Archives du mot-clé hatem ben arfa

PSG – Ce si cher Hatem Ben Arfa…

Hatem Ben Arfa s’accroche à son contrat au PSG, tandis que son club cherche à l’en libérer. – @Facebook

Voilà déjà quinze mois qu’Hatem Ben Arfa est au Paris Saint-Germain. Le milieu de terrain a signé libre, le 1er juillet 2016, en provenance de l’OGC Nice. Radieuses aux premiers jours, les relations se sont progressivement détériorées depuis, au point que le joueur est aujourd’hui en ballotage entre l’équipe réserve et le groupe professionnel. Dans cette période de comptes, et d’économie pour le club parisien, le sujet Ben Arfa est sensible, car son salaire, tel que l’avait détaillé le journal L’Equipe, est plutôt conséquent.

Quinze au mois au Paris SG pour Hatem Ben Arfa et près de 6M€ en salaire gagnés

De l’ordre de 400.000 euros bruts mensuels, sans les primes, dans son cas nombreuses, mais inutile s’il ne joue pas. En quinze mois, cela vaut 6 millions d’euros payés au joueur, pour un temps de jeu famélique sur la période : 643 minutes, disputées en Ligue 1. Soit 23 matchs dont cinq en tant que titulaire. Ou la minute facturée 9.331 euros au Paris SG. Le bras de fer entre le club et son joueur peut encore durer, au moins jusqu’à la fin de la saison, jusqu’à l’échéance du contrat de HBA, au mois de juin prochain.

Une issue au problème en janvier, au plus tard à la fin de la saison

Une issue est sinon possible, au prochain mercato hivernal. Ce serait pour Paris, l’économie des six derniers mois de salaire. Si en plus il en tire une indemnité de transfert, ça réduira d’autant le coup de ce que l’on peut raisonnablement qualifier de flop, pour tout le monde.

PSG, ASSE, OM ou Stade Rennais: Qui a l’équipe réserve la plus chère en Ligue 1 ?

Hatem Ben Arfa, le réserviste le plus cher de France. – @Facebook

Si Hatem Ben Arfa devient un joueur de l’équipe B du Paris SG, le championnat de CFA (désormais appelé National 2 depuis la reprise de la saison), va prendre une autre dimension, pour les équipes amateurs qui vont croiser le club de la capitale. A lui seul, l’ailier international français vaut plus que toutes les réserves des autres équipes du championnat de Ligue 1. Sans lui, celle du PSG estimée par la plateforme spécialisée Transfermarkt reste la plus chère, mais son estimation se rapproche plus du Stade Rennais et de l’AS saint-Etienne qui suivent.

Avec ou sans Ben Arfa, le Paris SG a la réserve la plus chère avec l’AS Saint-Etienne et le Stade Rennais

Les données reposent sur les effectifs permanents, car les équipes de CFA accueillent régulièrement de jeunes espoirs, en ballotage entre le groupe fanion et l’équipe deux. Elles nous montrent que la hiérarchie n’est pas exactement qu’en Ligue 1. Qu’autant l’AS Monaco, avec une réserve à 1,3 millions d’euros est au pied du podium, autant l’Olympique de Marseille ou l’Olympique Lyonnais pour effectif financièrement costaud en L1, sont plus loin avec des formation bis toutes deux évaluées à 0,3 millions d’euros.

La réserve d’une équipe de la Ligue 1, 2017-2018 avoisine le demi-millions en valeur marchande

Une équipe réserve de la Ligue 1 2017-2018 vaut en moyenne un demi-million d’euros, sachant que toutes n’ont pas d’évaluation, ou « ne valent rien », en valeur marchande, s’entend. Le jeune gardien stéphanois, Anthony Maisonnial est, à 0,6M€, le joueur le plus cher évalué dans cette sélection. Pour information, enfin, les formations bis des clubs professionnels n’ont pas le droit d’évoluer au-dessus du National 2. Ils peuvent par contre jouer à niveau inférieur, s’ils perdent leur place sportivement.

La valeur marchande des équipes réserves de Ligue 1

Club Valeur marchande de la réserve
Paris SG 2,05M€
Stade Rennais 1,7M€
AS Saint-Etienne 1,425M€

Voir le tableau complet est à voir en page 2

Pages: 1 2

PSG – Ça coûterait combien au club de se séparer d’Hatem Ben Arfa ?

Hatem Ben Arfa ne rêve plus en grand avec le PSG. Il est poussé vers la sortie par le club de la capitale. – @Facebook

Comme il n’est pas le seul camouflet à gérer par le Paris SG, sa situation prête à parler, sans trop. Grzegorz Krychowiak ou Jesé, pour deux autres flops du mercato dernier, sont dans une situation, au moins aussi précaire. Reste qu’Hatem Ben Arfa est des trois, celui qui a le plus d’attache avec le club parisien. Donc celui qui veut le moins partir du club. Sauf à prendre le maximum de ce qu’il peut tirer de son contrat.

Hatem Ben Arfa veut sa dernière année de contrat intégrale pour quitter Paris

C’est-à-dire le solde de son compte, salaire et primes compris, de la saison contractuelle lui restant ; l’échéance étant au 30 juin 2018. Additionné ensemble, cela vaut près d’une dizaine de millions d’euros, un peu moins car son contrat est truffé de primes, individuelles et collectives et d’intérêts, notamment sur les maillots vendus par le club à son nom.

Le PSG souhaiterait trouver une autre porte de sortie pour son joueur

Une somme conséquente, mais plus symbolique encore pour le club parisien, qui cherche une autre sortie, plus en rondeur pour son joueur, dont il ne veut toutefois plus, puisqu’il le staff ne l’a pas convié à suivre le collectif, aux Etats-Unis, où le PSG est parti disputer l’International champions cup, du côté de Miami.

PSG – Ça lui coûte combien, la minute de jeu d’Hatem Ben Arfa ?

Hatem Ben Arfa sur le banc : ça contrarie le joueur et ça coûte cher à son club. – @Facebook

Hatem Ben Arfa veut jouer. Le milieu de terrain du Paris Saint-Germain s’en est longuement épanché, dans un clip diffusé sur les réseaux sociaux, qui a fait réagir le monde du foot et des médias. HBA demande « une chance », certains estiment qu’il l’a déjà eu, avec 23 matchs disputés cette saison 2016-2017, sous le maillot parisien. Mais seulement cinq comme titulaire. Dans tous les cas, ce temps de jeu est clairement insuffisant, si l’on juge par l’idée qu’il est l’un des plus gros salaires du Paris SG et (presque de fait) du championnat de France.


Le téléphone en or 24K de Neymar par Sportune

Hatem Ben Arfa a signé pour une première saison à près de 10M€ au PSG

Cette saison, tel que l’avait décortiqué le journal L’Equipe en décembre dernier, Hatem Ben Arfa est payé 400.000 euros bruts la saison. Mais en signant au PSG, il a négocié une prime à la signature de 5 millions d’euros en plus d’importants royalties sur les ventes de maillots à son nom. Si bien que la première saison d’Hatem Ben Arfa au Paris SG doit lui rapporter près d’une dizaine de millions d’euros bruts. Rapportés à sa présence sur le terrain, la facture est chère pour son club.

643 minutes de jeu depuis le début de sa saison parisienne

Au total,Ben Arfa a disputé 643 minutes de jeu, depuis le début de l’exercice 2016-2017, au mois d’août dernier. C’est donc 15.552 euros le coût de la minute de jeu du natif de Clamart. La plus chère de tout le championnat de France. Mais le PSG pourra toujours retomber à l’équilibre, avec son joueur, si d’aventure il décide de s’en séparer cet été. Car il en obtiendra une indemnité de transfert, alors qu’Hatem Ben Arfa est arrivé libre l’été dernier, en fin de contrat avec l’OGC Nice.

Deux joueurs du PSG parmi les sportifs les plus « Googlisés » de l’année

Serge Aurier a beaucoup fait parler de lui, en 2016. Mais pas toujours pour de bonnes raisons. - @Facebook

Serge Aurier a beaucoup fait parler de lui, en 2016. Mais pas toujours pour de bonnes raisons. – @Facebook

Pour des raisons bien différentes, les joueurs du Paris SG ont fait le buzz, en cette année 2016. Pas autant, certes, qu’Antoine Griezmann, en cette année d’Euro de foot en France, mais quand même, Serge Aurier et Hatem Ben Arfa puisque c’est d’eux dont on parle, se hissent respectivement aux deuxièmes et cinquièmes positions des sportifs les plus recherchés de l’année, sur le moteur de recherche Google.


L'iPhone en or 24k de Divock Origi (Liverpool) par Sportune

Le PSG squatte le classement des sportifs les plus recherchés de l’année sur Google

Google qui, comme le rappelle le journal Le Parisien, à qui l’on doit ce palmarès, concentre pas moins de 92,9% des recherches sur le web, dans le monde et même 94,1%, en France. Si Serge Aurier (2e) et Hatem Ben Arfa (5e) pointent dans ce palmarès en compagnie d’Antoine Griezmann (1er), de Dimitri Payet (4e) et de Marion Bartolli (seule femme, seule retraité et seule sportive hors foot du classement), leur présence n’est pas due aux même causes.

Les dérapages de Serge Aurier ont été largement commentés et relayés sur la toile

Le premier, défenseur latéral de son état a (beaucoup) fait parler de lui en deux occasions, en 2016. D’abord en février avec l’affaire « Periscope » et ses insultes à l’attention de son coach, Laurent Blanc et de certains de ses partenaires. Puis au mois de mai, après des démêlés avec les forces de l’ordre, alors qu’il rentrait de soirée.

Hatem Ben Arfa entre grans espoirs et cruelle désillusion

Pour Hatem Ben Arfa c’est tout autre chose. Révélation de la saison de Ligue 1 2015-2016, avec l’OGC Nice, il a ensuite été transféré dans le courant de l’été, au Paris Saint-Germain. Arrivé dans la peau d’un futur titulaire, voire de la future star du club parisien, HBA a depuis déchanté, faute d’une confiance totale à son égard, de son nouveau coach Unai Emery. Depuis qu’il est à Paris, tout ce que fait Ben Arfa est disséqué par la presse. Raison qui explique sa présence dans la liste des spotirfs les plus recherchés de l’année sur Google.