Archives du mot-clé Gareth bale

Real Madrid – Dans le jardin de Gareth Bale, cette réplique du 17e trou du golf de Sawgrass

Gareth Bale est un vrai fan de golf qui reproduit des trous mythiques, dans son propre jardin. – @Facebook

Les sportifs qui ont le golf dans le sang sont nombreux. Surtout chez les Britanniques. Et les footballeurs, comme beaucoup de tennismen ne font pas exception à la règle. Pas l’attaquant du Real Madrid, Gareth Bale, joueur émérite et passionné, au point de reproduire, dans son propre jardin, certains des trous les plus mythiques.

Le 17e troud du golf de Sawgrass dans le jardin de Gareth Bale

Comme là, à l’image partagée par Golf News Mag, le footballeur madrilène a cherché à reproduire, dans sa villa du Pays-de-Galles, le 17e trou du golf de Sawgrass. Particulièrement difficile car il se termine sur un îlot, entouré d’eau, c’est un par 3, de 125 mètres environ.

L’attaquant du Real Madrid a fait construire quelques pépites

Gareth Bale compterait deux trous de plus dans son jardin : le Postage Stamp (timbre poste) du Royal Troon, un par 3 très court mais extrêmement compliqué car le green est cerclé de cinq bunkers et le Cornouiller blanc à Augusta, très long, de plus de 400 m, à faire en 4 coups, en évitant les arbres alentours, sinon les points d’eau ou les bunkers nombreux, qui ke jalonne sur la longueur.

Le trou n°17 du golf de Sawgrass, que Gareth Bale a voulu reproduire dans son jardin.

Des trous mythiques du golf, dans le jardin de sa maison galloise

Gareth Bale a de tout cela dans son « jardin » et manifestement, d’autres réalisations sont ne projet car selon les médias anglais, le joueur ne manquerait pas de place dans l’espace de son immense propriété galloise.

Real Madrid – Les joueurs qui font vendre le plus de maillots. Benzema est 6e…

Choisi pour être l’un des ambassadeurs des nouveaux modèles, Gareht Bale compte parmi les joueurs du Real Madrid les plus floqués, sur les maillots des fans. – @Twitter

Déjà, en temps normal, le Real Madrid appartient aux clubs qui écoulent le plus de maillots chaque saison dans le monde. Non loin de la référence Manchester United, proche du Barça ou du Bayern Munuich, selon le journal AS qui a enquêté sur le sujet, le club merengue en vend plus de un million et demi par an, depuis 2011.

Les joueurs du Real Madrid qui vendent le plus de maillots : 6. Karim Benzema Real

Karim Benzema dans le Top 6 des joueurs qui font vendre le plus de maillots à leurs noms

Cette saison 2016-2017 encore plus car les joueurs ont fait le doublé, championnat et Ligue des champions. Des joueurs qui justement, contribuent à doper le business, pour les plus populaires. Parmi lesquels le Français Karim Benzema, toutefois sixième seulement, de cette catégorie. Le Français joue pourtant à la pointe de l’attaque, à un poste auquel le grand-public s’identifie plus facilement. Seulement n’est-il pas « une méga-star » en son pays, comme le sont James Rodriguez en Colombie, Gareth Bale au Pays-de-Galles ou Cristiano Ronaldo, au Portugal.


Dans le jet privé de Karim Benzema par Sportune

La star du merchandising, au Real Madrid, c’est encore et toujours Cristiano Ronaldo

On ne vous étonnera pas en vous disant que l’international portugais, l’homme aux quatre (plus un cinquième qui se dessine) Ballon d’or est le joueur que les fans font le plus floquer sur leur maillot. Le journal AS ne donne pas de chiffres, mais précise quand même que près d’un maillot sur deux vendus le serait au nom de CR7. A la seule exception de Messi au Barça, Ronaldo n’a pas d’égal ni au Real, ni ailleurs, dans ce domaine là.

Le 11 le plus cher de l’histoire en indemnités de transfert

Paul Pogba est le seul représentant français prsent dans le 11 le plus cher du foot. – @Twitter

Paul Pogba, devenu le joueur le plus cher de l’histoire du foot, en s’engageant à Manchester United pour 105 millions d’euros et Gonzalo Higuain qui a quitté, le Napoli pour la Juventus Turin et 90 millions d’euros, ont fait l’été dernier, leur entrée directe dans le 11 le plus cher de l’histoire du foot, en indemnités de transfert.


L'hallucinante collection de Rolls Royce de… par Sportune

781M€ que vaut le 11 le plus cher de l’histoire du foot, en indemnités de transfert

Un collectif qui vaut 781 millions d’euros, qu’occupent une majorité de joueurs de la Premier League anglaise, sinon de la Liga espagnole (au moment où les transferts ont été conclus). Les deux championnats les plus riches. Seul italien de l’équipe, Gianluigi Buffon, occupe sa place dans les buts depuis 2001 et les 52 millions d’euros payés à Parme par la Juventus Turin. Il pourrait y rester encore un moment.

Paul Pogba, Gareth Bale, Cristiano Ronaldo ont leur place dans ce collectif

Les autres transferts de ce onze sont tous beaucoup plus récents. Avec Gareth Bale (101M€) et Cristiano Ronaldo (94M€) ex-joueurs les plus chers de la planète, avant Paul Pogba. Avec aussi James Rodriguez, vendu 75 millions d’euros en 2014, au Real Madrid, par l’AS Monaco. Le Colombien est l’une des meilleures plus-values du club du Rocher.

Le 11 le plus cher de l’histoire en indemnités de transfert

En détails :
– Buffon (52M€, de Parme à la Juventus, en 2001)
– Dani Alves (35M€, de Seville au FC Barcelone, en 2008)
– John Stones (55M€, de Everton à Manchester City, en 2016)
– Luke Shaw (35M€, de Southampton à Manchester United, en 2014)
– Paul Pogba (105M€, de la Juventus à Manchester United, en 2016)
– Cristiano Ronaldo (94M€, de Manchester United au Real Madrid, en 2010)
– Gareth Bale (101M€, de Tottenham au Real Madrid, en 2014)
– Gonzalo Higuain (90M€, du SSC Naples à la Juventus, en 2016)
– James Rodriguez (75M€, de l’AS Monaco au Real Madrid, en 2014)
– Neymar (88M€, de Santos au FC Barcelone, en 2013)

Real Madrid – Gareth Bale va ouvrir son propre bar des sports !

Le futur bar de Gareth Bale reprendra les codes du joueur, comme son numéro de maillot, le « Eleven » et son logo personnel en façade.

Parce qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même pour les troisièmes mi-temps d’après-match, Gareth Bale a décidé d’ouvrir son propre bar des sports. Alors bien sûr, on ne parle pas du zinc de son village, qui nous accueille après les matchs de District du dimanche. Le « Eleven » bar et grill de l’attaquant du Real Madrid a volonté à devenir un endroit ultra-branché, où les pizzas se servent sur planche et les burgers en pièces-montées.


La maison de Cristiano Ronaldo au Portugal par Sportune

Gareth Bale a toujours rêvé d’avoir son « propre bar des sports »

Gareth Bale s’est associé au groupe Brains Brewer, un brasseur gallois très populaire au pays du Poireau, déjà propriétaire de 250 pubs, dans tout le Royaume-Uni. Le « Eleven » fera naturellement la part belle au sport et principalement au foot, qui a fait la notoriété et la fortune, du joueur du Real Madrid. Ce sera, annonce Gareth Bale, le lieu où manger « le meilleur burger du pays ». L’attaquant madrilène dit avoir toujours « rêvé d’ouvrir [son] propre bar des sports » et « impatient d’ouvrir et d’accueillir les premiers clients ».

L’attaquant du Real Madrid a choisi la finale de la Ligue des champions pour jour d’ouverture

Timing parfait, le bar « Eleven » ouvrira ses portes dans le courant du mois de mai prochain, à quelques jours seulement de la finale de la Ligue des champions, le 3 juin, que la ville de Cardiff accueille, au Principality Stadium. Et que Gareth Bale espère jouer, à domicile, avec son Real tenant du titre.

Alexander Isak et les transferts de moins de 17 ans les plus chers de l’histoire

Pour Alexander Isak, le Borussia Dortmund a payé 9 millions d’euros d’indemnités. – @Twitter

Finalement, le Borussia Dortmund a damé le pion au Real Madrid. Ce n’est pas rien, surtout sur un joueur que les médias suédois et par échos internationaux, présentent comme le futur Zlatan Ibrahimovic. Alexander Isak, 17 ans, s’est engagé « sur la durée » (sans plus de précisions sur l’échéance du contrat) avec le club allemand, pensionnaire de Bundesliga. A 9 millions d’euros l’indemnité versée à l’AIK Fotboll, l’attaquant est l’un des transferts de moins de 17 ans, les plus chers de l’histoire du foot.


Visite du futur stade de Tottenham Hotspur par Sportune

Alexander Isak au Borussia Dortmund est le 4e transfert de moins de 17 ans le plus cher de l’histoire

Classé, au pied du podium, entre le défenseur argentin Fabricio Coloccini, acheté 7,5 millions d’euros par le Milan AC, en 1999 et l’international anglais Théo Walcott que les Gunners d’Arsenal ont recruté, en 2006, pour 10,5 millions d’euros d’indemnité de transfert. Rares, toutefois, sont les dépenses hors normes des clubs, pour des joueurs aussi jeunes. Cela explique l’ancienneté de certains joueurs présents dans la liste, comme le Brésilien Ronaldo, pour qui le PSV Eindhoven a lâché 5,5 millions d’euros, en 1994.

Tottenham a revendu près de sept fois la mise dépensée en 207 pour Gareth Bale

Mais à chercher les deux transferts de moins de 17 ans les plus chers de l’histoire du foot, il faut plutôt regarder du côté d’Alexandre Pato et de Gareth Bale. Pour le Brésilien, le Milan AC a cassé sa tirelire, en 2007, en payant son transfert 22 millions d’euros. Pour un résultat d’ensemble mitigé. Tottenahm, en revanche, a eu le nez beaucoup (beaucoup) plus creux, cette même année 2007 en engageant un jeun prodige gallois, alors inconnu du grand public mais déjà acheté à prix d’or : Gareth Bale. Les Spurs ont claqué 14,7 millions d’euros d’indemnités pour le débaucher de Southampton. Six ans plus tard, ils l’ont revendus près de sept fois la mise, à 101 millions d’euros, au Real Madrid.