Archives du mot-clé JO 2016

Bienvenue dans la nouvelle maison à 2,5M$, de Michael Phelps

Michael Phcelps peut désormais barboter librement en famille, dans sa propre piscine, en Arizona. - @Facebook

Michael Phcelps peut désormais barboter librement en famille, dans sa propre piscine, en Arizona. – @Facebook

C’est un coin de l’Arizona au doux nom équivoque : « Paradise Valley ». C’est là que, selon TMZ, l’autre hommes des JO 2016 de Rio avec Usain Bolt, a pris ses nouveaux quartiers. Michael Phelps, cinq médailles d’or et une d’argent avec la natation américaine s’est définitivement installé dans sa nouvelle maison à 2,5 millions de dollars, en construction depuis décembre 2015.

Visite de la toute nouvelle maison à 2,5M$ de Michael Phelps

Michael Phelps et sa famille ont pris quartier dans une nouvelle maison à 2,5M$

La demeure, à découvrir en détails et images dans la galerie ci-dessus s’étend sur plus de 550m2. Murs blancs et boiseries pour le style, elle abrite cinq chambres, six salles de bain, une cuisine spacieuse et moderne et elle offre une vue imprenable sur la Montagne Camelback, en région proche de Phénix.

Piscine, bain à remous et jacuzzi

Mais ce qu’il y a de plus chouette, dans la nouvelle maison de Michael Phelps ce sont les zones d’eau. Pour le plus grand nageur de l’histoire, ça coule sous le sens. Bain à remous, jacuzzi et piscine extérieure sont les atouts majeurs, dans ce coin des Etats-Unis où la chaleur occupe la plus grosse partie de l’année.


La voiture à 1M€ de Cristiano Ronaldo par Sportune

L’homme des JO 2016 de Rio va pouvoir couleur une retraite heureuse

Selon TMZ, Michael Phelps et sa famille auraient quitté définitivement Baltimore, là où sa légende s’est écrite. En quatre olympiades, de 20004 à Athènes à la dernière en 2016 à Rio, Michael Phelps a gagné 28 médailles dont 23 en or. Ça mérite bien une retraite heureuse, loin du monde et des médias que l’Américain ne tient pas toujours en haute estime.

JO 2016 – Les médaillés français vont se partager 2,3M€. Le détail par athlète…

En équitation ou ailleurs, les athlètes français aux JO 2016 de Rio ont gagné 42 médailles. - @Facebook

En équitation ou ailleurs, les athlètes français aux JO 2016 de Rio ont gagné 42 médailles. – @Facebook

Plus de médailles mais moins d’or ; au final, la somme versée par le gouvernement français aux athlètes médaillés olympique sera exactement la même après ces JO 2016 de Rio qu’elle ne l’était à la suite de Londres, il y a a quatre ans. Les 42 médailles décrochées par la délégation française vont se traduire, selon nos calculs à Sportune, par une prime totale de 2,3 millions d’euros qui s’explique surtout par les médailles collectives des handballeurs masculins et féminins (c’est une médaille pour toute l’équipe mais une prime individuelle).

Les 10 sportifs les mieux payés des JO 2016 : 10. Paul George (Basket) - 24,1M$

Les sportifs français aux JO 2016 de Rio vont se partager 2,32M€ de primes. Autant qu’à Londres

Rappelons qu’à l’occasion de ces JO 2016 de Rio, chaque athlète français médaillé avait la garantie de toucher 50.000 euros de prime gouvernementale pour l’or, 20.000 euros pour l’argent et 13.000 euros le bronze (voir ici notre tour du monde des primes). Cela, sans compter une rallonge éventuelle des Fédérations. Si par exemple, l’équipe de France de hand avait réussi son triplé, les joueurs auraient reçu deux fois 50.000 euros chacun.

Nicolas Astier et Guathier Grumier les grands vainqueurs

Au bout du bout des 21 jours de compétition, c’est le cavalier Nicolas Astier qui mange la plus grosse part du gâteau. L’or décroché par l’équipe, plus l’argent en individuel lui rapportent deux médailles et trophées, des souvenirs plein la tête et 70.000 euros de l’Etat. Il est suivi de près par l’épéiste Gauthier Grumier pris dans la même configuration avec l’or en équipe et le bronze en individuel. Le détail de toutes les primes des Français aux JO 2016 est à découvrir ci-dessous.


La maison à7M€ de Floyd Mayweather par Sportune

Les primes gagnées par les athlètes français aux JO 2016 de Rio

Astier Nicolas – Equitation (Concours complet), 1 médaille d’Or (équipe) + 1 médaille d’Argent (individuel) = 70.000€

Gauthier Grumier – Escrime (Epée), 1 médaille d’Or (équipe) + 1 médaille de Bronze (individuel) = 63.000€

Karim Laghouag – Equitation (Concours complet), 1 médaille d’Or = 50.000€
Mathieu Lemoine – Equitation (Concours complet), 1 médaille d’Or = 50.000€
Thibaut Valette – Equitation (Concours complet), 1 médaille d’Or = 50.000€
Denis Gargaud-Chanut – Canoë-Kayak, 1 médaille d’Or = 50.000€
Jérémie Azou – Aviron, 1 médaille d’Or = 50.000€
Pierre Houin – Aviron, 1 médaille d’Or = 50.000€
Yannick Borel – Escrime (Epée), 1 médaille d’Or = 50.000€
Daniel Jerent – Escrime (Epée), 1 médaille d’Or = 50.000€
Gauthier Grumier – Escrime (Epée), 1 médaille d’Or = 50.000€
Jean-Michel Lucenay – Escrime (Epée), 1 médaille d’Or = 50.000€
Kevin Staut – Equitation (Saut d’obstacle), 1 médaille d’Or = 50.000€
Roger-Yves Bost – Equitation (Saut d’obstacle), 1 médaille d’Or = 50.000€
Philippe Rozier- Equitation (Saut d’obstacle), 1 médaille d’Or = 50.000€
Pénélope Leprevost – Equitation (Saut d’obstacle), 1 médaille d’Or = 50.000€
Tony Yoka – Boxe, 1 médaille d’or = 50.000€
Estelle Mossely – Boxe, 1 médaille d’Or = 50.000€
Teddy Riner – Judo, 1 médaille d’Or = 50.000€
Emeline Andeol – Judo, 1 médaille d’Or = 50.000€
Charline Picon – Voile, 1 médaille d’Or = 50.000€

Florent Manaudou – Natation, 1 médaille d’Argent (50m) + 1 médaille d’Argent (Relais 4x100m) = 40.000€

Clarisse Agbegnenou – Judo, 1 médaille d’Argent = 20.000€
Audrey Tcheumeo – Judo, 1 médaille d’Argent = 20.000€
Mehdy Metella – Natation, 1 médaille d’Argent = 20.000€
Fabien Gillot – Natation, 1 médaille d’Argent = 20.000€
Florent Manaudou – Natation, 1 médaille d’Argent = 20.000€
Jérémy Stravius – Natation, 1 médaille d’Argent = 20.000€
Renaud Lavillenie – Athlétisme, 1 médaille d’Argent = 20.000€
Kevin Mayer – Athlétisme, 1 médaille d’Argent = 20.000€
Melina Robert-Michon – Athlétisme, 1 médaille d’Argent = 20.000€
Sofiane Oumiha – Boxe, 1 médaille d’Argent = 20.000€
Sara Ourahmoune – Boxe, 1 médaille d’Argent = 20.000€
Maxime Beaumont – Canoë-kayak, 1 médaille d’Argent = 20.000€
Enzo Lefort – Escrime (Fleuret), 1 médaille d’Argent = 20.000€
Jérémy Cadot – Escrime (Fleuret), 1 médaille d’Argent = 20.000€
Erwan Le Pechoux – Escrime (Fleuret), 1 médaille d’Argent = 20.000€
Jean-Paul Tony Helissey – Escrime (Fleuret), 1 médaille d’Argent = 20.000€
L’équipe de handball féminine, 1 médaille d’argent = 20.000€ (15 joueuses = 300.000€)
L’équipe de handball masculine, 1 médaille d’argent = 20.000€ (15 joueuses = 300.000€)
Elodie Clouvel – Pentathlon, 1 médaille d’argent = 20.000€
Haby Niare- Taekwondo, 1 médaille d’argent = 20.000€
Jean Quiquampoix – Tir, 1 médaille d’Argent = 20.000€
Jean-Charles Valladont – Tir à l’arc, 1 médaille d’Argent = 20.000€

Cyrille Maret – Judo, 1 médaille de Bronze = 13.000€
François Pervis – Cyclisme sur piste, 1 médaille de Bronze = 13.000€
Grégory Baugé – Cyclisme sur piste, 1 médaille de Bronze = 13.000€
Michaël d’Almeida – Cyclisme sur piste, 1 médaille de Bronze = 13.000€
Gauthier Klauss – Canoë-Kayak, 1 médaille de Bronze = 13.000€
Matthieu Péché – Canoë-Kayak, 1 médaille de Bronze = 13.000€
Thomas Baroukh – Aviron, 1 médaille de Bronze = 13.000€
Guillaume Raineau – Aviron, 1 médaille de Bronze = 13.000€
Franck Solforosi – Aviron, 1 médaille de Bronze = 13.000€
Thibault Colard – Aviron, 1 médaille de Bronze = 13.000€
Christophe Lemaitre – Athlétisme (200m), 1 médaille de Bronze = 13.000€
Dimitri Bascou – Athlétisme (110m haies), 1 médaille de Bronze = 13.000€
Mahiedine Mekhissi-Benabbad – Athlétisme (3000m steeple), 1 médaille de Bronze = 13.000€
Souleymane Cissokho – Boxe, 1 médaille de Bronze = 13.000€
Mathieu Bauderlique – Boxe, 1 médaille de Bronze = 13.000€
Marc-Antoine Olivier – Natation en eau libre, 1 médaille de Bronze = 13.000€
Alexis Raynaud – Tir, 1 médaille Bronze = 13.000€
Pierre Le Coq – Voile (Planche à voile), 1 médaille de Bronze = 13.000€
Hélène Defrance – Voile (470), 1 médaille de Bronze = 13.000€
Camille Cointre – Voile (470), 1 médaille de Bronze = 13.000€

JO 2016 – Tous les salaires de l’équipe de France de basket à Rio

Nicolas Batum est le joueur le mieux payé du vestiaire de l'équipe de France de basket, aux JO 2016 de Rio. - @Facebook

Nicolas Batum est le joueur le mieux payé du vestiaire de l’équipe de France de basket, aux JO 2016 de Rio. – @Facebook

Ils sont en quarts de finale après avoir soufflé le froid, mais plutôt le chaud. Les joueurs de l’équipe de France de basket aux JO 2016 de Rio ont raté leur entame face à l’Australie, mais depuis ils séduisent et le quart qui se profile face à l’Espagne, cette bonne vieille rivale, fait moins peur qu’il n’en a si souvent été par le passé.

Les 10 sportifs les mieux payés des JO 2016 : 10. Paul George (Basket) - 24,1M$

Les Bleus aux JO 2016 ne jouent pas tous au même endroit du globe, ni pour les mêmes salaires

Dans ce collectif français, les joueurs évoluent tous à l’année, dans des endroits géographiquement très différents et avec des salaires eux aussi très disparates dans le vestiaire. La hiérarchie se divise en trois chez les Bleus. Il y a d’abord les joueurs NBA, tous payés au-delà du million d’euros l’année. Et beaucoup plus pour certains.

Trois seuils de rémunération entre le basket de la NBA, celui de l’Europe et la Pro A

Ensuite ceux qui sillonnent l’Europe et qui défendent les couleurs des plus riches club du Vieux Continent, en Russie, en Turquie ou en Espagne. Leurs salaires se situent plus ou moins au million d’euros annuel. Enfin, il reste les joueurs du championnat de France de Pro A qui ne dépassent pas les 260.000 euros l’année, de Charles Kahudi à l’ASVEL.

De Nicolas Batum à 18,6M€/an à Gelabale et ses 160.000€

Dit par les chiffres, les salaires des douze joueurs de l’équipe de France de basket aux JO 2016 de Rio oscillent entre les 18,6 millions d’euros l’année de Nicolas Batum qui vient de signer un contrat monstrueux à 120 millions de dollars sur six ans avec la franchise de Charlotte à Mickaël Gelabale dont les revenus au Mans sont plus de 116 fois inférieurs (160.000€ l’année).

Le salaire moyen d’un joueur de l’équipe de France de basket aux JO 2016 est à 3,785M€

En moyenne, le salaire d’un joueur du collectif entraîné par Vincent Collet, à Rio, gagné 3,785 millions d’euros l’année. Tous les salaires de l’équipe de France de basket sont à découvrir dans le tableau complet, en page suivante.

Tous les salaires de l’équipe de France de basket aux JO 2016 de Rio

Joueur Club Salaire en 2016-2017
Nicolas Batum Charlotte 18,6M€
Tony Parker San Antonio 13,2M€
Boris Diaw Utah 6,3M€

Le reste des salaires des Bleus est dans le tableau complet, en page 2

Pages: 1 2

JO 2016 – Tinder cartonne dans le village olympique !

Entre les matchs des JO 2016 de Rio, ça "matche" sur Tinder ! - @DR

Entre les matchs des JO 2016 de Rio, ça « matche » sur Tinder ! – @DR

Trois semaines de compétitions, surtout pour les premiers arrivés à Rio : c’est long. Pour occuper le temps, aux JO 2016 au Brésil, il y a ceux qui s’entraînent et révisent leurs gammes, ceux qui profitent du cadre local pour se mettre un peu au vert et d’autres… qui draguent ! On s’en doutait dès le départ quand a été communiqué le chiffre du nombre de préservatifs distribués au village olympique : 45.000 environs.

Les 10 sportifs les mieux payés des JO 2016 : 10. Paul George (Basket) - 24,1M$

Le nombre de matchs sur Tinder a explosé au village olympique

Mais c’est encore plus vrai grâce aux données de l’application de rencontres, Tinder : sur le premier week-end de compétition, le nombre de « matchs » à Rio et plus spécialement dans l’environnement du village olympique, fréquenté le week-end dernier, par près de 10.000 athlètes a augmenté de 129% ! Il existe même, sur Instagram, un compte s’amusant à partager, les profils de tous les sportifs grillés sur la célèbre application californienne. Pour le moment, aucun français ne s’y trouve.

Pas de Français grillé sur l’appli de rencontre. Mais certains hésitent et assument

Cela ne veut toutefois pas dire qu’ils n’y sont pas. Témoin l’entretien du spécialiste français du 800m, Pierre-Ambroise Bosse, à Sport365. Naturel et toujours réjouissant dans son propos, le jeune homme de 24 ans assume quand il dit : « Je ne vais pas vous le cacher, un mec comme moi, à tout moment, je peux activer Tinder. Je me le suis dit pourtant : « Tu n’es pas un animal, tu es une personne normale. » Notre DTN sait très bien que nous sommes des animaux, on peut partir à droite, à gauche à tout moment. »

Des milliers d’athlètes de tous pays, concentrés aux mêmes JO 2016 de Rio

Que Pierre-Ambroise et les autres sportifs français n’hésitent pas une seule seconde si ça peut le mener sur le podium olympique. Le risque quand même est de voir des athlètes se perdre à d’autres préoccupations que celles pour lesquelles il s’est venues. C’est Rio, c’est chaud et des milliers de sportifs souvent jeunes sont concentrés sur un même pré carré. Ça ne peut forcément que déraper !

JO 2016 – Tour du monde des primes (et des insolites) à la médaille d’or

Tous les athlètes médaillés d'or aux JO 2016 de Rio ne profiteront pas d'une même récompense financière. - @DR

Tous les athlètes médaillés d’or aux JO 2016 de Rio ne profiteront pas d’une même récompense financière. – @DR

Ils toucheront 50.000 euros pour une médaille d’or, 20.000 euros si c’est l’argent et 13.000 euros le bronze. Voilà la somme des primes promises aux athlètes nationaux, engagés au JO 2016 de Rio, par le Gouvernement français. C’est exactement le même montant de gratification que celui validé pour les Jeux d’hiver de Sotchi en 2014. Pour beaucoup de sportifs, c’est souvent peu d’argent pour des années de préparation et d’efforts.

La France versera 50.000€ à ses athlètes en or aux JO 2016 de Rio

Pourtant il y a pire, comme les sportifs britanniques qui ne toucheront rien en cas de succès à Rio. C’est dur, sauf pour les athlètes anglais sous contrat chez Nissan, à qui le constructeur offrira une authentique voiture en feuilles d’or, s’ils décrochent le Graal.

Pas de prime aux Anglais, l’Ouzbékistan promet la lune

Entre la France et le Royaume-Uni, l’Allemagne versera 15.000 euros à ses lauréats olympiques et les Etats-Unis 22.000 euros, dans la même situation. L’Italie (140.000€ la médaille d’or), la Russie (135.000€) ou l’Espagne (94.000 euros) sont plus généreux avec leurs athlètes. Il y a aussi les primes qui ne riment à rien, si ce n’est qu’elles permettent aux pays concernés, de faire le buzz avant le début des JO 2016. Car pendant, ce sera dur d’exister médiatiquement, pour Singapour qui promet une prime à l’or de… 680.000€ !

Une voiture, des athlètes exonérés d’impôts ou récompensés… en saucisses !

Un mot enfin pour évoquer ces autres récompenses en nature comme la Pologne qui offre une voiture à ses champions ou l’Estonie qui exonère les siens d’impôts sur plusieurs années. Mais la palme de la prime la moins conventionnelle est encore à mettre au crédit de la Biélorussie. En 2012, les 12 athlètes médaillés aux Jeux de Londres ont été récompensés en saucisses, par le truchement d’un partenariat passé, avec des producteurs locaux !