Archives du mot-clé ligue 1

ASSE – Stade Rennais : Comment les bookmakers imaginent la rencontre ?

L’AS Saint-Etienne a les faveurs du pronostics des bookmakers. Mais l’avantage est léger… – @Facebook

C’est un choc intéressant de Ligue 1, car il oppose deux clubs avec pas mal de choses qui les rapprochent : de l’ambition sur le mercato achevé, des budgets kif-kif et l’objectif commun de jouer le haut de tableau. Et plus si affinités. Bref, cet AS Saint-Etienne – Stade Rennais, avant qu’il ne se joue est un match à décortiquer, selon les bookmakers.

En apparence, l’AS Saint-Etienne devrait dominer le Stade Rennais. Mais les apparences sont parfois trompeuses…

Pour qui, a priori, les choses devraient normalement bien se passer pour les Verts. A la cote moyenne de 2,03 ils donnent l’ASSE vainqueur, contre 3,24 le match nul et 3,77 le succès rennais, au stade Geoffroy-Guichard. Seulement tout n’est pas aussi limpide que les apparences veulent nous le faire croire. Cherchez le score exact de la rencontre, cela vous ramène plutôt sur le nul 1-1, comme scénario le plus envisagé, à la cote moyenne de 5,54. Sinon la victoire 1-0 des Verts, mais dans un ordre d’idée plus secondaire, à 5,99.

Diony et Bamaba, la meilleure chance de l’ASSE. Pour Rennes, c’est Mubele qui porte les espoirs

Question but(s) marqué(s) ce dimanche, sur la pelouse du Chaudron, ils sont plusieurs sur une ligne proche de l’égalité, dans l’esprit des six opérateurs de jeux, que nous avons consulté. Arrive en premier Loïs Diony, pour l’AS Saint-Etienne à 2,89 la cote pour qu’il marque suivi de Jonathan Bamba, à 3,18 sinon de Firmin Mubele sur qui repose les meilleures chances de but, du Stade Rennais, avec une cote à 3,32.

L’OL devance le PSG, le LOSC et l’OM au classement de la « licence club »

Stade, centre de formation… l’OL a les meilleures infrastructures du pays. – @DR

Depuis qu’elle est entrée en application, la « Licence club » est pour les uns, la reconnaissance de l’excellence des infrastructures et de l’organisation générale en interne. Pour d’autres un coup de pression supplémentaire, car d’elle dépend notamment, la répartition finale des droits de l’audiovisuel. Moins de 7.000 points, la licence saute et une part des recettes avec. L’Olympique Lyonnais n’a aucune inquiétude à sa faire, devant le Paris Saint-Germain, le Lille OSC et l’Olympique de Marseille, il a terminé l’exercice 2016-2017 en tête.

L’OL champion de la « licence club ». Paris, Lille et Marseille suivent au classement

Les Gones ont communiqué l’information et les détails de leur succès sur leur site web ; ils auraient tort de ne pas le faire, puisque ça les valorise grandement. De cet aspect là des choses en effet, le club de Jean-Michel Aulas a de très bons arguments : son nouveau stade désormais rebaptisé Groupama Stadium ou son centre de formation, primé par la Fédération française comme le plus performant du pays. A l’addition de tout, l’Olympique Lyonnais termine l’exercice 2016-2017 avec plus de 10.000 points sur sa licence club (10.155 points).

L’Olympique Lyonnais a gagné plus de points que les 10.000 distribués

Suivent au palmarès, le PSG (9550), Lille (9374), Marseille (9265) et Metz (9227). La licence club repose sur plusieurs critères notés de points : 5.000 sont distribués selon les infrastructures du stade, 2.000 sont attribués en fonction de la sécurité et 2.000 selon le niveau du centre de formation. Enfin, la structure salariée des clubs peut rapporter 1.000 points supplémentaires. Des bonus sont aussi attribués, en fonction de l’efficacité du centre de formation ou selon si la masse salariale du club est encadrée par la DNCG.

MHSC – PSG : Pourquoi la capacité de La Mosson a réduit cette saison ?

Par la force des choses, le MHSC a été contraint de réduire la capacité de La Mosson. – @MHSC

C’est un match à remplir tout un stade, pour à peu près tous les clubs de Ligue 1. Ce samedi, La Mosson à Montpellier sera pleine comme un oeuf pour la visite du Paris Saint-Germain et surement eut-il été possible de rentrer plus de monde. Pour autant, depuis le début de la saison, la capacité du stade du MHSC a été réduite, de 28.000 à 22.000 depuis la reprise du championnat. A comprendre les informations récentes du journal Midi Libre et les explications du président, Laurent Nicollin, cela n’a pas été de gaité de coeur, mais une obligation pour le club.

Pour coller aux critères de la « Licence club » Montpellier a été contraint de réduire la capacité de La Mosson

La faute à la « Licence club » décidée par la Ligue (LFP). Introduite en 2013 par la LFP, elle oblige les structures professionnelles à maintenir à niveau, sinon développer les infrastructures sportives. Les recettes des droits de l’audiovisuels en dépendent, car une partie peut-être indexée aux points gagnés ou perdus sur la licence, tout au long de la saison. Résumé plus simplement par Laurent Nicollin au Midi Libre : « A chaque rencontre à domicile, si les tribunes situées face aux caméras sont vides ou clairsemées, la sanction tombe ». La saison dernière, le taux de remplissage du stade du MHSC n’était que de 43,2%.

Capacité réduite, même pour la visite du Paris Saint-Germain et de ses stars, ce week-end

L’état de la pelouse est un autre critère de sélection sur lequel Montpellier pèche également. Tout cela induisant pour Montpellier de prendre des mesures fortes, cette saison, pour conserver un niveau suffisant de points et les recettes que cela génère. Quitte à devoir se priver d’une partie du public forcément garantie sur un match de gala tel que le PSG. A La Mosson, ce sont les deux tribunes Cévennes et Aigoual qui ont été condamnée. Et ce, pour l’ensemble de la saison.

PSG, OM, ASSE, OL ou LOSC : Qui a le plus d’abonnés en Ligue 1, cette saison 2017-2018 ?

Les abonnements ont augmenté de 60% au Vélodrome, cette saison 2017-2018. – @Facebook

Les abonnés sont de retour dans les stades de Ligue 1. Une bonne nouvelle pour le championnat, alors que ses affluences demeurent encore inférieure à celle des autres grandes ligues d’Europe. Le journal L’Equipe a récemment fait les comptes du nombre d’abonnées aux de l’élite du foot français, cette saison 2017-2018. Il augmente (Olympique de Marseille, LOSC...) ou se stabilise (Paris SG…) pour la majorité des équipes. Mais de gros clubs accusent une baisse, notamment les voisines l’Olympique Lyonnais et l’AS Saint-Etienne.

L’Olympique de Marseille et le RC Strasbourg ont la plus forte augmentation d’abonnés en Ligue 1

En moyenne, les équipes de la Ligue 1 ont 12.550 encartés. C’est à peu de choses près, le nombre que revendique l’OGC Nice, à l’Allianz Riviera. Du fait de l’excellente saison dernière des hommes de Lucien Favre, leur nombre est en augmentation de 12%. Ce n’est rien comparé aux fans de l’Olympique de Marseille, 60% plus nombreux, selon L’Equipe, que l’exercice dernier, il est vrai le plus faible depuis plusieurs paires d’années, au Vélodrome. La plus forte hausse est toutefois visible à La Meinau, où 15.650 supporters se sont abonnés (+104%) pour suivre le retour du RC Strasbourg dans l’élite. C’est un nouveau record historique, pour le club alsacien.

Sur le même sujet : Qui a le plus d’abonnés en Serie A italienne ?

Paris pratique les tarifs les plus chers mais fait le plein. C’est un peu l’inverse à Saint-Etienne ou Bordeaux, cette saison

Plus haut au classement, c’est encore le Paris Saint-Germain qui domine, avec 34.000 encartés cette saison, comme la précédente. C’est au Parc des Princes que jouent les stars de la Ligue 1, mais c’est aussi là que s’abonner revient le plus cher A contrario, des équipes comme l’AS Saint-Etienne, le Stade Malherbe de Caen, les Girondins de Bordeaux ou Guingamp proposent tous des premiers prix inférieurs à la moyenne nationale ; pour autant ils accusent une baisse plus ou moins légère des adhérents, en 2017-2018.

Classement des clubs de Ligue 1 en fonction du nombre des abonnements

Club Nombre d’abonnés 2016-2017
1. Paris SG 34.000
2. Olympique de Marseille 28.085
3. Lille OSC 23.000

Voir le tableau complet en page 2

Pages: 1 2

PSG – OL : Comment les bookmakers imaginent la rencontre ?

D’après les bookmakers du pays, l’OL a toutes les raisons de trembler devant la MCN. – @Twitter

Le Paris Saint-Germain va-t-il tomber cette saison au Parc des Princes ? Rien n’est moins sûr, mais s’il doit y avoir des équipes en Ligue 1, pour contrarier le club de la capitale sur son herbe, l’Olympique Lyonnais en est forcément une. On dit bien « si ». Même pour le deuxième budget du championnat de France 2017-2018, cela relève de l’exploit. Auquel les bookmakers ne croient d’ailleurs raisonnablement pas. Ce PSG – OL, ils sont unanimes, n’échappera pas au collectif d’Unai Emery.

Les bookmakers n’imaginent même pas le 2e budget de Ligue 1 ne serait-ce que bousculer le Paris SG chez lui

La cote de la victoire du PSG est significative, à 1,15 pour un match nul à la moyenne de 7,9 et un succès des Gones, à 15,1. Tout est déjà dit d’avance. Mais à chercher un scénario plus précis de ce match, il est encore moins flatteur pour l’Olympique Lyonnais. Non seulement les hommes de Bruno Génésio vont perdre au Parc des Princes, mais à bien lire entre les lignes divinatoires des opérateurs de jeu que nous avons consulté, les visiteurs vont essuyer la foudre. Au mieux ce sera un 0-2 dans la musette, à 8,95 la cote moyenne. Mais plus surement un 0-3, à 8,2 le score le plus communément admis.

U+n score de 3-0 comme scénario le plus envisagé. Et bien entendu, des buts de la MCN

Depuis un mois, l’indice de confiance des bookmakers pour Paris a largement augmenté. Ce n’est plus aujourd’hui Paris qui gagne, mais Paris qui régale, avec sa MCN à faire pâlir de jalousie, de peur ou des deux, le reste des équipes françaises. Qui dit buts en enfilade, dit forcément ce trio là. Face à Lyon, Cavani sort le premier du chapeau, à 1,25 pour qu’il marque, devant Neymar (1,38) et Mbappé (1,48). Et pour l’Olympique Lyonnais, quand bien même les opérateurs ne l’imaginent pas, si but doit être réussi pour les Gones, il viendra plutôt de Mariano à 3,23.