Archives du mot-clé mhsc

ASSE, OM, LOSC, RC Strasbourg… Combien d’abonnés ont les clubs de Ligue 1 ?

L’Olympique de Marseille a récemment franchi la barre des 28.000 abonnés au stade Vélodrome. – @Twitter

Il n’est encore pas trop tard pour s’encarter. La saison 2017-2018 de Ligue 1 reprend le 4 août et la majorité des clubs proposent encore à leurs supporters, des abonnements dans les stades, parfois jusqu’à la fin du mois d’août. De l’importance de compter sur la fidélité des fans, les équipes battent le rappel, certaines ont donné les chiffres des tendances, pris différemment au cours du mois de juillet. Comprenons, donc que pour l’OM, l’ASSE, ou le LOSC dans liste des clubs qui en ont le plus, tout peut encore changer.

L’OM de Jacques-Henry Eyraud revendique plus de 28.000 abonnés au Vélodrome

L’Olympique de Marseille justement, est à plus de 28.000 abonnés. Très exactement 28.085 au 19 juillet dernier, tel que révélé par le président Jacques-Henri Eyraud, en marge de la présentation d’Adil Rami. C’est très probablement moins qu’au PSG, qui en avait 34.000 la saison dernière, peut-être plus que l’Olympique Lyonnais, mais ni le club de la capitale, ni celui des Gones n’ont communiqué sur le sujet. Sur d’autres pelouses, la campagne est excellente pour l’OGC Nice. Au début du mois de juillet, ils étaient 10.000 à s’être abonné à l’Allianz Riviera. Il est possible que le GYM batte les 11.500 encartés de la saison dernière.

Strasbourg passe les 10.000 abonnés pour son retour parmi l’élite

Elle est tout aussi excellente à Strasbourg. Mi-juillet ils étaient plus de 10.000, à vouloir suivre à la Meinau, la saison du RSCA. Rappelons-nous que Strasbourg, relégué en CFA2 (5e division du foot français), en 2011-2012 avait un noyau dur d’au moins 6.000 supporters par match ; l’engouement du public alsacien pour son club de retour en Ligue 1 n’a donc rien d’étonnant. Strasbourg, s’offre aussi une première victoire régionale. Car bien après que le club alsacien eut franchi la barre symbolique des 10.000, le FC Metz voisin a communiqué le nombre de 9.000 abonnés au stade Saint-Symphorien.

L’ASSE se stabilise, le LOSC et sa nouvelle équipe sportive et dirigeante aussi

Remarquable encore, l’engouement du public du Roudourou pour l’En Avant de Guingamp. Comme la saison dernière, le club breton devrait franchir la barre des 10.000 abonnés, pour une ville (hors zone urbaine), de moins d’habitants. Sinon, la tendance est plutôt au maintien, à Saint-Etienne qui revendique 13.000 adhérents (ils étaient 15.000 environ, la saison dernière), ainsi qu’à Lille, où « l’effet Bielsa » n’est pas « dingue » jusqu’ici. Au 19 juillet, le LOSC disait avoir vendus 20.000 cartes. Ça reste encore 2.000 de moins que la saison dernière, mais le club nordiste étend sa campagne, jusqu’à la fin août. Le temps pour El Loco et ses joueurs de tenter de séduire le public.

Estimations du nombre d’abonnés aux clubs de Ligue 1, au mois de juillet

  • Olympique de Marseille = 28.000
  • Lille OSC = 20.000
  • AS Saint-Etienne = 13.000
  • RC Strasbourg = 10.000
  • EA Guingamp = 10.000
  • OGC Nice = 10.000
  • FC Metz = 9.000
  • FC Nantes = 5.000
  • Montpellier HSC = 5.000

Les 10 transferts les plus chers de l’histoire du Montpellier HSC

Ryad Boudebouz, l’un des transferts les plus chers de l’histoire du Montpellier HSC, qui pourrait rapporter près de 9 plus, à son club… @Twitter

La preuve que l’argent ne fait pas forcément tout et que l’on peut être champion de France, avec des moyens modestes. Montpellier l’a fait, il y a de cela cinq ans, il est vrai avec du flair dans son recrutement et une bonne dose de réussite pour terminer la saison devant. Cela n’empêche qu’à l’instar d’Olivier Giroud, à 2M€ le 6e transfert le plus cher de l’histoire du Montpellier HSC, le club héraultais a souvent eu le nez creux ; il a revendu plus tard le joueur, aux Gunner d’Arsenal, pour six fois sa mise initiale.

Daniel Congré, recrue la plus couteuse, mais un bon transfert pour le MHSC

Dans ce Top 10, les erreurs de casting sont rares. A part l’Argentin Emanuel Herrera, le plus gros flop du recrutement à 2,5 millions d’euros, et peut-être Kévin Bérigaud, au regard des 3 millions d’euros qu’il a coûté. Sinon, de Daniel Congré, le plus cher (à 5M€) et toujours là cinq après, au plus récent Ryad Boudebouz (1,7 millions d’euros à Bastia), Montpellier s’est rarement trompé, en ce qui concerne ses transferts les plus chers. Parfois tancée par le regretté Louis Nicollin, la cellule de recrutement du MHSC appréciera…

Avec Ryda Boudebouz, Montpellier tient une belle plus-value potentielle

Avec Boudebouz justement, le club de La Paillade tient une grosse plus-value. Très sollicité cet été, après une saison dernière particulièrement réussie, l’international algérien a reçu un bon de sortie… à 15 millions d’euros. C’est plus que Rémy Cabella et Olivier Giroud, les deux meilleures ventes de Montpellier, à 10 et 12 millions d’euros. Le Top 10 des transferts les plus chers du MHSC est résumé ci-dessous.

Les 10 transferts les plus chers de l’histoire du Montpellier HSC

  • 10. Gaëtan Charbonnier, du SCO Angers (2012-2013) = 1.500.000€
  • 9=. Keagan Dolly, du Mamelodi Sundowns FC (2016-2017) = 1.700.000€
  • 9=. Isaac Mbenza, du Standard Liège (2016-2017) = 1.700.000€
  • 9=. Ryad Boudebouz, du SC Bastia (2014-2015) = 1.700.000€
  • 6=. Henri Bedimo, du RC Lens (2011-2012) = 2.000.000€
  • 6=. Olivier Giroud, du Tours FC (2010-2011) = 2.000.000€
  • 4. Emanuel Herrera, de l’Unión Española (2012-2013) = 2.500.000€
  • 3. Kévin Bérigaud, de l’Evian TG (2014-2015) = 3.000.000€
  • 2. Anthony Mounier, de l’OGC Nice (2012-2013) = 3.500.000€
  • 1. Daniel Congré, du Toulouse FC (2012-2013) = 5.000.000€

Le Montpellier HSC sort ses maillots 2017-2018 avec dédicace à Loulou [OFFICIEL]

Les maillots 2017-2018 porteront tous le surnom de Louis Nicollin qui a fondé le club, en 1974.

Lui qui aimait tant les maillots, il en aurait forcément garder un jeu de chacun pour son musée perso. Louis Nicollin nous a quitté, le 29 juin dernier et c’est en son hommage que Nike et son Montpellier HSC qu’il a créé ont officialisé, ce mercredi les maillots 2017-2018 du club pailladin. Tous (le domicile, l’extérieur et les deux tenues du gardien) portent la marque Nicollin. Plus exactement « Loulou » comme il était affectueusement appelé, d’un peu tout le monde qui le fréquentait.

Hommage à Louis Nicollin sur les maillots 2017-2018 du Montpellier HSC

Loulou avec les dates 1943-2017 sera donc floqué sur chaque jeu, ce qui donne à cette collection 2017-2018 une dimension un peu plus spéciale. Sinon, visuellement, ces maillots 2017-2018 du MHSC sont dans les codes et les classiques de la marque de l’Oregon. Avec une couleur dominante au centre et sur le banc, doublée d’une autre qui recouvre le haut, des épaules jusqu’aux bras. A domicile, le bleu domine, accompagné d’une couleur tendant vers un rouge grenat.

Bleu et grenat à domicile, blanc et orange à l’extérieur

Le modèle extérieur est blanc, teinté de orange sur le haut, puisque c’est avec le bleu et le blanc, la couleur principale du club héraultais. Ces tuniques sont déjà proposée à la vente, au prix de 75 euros l’unité.

Ça coûte combien de s’abonner à la saison 2017-2018 de L1 ?

C’est au Parc des Princes que l’abonnement est le plus cher de la Ligue 1.

Pour les clubs de l’élite français, la campagne bat encore son plein ou est en phase d’achèvement. Jusqu’au 1er juillet au moins, suivant les équipes, il est toujours possible de prendre un abonnement à la saison 2017-2018, mais à des prix très différents, si l’on vise le PSG ou Montpellier pour les extrêmes. En moyenne, s’abonner cette saison 2017-2018 à un club de Ligue 1 coûte 181,40, euros, tel que relevé dans une étude de Cuponation.fr. L’OM, l’ASSE, le LOSC, ou le champion de France monégasque sont globalement dans cette fourchette de prix.

Paris SG et Montpellier HSC : l’un propose l’abonnement le plus cher, l’autre le plus abordable

C’est donc au Parc des Princes que la saison est la plus chère à suivre. C’est ainsi depuis l’arrivée du Qatar aux commandes du club ; la bonne nouvelle étant quand même, pour les fans du Paris SG, qu’il a baissé de 20 euros cette saison. Le FC Nantes aussi a diminué ses prix de 13%, mais c’est encore à Montpellier que la réduction a été la plus significative, 57% moins cher que la saison dernière. Les tarifs donnés par Cuponation.fr, site spécialisé dans les bons de réduction promotionnels en ligne sont ceux des premiers prix proposés par les clubs et pour un premier abonnement.


La maison à7M€ de Floyd Mayweather par Sportune

Des tarifs d’abonnement en légère augmentation cette saison 2017-2018 de Ligue 1

A part les trois équipes citées plus haut, pour les autres la tendance est au mieux au maintien, mais le plus souvent à l’augmentation des prix (+ 2% en moyenne en 2017-2018, sur la saison précédente). A l’OGC Nice principalement avec un abonnement 12,5% plus cher, à 171 euros, dans un stade – l’Allianz Riviera -, que le club peine parfois à remplir. Mais avec une Ligue des champions potentielle et de la suite dans le projet sportif (notamment la prolongation de Mario Balotelli). Et pour un prix toujours inférieur à la moyenne de la Ligue 1.

L’ASSE, le LOSC, les Girondins, l’OM ou Monaco sont grosso-modo dans la moyenne

Une moyenne dont, on l’a dit, se rapprochent plus ou moins, le LOSC (170€), l’AS Saint-Etienne (160€), les Girondins de Bordeaux (160€), l’Olympique de Marseille (195€) et l’AS Monaco (180€). Les détails de la saison 2017-2018 comparés à ceux de la précédente sont à voir dans l’infographie ci-dessous.

Ça coûte combien de s’abonner aux clubs de la Ligue 1 2017-2018 ?

MHSC Transfert – Ce que cela pourrait coûter de débaucher Der Zakarian de Reims

Michel De Zakarian est pressenti pour diriger Montpellier. Mais le coach rémois n’est actuellement pas libre. – @Twitter

Jean-Louis Gasset ayant formulé le souhait de se retirer, après avoir maintenu le club en Ligue 1, à l’issue de cette saison 2016-2017, le Montpellier Hérault SC doit trouver un nouvel entraîneur, pour débuter son prochain exercice. Les annonces mènent à Michel Der Zakarian, dont le transfert est évoqué avec plus d’insistance ce mardi, dans les colonnes de L’Equipe.


Quand Floyd Mayweather passe à la banque… par Sportune

Une indemnité de transfert pourrait être payée pour libérer Der Zakarian de son contrat à Reims

Le technicien de 54 ans a confirmé des contacts, seulement n’est-il contractuellement pas libre, car sous contrat avec le Stade de Reims, en Ligue 2. Jusqu’à la fin de la saison 2017-2018 prochaine. Cela veut dire que pour le débaucher, le MHSC devra peut-être payer une indemnité de transfert que L’Equipe évalue à près de 250.000 euros.

De retour au Montpellier HSC son club de coeur ?

Un contrat de trois ans attendrait Michel Der Zakarian à Montpellier. L’ex-défenseur connait parfaitement le club, où il a joué une large partie de sa carrière avant de débuter sa carrière d’entraîneur, auprès des jeunes d’abird, puis en tant qu’adjoint de l’équipe première.