Archives du mot-clé nike

Le Stade Brestois sort un maillot jaune pour le passage du Tour. Et c’est très malin !

Avec, on le devine, l’aide complice de Nike, le Stade Brestois a produit un maillot tout jaune, pour saluer le passage de la Grande boucle. – @Twitter

La réactivité qui colle à l’actualité, traduit sur le digital, c’est la clé d’une communication efficace, pour peu que le message essentiel soit bon. Celui du Stade Brestois l’est tout particulièrement. Hier mardi, le groupe ASO a dévoilé le tracé du Tour de France 2018. Brest est l’une des villes étapes, le départ de la 6e programmée, le 12 juillet. D’une discipline à une autre, il y a un pas franchi par le SB29, avec la complicité de son équipementier Nike.

Brest ville étape du Tour de France 2018, le Stade Brestois en profite pour se vêtir de jaune

A été produit un maillot, sur la forme identique aux maillots domicile (rouge) et extérieur (bleu), qui proposent le même template graphique. Mais dans une couleur de jaune intégral, dédicace vous l’aurez compris, à la tunique que porte le leader de la Grande Boucle, sur les trois semaines de la course. Avec un sponsor central différent ; le Stade Brestois n’a pas les mêmes selon qu’il joue à domicile ou à l’extérieur. Cela peut laisser supposer qu’il sera porté en match. Cela n’est pas indiqué.

Un maillot collector que le Stade Brestois fait gagner à ses fans

Le fait est que cette opération est géniale et très bien inspirée. Parce qu’en plus ce maillot est à gagner. C’est un modèle collector pour les fans du club. Sinon de vélo!

Des Air Max couleur or et « rapiécées » pour raconter l’enfance de Cristiano Ronaldo

Nike a produit une paire de son modèle légendaire, Air Max, à l’image de Cristiano Ronaldo. – @Facebook

Autant Cristiano Ronaldo est un ambassadeur puissant pour la promotion des chaussures de football produites par Nike, autant il n’est pas très fréquent que le Portugais soit associés à une paire de basket plus classique, à la façon de la collaboration de la marque au Swooch, avec la légende du basket, Michael Jordan. Ça arrive quand même, à l’exemple de cette paire d’Air Max, un modèle popularisé par la marque, dans les années 90.

Les Air Max 97 CR7 en images

Nike a produit une paire de Air Max iconique de l’enfance de Cristiano Ronaldo

D’ici à la sortie du modèle au grand public, dès le 23 octobre prochain, voilà déjà les premiers visuels. Ces chaussures se vendront au prix de 160 dollars, sur le site de Nike, ses applications et certains détaillés triés par la marque, exclusivement sur le territoire de l’Europe de l’ouest. Pour l’histoire, ces Air Max 97 CR7 sont iconiques de Cristiano Ronaldo, car elles marquent une partie de son enfance.

L’effet des chaussures raccommodées a été volontairement marqué par Nike

Gamin, Cristiano Ronaldo n’avait pas la fortune qu’il compte aujourd’hui. Il avait deux paires de chaussures, l’une pour se rendre à l’école, l’autre pour jouer, principalement au foot, sa grande passion. Si la paire réservée à l’école n’a jamais trop souffert, l’autre était constamment abîmée. Voire trouée. Sa mère les rapiéçait régulièrement, c’est ce qui explique le style particulier de cette paire de Air Max ; Nike ayant volontairement voulu reproduire cet effet d’une chaussure raccommodée. Découvrez-en les images, via le diaporama ci-dessus.

PSG – Nike réunit Neymar, Ronaldinho et Mbappé dans un clip promotionnel entre artistes du ballon

Neymar, avec Ronaldinho et Mbappé est à l’affiche du dernier spot de Nike.

Deux légendes, l’une ancienne l’autre en devenir et un qui le sera surement un jour. Tous ayant pour trait d’union le Paris Saint-Germain et l’équipementier Nike. C’est en effet à l’initiative de la marque à la Virgule que l’on doit ce clip promotionnel, d’un peu plus d’une minute, avec Ronaldinho, Neymar et Kilian Mbappé à l’affiche. Soit un joueur iconique de l’histoire du club parisien et ses deux phénomènes du moment, puisque Nike les a tous les deux sous contrat.

Trois stars anciennes ou actuelles du Paris SG dans ce clip d’une minute signé de Nike

Cette séquence met en avant la technique quand elle se couple avec la classe. Autrement dit, le Joga bonito, une notion typiquement auriverde que le Français Kylian Mbappé ne trahit pas. Tout cela donnant un clip très réussi, blindé de gestes techniques parfois uniques, comme le flip-flap, ou l’elastico c’est selon, que l’artiste Ronaldinho a sublimé au cour de sa carrière. Regardez, en cliquant sur le player ci-dessus…

PSG – Les chaussures EA Sports Nike de Cavani ne séduisent pas

Elles étaient promises à du succès, sauf que les chaussures produites conjointement par Nike et EA Sports peineraient à se vendre.

La logique du marketing réserve parfois de drôles de surprises. Prenez deux marques ultra-puissantes et tendances dans leur domaine : EA Sports qui produit FIFA et Nike l’équipementier numéro un dans le monde. Associez-les pour une paire de crampons exclusives et iconiques des deux enseignes, retenez deux ambassadeurs – Mauro Icardi à l’Inter Milan et au Paris Saint-Germain, l’Uruguayen Edinson Cavani -, pour assurer la promotion du produit, et vendez-en un nombre de paires en série limité, dans les distributeurs spécialisés du web. Normalement, ça cartonne.

Les crampon estampillés Nike et EA Sports de Cavani au Paris SG ne trouveraient pas leur public

Normalement oui. Mais pas là. C’est en tout cas ce que nous dit le site Footy Headlines, même s’il est toujours difficile de mesurer le volume de vente d’un produit, quand il circule dans un large réseau de distribution. Toujours est-il que selon nos voisins anglais d’ordinaire très bien informés, des Nike – X EA Sports Hypervenom III, il resterait encore pas mal des 4.000 paires (3.000 adultes et 1.000 enfants) disponibles, quand d’ordinaire, ce genre d’exclusivité de Nike s’écoule, pour certains modèles en quelques heures.

Trop de marketing tue le marketing

A 350 euros la paire, c’est cher, mais c’est généralement le prix des productions premium, en série limitées de l’équipementier américain. C’est peut-être qu’il n’y a rien d’extraordinaire à ces chaussures, si ce n’est beaucoup de marketing derrière, qui pour cette fois ne semble pas avoir touché son public.

Juventus, Milan AC… Ce que les équipementiers maillots paient aux clubs de Serie A

Le Milan AC pourrait perdre prématurément son partenaire adidas et ses presque 20M€ annuels. – @Twitter

L’histoire d’amour de près de 20 ans, entre le Milan AC et adidas serait-elle sur sa fin ? La Gazzetta dello Sport croit savoir que oui. Et qu’avant l’échéance du contrat entre la marque aux Trois bandes et le club lombard, en 2023, le partenariat pourrait s’achever, à la fin de cette saison 2017-2018. La décision serait celle d’adidas, qui souhaiterait activer, son droit à rompre le contrat. Et ainsi se faire l’économie de 19,7 millions d’euros par saison. Soit le deuxième contrat maillot le plus cher d’Italie, après la Juventus Turin, elle aussi habillée par le groupe allemand.

Le Milan AC va-t-il perdre adidas et les 19,7M€ que le partenariat lui rapporte chaque saison ?

Si adidas et Nike ont la main sur les maillots des clubs les plus populaires et de fait les plus chers (la Juve et le Milan AC pour adidas, la Roma et l’Inter pour la Virgule), l’équipementier local Mcron les domine, en terme d’équipes partenaires : quatre que sont la Lazio, Bologne, Cagliari et SPAL. Il n’y a d’ailleurs pas beaucoup de places pour des marques étrangères, sur les tuniques de la Serie A. Les deux puissantes Nike et adidas et avec elles, la Française Le Coq Sportif, à la Fiorentina et l’Espagnole Joma (Atalanta et Sampdoria). Sinon, ce ne sont que des équipementiers aux origines transalpines. On connait Kappa, notamment présent en Ligue 1, à Angers et Troyes. Lotto aussi, avec le Dijon FCO. Par contre HS, Zeus, FG Sport ou Givova ? C’est comme Patrick à l’En Avant Guingamp.

Au total sponsor + équipementier, le maillot de la Juventus est valorisé à 43 millions d’euros

En moyenne, les équipementiers de la Serie A paient 5 millions d’euros pour fournir les équipes. C’est l’équivalent du deal passé entre Nike et la Roma. A l’ajout du reste des sponsors maillots, principalement l’espace ventral, le maillot de la Juventus est valorisé à 43 millions d’euros. Ça reste le plus cher de la Serie A et si le Milan AC doit effectivement perdre son équipementier, ça n’est pas près de changer.

Ce que les équipementiers maillots paient aux clubs de la Serie A

Club Equipementier Montant du partenariat
Juventus Turin adidas 23M€
Milan AC adidas 19,7M€
Inter Milan Nike 17,7M€

Voir le tableau complet en page 2

Pages: 1 2