Archives du mot-clé fc nantes

PSG, OM, OL ou ASSE : Qui fait le plus d’audience en Ligue 1 sur son site officiel ?

Le PSG a explosé les visites de son site officiel, au mois d’août dernier. L’OM suit au classement des audiences en Ligue 1. – @DR

Le mois d’août dans le foot, c’est celui de la reprise du championnat et de la fin du marché des transferts d’été. Soit deux très bonnes raisons pour les clubs de générer de l’audience sur leurs sites officiels. Le Paris SG en a particulièrement bien profité, grâce à Mbappé, mais surtout Neymar, il a explosé son nombre de visites, au double de l’Olympique de Marseille, à plus du triple de l’Olympique Lyonnais ou sept fois les audiences de l’AS Saint-Etienne.

Le Paris SG a réuni plus de deux fois le nombre de visiteurs de l’Olympique de Marseille en août

Chiffré, le PSG a réuni près de 5 millions de visiteurs sur sa plateforme psg.fr, au cours du seul mois d’août. Ces données et les autres du tableau relevées par nos soins à Sportune, ne sont pas les officiels des équipes mais ceux du groupe britannique Similar Web, qui propose un outil de mesure et d’analyse des sites et des applications mobiles. Leurs estimations comptent parmi les plus fidèles à la réalité précise des audiences.

Août, un mois particulier avec le marché des transferts et la reprise du championnat

Le mois d’août est également particulier, il dépend beaucoup de l’attitude des clubs sur le marché des transferts. Le reste de l’année, sinon, Paris et Marseille comptent peu ou prou le même nombre de visiteurs. Ce sont clairement les deux qui attirent le plus de monde sur leurs espaces respectifs. Avec l’Olympique Lyonnais, troisième en toutes occasions, alors que l’AS Monaco, pourtant comptée parmi les plus influentes de Ligue 1 sur les réseaux sociaux, pointe un peu plus loin en retrait.

La moyenne de la Ligue 1 se situe entre l’AS Saint-Etienne et l’OGC Nice

En moyenne, sur ce mois d’août 2017, les clubs de Ligue 1 ont reçu 733.500 visites sur leurs sites officiels. L’AS Saint-Etienne et l’OGC Nice sont les deux qui s’en approchent le plus. Remarquons enfin une certaine corrélation entre le sportif, la performance d’ensemble et les audiences sur le digital. A savoir que les plus gros clubs sont souvent les plus visités, alors que les promus de la saison 2017-2018 sont de ceux qui affichent les moyennes les plus faibles. Logique. Cela n’exclut toutefois pas quelques surprises, à découvrir dans le classement complet, en page suivante.

Classement de la Ligue 1 2017-2018 selon les audiences sur les sites officiels des clubs

Club Site web Audience en août 2017

Moyenne sur 6 mois
SC Amiens amiensfootball.com 120.000 53.000
ESTAC Troyes estac.fr 120.000 82.500
Dijon FCO dfco.fr 120.000 117.000

Voir le classement complet des audiences en Ligue 1 en page suivante

Pages: 1 2

FC Nantes – Voyez le bus qui transporte les joueurs de Claudio Ranieri

Discret mais d’un habillage original, le bus du FC Nantes. – @FCNantes

S’il fallait classer les bus des équipes de football selon l’habillage extérieur sur la carrosserie, celui du FC Nantes tiendrait bonne place au classement des plus sympas. A tout le moins des plus originaux. Il est d’apparence assez sobre, en noir pour couleur dominante, il y a beaucoup plus tape à l’oeil, notamment en Ligue 1. Le « secret » de ce appareil dédié au club canari tient dans le flocage du nom FC Nantes.

Sur le bus le « FC Nantes » floqués est produit à partir du nom des joueurs

Il est le résultat de l’association des noms des joueurs passés par le club de la Loire-Atlantique. C’est à bord de cet appareil que, depuis près de trois ans qu’il est en service, les Nantais sillonnent les routes de France, d’une ville à une autre au grès du calendrier sportif.

Rien sur l’intérieur de l’appareil. Mais on suppose qu’il est tout confort…

De son intérieur, en revanche on ne sait rien. Le FC Nantes ne l’a pas évoqué, dans un sujet anciennement traité sur son site. On le devine toutefois, comme pour beaucoup de bus personnalisés pour les clubs, qu’il doit être confort, avec peut-être un espace cuisine, avec frigo et micro-onde, du wifi et des prises pour brancher les appareils électroniques. En général, c’est la base d’un déplacement dans de bonnes conditions.

Le salaire d’Emiliano Sala au FC Nantes

En 2015, Emiliano Sala s’est engagé 5 ans, avec le FC Nantes. – @Twitter

Le plus Français des Italo-Argentins de la Ligue 1 c’est lui, Emiliano Sala, présentement un joueur du FC Nantes mais une carrière bien plus longue dans l’hexagone, puisqu’il a fréquenté sur la fin, le centre de formation des Girondins de Bordeaux. Sala est l’un des joueurs les plus sollicités dans l’effectif coaché par Claudio Ranieri. L’attaquant de 26 ans ne devrait toutefois pas bouger de l’été, il n’a pas reçu de bon de sortie officiel. C’est que le salaire d’Emiliano Sala au FC Nantes est certes dans la moyenne haute du vestiaire, mais justifié par le rendement du joueur sur le terrain.

Emiliano Sala a signé 5 ans au FC Nantes, pour un salaire avoisinant les 600.000€ la saison

Traduit par les chiffres, Emiliano Sala approche les 50.000 euros bruts mensuels. Sans les primes négociées par ailleurs. Le natif de Cululù, en Argentine a signé au mois de juillet 2015, un contrat longue durée de cinq ans, avec le FC Nantes. Avec un terme au mois de juin 2020, Nantes n’a pas obligation à le vendre cet été, d’où son refus de le faire. Le club à la propriété de Waldemar Kita a payé un million d’euros, hors bonus éventuels, l’indemnité du transfert aux Girondins de Bordeaux.

L’attaquant de 26 ans s’est valorisé en deux ans à Nantes

Deux ans plus tard, il vaut au moins cinq fois la mise, au sortir notamment, d’une saison 2016-2017 plutôt réussie avec 12 buts en 34 rencontres. Précédemment aux Girondins de Bordeaux, qu’il a rejoint à 19 ans pour achever sa formation, Emiliano Sala est passé par Orléans, Niort et Caen, à chaque fois sous la forme d’un prêt.

Les budgets de la Ligue 1 en 2017-2018

Cette saison 2017-2018, le budget moyen de la Ligue 1 dépasse les 90M€.

Elle progresse la Ligue 1. Avec l’arrivée de nouveaux investisseurs, celle attendue de Neymar et les embauches d’entraîneurs aux CV prestigieux, en plus de recettes commerciales et audiovisuelles augmentées : les clubs de l’élite du foot français s’élèvent tous dans leur ensemble. La preuve étant qu’au classement des budgets de la Ligue 2017-2018, tous ou presque sont en augmentation et notamment ceux des clubs les plus riches que sont le PSG, l’OL, l’ASM, l’OM ou le LOSC. Tandis que ceux de l’ASSE et du TFC sont en baisse. Les seuls sur cette nouvelle saison.

Le PSG écrase la concurrence avec son budget deux fois supérieur à celui de l’OL, dauphin

Conséquence logique, le budget moyen a augmenté, de près de 9 millions d’euros (à 90,6M€), plus ou moins d’autant, qu’il avait déjà progressé l’exercice d’avant. Comme à chaque saison depuis que le Qatar est aux commandes, le Paris Saint-Germain joue hors catégorie. Avec un budget de fonctionnement jamais atteint, de 540 millions d’euros ; en hausse de 40 millions d’euros, d’une saison à l’autre. Cela sans Neymar inclus, qui devrait bouleverser les chiffres et les prévisions établies. Suit l’Olympique Lyonnais, qui profite des premiers bénéfices de l’entrée dans son Parc OL, récemment devenu le Groupama Stadium, sous l’effet du naming. Les Gones ont un budget de 240 millions d’euros.

Monaco et l’OM ensemble, le LOSC a le budget moyen de la Ligue 1, 2017-2018

L’AS Monaco et l’Olympique de Marseille suivent ; les Phocéens ont plus de ressources financières et de nouvelles perspectives de business, depuis que le club a changé de main, passant de Margarita Louis-Dreyfus, à l’homme d’affaire américain, Frank McCourt. Le budget du club phocéen avoisine les 180 millions d’euros, pour cette saison 2017-2018 de Ligue 1. Le LOSC, juste derrière a l’équivalent tout pile, du budget moyen du championnat. Pour d’autres, les chiffres sont annonciateurs de plus de difficultés à venir, les promus Strasbourg (30M€), Troyes (26M€) ou Amiens (26M€), principalement

Comme Guingamp et Angers, les petits budgets font parfois de grandes choses

Ils ne sont pas les seuls en ballotage plutôt défavorable, le SCO Angers (28M€) et l’En avant de Guingamp (26M€) sont dans une même position, mais eux ont prouvé, ces dernières saisons, qu’ils avaient de la suite dans les idées et d’autres ressources que financières pour durer au sommet.

Tous les budgets de la Ligue 1, en 2017-2018

club budget 2017-2018 évolution sur un an
Paris SG 540M€ +40M€
Olympique Lyonnais 240M€ +5M€
AS Monaco 180M€ +35M€

Tous les budgets 2017-2018 de la Ligue 1 sont à voir en page suivante

Pages: 1 2

PSG, OL et Nantes disputeront la 1re Coupe du monde interactive des clubs

Trois des 19 équipes qualifiées à la FICWC, ce samedi, sont françaises.

Les deux dernières places de la finale de la FIFA Interactive World Cup, le championnat du monde de foot virtuel soutenu par la FIFA en partenariat avec EA Sports : c’est l’un des enjeux, ce 5 août à Londres, de la première Coupe du monde interactive des clubs (FICWC), un tournoi réunissant les meilleures équipes eSports du moment. Parmi lesquelles trois sont françaises : le PSG, l’OL et le FC Nantes.

Fouad Fares (OL), Vincent Hoffmann (FC Nantes) et Lucas Cuillerier (PSG) qualifiés

Sur dix-neuf invités au total, c’est plutôt positif, pour les clubs de l’Hexagone qui sont autant que les Allemands (Stuttgart, le VfL Wolfsbourg et Schalke 04), mais un de moins que les Néerlandais (le PSV, l’Heracles Almelo, l’Ajax et Feyenoord). Fouad Fares (Olympique Lyonnais), Lucas Cuillerier‏ (Paris Saint-Germain) et Vincent Hoffmann (FC Nantes) sont les trois joueurs qualifiés du côté français.

La première édition de la Coupe du monde interactive des clubs

Tous joueront pour leurs clubs respectifs, pour un premier championnat des clubs, dans l’univers du foot sur console. Sur les 24 joueurs présent à Londre, deux recevront leur billet pour la FIFA Interactive World Cup, soit à peu près la même chose, mais en individuel. Ce sera à Londres également, les 18 et 19 août prochains.