Archives du mot-clé EA Guingamp

La valeur marchande des équipes de la Ligue 1 2017-2018

Même fortement remanié cet été, l’effectif de l’AS Monaco vaut 258,3M€. – @Facebook

Le championnat de France de Ligue 1 a repris ses droits ce week-end et Neymar a rejoint le PSG, pour ce qui représente le transfert de l’été et même de l’histoire du football. Quoique les lignes puissent encore bouger d’ici au 31 août minuit, l’heure fatidique de clôture du mercato, le moment est bon pour dresser le classement des équipes de l’élite, selon leur valeur marchande. Avec un collectif de la saison 2017-2018 à 91 millions d’euros, selon la moyenne et les données prises, sur la plateforme spécialisée Transfermarkt. L’OGC Nice les dépasse, mais c’est le club qui s’en approche le plus.

La valeur marchande du PSG = celle de l’ASM + l’OL + l’OM + l’ASSE

C’est dire quand même, si la barre est haute. C’est parce que l’effectif du Paris Saint-Germain vaut à lui seul le tiers de toute la Ligue 1. Chiffré, le groupe parisien, au total des 30 joueurs de l’effectif dirigé par Unai Emery vaut 585,25 millions d’euros. Quarante trois fois et demi, l’estimation faite du SC Amiens, le plus modeste avec son groupe professionnel évalué à 13,85 millions d’euros. Ou l’équivalent de l’AS Monaco, l’OM, l’OL et l’ASSE additionnés ensemble. A le lire par le poids financier des équipes, on peut comprendre de ce championnat, qu’il sera à plusieurs vitesses. Avec le PSG seul dans son monde, Monaco, Marseille, Lyon et Nice en embuscade, Bordeaux, Saint-Etienne, Toulouse et Lille aspirants aux places d’honneur. Et… les autres.

Des équipes de Ligue 1 qui comptent de 23 à 30 joueurs dans l’effectif professionnel

Fort heureusement, comme les budgets de cette saison 2017-2018 de Ligue 1, la valeur marchande des collectifs ne présage pas forcément de l’issue du championnat. Même si elle en dessine clairement les contours. Cette valeur globale dépend aussi du nombre de joueurs par équipe : cela va de le trentaine (Paris, Monaco, Stade Rennais, Nice…) à actuellement 23 joueurs professionnels dans l’effectif guingampais. En moyenne, les équipes de Ligue 1 ont 27 joueurs qui composent leur groupe fanion. Découvrez ce que valent chacune d’elles, dans le tableau résumé, en page suivante.

La valeur marchande des équipes de Ligue 1 en 2017-2018

club valeur marchande du collectif valeur moyenne par joueur
Paris SG 582,25M€ 19,51M€
AS Monaco 253,3M€ 8,44M€
Olympique de Marseille 134,9M€ 5,4M€

Le tableau complet est en page suivante

Pages: 1 2

Les budgets de la Ligue 1 en 2017-2018

Cette saison 2017-2018, le budget moyen de la Ligue 1 dépasse les 90M€.

Elle progresse la Ligue 1. Avec l’arrivée de nouveaux investisseurs, celle attendue de Neymar et les embauches d’entraîneurs aux CV prestigieux, en plus de recettes commerciales et audiovisuelles augmentées : les clubs de l’élite du foot français s’élèvent tous dans leur ensemble. La preuve étant qu’au classement des budgets de la Ligue 2017-2018, tous ou presque sont en augmentation et notamment ceux des clubs les plus riches que sont le PSG, l’OL, l’ASM, l’OM ou le LOSC. Tandis que ceux de l’ASSE et du TFC sont en baisse. Les seuls sur cette nouvelle saison.

Le PSG écrase la concurrence avec son budget deux fois supérieur à celui de l’OL, dauphin

Conséquence logique, le budget moyen a augmenté, de près de 9 millions d’euros (à 90,6M€), plus ou moins d’autant, qu’il avait déjà progressé l’exercice d’avant. Comme à chaque saison depuis que le Qatar est aux commandes, le Paris Saint-Germain joue hors catégorie. Avec un budget de fonctionnement jamais atteint, de 540 millions d’euros ; en hausse de 40 millions d’euros, d’une saison à l’autre. Cela sans Neymar inclus, qui devrait bouleverser les chiffres et les prévisions établies. Suit l’Olympique Lyonnais, qui profite des premiers bénéfices de l’entrée dans son Parc OL, récemment devenu le Groupama Stadium, sous l’effet du naming. Les Gones ont un budget de 240 millions d’euros.

Monaco et l’OM ensemble, le LOSC a le budget moyen de la Ligue 1, 2017-2018

L’AS Monaco et l’Olympique de Marseille suivent ; les Phocéens ont plus de ressources financières et de nouvelles perspectives de business, depuis que le club a changé de main, passant de Margarita Louis-Dreyfus, à l’homme d’affaire américain, Frank McCourt. Le budget du club phocéen avoisine les 180 millions d’euros, pour cette saison 2017-2018 de Ligue 1. Le LOSC, juste derrière a l’équivalent tout pile, du budget moyen du championnat. Pour d’autres, les chiffres sont annonciateurs de plus de difficultés à venir, les promus Strasbourg (30M€), Troyes (26M€) ou Amiens (26M€), principalement

Comme Guingamp et Angers, les petits budgets font parfois de grandes choses

Ils ne sont pas les seuls en ballotage plutôt défavorable, le SCO Angers (28M€) et l’En avant de Guingamp (26M€) sont dans une même position, mais eux ont prouvé, ces dernières saisons, qu’ils avaient de la suite dans les idées et d’autres ressources que financières pour durer au sommet.

Tous les budgets de la Ligue 1, en 2017-2018

club budget 2017-2018 évolution sur un an
Paris SG 540M€ +40M€
Olympique Lyonnais 240M€ +5M€
AS Monaco 180M€ +35M€

Tous les budgets 2017-2018 de la Ligue 1 sont à voir en page suivante

Pages: 1 2

ASSE, OM, LOSC, RC Strasbourg… Combien d’abonnés ont les clubs de Ligue 1 ?

L’Olympique de Marseille a récemment franchi la barre des 28.000 abonnés au stade Vélodrome. – @Twitter

Il n’est encore pas trop tard pour s’encarter. La saison 2017-2018 de Ligue 1 reprend le 4 août et la majorité des clubs proposent encore à leurs supporters, des abonnements dans les stades, parfois jusqu’à la fin du mois d’août. De l’importance de compter sur la fidélité des fans, les équipes battent le rappel, certaines ont donné les chiffres des tendances, pris différemment au cours du mois de juillet. Comprenons, donc que pour l’OM, l’ASSE, ou le LOSC dans liste des clubs qui en ont le plus, tout peut encore changer.

L’OM de Jacques-Henry Eyraud revendique plus de 28.000 abonnés au Vélodrome

L’Olympique de Marseille justement, est à plus de 28.000 abonnés. Très exactement 28.085 au 19 juillet dernier, tel que révélé par le président Jacques-Henri Eyraud, en marge de la présentation d’Adil Rami. C’est très probablement moins qu’au PSG, qui en avait 34.000 la saison dernière, peut-être plus que l’Olympique Lyonnais, mais ni le club de la capitale, ni celui des Gones n’ont communiqué sur le sujet. Sur d’autres pelouses, la campagne est excellente pour l’OGC Nice. Au début du mois de juillet, ils étaient 10.000 à s’être abonné à l’Allianz Riviera. Il est possible que le GYM batte les 11.500 encartés de la saison dernière.

Strasbourg passe les 10.000 abonnés pour son retour parmi l’élite

Elle est tout aussi excellente à Strasbourg. Mi-juillet ils étaient plus de 10.000, à vouloir suivre à la Meinau, la saison du RSCA. Rappelons-nous que Strasbourg, relégué en CFA2 (5e division du foot français), en 2011-2012 avait un noyau dur d’au moins 6.000 supporters par match ; l’engouement du public alsacien pour son club de retour en Ligue 1 n’a donc rien d’étonnant. Strasbourg, s’offre aussi une première victoire régionale. Car bien après que le club alsacien eut franchi la barre symbolique des 10.000, le FC Metz voisin a communiqué le nombre de 9.000 abonnés au stade Saint-Symphorien.

L’ASSE se stabilise, le LOSC et sa nouvelle équipe sportive et dirigeante aussi

Remarquable encore, l’engouement du public du Roudourou pour l’En Avant de Guingamp. Comme la saison dernière, le club breton devrait franchir la barre des 10.000 abonnés, pour une ville (hors zone urbaine), de moins d’habitants. Sinon, la tendance est plutôt au maintien, à Saint-Etienne qui revendique 13.000 adhérents (ils étaient 15.000 environ, la saison dernière), ainsi qu’à Lille, où « l’effet Bielsa » n’est pas « dingue » jusqu’ici. Au 19 juillet, le LOSC disait avoir vendus 20.000 cartes. Ça reste encore 2.000 de moins que la saison dernière, mais le club nordiste étend sa campagne, jusqu’à la fin août. Le temps pour El Loco et ses joueurs de tenter de séduire le public.

Estimations du nombre d’abonnés aux clubs de Ligue 1, au mois de juillet

  • Olympique de Marseille = 28.000
  • Lille OSC = 20.000
  • AS Saint-Etienne = 13.000
  • RC Strasbourg = 10.000
  • EA Guingamp = 10.000
  • OGC Nice = 10.000
  • FC Metz = 9.000
  • FC Nantes = 5.000
  • Montpellier HSC = 5.000

Le Stade Rennais a gagné 25.000€ pour ses supporters, Guingamp 45.000€

Malgré des résultats sportifs parfois décevants, les supporters du Stade Rennais ont répondu présents toute la saison. – @Facebook

Les Bretons sont les meilleurs supporters de Ligue 1. Ce n’est pas nous qui le disons, mais la Ligue de football professionnel, d’après son classement 2016-2017 du championnat des tribunes. Certes, il faut prendre ce classement, comme celui des clubs où les fans ont le plus joué le jeu de leur équipe et des règles édictées par la Ligue. Le fait est que les vainqueurs sont l’En Avant de Guingamp, premier et le Stade Rennais pour dauphin, devant Dijon qui complète le podium.


Quand Floyd Mayweather passe à la banque… par Sportune

L’EA Guingamp et le Stade Rennais champions des tribunes en Ligue 1

Pour ce succès d’estime, ces trois clubs vont se partager 85.000 euros, dont 45.000 reviendront au vainqueur Guingamp, 25.000 aux Rennais et le reste au DFCO. A tout seigneurs tout honneur, l’argent gagné par les supporters servira aux supporters. « Les clubs devront affecter ces sommes à des opérations ou des animations menées dans leur stade en direction de leurs supporters », explique la Ligue dans son règlement. « Les sommes seront versées à chaque club concerné sur présentation du projet souhaitant être mené avec ces dotations ».

De l’argent gagné par les supporters, pour les supporters

Le championnat des tribunes s’est joué sur toute la saison 2016-2017, selon quatre critères, notés à chaque journée : la fidélité, l’animation des clubs et des supporters, l’ambiance dans les stades et l’engagement des supporters sur les réseaux sociaux. Guingamp a succédé à l’Olympique Lyonnais, au palmarès de ce concours qui existe depuis la saison 2006-2007.

Le salaire d’Antoine Kombouaré à l’EA Guingamp

L'En Avant de Guingamp a fait de gros efforts financiers pour recruter Kombouaré. Jusqu'ici, le jeu en valait largement la chandelle... - @Facebook

L’En Avant de Guingamp a fait de gros efforts financiers pour recruter Kombouaré. Jusqu’ici, le jeu en valait largement la chandelle… – @Facebook

Il était, nous apprenait récemment le journal L’Equipe à son sujet, le premier choix de Bertrand Desplat, pour remplacer Jocelyn Gourvennec sur le banc de l’équipe première, après six saisons continues en poste. Pour signer le technicien de 53 ans, le président de l’En Avant Guingamp a fait des efforts financiers, sans précédents pour un entraineur du club breton. Selon L’Equipe, le salaire d’Antoine Kombouaré à l’EA Guingamp est de 110.00 euros bruts par mois.


Comment Arsenal recycle les vieux maillots des… par Sportune

Kombouaré a le plus haut salaire de l’EA Guingamp

C’est lui le mieux payé du vestiaire breton, cette saison 2016-2017, devant Jimmy Briand, son buteur et capitaine. Il a aussi le cinquième salaire le plus élevé, à l’échelle des coachs de Ligue 1. Clin d’œil amusant, il est mieux payé que Jocelyn Gourvennec au Girondins de Bordeaux (100.000€/mois) ; ce dernier avait une dernière saison à 70.000€ à Guingamp.

Un contrat signé pour trois ans, jusqu’en 2019

Antoine Kombouaré a signé trois ans, jusqu’en juin 2019. Avec pour mission de poursuivre l’excellent travail initié avant lui par Jocelyn Gourvennec qui a fait de la petite ville de Guingamp, un club respecté du foot, en France. Ça semble plutôt bien réussir au coach kanak, puisque à mi-saison, son équipe est cinquième de Ligue 1.