Archives du mot-clé milan ac

Milan AC – L’histoire de tous les maillots du club lombard depuis plus d’un siècle

Le Milan AC a confirmé la fin prématurée du contrat noué avec adidas.

Le Milan AC a officialisé une information donnée par la Gazzetta dello Sport en début de ce mois d’octobre : le mariage de près de vingt ans avec l’équipementier adidas prendra fin, avec un peu d’avance sur le calendrier initial, à la fin de la saison 2017-2018 en cours. L’histoire du club italien et de l’équipementier allemand est toutefois plus riche en années, liés qu’ils étaient également, dans les années 70.

Le Milan AC a confirmé la fin prochaine et anticipée de son contrat avec adidas

Entre temps, il y a eu la période Lotto, dans les années 90, avant que le football n’entre dans une sphère beaucoup plus marketing avec une importance plus capitale donnée aux marques du sport. Ce qui n’a jamais changé, ce sont les deux couleurs, le rouge et le noir qui ont d’ailleurs données au club sont surnom encore actuel : les Rossoneri. Ce choix est celui de Herbert Kilpin, fondateur du club, parce que le rouge était la couleur du diable et du feu qui l’entoure, tandis que le noir, couleur sombre était supposé faire peur, à l’adversité.

En un siècle d’histoire, les maillots sont restés rouge et noir avec des bandes verticales

Il Diavolo (le diable), autre surnom du Milan AC tient là son origine et c’est depuis, d’ailleurs que le diable est un symbole iconique de l’équipe. En plus d’un siècle, tel que nous le montre l’image ci-dessous, les codes du maillot domicile sont demeurés les mêmes : rouge et noir on l’a dit, avec des bandes verticales, plus ou moins épaisses et régulières selon les saisons.

Puma pour prendre la suite sur les maillots du club lombard ?

Le futur équipementier devra s’appuyer sur cette base pour les prochaines collections, c’est un trait de l’histoire auquel tous les proches acteurs, dirigeants, joueurs ou supporters sont particulièrement attachés. La marque allemande Puma tiendrait la corde pour prendre la succession d’adidas. Sinon New Balance ou Under Armour pour deux autres citées. Avec adidas, le deal avoisinait les 20 millions d’euros par saison, selon les variables. Ce devrait être moins (entre 10 et 15 millions d’euros annuels) au prochain contrat signé.

Après l’OM, Puma sur le maillot du Milan AC ?

Puma serait en pole, pour prendre la succession d’adidas sur les maillots du Milan AC. – @Twitter

Lutte d’armes entre les équipementiers et ici, entre adidas et Puma. Deux marque dont on oublie par ailleurs trop souvent, qu’elles ont la même paternité, que comme l’histoire des Twix, elles sont nées de l’opposition de deux frères : Adolf et Rudolf Dassler. Après que l’Olympique de Marseille ait choisi de quitter adidas, pour finalement s’engager avec Puma à compter de l’exercice prochain, dans un registre presque semblable, la marque à la propriété du groupe français Kering pourrait s’octroyer prochainement, la production des maillots du Milan AC.

Après l’OM, le Milan AC va-t-il signer avec Puma ?

Un registre presque semblable, car dans le cas du club lombard et tel que cela nous a été annoncé dernièrement par la Gazzetta dello Sport, c’est adidas qui a choisi de se retirer, avant le terme du contrat. Du coup, en ce qui concerne le Milan AC, le futur contrat devrait être inférieur aux 19,7 millions d’euros saisonniers de l’équipementier aux Trois bandes. Selon Fox Sport, en Italie, plusieurs marques seraient sur les rangs, dont New Balance et Under Armour. Mais c’est Puma qui tiendrait présentement la corde, avec une offre que le titre estime entre 10 et 15 millions d’euros par an.

La marque allemande n’a pas de présence sur les maillots de la Serie A

Cela ferait sens pour Puma de signer au Milan, car tel que nous l’avions récemment observé dans notre dossier sur ce que paient les équipementiers aux clubs de Serie A, la puissante marque, troisième mondiale après Nike et adidas, n’a aucune présence officielle en championnat élite d’Italie, hormis via du sponsoring d’athlètes. Cela ajouterait de surcroît un club premium au groupe qui compte déjà Arsenal et le Borussia Dortmund pour principales locomotives.

Juventus, Milan AC… Ce que les équipementiers maillots paient aux clubs de Serie A

Le Milan AC pourrait perdre prématurément son partenaire adidas et ses presque 20M€ annuels. – @Twitter

L’histoire d’amour de près de 20 ans, entre le Milan AC et adidas serait-elle sur sa fin ? La Gazzetta dello Sport croit savoir que oui. Et qu’avant l’échéance du contrat entre la marque aux Trois bandes et le club lombard, en 2023, le partenariat pourrait s’achever, à la fin de cette saison 2017-2018. La décision serait celle d’adidas, qui souhaiterait activer, son droit à rompre le contrat. Et ainsi se faire l’économie de 19,7 millions d’euros par saison. Soit le deuxième contrat maillot le plus cher d’Italie, après la Juventus Turin, elle aussi habillée par le groupe allemand.

Le Milan AC va-t-il perdre adidas et les 19,7M€ que le partenariat lui rapporte chaque saison ?

Si adidas et Nike ont la main sur les maillots des clubs les plus populaires et de fait les plus chers (la Juve et le Milan AC pour adidas, la Roma et l’Inter pour la Virgule), l’équipementier local Mcron les domine, en terme d’équipes partenaires : quatre que sont la Lazio, Bologne, Cagliari et SPAL. Il n’y a d’ailleurs pas beaucoup de places pour des marques étrangères, sur les tuniques de la Serie A. Les deux puissantes Nike et adidas et avec elles, la Française Le Coq Sportif, à la Fiorentina et l’Espagnole Joma (Atalanta et Sampdoria). Sinon, ce ne sont que des équipementiers aux origines transalpines. On connait Kappa, notamment présent en Ligue 1, à Angers et Troyes. Lotto aussi, avec le Dijon FCO. Par contre HS, Zeus, FG Sport ou Givova ? C’est comme Patrick à l’En Avant Guingamp.

Au total sponsor + équipementier, le maillot de la Juventus est valorisé à 43 millions d’euros

En moyenne, les équipementiers de la Serie A paient 5 millions d’euros pour fournir les équipes. C’est l’équivalent du deal passé entre Nike et la Roma. A l’ajout du reste des sponsors maillots, principalement l’espace ventral, le maillot de la Juventus est valorisé à 43 millions d’euros. Ça reste le plus cher de la Serie A et si le Milan AC doit effectivement perdre son équipementier, ça n’est pas près de changer.

Ce que les équipementiers maillots paient aux clubs de la Serie A

Club Equipementier Montant du partenariat
Juventus Turin adidas 23M€
Milan AC adidas 19,7M€
Inter Milan Nike 17,7M€

Voir le tableau complet en page 2

Pages: 1 2

Emirates (PSG, Real Madrid, Arsenal…), le sponsor le plus généreux du football

Sur le maillot du PSG ou d’autres grands clubs d’Europe, Emirates est un sponsor incontournable du foot. -@Twitter/PSG

Que celui qui prétend suivre le foot, sans connaître la marque Emirates se lève et nous écrive. On ne le croiras pas, sans un argumentaire (très) très fourni. Parce qu’en effet, quiconque s’intéresse à la chose du football a déjà entendu, vu ou lu, une promotion sinon le nom, de la compagnie aérienne dubaïotte. Emirates est partout, sur le maillot du Paris Saint-Germain, celui du Milan AC ou du Real Madrid, associés à la Fédération anglaise (FA) ou plus significativement encore, au club d’Arsenal.

frameborder= »0″ width= »600″ height= »338″ src= »//www.dailymotion.com/embed/video/x589wuc?autoPlay=1″ allowfullscreen= » »>

Le sponsor du PSG, d’Arsenal ou du Real Madrid investi près de 126 millions d’euros la saison

Avec les Gunners, Emirates est tout à la fois un sponsor maillot et le naming du stade londonien. Bref, la marque est ultra présente, c’est d’ailleurs, selon une étude du groupe CSM Sport and Entertainment, celle qui investit le plus fans le domaine du football, avec sept partenariats majeurs, pour une dépense totale avoisinant les 126 millions d’euros (Emirates est sur le maillot du Paris SG, moyennant 25 millions d’euro par an, environ, jusqu’en 2019).

Gazprom et Nissan sont les deux autres sponsors les plus généreux du foot

Emirates est suivi du groupe russe Gazprom qui investit près de 80 millions d’euros par saison, pour associer son image à celle de deux clubs : le Zenit Saint-Pétersbourg en Russie et Schalke 04, en Bundesliga allemande. Nissan, enfin, complète le podium des sponsors les plus généreux du foot, avec 71M€ investis. Le constructeur automobile soutient notamment la Ligue des champions et pas mal de joueurs, dont le capitaine du PSG, Thiago Silva ou le milieu de terrain du Barça, Andres Iniesta.

Tous les salaires du Milan AC en 2017-2018

Avec Leonardo Bonucci, le Milan AC a le salaire le plus élevé de la Serie A. – @Twitter

Ça peine encore à se traduire sur le terrain, du fait surement des nombreux changements opérés dans l’effectif cet été, mais le Milan AC a déployé des moyens financiers déjà conséquents, pour le premier mercato depuis le changement de gouvernance. Signe le plus notable de l’ambition des nouveaux propriétaires : le recrutement de Leonardo Bonucci, au club rival de la Juventus. L’international italien est devenu par ce transfert, le plus haut salaire du Milan AC. Mais plus largement de la Serie A, cette saison 2017-2018.

Avec Leonardo Bonucci, le Milan AC s’est offert le salaire le plus élevé d’Italie

Il est de 7,5 millions d’euros net par an, le même que Gonzalo Higuain à la Juventus, avec qui il partage la première place. Selon la Gazetta dello Sport à qui l’on doit ces estimations, le Milan AC a la deuxième masse salariale la plus élevée d’Italie, à 117 millions d’euros environ. Sur le podium des plus hauts salaires, Leonardo Bonucci devance Gianluigi Donnarumma, tout juste 18 ans et déjà 6 millions d’euros net par saison, depuis qu’il a prolongé, jusqu’en 2021, en juillet dernier. Avec eux, l’Argentin Lucas Biglia et le Croate Nikola Kalinić, arrivés cet été.

2,1M€ la saison, le salaire moyen au Milan AC, cette saison 2017-2018

En moyenne, cette saison 2017-2018, le salaire d’un joueur du Milan AC avoisine les 2,1 millions d’euros net. Soit très exactement ce que le club rossoneri verse au latéral international suisse Ricardo Rodríguez. Tous les salaires du Milan Ac, cette saison 2017-2018 sont à voir dans le tableau récapitulatif, en page suivante

Les salaires du Milan AC en 2017-2018

Joueur Salaire en 2017-2018 Echéance du contrat
Gianluigi Donnarumma 6M€ 2021
Antonio Donnarumma 1M€ 2021
Marco Storari 1M€ 2018

Voir le tableau complet en page 2

Pages: 1 2