Archives du mot-clé fc nantes

ASSE, OM, LOSC, RC Strasbourg… Combien d’abonnés ont les clubs de Ligue 1 ?

L’Olympique de Marseille a récemment franchi la barre des 28.000 abonnés au stade Vélodrome. – @Twitter

Il n’est encore pas trop tard pour s’encarter. La saison 2017-2018 de Ligue 1 reprend le 4 août et la majorité des clubs proposent encore à leurs supporters, des abonnements dans les stades, parfois jusqu’à la fin du mois d’août. De l’importance de compter sur la fidélité des fans, les équipes battent le rappel, certaines ont donné les chiffres des tendances, pris différemment au cours du mois de juillet. Comprenons, donc que pour l’OM, l’ASSE, ou le LOSC dans liste des clubs qui en ont le plus, tout peut encore changer.

L’OM de Jacques-Henry Eyraud revendique plus de 28.000 abonnés au Vélodrome

L’Olympique de Marseille justement, est à plus de 28.000 abonnés. Très exactement 28.085 au 19 juillet dernier, tel que révélé par le président Jacques-Henri Eyraud, en marge de la présentation d’Adil Rami. C’est très probablement moins qu’au PSG, qui en avait 34.000 la saison dernière, peut-être plus que l’Olympique Lyonnais, mais ni le club de la capitale, ni celui des Gones n’ont communiqué sur le sujet. Sur d’autres pelouses, la campagne est excellente pour l’OGC Nice. Au début du mois de juillet, ils étaient 10.000 à s’être abonné à l’Allianz Riviera. Il est possible que le GYM batte les 11.500 encartés de la saison dernière.

Strasbourg passe les 10.000 abonnés pour son retour parmi l’élite

Elle est tout aussi excellente à Strasbourg. Mi-juillet ils étaient plus de 10.000, à vouloir suivre à la Meinau, la saison du RSCA. Rappelons-nous que Strasbourg, relégué en CFA2 (5e division du foot français), en 2011-2012 avait un noyau dur d’au moins 6.000 supporters par match ; l’engouement du public alsacien pour son club de retour en Ligue 1 n’a donc rien d’étonnant. Strasbourg, s’offre aussi une première victoire régionale. Car bien après que le club alsacien eut franchi la barre symbolique des 10.000, le FC Metz voisin a communiqué le nombre de 9.000 abonnés au stade Saint-Symphorien.

L’ASSE se stabilise, le LOSC et sa nouvelle équipe sportive et dirigeante aussi

Remarquable encore, l’engouement du public du Roudourou pour l’En Avant de Guingamp. Comme la saison dernière, le club breton devrait franchir la barre des 10.000 abonnés, pour une ville (hors zone urbaine), de moins d’habitants. Sinon, la tendance est plutôt au maintien, à Saint-Etienne qui revendique 13.000 adhérents (ils étaient 15.000 environ, la saison dernière), ainsi qu’à Lille, où « l’effet Bielsa » n’est pas « dingue » jusqu’ici. Au 19 juillet, le LOSC disait avoir vendus 20.000 cartes. Ça reste encore 2.000 de moins que la saison dernière, mais le club nordiste étend sa campagne, jusqu’à la fin août. Le temps pour El Loco et ses joueurs de tenter de séduire le public.

Estimations du nombre d’abonnés aux clubs de Ligue 1, au mois de juillet

  • Olympique de Marseille = 28.000
  • Lille OSC = 20.000
  • AS Saint-Etienne = 13.000
  • RC Strasbourg = 10.000
  • EA Guingamp = 10.000
  • OGC Nice = 10.000
  • FC Metz = 9.000
  • FC Nantes = 5.000
  • Montpellier HSC = 5.000

Le FC Nantes dévoile un surprenant maillot extérieur 2017-2018 [OFFICIEL]

Les Nantais joueront dans cet ensemble, les matchs à l’extérieur de la Ligue 1, 2017-2018.

Ce n’est pas une première dans l’histoire du club, il faut par exemple se souvenir, du modèle « away » porté par les joueurs, au cours de l’exercice 2009-2010. N’empêche que ce maillot « bleu électrique », marine sur le haut, teinté de jaune fluo pour les imprimés détonne. C’est le maillot extérieur 2017-2018 du FC Nantes, produit par l’équipementier Umbro et officialisé ce lundi en fin de journée.

Du bleu, du marine et du jaune fluo sur le maillot extérieur 2017-2018 du FC Nantes

L’ensemble, porté avec un short marine et des chaussettes bleues est saillant. Plutôt séduisant, pour qui est détaché des codes et des couleurs nantaises, du jaune et du vert, souvent en bandes verticales, pour les tenues les plus iconiques. C’est plus que le résultat tranche énormément avec le vert bouteille intégral, de la saison dernière.

Les Nantais vont pouvoir « briller de mille feux » sur les pelouses de Ligue 1

Umbro l’assure, la marque a produit aux Nantais « une tenue qui leur permettra de briller de mille feux hors de leurs terres ». Pour l’apparence, c’est certain, mais il faudra surtout aux hommes de Claudio Ranieri, qu’ils ne se prennent pas les pieds dans le gazon. Ainsi vêtus, dans un ensemble à la frontière du sobre et du flashy, ils ne vont pas passer inaperçus sur les pelouses du championnat de France, à venir.

PSG, OM, ASSE, LOSC… Ce qu’ils ont dépensé après un mois de mercato

L’AS Monaco n’a pas perdu de temps pour se renforcer et notamment signer, le Belge Youri Tielemans. – @Twitter

Il y a ceux qui, comme l’Olympique Lyonnais, le LOSC, voire l’AS Monaco ont bien avancé, pour ne pas dire presque terminé les emplettes de l’été. D’autres, comme l’OM, l’ASSE ou le PSG qui l’ont entamé. Et ceux enfin, à l’exemple notamment du FC Nantes, demeurés sans mouvement d’envergure jusqu’ici. Voilà, en de très large proportions, le bilan du premier mois de la Ligue 1, sur le marché des transferts.

Le PSG et l’OM ont lancé leur mercato, mais leurs fans en veulent plus

Les chiffres cachent parfois le reste de la forêt. Prenez l’Olympique de Marseille. Ces derniers temps, Jacques-Henri Eyraud a constamment à justifier, sinon tempérer l’empressement de plusieurs observateurs du club, médias, proches ou supporters. L’OM a pourtant déjà dépensé 36 millions d’euros, sur ce mercato, pour Luiz Gustavo Ou Valère Germain, les deux premières recrues de l’été, mais aussi pour Thauvin ou Clinton Njie, dont les options d’achat ont été levées à à 11 et 7 millions d’euros. De ce constat découle un fait : après l’AS Monaco et le LOSC, les deux grands animateurs du marché jusqu’alors, Marseille pointe en troisième position des clubs les plus dépensiers.

11M€ en moyenne, soit l’investissement de l’AS Saint-Etienne sur ce marché des transferts

En moyenne, depuis l’ouverture officielle du marché des transferts 2017-2018, le 9 juin dernier, les clubs de l’élite du foot français ont déjà investi 11,385 millions d’euros. Soit, la dépense de l’AS Saint-Etienne, qui vient d’enregistrer le renfort de Loïs Diony, en provenance de Dijon, pour une indemnité évaluée à 10 millions d’euros.

Près de la moitié des clubs de Ligue 1 n’ont encore rien payé en indemnité de transfert

Faute de moyens conséquents, beaucoup des équipes du championnat (presque la moitié de la Ligue 1), n’ont encore rien payé, en terme d’indemnité. Avec toutefois moins de certitude du côté du Toulouse FC, puisqu’on ne sait pas si le club haut-garonnais a eu à payer l’AS Monaco, pour le transfert définitif de Corentin Jean. Ou si le club champion de France l’a libéré, sans contre-partie financière, du fait d’un effectif déjà conséquent. Pour le reste des détails de la Ligue 1, 2017-2018, il vous est résumé, dans le tableau complet, en page suivant du dossier.

Ce que les clubs de Ligue 1 ont dépensé en transfert, après le premier mois de mercato

Club Investissement en transfert recrues marquantes
Lille OSC 51M€ Araujo, Pepe, Mendes, Malcuit
AS Monaco 51M€ Tielemans, Kongolo, Mboula, Meïté
Olympique de Marseille 36M€ Thauvin, N’Jie, Gustavo, Germain

Voir le résumé complet de ce 1er mois de mercato, en page deux du dossier

Pages: 1 2

FC Nantes – Les Canaris dévoilent leur maillot domicile 2017-2018 [OFFICIEL]

Umbro a officialisé le maillot domicile 2017-2018 du FC Nantes.

Toujours jaune pour la couleur dominante, mais le vert fait un retour plus prononcé. Umbro, l’équipementier officiel du club a dévoilé ce vendredi, le nouveau maillot domicile 2017-2018 du FC Nantes et de son truculent coach, Claudio Ranieri. Jaune accompagné de vert, les basiques sont respectés pour cette version « home » de la tenue des Canaris.

Plus de vert sur le nouveau maillot domicile 2017-2018 du FC Nantes

Le jaune domine toute la partie inférieure et ventrale du maillot, le vert y est sur le haut, au niveau des manches et des épaules. Intégrant par ailleurs, des losanges inconiques de la marque anglaise Umbro. Comme celui du SM Caen qu’Umbro habille également et dont le modèle domicile a été dévoilé, ce maillot di la marque dans son communiqué est « réalisé sur-mesure ».

Short et chaussettes assortis en jaune

Le short et les chaussettes portés avec cette tunique domicile 2017-2018 seront à dominante de jaune, avec toujours le même vert pour donner du relief à l’ensemble.

Le salaire de Claudio Ranieri au FC Nantes

Claudio Ranieri a signé un contrat de deux ans avec le FC Nantes. – @Twitter

Claudio Ranieri n’a pas mis bien longtemps pour rebondir. Champion d’Angleterre 2016 avec Leicester avant d’être remercié, au cours de l’exercice suivant, le technicien italien a trouvé au FC Nantes, une étape de plus à ajouter aux chapitres de sa longue carrière. Egalement sollicité ailleurs, c’est finalement pour le club nantais que s’est porté son choix, pour des raisons sportives et parce qu’il était l’un des rares à pouvoir assumer ses émoluments. Le salaire de Claudio Ranieri au FC Nantes est en effet plus élevé que l’ordinaire.


A bord du Hummer customisé de Mauro Icardi… par Sportune

Le FC Nantes a fait des efforts énormes pour assumer le salaire de Claudio Ranieri

Il avoisinerait les 300.000 euros mensuels, soit une saison à près de 3,6 millions d’euros. A le comparer au salaire précédemment versé à René Girard ou Sergio Conceiçao avant qu’il ne prolonge, c’est le triple. Il est aussi l’un des coachs les mieux payés de la Ligue 1. Mais Claudio Ranieri c’est un autre palmarès, il a dirigé les plus grands clubs du Vieux Continent (Valence, l’Atlético Madrid, Chelsea, la Roma, le Juventus, Inter… et aussi Monaco, de 2012 à 2014), il a gagné des coupes d’Italie, d’Espagne, d’Angleterre et a été sacré champion de Premier League. Un tel pédigrée se paie forcément.

Un contrat de deux ans signé, en dépit de son âge

La Commission juridique de la Ligue professionnelle de football ayant finalement levé les doutes sur l’âge de l’entraîneur italien (à 65 ans, il a en effet atteint la limite d’âge pour coacher en Ligue 1), Claudio Ranieri a paraphé un contrat de 2 ans, avec le FC Nantes, à l’échéance du mois de juin 2019.