Archives du mot-clé lisandro lopez

De Diédhiou à Angers, à Cavani au PSG, les transferts les plus chers de chaque club de Ligue 1

Famara Diédhiou est le transfert le plus cher de l’histoire du SCO Angers. – @Twitter

Combien votre favori de Ligue 1 a-t-il dépensé pour son transfert historiquement le plus coûteux ? Pour qui était-ce ? Les réponses sont à trouver en pages suivantes de notre dossier, qui résume les recrues les plus chères de chaque équipe du championnat de France élite, 2016-2017 ; du plus abordable, Famara Diédhiou au SCO Angers, au plus onéreux qu’est celui d’Edinson Cavani au Paris Saint-Germain. Presque quatre ans après, l’indemnité versée par le club de la capitale pour l’Uruguayen demeure un record en France.


A bord du Hummer customisé de Mauro Icardi… par Sportune

Edinson Cavani au Paris SG est toujours le transfert le plus cher du foot français

Des records, justement, certains en ont battu très récemment. Le SCO on l’a dit avec Diédhiou, pour qui le club a dépensé 1,6 millions d’euros l’été 2016 dernier. Ou plus récent, le retour de Dimitri Payet à l’Olympique de Marseille, moyennant 29,3 millions d’euros d’indemnité versée à West Ham. C’est 10M€ de plus que payés à Porto, par Marseille, pour Lucho Gonzalez jusqu’en janvier dernier, le joueur le plus cher de toute l’histoire du club phocéen.

L’OM a battu son record avec Payet. Le Stade Rennais digère toujours le sien, 17 ans après…

Sinon, il y a plus ancien. Et pour le Stade Rennais, beaucoup (beaucoup) plus couteux. Que ceux qui se souviennent de Severino Lucas lèvent la main, pour qu’ils racontent aux autres comment, à l’entrée de ce monde dans le 21e siècle, Rennes a payé une fortune (150 millions de francs, soit aujourd’hui encore 21,3M€ !), pour un attaquant auteur de 11 buts en… 84 matchs sous le maillot breton). Pour mieux mettre en relief l’échec Lucas, l’Olympique Lyonnais a recruté Lisandro Lopez en 2009 à Porto, pour 24 millions d’euros. L’Argentin a disputé 168 matchs avec les Gones, pour 82 buts marqués. Quand le top illustre un flop.

Le SC Bastia a bouclé son transfert le plus cher au siècle dernier

Un mot pour conclure sur le SC Bastia, car depuis 1998 et le recrutement de l’international polonais, Mariusz Piekarski pour 2 millions d’euros, le club corse n’a jamais plus payé au-delà le transfert d’un joueur. A l’échelle du foot cela fait pourtant une éternité. A l’époque, la nouvelle star du foot français, Kylian Mbappé n’était même pas née ! Pour découvrir les transferts les plus chers de tous les clubs de la Ligue 1, découvrez notre dossier complet en pages suivantes.

Les transferts les plus chers de chacune des 20 équipes de L1 sont à voir, en pages suivantes

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18

OL: Lisandro et les 5 plus gros vendeurs de maillots

A l’OL, Lisandro Lopez est le joueur qui vend le plus de maillots, comme l’a confirmé l’équipementier Adidas à Sportune, ce jeudi. Lisandro devance Michel Bastos…

Lisandro Lopez - @Iconsport

Lisandro Lopez vend du maillot à l’OL – @Iconsport

La popularité d’un joueur dans son équipe sportive, elle peut se mesurer de différentes manières. Mais il est un indicateur qui ne trompe pas : le nombre de maillots qu’il fait vendre à sa formation. Plus il en écoule, plus il est facile de déduire qu’il est apprécié de ses supporters. A l’OL, c’est l’Argentin Lisandro Lopez qui est en tête de liste ainsi que cela a été confirmé à Sportune par les équipes d’Adidas, équipementier officiel du club des Gones.

Lisandro Lopez fait vendre des maillots à l’OL

Licha l’Argentin, devance Bastos le Brésilien, que Lyon avait pensé céder cet été, à l’occasion du marché des transferts. Bien en a pris à Jean-Michel Aulas de le garder dans son effectif car les ventes attestent de l’intérêt des supporters pour le gaucher brésilien. Il fait aussi oublier Cris, longtemps considéré par les fans de l’OL comme une vedette de l’équipe avant qu’il ne parte sous d’autres horizons, à Galatasaray en Turquie.

Yoann Gourcuff a toujours la côte auprès des supporters

Les joueurs de l'OL qui vendent le plus de maillots : 1. Lisandro Lopez

Enfin, il est à noter l’amour indéfectible de quelques supporters lyonnais pour le milieu de terrain Yoann Gourcuff. L’ex-bordelais tient pourtant dans le registre des pires flops enregistrés par l’Olympique Lyonnais, malgré cela, il est le quatrième nom le plus floqué sur les maillots des supporters rhodaniens. En revanche aucune des recrues lyonnaises de l’été (Bisevac, Monzon, Mvuemba), n’entre dans le top 5 des plus gros vendeurs de maillots de l’OL que l’on vous propose de découvrir en images, dans le diaporama ci-dessus.

Transfert: Porto, une machine à vendre référence dans le monde

Lisandro Lopez - @Iconsport

Lisandro Lopez, OL – @Iconsport

Le Brésilien Hulk parti au Zenit Saint-Petersbourg en toute fin de mercato moyennant 40 millions d’euros est le dernier en date. Mais au FC Porto, les marchés de transfert se résument souvent à des départs et non des moindres, que le club portugais valorise toujours sur le plan financier. C’est ce que nous apprend le site espagnol Sport.es, chiffres des derniers mercatos à l’appui.

Hulk acheté 19M€ par Porto a été revendu plus de 40M€ cet été

Hulk, par exemple, avait été acheté 19 millions d’euros par Porto qui l’a donc revendu 40 millions plus deux millions d’euros en bonus. Et ce n’est pas la seule énorme plus-value réalisée par le club. Sport.es nous en détaille beaucoup d’autres don, par exemple, l’attaquant lyonnais Lisandro Lopez que les Gones ont acheté 24 millions d’euros soit plus de dix fois ce que Porto l’avait payé avant de le vendre (2,3 millions d’euros) !

Lisandro Lopez, Cissokho… Porto a fait des affaires avec l’OL

Dans un même genre et toujours à Lyon, le latéral Aly Cissokho que Porto avait arraché en janvier 2009, pour une modeste somme de 300.000 euros. En six mois, sa valeur a grimpé en flèche au point que l’OL le paierai plus de 15 millions d’euros l’été suivant. Rappelons que l’international français a pris depuis la route de Valence en Espagne pour 6 millions d’euros…

Seize joueurs qui rapportent plus de 300M€ en indemnités de transferts

Porto sait donc vendre et même très bien. a l’image de Falcao qui reste la meilleure plus-value du club puisque acheté 5,4 millions d’euros il a été revendu à l’Atletico Madrid moyennant la somme astronomique de 40 millions d’euros plus 7 millions d’euros de variables. Au total, selon les calculs de Sport.es, Porto a vendu seize joueurs au cours des dernières années qui lui ont rapporté plus de 300 millions d’euros. C’est aussi trois fois le budget d’un club tel que l’OM (110M€) en France. Autant dire que c’est énorme…

Les transferts les plus chers du mercato 2012 en vidéo

PSG – OL: Voici les joueurs les mieux payés par poste en L1…

Ibra + Silva ou comment faire la diff' avec deux renforts | @IconSport

Le mercato bat son plein actuellement, notamment en Ligue 1le PSG a totalement bouleversé la hiérarchie des salaires – lors du marché des transferts en cours bien sûr, mais aussi grâce aux périodes de transaction de l’an passé et du mois de janvier. En prenant en compte tous les derniers mouvements précuniers, nous vous avons concocté le XI des plus gros salaires de Ligue 1, outrageusement dominé par le club de la capitale, comprenez par là une équipe type de L1, selon les plus grosses rémunérations à chaque poste. Seul l’OL parvient à glisser quelques uns de ses élements au milieu des stars parisiennes dans cette « équipe-type des salaires », et ainsi, « contester » quelque peu la nouvelle domination parisienne sur le plan salarial…

PSG – OL: Un XI à 63M€ de masse salariale brut annuel

Au total, les salaires brut cumulés de ce XI fictif (sans compter les éventuels impôts des joueurs que sont prêts à payer des clubs comme Paris pour, par exemple, Zlatan Ibrahimovic) serait de 63 millions d’euros, soit un salaire moyen annuel brut de 5,72M€ par joueur. Jusque-là, jamais un tel XI des salaires n’avait existé en Ligue 1, ni même été imaginé. La raison ? la puissance financière du PSG est aujourd’hui une réalité, avec des salaires d’ampleur mondiale comme l’est celui de Zlatan Ibrahimovic, qui déséquilibre totalement ce onze-type. Car dans le même temps, comme le précise l’Union des Clubs Professionnels de Football, « la tendance globale » dans le football français « est à la baisse des rémunérations ». Si on fait abstraction du PSG, bien sûr…

NB: Le salaire brut d’Ibrahimovic est exprimé sans le supplément lié à la fiscalité que s’est engagé à payer le PSG. Paris aurait en effet promis à son poulain de prendre en charge ses impôts pour atteindre une somme de 14M€ net à sa star.
Sources de nos chiffres: Le Parisien, France Football et L’Equipe.

Ibrahimovic est aussi bien payé au PSG que Lloris, Réveillère, Gourcuff et Lisandro à l’OL (!)

Comme évoqué, l’OL est l’unique club français à mieux payer quelques joueurs, à certains postes, un par ligne exactement. Sur la base d’une formation en 4-3-3, Hugo Lloris (4,5M€), Anthony Réveillère (2,5M€), Yoann Gourcuff (5,3M€) et Lisandro Lopez (4,1M€) sont les mieux rémunérés de Ligue 1 à leur position. Mais jusqu’à quand ? L’OL tente actuellement de se débarrasser d’une bonne partie de ses gros salaires. Et les futurs joueurs du PSG seront certainement promis à ces quelques places « laissées » à Lyon dans les prochaines saisons.

Ecrit par @Marcelo6Martins

OL : Bastos victime d’un braquage

Michel Bastos à l'OL

Michel Bastos, braqué

Les braquages de footballeurs sont presque devenus courants ces derniers temps, et plusieurs joueurs de l’Olympique Lyonnais notamment ont été victimes de ce phénomène cette saison. C’est Michel Bastos, cette fois, qui dans la nuit de samedi à dimanche s’est fait braqué à son domicile d’Ecully, dans la banlieue lyonnaise. Quelques heures auparavant, les coéquipiers de l’ailier brésilien fêtaient leur victoire en Coupe de France au Stade de France

OL: Bastos, mais aussi Lovren et Lisandro

Le braquage a été orchestré par quatre hommes armés et cagoulés. Michel Bastos s’est fait dérobé de l’argent en espèce ainsi que plusieurs cartes de paiement selon RTL, alors qu’il rentrait à son domicile, accompagné de sa femme et son fils Lucas. Cette forme de home-jacking est courante chez les footballeurs. Le défenseur international croate Dejan Lovren et l’avant-centre argentin Lisandro Lopez ont subi le même genre cambriolages il y a quelques mois.

Fin de saison difficile pour Bastos

Actuellement blessé, Michel Bastos va rater son quatrième match de suite avec l’OL ce dimanche face à Brest (17h). Victime de problèmes récurrents au dos, le Brésilien vit un fin de saison difficile sur le plan personnel. Son entraineur, Rémi Garde, réfute pour l’instant une fin de saison pour son joueur, à quatre journées de la fin du championnat. Les Gones sont actuellement positionnés à la quatrième place de Ligue 1.

Ecrit par @Marcelo6Martins