Archives du mot-clé new york knicks

Jeremy Lin dope les Knicks sur les réseaux sociaux !

Jeremy Lin - @Iconsport

Jeremy Lin - @Iconsport

Jeremy Lin, le joueur de basket-ball des New York Knicks, est devenu en l’espace de quelques semaines la nouvelle star de la NBA. Sur les parquets mais également en dehors, l’Américain a permis à son club de réaliser un bond en terme de popularité sur les différents réseaux sociaux type Facebook ou Twitter. Encore inconnu du grand public au mois de janvier, Jeremy Lin avait profité d’une cascade de blessures pour faire son entrée dans le cinq majeur new-yorkais. Aujourd’hui, les New-York Knicks peuvent se frotter les mains de l’éclosion du jeune basketteur…

Jeremy Lin et les New York Knicks ont connu une augmentation de 30% de fans et de followers sur les principales réseaux sociaux

Le club de basket-ball NBA a en effet été la franchise qui a connu la plus forte croissance le mois dernier sur le web. Selon le site internet Sportwist, les New-York Knicks ont augmenté de 31,72% leur nombre de fans Facebook (2millions) et de 24,89% leurs followers sur Twitter (238 877). Principale cause de ces chiffres très élevés : La révélation Jérémy Lin ! Derrière les New-York Knicks, très peu d’équipes NBA arrivent à suivre la cadence. Seul les Clippers (21,7%) et les Wolves de Ricky Rubio (14,6%) s’accrochent au podium des club de basket-ball les plus populaires aux USA.

Les New York Knicks de Jérémy Lin sont encore loin du club NBA le plus populaire : Les LA Lakers!

Mais les New York Knicks de Jérémy Lin avec 2,272 millions de fans et de followers réunis restent toujours à des années lumières des Los Angeles Lakers de Kobe Bryant et de Pau Gasol (14,377 millions). Gasol, est aussi le joueur espagnol NBA le plus populaires sur les réseaux sociaux avec 2,791 millions de fans sur Facebook et 836 000 followers sur Twitter soit 3,627 millions de personnes qui le suivent au quotidien. Au rythme de sa progression, Jeremy Lin, avec 1,3 millions de fans Facebook et 610 000 followers, ne devrait en faire qu’une bouchée…

no images were found

Jeremy Lin, cinq matchs et déjà en Une du Time !


Le phénomène ne vous aura pas échappé si vous êtes un tantinet attentif à l’actualité du sport US et plus particulièrement de la NBA. Jeremy Lin, c’est ce meneur des New-York Knicks, dont toute l’Amérique parle depuis qu’il a passé 38 points aux Los Angeles Lakers pour l’une de ses premières rencontre dans le cinq majeurs. Depuis, ses exploits se sont répandus sur la scène internationale et voilà que le très influent magazine américain Time lui consacre sa Une, ce mois-ci, dans son édition asiatique ! Une performance d’autant plus louable que cela ne fait que 5 matchs que l’on parle de Jeremy Lin à grande échelle.

Jeremy Lin en Une du Time : un honneur que même Kobé Bryant n’a jamais eu

Cela n’a l’air de rien, mais au pays de l’Oncle Sam, ainsi que le note Forbes, c’est une révolution. Parce que, l’ailier des Lakers Kobé bryant ou toute une flopée de sportif US dont Peyton Maning, légende du football américain, n’ont jamais eu les honneurs d’être en Une du Time. Lebron James avant Lin avait fait la couv en 2008, d’une édition consacrée aux Jeux-Olympique de Pékin sauf qu’il n’était sur la photo que pour l’illustration. Alors que le phénomène Lin est lui décrypté par le Time dans un titre à la gloire du joueur : « Linsanity », le surnom que la NBA vient de lui donner.

Le nouveau phénomène de la NBA est aussi dans Sport Illustrated

Jeremy Lin a même réussi le tour de force de bousculer une couverture asiatique pourtant dédiée au nouveau leader de la Corée du Nord, Kim Jong-un. Le meneur des Knicks devra désormais assumer cette nouvelle stature internationale lui qui est aussi à l’affiche, en ce mois de février, du réputé magazine US Sport Illustrated.

Les voitures de LeBron James : Sa Ferrari F430 Spider

NBA 2012: Les Lakers et les franchises les plus riches

no images were found

Depuis sa reprise en décembre 2011, la NBA n’a pas perdu un poil de sa popularité et de sa richesse. Le site internet Forbes nous le rappelle ce dimanche en dressant le classement des équipes de basketball qui possèdent la plus forte valeur financière. Grâce à la signature d’un contrat TV mirobolant, l’équipe des Los Angeles Lakers est, selon les chiffres donnés par le magazine économique, la plus puissante financièrement en cette année 2012…

Les Los Angeles Lakers, les New York Knicks et les Chicago Bulls forment le trio de tête

L’équipe de Kobe Bryant a dépassé les New York Knicks en signant un contrat avec la Time Warner, un contrat TV sur 20 ans qui va rapporter au club des Los Angeles Lakers 200 millions de dollars par an. La valeur financière de la franchise de LA est désormais de 900 millions d’euros! Les coéquipiers de Carmelo Anthony descendent eux d’une place, à la deuxième du classement réalisé par Forbes avec un potentiel financier de 780 millions d’euros. Derrière ces deux leaders incontestés, on retrouve sur la dernière marche du podium, l’équipe des Chicago Bulls de Joakim Noah (600M€). Toujours selon le magazine économique américain le package pour la retransmission de la NBA était estimée à 393 millions d’euros, une somme en augmentation de 6,5% par rapport à la saison dernière.

Kobe Bryant aux Los Angeles Lakers

La NBA passionne les foules dans les tribunes et devant leur poste de TV

Avec de telles sommes, les meilleures équipes de NBA se frottent les mains en touchant une partie de cette somme. Le championnat américain de basketball 2012 a peut-être pris du retard à l’allumage avec le lock-out, mais il semble être reparti de plus belle pour le bonheur des millions de fans. En plus d’être très nombreux dans les gradins des stades, les supporters des différentes franchises sont également très présents devant leur poste de télévision. L’engouement pour le premier championnat de basket au monde est demeuré intact en dépit des derniers atermoiements entre les propriétaires de clubs et le syndicat des joueurs ayant conduit à plusieurs mois de lock-out.

Voici le Top 10 des joueurs NBA les mieux payés... 1. Kobe Bryant 53,2M$