une étape supérieure, dans sa carrière.

Un salaire présentement abordable pour l’ASSE, le Stade Rennais ou le LOSC

Le salaire de Loïs Diony est plutôt bas. A l’échelle du foot professionnel, s’entend. Il avoisine les 20.000 euros bruts mensuels sans les primes additionnelles. C’est bien moins que le salaire moyen du Stade Rennais, du LOSC ou de l’ASSE. Plus de deux fois inférieur au salaire moyen en Ligue 1. Il est évident qu’en changeant de club, le joueur profitera d’une augmentation de revenus, plus conséquente qu’à l’actuelle. De la durée du contrat qu’il lui sera proposé peut dépendre aussi la réflexion du joueur, pour autre facteur que le challenge sportif, le critère essentiel dans la décision.

Palmarès des buteurs les plus rentables de la Ligue 1 2016-2017

Près de 275.000€ le but de Cavani au Paris Saint-Germain. – @Facebook

Loïs Diony, l’attaquant du Dijon FCO est le buteur le plus efficace du championnat de France de Ligue 1, cette saison 2016-2017. C’est à tout le moins, ce qu’il ressort de nôtre palmarès Sportune, sur la rentabilité des joueurs offensifs du championnat de France de football, au ratio des buts marqués et du salaire annuel brut gagné. Il est évidemment entendu, avant d’aller plus loin dans le sujet, que la méthode a ses limites. Et que dans la liste à découvrir au complet en page suivante du dossier (ou pour le Top 10, via le diaporama ci-dessous), certains ont un rôle plutôt de passeurs que de finisseurs.

Les attaquants les plus rentables de Ligue 1 : 10. Issiar Dia (240.000€/an - 11 buts) = 50.000€/but

Loïs Diony au Dijon FCO est le plus rentable des attaquants de la Ligue 1 2016-2017

Cela nous donne toutefois une idée générale de la saison qui s’achève. Avec son lot de révélations, comme Loïs Diony, on l’a dit plus haut (11 buts pour un salaire annuel de 240.000€ ; soit 21.818 euros le but inscrit), ou Steve Mounié du Montpellier HSC (360.000€/an pour 14 buts = 35.714 euros). Mais aussi des flops au premier rang desquels, Hatem Ben Arfa (0 but, une passe décisive) au Paris Saint-Germain. Ou le Bordelais Jérémy Menez : 2 passes décisives et 3 buts, soit le but de l’ancien milanais ou parisien, à près du million d’euros.

275.286€ le but de Cavani pour le PSG, 193.333€ celui de Thauvin pour l’OM…

Selon toute logique quand même, les attaquants les mieux payés du foot en France sont (hors quelques exceptions, dont celles citées plus haut) les plus prolifiques. En prenant son salaire précédent, avant qu’il n’officialise sa prolongation mi-avril dernier, il en coûte 274.286 au Paris Saint-Germain le but de l’Uruguayen (35 réalisations jusqu’ici). Contre 360.000 euros celui de Mario Balotelli à l’OGC Nice, 342.857 euros le but de Falcao pour Monaco, 193.333 euros celui de Florian Thauvin pour l’Olympique de Marseille et 161.538 euros, d’Alexandre Lacazette à l’Olympique Lyonnais. Le palmarès Sportune complet des attaquants les plus rentables du championnat est résumé dans le tableau, en page 2 du dossier.

Palmarès des attaquants les plus rentables de Ligue 1 (de 11 à 40)

Joueur Salaire annuel Buts marqués Ratio Salaire/but
11. Ivan Santini 840.000€ 15 56.000€
12. Famara Diedhiou 480.000€ 8 60.000€
13. Guido Carrillo 480.000€ 7 68.571€

Voir le palmarès au complet en page suivante

Pages: 1 2

DFCO Dijon – Image du nouveau bus qui transporte les promus

La couleur dominante a changé sur le nouveau bus du Dijon FCO : le noir remplace désormais le rouge. - @Facebook

La couleur dominante a changé sur le nouveau bus dijonais : le noir remplace désormais le rouge. – @Facebook

Moins rouge et plus sobre en noir que l’ancien, c’est ce que l’on retient de cette image du nouveau bus du DFCO Dijon partagée en début de saison par le club bourguignon. On n’y voit qu’un seul côté de l’appareil, sans le logo du club apparent, mais il est impossible sous cet angle, de se tromper sur le nom de son propriétaire : le DFCO (Dijon Football Côte-d’Or) est imprimé en géant, sur le flanc arrière de l’appareil.

L'ancien bus du DFCO

L’ancien bus du DFCO

Pour accompagner son retour en Ligue 1, le Dijon FCO a changé son bus

Le fond du bus, c’est aussi là où les joueurs préfèrent aller, quand ils sont en déplacement. C’était du moins vrai sur la version précédente, comme le racontait il y a un an, le chauffeur en chef au Bien Public, car s’y trouvaient les tables de jeu, où les Dijonais occupaient le temps en tapant le carton. Sinon, les places à l’avant sont dans le bus du Dijon FCO comme un peu partout dans les autres clubs, réservées à l’entraîneur et son staff.