Archives du mot-clé manchester city

LOSC, OL Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Eliaquim Mangala (Manchester City) ?

En manque de temps de jeu à City, Eliaquim Mangala pourrait partir, cet hiver. – @Twitter

Voilà un sujet intéressant que celui du défenseur de Manchester City, Eliaquim Managala, au LOSC où son nom serait ciblé, ou ailleurs à l’OL qui le suivrait également. Le fait est qu’Eliaquim Mangala, tenu au banc par son coach Pep Guardiola, pourrait aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte, dès le prochain mercato d’hiver si l’opportunité lui est donnée de trouver du temps de jeu et de se distinguer, avant la sélection finale pour le Mondial 2018. Tous ces éléments rendent possibles un mouvement, mais à combien se négocierait un transfert d’Eliaquim Mangala ? Regardons…

Une valeur marchande en transfert qui a bien diminué depuis son départ à Manchester City

Il y a trois ans et un peu plus, au mois d’août 2014, Manchester City battait un record en indemnité de transfert versée pour un défenseur (depuis il y en a eu d’autres) : 30,5 millions d’euros payés à Porto pour s’adjuger les services de l’international français. Au début, tout allait plutôt bien, c’est avec l’arrivée de Josep Guardiola au club, que le joueur de 26 ans a perdu en influence et responsabilité. Ça a pour effet de diminuer sa valeur marchande en transfert. Désormais, elle avoisine plutôt la moitié de ce que City a réglé, soit une cote estimée à 16 millions d’euros environ. Voire moins, si le club anglais ne veut pas mégoter et permettre à son défenseur de s’épanouir ailleurs. Eliaquim Mangala est encore sous contrat jusqu’au mois de juin 2019, l’intérêt est aussi pour City de le vendre tant que la possibilité est donnée d’en retirer quelque chose, en indemnité financière.

Pour le LOSC ou l’OL ça demanderait des efforts sur le salaire à verser

Après quoi, faut-il aussi prendre en charge le salaire du joueur. A Manchester City, Eliaquim Mangala avoisine les 3,7 millions d’euros la saison, hors bonus. A l’échelle du championnat de France, c’est quelque chose dans la fourchette plutôt haute, en sachant quant même que l’on parle ici d’un joueur au CV plutôt épais, salarié d’un des meilleurs clubs du moment, dans la force de l’âge, à 26 ans et international français à huit reprises. Tout cela valant naturellement quelques efforts, si d’aventure il devait retourner en France. D’autres destinations lui sont aussi envisageables, lui qui sort d’un prêt réussi à Valence, en Espagne, la saison dernière.

Manchester City – Quand Bernardo Silva squattait cet appart « d’étudiant » à Monaco…

Bernardo Silva a reçu un média portugais dans un appartement plutôt modeste pour un footballeur.

La vie en petite surface à l’âge des études : rien que du très banal pour un grand nombre de jeunes en France. Ça l’est moins quand c’est un footballeur, millionnaire en salaire. C’était il semblerait la vie de Bernardo Silva, quand il jouait à l’AS Monaco, jusqu’à l’été dernier. Il y a quelques mois, les caméras d’un média portugais pour l’émission Les amis de Simao, s’étaient invitées dans sa résidence du moment. C’était plutôt celle d’un aspirant, avec le confort et l’espace minimum, de la cuisine au séjour, plus un petit balcon donnant, il est vrai, sur une vue canon vers l’horizon méditerranéen.

Dans l'ancien appartement de Bernardo Silva à Monaco

A Monaco, Bernardo Silva vivait dans un appartement qui rappelle ceux des étudiants

Il est vrai que sur le Rocher princier, les loyers sont d’un tarif plus élevé que dans la moyenne des appartements en France. Pour autant à Monaco, Bernardo Silva avait un salaire approchant le million et demi d’euros bruts par saison et sans les primes à la performance ; celles notamment du titre de champion de France et de la demi-finale de Ligue des champions.

Un salaire augmenté pour un standing revu à la hausse à Manchester City ?

Depuis l’été, l’international portugais a quitté Monaco et son modeste logement pour les Citizens de Manchester, en Premier League anglaise. Avec un salaire largement augmenté pour l’occasion, on devine, sans le savoir qu’il a gagné en standing, en terme de vie quotidienne. Même si le cadre est un peu moins bling-bling et tape à l’oeil que celui de la Principauté. Découvrez quelques images de l’ancien « studio » de Bernardo Silva, via le diaporama ci-dessus.

Les 10 masses salariales les plus élevées du foot : le PSG domine la concurrence

Le PSG a la masse salariale la plus élevée de la saison 2017-2018. – @Twitter

Le recrutement de stars au Paris SG a pour effet d’augmenter la masse salariale du club. C’est un phénomène mécanique normal, qui prend plus de volume résumé dans une étude du journal Daily Mail, au Royaume-Uni. Selon lequel, le Paris Saint-Germain a, cette saison 2017-2018, la masse salariale la plus élevée du football, du fait notamment de la présence dans l’équipe, du Brésilien Neymar, l’un des plus hauts salaires de la planète foot, à plus de 30 millions d’euros net la saison.

Avec Neymar dans son collectif, le Paris Saint-Germain a la masse salariale la plus élevée de la saison

Le PSG devance des clubs qui d’ordinaire trustent le haut de la catégorie, avec leur lot de susperstars : le FC Barcelone, Manchester United, Chelsea… Ou étonnamment plus loin le Real Madrid, mais peut-être l’étude ne prend-elle pas en considération, les multiples prolongations et revalorisations de contrat signées à la fin de l’été, par le club merengue. Cela ne nous est pas précisé.

Les clubs anglais paient plus généreusement qu’ailleurs en Europe

Sans vraiment de surprise à cela, étant le championnat qui génère d’assez loin, le plus de revenus au monde, les clubs de la Premier League dominent ce Top 10, au nombre de cinq, soit la moitié quand même du classement. En moyenne, la masse salariale des 10 clubs les plus généreux en salaires approche les 262 millions d’euros. C’est précisément ce que le Bayern Munich lâche au cumul des joueurs de son effectif professionnel.

Du changement dans la hiérarchie à la prochaine fenêtre des transferts ?

Tout cela pourrait toutefois changer très prochainement, à l’ouverture du mercato d’hiver. Notamment du côté du FC Barcelone où l’acquisition d’une ou plusieurs stars serait dans les cartons. Sont notamment évoqués le Portugais de Liverpool Philippe Coutinho ou deux internationaux français que sont Antoine Griezmann ou Nabil Fékir.

Les 10 masses salariales les plus élevées du foot, cette saison 2017-2018

  • 10. Juventus Turin = 168M€
  • 9=. Liverpool = 235M€
  • 9=. Arsenal = 235M€
  • 7. Bayern Munich = 262M€
  • 6. Real Madrid = 268M€
  • 5. Manchester City = 273M€
  • 4. Chelsea FC = 279M€
  • 3=. Manchester United = 294M€
  • 3=. FC Barcelone = 294M€
  • 1. Paris Saint-Germain = 310M€

Manchester City – Le look total Gucci de Benjamin Mendy vaut près de 2000€

Benjamin Mendy tue le temps avec les réseaux sociaux et la mode. – @Twitter

Benjamin Mendy poursuit sa convalescence et pour tuer le temps, il cède à l’une des grandes passions britanniques qu’est la mode et les vêtements de créateurs ou de marques de luxe. Le latéral de Manchester City s’est fendu d’une saga sur les réseaux sociaux, pour saluer la marque Gucci, à qui il doit son total look du moment. Plutôt spécial, de la part de la célèbre maison italienne, que cet ensemble veste plus bas, à la façon d’un jogging.

Total looké Gucci, le défenseur français de Manchester City

Pour ce combo tee-shirt, plus veste, plus pantalon, il faut compter près de 2000 euros, dont près de 350 euros pout le seul tee-shirt que porte l’ancien monégasque, défenseur le plus cher de l’histoire du foot depuis son départ, cet été, pour 57,5 millions d’euros. Au passage, Benjamin Mendy a pensé à remercier la marque qui l’habille, en langue de Shakespeare. C’est un bref moment de détente pour lui, qui force à revenir, après une rutpure des ligaments croisés, au mois de septembre dernier.

✔️ BM

Une publication partagée par Benjamin Mendy (@benmendy23) le

Manchester City – Dans la somptueuse maison secondaire de David Silva. A vendre 1,1M€…

David Silva cherche à vendre sa maison de vacances à Gran Canaria. Où il a ses petites habitudes… – @Twitter

Un coin de paradis, baigné de soleil presque toute l’année, toutefois réservé à une certaine élite. C’est ce qui saute aux yeux, à la découverte des images de la maison secondaire de David Silva. Elle se situe à Gran Canaria, sur l’île qui a vu grandir le milieu de terrain de Manchester City. Selon le Manchester Evening News, elle est à vendre, via le réseau britannique Real Estate, au prix de 1,1 millions d’euros.

Visite de la maison de David Silva à Gran Canaria. A vendre 1,1M€...

David Silva souhaite vendre sa maison de vacances située aux Canaries

Pour qui voudrait vivre l’expérience de l’international espagnol, le lieu et son cadre sont idéaux. Elle se situe dans la région montagneuse de Tauro, elle offre une vue superbe sur les massifs rocheux alentours, l’océan Atlantique qui borde l’île et les rares résidences avoisinantes qu’elle surplombe. Elle n’est pas immense, à l’échelle des maisons que possèdent parfois les footballeurs, avec trois chambres, une belle cuisine équipée, ainsi qu’un immense dressing. Elle vaut surtout pour son extérieur, avec une grande piscine et du gazon synthétique pour un entretien plus facile à l’année.

Le joueur de Manchester City a ses habitudes dans sa région natale

A Manchester, David Silva vit en appartement, mais dès la fin de la saison, le Citizen a pour habitude de rentrer fissa au pays, pour profiter de ses vacances. On ne sait s’il n’a plus l’intention d’y venir à l’avenir ou s’il cherche une nouvelle adresse dans la région. Déjà doit-il vendre cette maison, à découvrir en images, dans le diaporama ci-dessus.