Archives du mot-clé dimitri payet

Pogba, Mahrez, Payet… L’énorme 11 des joueurs formés au Havre Athletic Club

Avant de rejoindre Manchester United pour un transfert record, Paul Pogba a fait ses gammes à Manchester United. – @Twitter

Il y a neuf ans que Le Havre Athletic Club ronge son frein en Ligue 2, depuis son dernier passage éclair parmi l’élite, au cours de la saison 2008-2009. Imaginez qu’évoluent ensemble aujourd’hui, tous les joueurs qui sont passés par la case formation, même de très éphémères, comme Pierre-Emerick Aubemayeng, en suivant son papa, lui même footballeur. Ou d’autres qui n’y sont venus que sur la fin, comme Mahrez, avant que le club ne le lance chez les pros. Imaginez sinon que soit restés Paul Pogba, Dimitri Payet ou Benjamin Mendy…

Pogba, Payet, Mendy ou Mandanda, ils ont porté le bleu ciel du Havre en le Bleu de l’équipe de France

Quitte à sortir Souleymane Diawara et Pascal Chimbonda de leur retraite, on veut bien prendre le pari, que ce collectif ci-dessous ne resterait pas une saison de plus, dans l’antichambre de l’élite. Le problème étant que Le Havre forme – et preuve en est qu’il le fait bien -, mais il n’en retire pas toujours tous les bénéfices. Sur Paul Pogba notamment, parti achever sa formation à Manchester United. Ou, dans un registre identique, le duo Le Tallec – Sinama-Pongolle dont la carrière n’a jamais atteint les promesses qu’ils élevaient.

Si le HAC avait encore tous ses joueurs, il serait pas en souffrance en Ligue 2

Les deux complices trouveront leur place sur le banc de ceux que nous n’avons pas pu inclure dans ce collectif des joueurs passés par la formation du HAC. On peut aussi y ajouter Guillaume Hoarau, Franck Tabanou, Nicolas Douchez ou Mamadou Niang et Jean-Alain Boumsong, pour des joueurs de moins de 38 qui auraient encore l’âge de taper le ballon.

Le 11 des joueurs formés au Havre

OM – Que fera Dimitri Payet après sa carrière ?

Dimitri Payet se verrait bien dans la peau d’un consultant, à la fin de sa carrière. – @Twitter/OM

Il n’a que 30 ans, c’est encore large pour méditer plus intensément sur la question, mais le temps lui est clairement compté désormais, vers le moment de sa fin de carrière. Que fera-t-il alors, le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, Dimitri Payet ? Habib Beye, qui l’a rencontré au centre d’entraînement Robert-Louis-Dreyfus, dans le cadre de l’émission Canal Football Club, lui a posé la question. En lui rappelant d’abord le contexte : Payet a dit de Beye que s’il avait su se reconvertir comme consultant, lui le pouvait aussi.

Si Beye s’est reconverti comme consultant, Dimitri Payet estime le pouvoir également

« Ouais, ça veut dire que je peux y aller aussi » a renchéri le joueur, dans un rire partagé entre l’ancien et l’actuel capitaine de l’OM. « Je resterai bien évidemment dans le monde du foot, poursuit Payet. Après, entraîneur ? Consultant ? Il y a beaucoup de choses à faire. Mais non, je ne suis pas fermé sur consultant. Quand je vois des consultants qui vont regarder des OM-PSG des Barça-Real ou commenter des Coupes du monde… Ce doit être quelque chose d’exceptionnel, de le vivre de l’autre côté de l’écran. »

Des politesses entre deux capitaines de l’Olympique de Marseille

Quand Hervé Mathoux, taquin, lui fait remarquer que Payet veut lui prendre sa place, l’excellent Habib Beye répond, beau joueur : « Il est le bienvenue ».

FIFA 18 – Voilà les notes des joueurs de l’Olympique de Marseille

Dimitri Payet est le meilleur joueur de l’OM sur FIFA 18. – @Fansdefut

Le Top 100 des meilleurs joueurs de l’édition FIFA 18 désormais dévoilé, peu à peu le reste des joueurs et de leurs notes générales se font connaître. Notamment ceux de l’Olympique de Marseille, grâce à la communauté Fans de FUT qui a partagé sur ses réseaux sociaux, le détail pour chacun des hommes coachés par Rudi Garcia.
« 

Payet est le meilleur joueur de l’Olympique de Marseille sur FIFA 18

Avec Dimitri Payet pour mieux noté, à la moyenne de 84. Ça hisse l’ailier phocéen et de l’équipe de France, non loin du Top 100 de l’opus, dans les bas le 29 septembre, en France. Le gardien Steve Mandanda et le pendant de Payet sur l’autre aile, Florian Thauvin, suivent avec un 82 pour estimation globale.

Une note moyenne qui avoisinerait les 74. Ou plus selon les derniers ajustements du mercato

Huit joueurs de ce collectif ont une note à 80 ou plus, mais la moyenne des 26 cartes de joueurs montrées approche plutôt les 74. Précisons quand même que cette équipe n’a pas été mise à jour aux toutes dernières heures du mercato. Cabella est par exemple encore là, tandis que le Grec Mitroglou n’y est pas.

OM – Les 10 transferts les plus chers de Rudi Garcia l’entraîneur

A 29,3M€, Dimitri Payet est la recrue la plus chère signée par Rudi Garcia, depuis qu’il entraîne.

Un Konstantinos de plus, qui s’inscrit dans le Top 10 de ses recrues les plus chères. Rudi Garcia avait déjà Konstantinos Manolas, signé en 2014 pour l’AS Rome, depuis ce 31 août et la fin du mercato d’été 2017, le coach de l’OM compte avec Konstantinos Mitroglou, à 15,5 millions d’euros, le cinquième transfert le plus couteux de sa carrière d’entraîneur. Le premier ayant déjà été conclu depuis qu’il est sur le banc de l’Olympique de Marseille.

Dimtitri Payet à l’Olympique de Marseille est le transfert le plus cher de Rudi Garcia

Il s’agit de Dimitri Payet, à 29,3 millions d’euros l’indemnité réglée à West Ham, l’international français est, depuis l’hiver dernier, le premier maillon vraiment fort de l’OM Champions Project. Sinon c’est encore à la Roma que l’entraîneur de 53 ans, champion de France 2011 avec Lille, a obtenu ses transferts les plus chers. Obtenu, car il est rare qu’un coach gère à la fois le sportif et la partie recrutement. A Marseille, le directeur sportif Andoni Zubizarreta propose, Rudi Garcia dispose.

Près de 100M€ investis par la nouvelle direction de l’OM pour les besoins de son coach

Pour les besoins de son technicien, la direction de l’OM a déjà dépensé 99,8 millions d’euros en transferts secs, ou en payant les options d’achats existantes (Thauvin, 11M€ ou N’Jie, 7M€). Outre deux Marseillais, le Top 10 des recrues les plus chères de Rudi Garcia l’entraîneur font, on l’a dit, la part belle à la Roma, son ancien club. Avec Jan Iturbe, à 24,5 millions d’euros en 2014, pour transfert le plus cher et le très convoité milieu belge Kevin Strootmann, à 17,5 millions d’euros.

Déjà Dimitri Payet parmi ses recrues les plus chères lorsqu’il coachait au LOSC

Sinon, avant l’OM et la Roma, Rudi Garcia a aussi entraîné le LOSC avec Marvin Martin (10M€) et déjà Dimitri Payet (9M€) pour plus chers. Et avant encore, le club du Mans, à une époque où les Sarthois avaient plus de moyens et d’ambitions. De cette période, reste Antonio Géder, comme sa signature la plus couteuse, à 2,3 millions d’euros.

Les 10 transferts les plus chers de Rudi Garcia l’entraîneur

  • 10. Konstantinos Manolas, de l’Olympiakos Le Pirée (2014-2015) = 13.000.000€
  • 9. Medhi Benatia, de l’Udinese (2013-2014) = 13.500.000€
  • 8. Seydou Doumbia, CSKA Moscou (2014-2015) = 14.400.000€
  • 7=. Radja Nainggolan, de Cagliari (2014-2015) = 15.000.000€
  • 7=. Mohamed Salah, de Chelsea (2016-2017) = 15.000.000€
  • 5. Konstantinos Mitroglou, du Benfica (2017-2018) = 15.500.000€
  • 4. Gerson, de Fluminense (2016-2017) = 16.600.000€
  • 3. Kevin Strootman, du PSV Eindhoven (2013-2014) = 17.500.000€
  • 2. Juan Iturbe, de l’Hellas Vérone (2014-2015) = 24.500.000€
  • 1. Dimitri Payet, de West Ham (2016-2017) = 30.000.000€

Neymar, Mbappé, Payet, Sneijder… Quelles chaussures portent les stars du championnat ?

Neymar va faire ses grands débuts avec le PSG, ce dimanche. Il sera chaussé de cette paire Nike, produite en exclusivité pour lui.

Rarement, pour ne pas dire jamais, le championnat de France de Ligue 1 n’avait accueilli autant de joueurs stars. Des noms qui claquent aux oreilles des supporters, à qui les jeunes s’identifient et que les marques ont à la bonne, parce qu’il font vendre des produits. Des maillots surtout, mais aussi des chaussures. Neymar, Julian Draxler au Paris Saint-Germain, Sneijder et Balotelli à l’OGC Nice, Dimitri Payet à l’Olympique de Marseille, Memphis Depay à l’Olympique Lyonnais ou Kylian Mbappé à l’AS Monaco...

Less chaussures des stars de la Ligue 1 : la toute nouvelle Mercurial Vapor XI de Neymar

Neymar va débuter sous le maillot du Paris SG, avec sa paire de Mercurial aux pieds

Il y en a d’autres, forcément, une bonne partie du collectif parisien est concerné, mais notre sélection se borne à ces quelques noms, parce qu’ils sont assez représentatifs de la diversité des clubs fanions et des principaux fournisseurs du foot et de la Ligue 1. Les joueurs Nike sont majoritaires, dans le diaporama d’images détaillées à voir ci-dessus, comme dans le championnat de France de Ligue 1, cette saison 2017-2018. Ici, la marque de l’Orgeon est représentée par Dimitri Payet, Kilyan Mbappé qu’elle vient récemment de prolonger, en valorisant son statut mais principalement Neymar, son ambassadeur monde, numéro un avec Cristiano Ronaldo.

L’attaquant du Paris Saint-Germain a des modèles dédiés, le dernier il l’a sorti juste avant de rejoindre le club de la capitale. C’est une paire de Mercurial, à l’esthétique soignée exclusivement pour le joueur, inspirée de son parcours, des trophées qu’il a gagné et des gens qui l’entourent. Elle est est vendue au grand public au prix de 245 euros.

Balotelli, dernier ambassadeur premium de Puma, maintenant que Falcao et Verratti ont quitté la marque

Le privilège de l’exclusivité n’est attribué qu’aux grandes stars, ou en certaines occasions symboliques. Mbappé a ainsi reçu une paire rouge et blanche de son équipementier Nike – qui est aussi celui de son club, après le titre de l’AS Monaco en Ligue 1. Chez Puma, Mario Balotelli est un membre important mais l’Italien, longtemps tête de gondole de la marque, a perdu de son influence désormais derrière le Français Antoine Griezmann. Maintenant que Radamel Falcao est passé chez Nike, comme l’a fait peu de temps avant lui Marco Verratti, l’attaquant niçois est le dernier ambassadeur premium de Puma, en Ligue 1.

Draxler choisi comme l’un des ambassadeurs de la nouvelle Nemeziz

Pour Adidas et Under Amour enfin, cette sélection des chaussures que portent les stars du championnat de France, englobe le milieu parisien Julian Draxler et son homologue de l’Olympique Lyonnais, Memphis Depay. Le premier est un Allemand qui s’exporte, c’est chose rare et profitable à la griffe aux trois bandes dont le siège se situe en Bavière. Draxler compte une place importante, dernièrement choisi pour être avec Lionel Messi, l’un des quelques ambassadeurs officiels du nouveau modèle Nemeziz. Le second a rejoint il y a deux ans, l’univers d’Under Armour, parmi les marques qui percent dans l’univers sportif. L’attaquant hollandais tient un rôle important, en tant que principale image des produits football, comme le sont Andy Murray (tennis), Michael Phelps (natation), Anthony Joshua (boxe) ou Jordan Spieth (golf), pour idée du répertoire.