Archives du mot-clé lionel messi

Messi vainqueur du Ballon d’or 2017 ? L’image qui agite les réseaux sociaux…

A Lionel Messi le Ballon d’or 2017 ? Les réseaux sociaux s’enflamment pour une image dont on ne sait si elle est officielle.

Encore près d’un mois de patience avant le verdict officiel du Ballon d’or 2017. Mais sur les réseaux sociaux, le compte à rebours est déjà plus qu’engagé, puisque circule une image qui fait clairement parler, pour ce qu’elle est et pour son authenticité réelle, ou non. C’est celle d’une couverture de France Football, le magazine à l’origine du trophée, qui en a toujours la charge aujourd’hui. Si la Une dit vrai, le vainqueur est donc l’Argentin Lionel Messi.

Une couverture de France Football laisserait supposer que Messi est le Ballon d’Or 2017

C’est une chance sur deux, me direz-vous puisque depuis près de dix ans, le Ballon d’or se dispute entre Cristiano Ronaldo et son rival du FC Barcelone. Lionel Messi mène avec cinq trophées à son actif, mais Ronaldo en est le tenant du titre. Et jusqu’alors plutôt celui qui dominait les prédictions. Fake ou pas, il est encore beaucoup trop tôt pour le dire. Et rien ne sert de claironner auprès de France Football sur les réseaux sociaux, le magazine s’en tiendra bien évidemment à son droit de réserve. Jusqu’au verdict final prévu le jeudi 7 décembre prochain.

Lionel Messi fait une promesse ambitieuse si l’Argentine est sacrée au Mondial 2018

Lionel Messi a fait une promesse dans le cas où l’Argentine décrocherait le Graal, en Russie, l’été prochain. – @Facebook

Le pari est tenu, dans la mesure où il a été pris sur le plateau d’une chaîne argentine, Lionel Messi ne pourra pas s’en dérober. Invité par Martín Arévalo, présentateur du programme Sportia a faire une promesse dans le cas où l’Albiceleste deviendrait championne du monde, l’an prochain au Mondial en Russie, La Pulga a accepté de relever le challenge proposé par l’animateur : boucler, à pied, la distance depuis Arroyo Seco, dans la province de Santa Fe à San Nicolas, de la région de Rosario d’où est originaire le joueur. Soit pas moins de 50 km à remplir.

50km à pied pour Lionel Messi (et au moins Agüero en plus), si l’Argentine est championne du monde

« Allons à San Nicolas. Si nous devons y aller, nous le ferons » a répondu Messi à son interlocuteur. L’idée étant que le quintuple Ballon d’or parte depuis la maison qu’il possède à Arroyo Seco, jusqu’à la basilique de San Nicolas. Solidaire de son capitaine, Sergio Agüero a renchéri peu de temps après cet entretien. « Nous irons en courant » a rétorqué le Kun. Pour des athlètes professionnels, l’opération n’a rien d’impossible. Mais ça reste quand même l’équivalent et un peu plus d’un marathon à avaler. C’est surement le moindre des sacrifices pour décrocher le titre suprême.

Cette Ferrari hommage à Messi et de Di Maria (PSG) est l’oeuvre d’un artiste argentin

Di Maria et l’Argentine ont procuré un grand bonheur aux Argentins, en se qualifiants pour le Mondial 2018. – @Twitter

Comme beaucoup d’Argentins, Helmut Ditsch a tremblé, puis vibré au soir de la victoire 3-1 de l’Argentine sur l’Equateur, qualificative pour le Mondial 2018 en Russie. L’homme est un artiste/peintre/plasticien ultra-côté, dont la toile Cosmigonón représentant un glacier s’est notamment vendue 1,5 millions de dollars, l’an dernier. Riche et un brin excentrique, Helmut Ditsch a tout réuni sur sa Ferrari F430 sur laquelle s’est exprimée, sa joie de savoir l’Albiceleste qualifiée et son amour pour deux de ses membres : Lionel Messi et le joueur du Paris SG, Angel Di Maria.

Une Ferrari à la gloire de Messi et de Di Maria

Le quintuple Ballon d’or et le milieu du Paris SG sur la carrosserie de la F430

Helmut Ditsch vit désormais en Europe, dans un tout petit village au Liechtenstein, au pied des Alpes et des massifs qui inspirent pour partie son travail. Même loin de l’Argentine, il admet au média Info BAE : « Je suis bien conscient de la situation de notre pays, je vois que nous régressons sur tous les aspects : politiques, social, sportif… C’est pourquoi ce match a généré une angoisse si particulière : les joueurs ne pouvaient pas ignorer la joie donnée aux gens. C’était la réponse à leur réalisation, mes remerciements ».

L’hommage d’un artiste à un autre artiste

A propos du milieu de terrain du Paris Saint-Germain, Angel di Maria, l’artiste dit : « Quand il est inspiré, c’est une magicien, pas seulement un joueur rapide. » Mais c’est encore Lionel Messi qui l’inspire le plus. « J’ai longtemps observé Messi, il doit être considéré comme un artiste » résume sa pensée générale. Entrer artiste normalement, on se comprend!

Qui va gagner le Ballon d’or 2017 selon les bookmakers ?

Cristiano Ronaldo, favori pour se succéder à lui même, au trophée du Ballon d’or 2017. – @Facebook

Le magazine France Football, aux commandes du trophée a dévoilé, ce lundi, la liste des 30 joueurs nommés pour la victoire finale au Ballon d’or 2017, au mois de décembre à venir. Les classiques sont bien là, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi qui se partagent les victoires depuis 9 ans et avec eux l’attaquant du Paris Saint-Germain Neymar, régulièrement sur le podium final et souvent présenté comme un futur lauréat du trophée. Serait-ce pour cette année ? A priori non. Tout du moins dans l’esprit des bookmakers.

Cristiano Ronaldo l’ultra-favori des bookmakers à sa propre succession

Au Royaume-Uni (puisqu’en France il n’existe pas de marché autorisant ce type de mise), la surprise de ce Ballon d’or 2017 sera… qu’il n’y en aura pas. Comprenez que Cristiano Ronaldo est ultra-favori à sa propre succession. Le Portugais, après une année 2016 incroyable pour lui (Euro avec le Portugal, plus Ligue des champions sous le maillot du Real Madrid) a traversé 2017 sur les mêmes bases, en remportant, et la Liga espagnole et une autre Ligue des champions. Tout cela donne une cote relativement faible (à 0,03 en moyenne, soit 0,03 centimes gagnés pour un euro de mise) pour la victoire finale de Ronaldo.

Messi ou la nouvelle coqueluche du Paris SG sont raisonnablement plus loin

Et les autres ? Pour eux, c’est mort, c’est que nous révèlent les cotes. Payer 14 fois la mise, si Lionel Messi gagne, c’est dire qu’il n’en croit pas véritablement. Mais toujours plus que Neymar, à 45 en moyenne, la nouvelle star du PSG et de la Ligue 1 étant par ailleurs devancé par le légendaire portier italien Gianluigi Buffon. Toujours placé, jamais gagné, on aimerait se dire que cette année est celle de l’icône de la Juventus Turin, ça semble peu probable, à comprendre la cote à 33 qui lui est attribuée.

Peu de chances de voir l’un des quatre joueurs français gagner le Ballon d’or 2017

Enfin, pour les quatre joueurs français dans la liste des 30, les chances de s’adjuger le titre sont franchement minces, à 100 fois la mise environ, pour Karim Benzema, N’Golo Kanté et Kylian Mbappé. Même pour Antoine Griezmann, pourtant troisième de la dernière édition est à 100 également. Désormais, les 173 journalistes votants ont jusqu’au 10 novembre, pour donner leur palmarès des cinq premiers, avec un coefficient selon la place attribuée à chacun (6 points au premier, 4 au deuxième…).

Les favoris de bookmakers pour le Ballon d’or 2017

1. Cristiano Ronaldo = cote à 0,03
2. Lionel Messi = 14
3. Gianluigi Buffon = 33
4. Neymar = 45
5. Harry Kane = 77

Neymar (PSG ) et le Top 10 des footballeurs les mieux payés au monde en 2017-2018

A 38M€ la saison, Carlos Tevez est le footballeur le mieux payé au monde, en 2017-2018. – @Twitter

Il y a un an ou deux, le Top 10 des footballeurs les mieux payés du monde mettait plutôt en évidence Cristiano Ronaldo et Lionel Messi – les deux maîtres du monde -, plus le reste de leurs camarades au Real Madrid et FC Barcelone et quelques joueurs de Premier League. Plus, possiblement d’autres de la Chinese Super League, mais à l’époque dans des proportions (un peu) plus raisonnables. Cette saison 2017-2018 tout a bien changé. CR7 et Messi ont été poussés du podium, notamment par le 3e larron, Neymar, depuis qu’il a rejoint le Paris Saint-Germain, contre la promesse d’un salaire de dingue, à 36,8 millions d’euros la saison, révélé par les Football Leaks.

En signant au Paris SG, Neymar a pris la place du podium, longtemps réservée à Messi ou Ronaldo

Ça n’en reste pas moins Carlos Tevez qui domine, avec 38 millions d’euros par saison, négociés au Shanghai Shenhua. L’héritage est lourd pour l’Argentin qui s’en accommode surement vu sa rémunération, bien qu’il semble loin de la justifier, par son niveau de jeu ou physique : pas franchement affuté, à peine plus concerné, l’Apache a même perdu sa place de titulaire dans le collectif du Shanghai Shenhua. C’est un flop, au moins autant que l’ancien parisien Ezequiel Lavezzi, aujourd’hui au Hebei China Fortune. C’est le problème de verser des rémunérations monstrueuses, à des joueurs qui ne les justifient pas.

La Chine, cet épouvantail qui dérègle le marché avec des salaires de folie

Parce qu’alors, combien devraient payer les clubs chinois pour attirer Neymar, Cristiano Ronaldo ou Messi ? Proportionnellement à ce qu’ils consentent à d’autres ? Surement plus de 50 millions d’euros. Tout cela ne servant qu’à dérégler le marché déjà bien plombé par ailleurs. Dans ce Top 10 des footballeurs les mieux payés au monde, élargi en la circonstance à douze, huit des joueurs qui le composent évoluent en Chinese Super League. Une pure folie pour tous les clubs concernés, car ils n’amortiront jamais la dépense. Le fair-play financier est une invention de l’UEFA, applicable aux seules équipes d’Europe. Cela fait toutefois quelques mois que les équipes de l’empire du Milieu donnent l’impression de revenir à de plus justes intentions.

Le Top 10 des footballeurs les mieux payés au monde en 2017-2018

  • 10 =. Graziano Pellé (Shandong Luneng) = 15M€
  • 10=. Asamoah Gyan (Shanghai SIPG) = 15M€
  • 10=. Luis Suarez (FC Barcelone) = 15M€
  • 9=. Axel Witsel (Tianjin Quanjian) = 18M€
  • 9=. Gervinho (Hebei China Fortune) = 18M€
  • 7. Hulk (Shangai SIPG) = 20M€
  • 6. Cristiano Ronaldo (Real Madrid) = 23M€
  • 5=. Lionel Messi (FC Barcelone) = 25M€
  • 5=. Oscar (Shanghai SIPG)) = 25M€
  • 3. Ezequiel Lavezzi (Hebei China Fortune) = 26,5M€
  • 2. Neymar (Paris SG) = 36,8M€
  • 1. Carlos Tevez (Shanghai Shenhua) = 38M€

Salaire exprimés en net annuel