Archives du mot-clé ligue des champions

FC Barcelone – Un tifo très politique pour la visite de l’Olympiakos

Ce sera ça le tifo déployé au Camp Nou, à l’entrée des joueurs du FC Barcelone et de l’Olympiakos.

D’ordinaire, le foot occupe les discussions. Mais depuis quelques temps à Barcelone, la politique a pris le dessus. Les relations sont tendues entre la capitale de la Catalogne et Madrid, celle de l’Espagne car la première réclame de l’autre, son autonomie et indépendance. C’est dans ce contexte, en ce moment plutôt flou, que le FC Barcelone reçoit ce mercredi soir au Camp Nou, le club de l’Olympiakos.

Le FC Barcelone associe foot et politique pour la visite de l’Olympiakos en Ligue des champions

D’ordinaire, la politique n’a pas droit de cité dans les enceintes sportives. Ce n’est pas le lieu à revendications. Ce soir, ce sera différent et puisque déjà annoncé, faut-il comprendre que l’UEFA qui organise la Ligue des champions, n’a pas trouvé à redire. Peut-être parce que le message voulu sur le tifo, déployé à l’entrée des joueurs, à vocation à apaiser les tensions. Non toutefois, sans insister sur le sujet du moment. Dit par les mots, le public brandira ses petits cartons tendus à bout de bras, pour former le message : « Diàleg, respect i esport ». Ce qui, en Catalan signifie : « Dialogue, respect et sport ».

Un tifo appelant au « dialogue, respect et sport » déployé à l’entrée des joueurs au Camp Nou

C’est aussi une autre forme de confirmation du parti très assumé du club blaugrana. Le Barça soutient la volonté d’émancipation de la région, quitte à devoir se séparer en interne, de ceux qui ne le suivent pas. Des dirigeants ont déjà donné leur démission, ces dernières semaines. La visite de l’Olympiakos en Ligue des champions sera donc une autre occasion de replacer les débats au coeur de l’actualité, en Espagne mais ailleurs en Europe, grâce à la puissante médiatisation de la Ligue des champions.

AS Monaco – Besiktas : Comment les bookmakers envisagent la rencontre ?

L’AS Monaco n’est pas au top de la confiance, avant de recevoir le Besiktas, en Ligue des champions. – @Twitter/ASMonaco

En ce moment, ce n’est pas la grosse confiance du côté de l’AS Monaco, en Ligue des champions, pas plus qu’en championnat. Dans les deux cas, le club du rocher campe sur une défaite. A l’heure où se présente le Besiktas Istanbul à Louis II, ça se ressent dans l’appréciation de la rencontre telle que l’observent les bookmakers de France. Bien, mais pas top.

Indice de confiance mesuré pour Monaco qui accueille le Besiktas

C’est à cela que peut se résumer l’estimation, avec une cote moyenne de victoire à 1,59 contre un match nul à 3,9 et une victoire turque, à 5. D’apparence, tout présente plutôt bien, pour les joueurs de Leonardo Jardim. Mais vous savez ce que l’on dit des apparences. C’est très vrai dans ce contexte, car les opérateurs sont bien plus nuancés sur l’issue précise et finale du match. A choisir, ils penchent même sur le match nul 1-1, à la cote moyenne de 6,8 chez les six bookmakers que nous avons consulté. Pour Monaco, ce ne serait clairement pas un bon résultat.

Falcao qui claque, presque une évidence

On lui préfère largement le 2-1 qui suit très proche, à 6,95. Et des buts claqués par Radamel Falcao qui, sur ce point met tout le monde d’accord. La cote du colombien qui marque est bien inférieure à celle des autres joueurs sur la pelouse. Elle est à 1,58. En face, Cenk Tosun pour celui qui concentre les meilleures chances est donné buteur, à la cote de 3.

PSG – Bayern : Comment les bookmakers imaginent le match ?

Le PSG de Neymar, Cavani et Mbappé ne devrait pas perdre ce soir, selon les bookmakers du pays. Mais il n’est pas sûr non plus qu’il gagne face au Bayern…- @Twitter

Nous y voilà enfin. Au premier affrontement entre gros bras européens pour que l’on sache (au moins que l’on se fasse une idée plus précise), la valeur du Paris Saint-Germain. Par valeur, faut-il comprendre le potentiel d’aller au bout de la compétition, car c’est bien de cela dont il est question pour le club de la capitale. PSG – Bayern c’est un choc, un vrai, à jouer au Parc des Princes ce mercredi soir. Pour lequel les bookmakers du pays sont assez indécis.

Les bookmakers annoncent un nul sinon un court succès de Paris sur le Bayern

En première intention, sur un marché classique victoire/nul/défaite, tous donnent le Paris Saint-Germain comme dominateur ou vainqueur, sur son herbe. De bon augure pour les nerfs des fans français ? Pas forcément. En grattant un peu plus la « story » de cette opposition, les six opérateurs que nous avons consulté sont plus dubitatifs sur les chances qu’a Paris, de battre le Bayern Munich. A trancher, la prudence les pousse plutôt vers un score de parité, de un but partout. C’est en effet la cote au résultat la plus faible (à 7,16 en moyenne), donc la plus couramment admise des bookmakers. Sinon, ce sera le succès 2-1 du Paris Saint-Germain, à 7,7 en moyenne.

Cavani face à Lewandowski : duel de buteurs de classe mondiale

Pour les buts, pas de surprise à attendre venant de ceux qui les claquent, si les filets doivent trembler ce sera par le truchement d’Edinson Cavani côté parisien (à 1,59) ou de Robert Lewandowski au Bayern Munich à 1,8. Sans oublier Neymar, bien placé en embuscade, à 1,93. PSG – Bayern Munich se joue ce mercredi soir, au Parc des Princes, à partir de 20h45.

adidas domine la Ligue des champions des équipementiers

adidas était le grand vainqueur de la dernière Ligue des champions. C’est bien parti, cette saison, pour la marque aux Trois bandes.

Trente deux équipes engagées en phase de groupes de la Ligue des champions 2017-2018, mais seulement six équipementiers pour les habiller. C’est la preuve, s’il en fallait une, que les équipes de la prestigieuse C1 sont chères à soutenir. Même les plus modestes. Au décompte de chaque marque, c’est adidas qui domine, avec quatorze équipes sous contrats. Dont les plus prestigieuses sont le Bayern Munich, Manchester United ou le Real Madrid et la Juventus Turin.

adidas habille 14 des 32 équipes de la Ligue des champions 2017-2018

Nike, forcément bien représenté également, sponsorise douze formations parmi lesquelles, les deux équipes françaises engagées : le Paris Saint-Germain et l’AS Monaco. Avec elles, le FC Barcelone, Chelsea ou Manchester City. Enfin New Balance devance Puma qui n’a qu’une seule équipe engagée – le Borussia Dormtund – en l’absence de sa principale tête d’affiche, Arsenal. New Balance est associé à quatre équipes que sont Porto, le Celtic, Séville et Liverpool.

La dernière finale Real Madrid – Juventus a donné une énorme visibilité à adidas

Le tout étant toutefois, pour toutes les marques engagées, d’aller le plus loin possible. Qui dit excellent parcours dit ventes de maillots et produits dérivés accrues. Dit aussi exposition médiatique plus forte. A l’exemple d’adidas, présents sur les maillots des deux équipes finalistes de la dernière édition : le Real Madrid vainqueur de la Juventus Turin. En plus du ballon officiel que la marque aux trois bandes fournies.

Les équipementiers de la Ligue des champions

adidas

  • Real Madrid
  • Bayern Munich
  • Juventus FC
  • Benfica
  • Manchester United
  • FC Bâle
  • Olympiakos
  • Anderlecht
  • Besiktas Istanbul
  • CSKA Moscou
  • Qarabag FK
  • Feyenoord Rotterdam
  • NK Maribor

Nike

  • Chelsea FC
  • AS Monaco
  • Spartak Moscou
  • Chakhtar Donetsk
  • FC Barcelone
  • Atletico Madrid
  • Paris SG
  • Manchester City
  • Tottenham Hotspur
  • AS Rome
  • Apoel Nicosie
  • RB Leipzig

New Balance

  • Porto FC
  • Séville FC
  • Liverpool FC
  • Celtic

Puma

  • Borussia Dortmund

Kappa

  • SSC Naples

Macron

  • Sporting Lisbonne

AS Monaco – FC Porto : Comment les bookmakers imaginent le match ?

L’AS Monaco part avec les faveurs du pronostic, contre Porto, ce soir. – @Facebook

Autant l’AS Monaco a plutôt bien débuté son tournoi en allant chercher un bon nul (1-1) à Leipzig, autant le FC Porto est déjà au pied du mur, avec l’obligation de faire un résultat positif à Louis II, ce mardi soir, sous peine d’hypothéquer ses chances pour la suite. Les hommes de Conceiçao ont en effet perdu d’entrée et à la maison, face au Besiktas, 1-3. Le contexte ainsi posé, que pensent les bookmakers du pays, de ce match entre l’AS Monaco et le FC Porto en Ligue des champions ?

L’AS Monaco ne devrait pas perdre chez elle contre Porto. De là à gagner…

Qu’a priori, les Monégasques vont gagner, en atteste la cote moyenne d’un succès de l’ASM, à 2,05 contre 3,38 le match nul et 3,47 Porto qui s’impose. Mais si c’est aussi serré, c’est surement qu’au résultat précis, les six opérateurs de jeu que nous avons consulté envisagent plus un score de parité. C’est exactement le cas de ce Monaco – Porto, à trancher pour un résultat, c’est le nul un but partout qui ressort le premier, coté en moyenne à 5,92. Après quoi suit la victoire 2-1 des hommes de Leonardo Jardim, à 7,6 contre un.

Radamel Falcao vs Vincent Aboubakar : duel de buteurs sur la pelouse de Louis II

Puisque tous semblent nous annoncer des buts, vers qui vaudra-t-il mieux se tourner, pour voir les filets trembler ? Radamel Falcao. Celui qui connait le mieux les deux équipes sur la pelouse, ancien joueur de Porto, iol défend désormais le maillot monégasque. A Louis II, il est dans son jardin et depuis le début de saison au taquet. Un but de sa part, ce mercredi soir est coté à 1,72. En réponse, les meilleurs espoirs de Porto reposent sur les épaules de Vincent Aboubakar. C’est moins sûr qu’il plante, que son alter-ego colombien, mais sa cote est plutôt correcte, à 2,4, signe que tout est assurément possible. Pour le buteur camerounais comme pour son équipe.