Archives du mot-clé Layvin Kurzawa

PSG – Images du bolide à 200.000€ de Layvin Kurzawa en images

610 chevaux sous le capot du bolide de Layvin Kurzawa. – @Youtube

Il y a peut de tout sur le parking du Paris Saint-Germain. Des Ferrari, Edison Cavani en a une, Neymar aussi qu’il devrait rapatrier d’Espagne, sinon de belles américaines, dont Pastore ou Thiago Motta sont friands… Et dans le cas de Layvin Kurzawa, quelque chose de musclé et racé : une Lamborghini Huracan, version LP610-4. Une bête de course pour des mains qualifiées, sous le capot de laquelle ronronne un moteur V10 qui développe 610 chevaux.

La Lamborghini Huracan de Layvin Kurzawa

Laywin Kurzawa a comme Di Maria, une puissante Lamborghini Huracan LP610-4

La Lamborghini Huracan LP610-4 passe de 0 à 100 km/h en 3,2 secondes et peut atteindre la vitesse maximale de 325km/h. Elle vaut près de 200.000 euros à l’achat. Celle du latéral du Paris Saint-Germain et de l’équipe de France est d’une couleur grise. Une Huracan foncée, Angel Di Maria a la même, dans les rangs du club parisien. Layvin Kurzawa et le milieu argentin font partie des footballeurs (avec Bale, Icardi, Boateng…) qui en pincent pour la Huracan, moins nombreux que les propriétaires de l’Aventador, l’autre modèle de chez Lamborghini, très coté chez les sportifs, footballeurs et autres.

Au Paris Saint-Germain depuis l’été 2015

Layvin Kurzawa avait déjà son engin à l’époque où il portait les couleurs de l’AS Monaco. Il est arrivé à Paris en 2015, contre une indemnité de 23 millions d’euros. Il est sous contrat jusqu’en 2020, avec le club de la capitale. Il y gagne un salaire estimé à 250.000 euros bruts mensuels, hors primes à la performance.

Le PSG paierait trop cher Di Maria, Cavani et Lucas. Mais pas assez Kurzawa

L’intelligence artificielle de chercheurs américains est formelle : sur le seul critère sportif, Angle Di Maria a un salaire trop élevé au Paris SG. – @Facebook

Ce n’est pas nous qui l’affirmons, mais l’intelligence artificielle. Celle de la Lawrence Technological University aux Etats-Unis, où des chercheurs ont compilé toute une quantité de données, relatives à 6.082 footballeurs professionnels européens afin de mesurer le plus juste salaire, selon les compétences de chacun. Et d’authentifier, de fait, ceux qui sont payés plus qu’ils ne le devraient. Au Paris Saint-Germain, trois appartiennent (voire quatre) au principaux sujets de l’étude.

Selon l’intelligence artificielle, le PSG paie trop cher Di Maria, Cavani et Lucas

Il y a d’abord Angel Di Maria, avec son salaire proche des 900.000 euros bruts mensuels (ou 230.000€ la semaine, puisque l’étude est produite sur la base de salaires hebdomadaires). En prenant toutes les métriques de la performance, au nombre de 55 (agilité, endurance, vitesse, vision du jeu, temps de réaction, conduite de balle, finition, passes…) les auteurs estiment que le milieu de terrain du Paris Saint-Germain devrait plutôt être payé 58.974 euros la semaine. Soit moins de trois millions d’euros bruts la saison, lui qui émarge à près de 11 millions.

Javier Pastore entre aussi dans cette catégorie

La même logique vaut pour Edison Cavani qui émarge à 205.000€/semaine, alors qu’il devrait plus justement tourner, selon l’étude américaine, à 103.298€. Et pour Lucas Moura à 130.000 euros hebdomadaires contre 32.385, l’estimation donnée. Sinon, pour l’Argentin Javier Pastore, dans des proportions toutefois légèrement moindres (payé 180.000€/semaine contre 167.642€/semaine qu’il devrait plus justement toucher).

Seule la performance sportive est prise en compte, pas la popularité

Les auteurs de l’étude précisent que le rapport ne prend en compte que les éléments de la performance sportive et non les aspects de la popularité, qui occupent une part de plus en plus grande sur le business et le merchandising, générés par les joueurs pour leurs clubs. Ces facteurs étrangers au jeu à proprement parler, prennent une importance de plus en plus grande, qui justifie souvent, les écarts de revenus.

Lavyin Kurzawa mériterait lui plus que son salaire actuel au Paris Saint-Germain

A l’exact opposé des joueurs cités plus haut, Lavyin Kurzawa entre dans la liste des joueurs qui devraient gagner plus que leur contrat le leur autorise. Le latéral français avoisine les 50.000 euros la semaine, là où il pourrait prétendre à 119.038 euros. Bernardo Silva, avant qu’il ne quitte l’AS Monaco pour Manchester City était le joueur le « plus rentable » avec ses revenus à 10.000 euros hebdomadaires contre 119.907 euros qu’il valait, au regard de ses performances sportives.

PSG – Kurzawa vous dévoile le nouveau maillot des supporters de l’équipe de France

Layvin Kurzawa est l’ambassadeur du nouveau maillot third de l’équipe de France. -@Twitter

Il se disait que ce maillot serait le third de l’équipe de France de football, manifestement cette tenue produite par l’équipementier Nike ne serait proposée qu’aux supporters des Bleus. Pour en assuré la promotion, la marque américaine a choisi comme ambassadeur le latéral gauche du Paris Saint-Germain Layvin Kurzawa. A travers cette tunique, le Parisien représente l’univers du football professionnel et la street culture sous différents clichés.

Les images du nouveau maillot noir des supporters de l'équipe de France

Ce maillot de l’équipe de France est dédié aux supporters

Cette collection nommée «FFF Black Collection» s’adresse directement aux fans de l’équipe de France sous différentes formes. Pour appuyer son coup marketing, l’équipementier américain a mis en avant les récents vainqueurs du tournoi Nike FootballX Winner Stays, la  Team Caméléons et Danube City qui ont posé sur la campagne publicitaire en compagnie de Kurzawa. Nike met également en avant une collection sportwear comprenant une veste zippée ainsi qu’un pantalon pouvant être portées au quotidien.

 Nike a adopté la même stratégie avec trois autres nations

Nike en est à son premier coup d’essai avec ce maillot réservé aux fans. L’équipementier de la FFF a déployé la même stratégie avec l’Angleterre, le Brésil et et les Etats-Unis. Les supporters des Three Lions devraient porter une tunique bleu nuit tandis que les fans de la Seleção pourront revêtir un maillot vert foncé assorti d’un logo en or métallique.  Enfin la tenue américaine sera à dominante rouge. La vente des produits de la gamme de la FFF Black Collection est prévue pour le 22 mars.