Archives du mot-clé ogc nice

OGC Nice – Le héros de la soirée avait oublié un truc sur le maillot….

Un détail avait échappé à Rémi Walter, buteur avec l’OGC Nice contre Guingamp.

C’est l’histoire amusante de ce week-end de Ligue 1. Rémi Walter, milieu de terrain de l’OGC Nice a marqué, ce samedi. Un but inscrit à l’équipe de Guingamp, qui est sous tout premier sur les terrains de Ligue 1. Il l’a planté deux minutes après le retour des vestiaires et le repos salutaire durant lequel, Rémi Walter a certainement changé son maillot. En oubliant d’en enlever l’étiquette dans le dos!

Pour son premier but avec l’OGC Nice, Rémi Walter se souviendra de l’étiquette oubliée sur le maillot

On la voit qui flotte dans l’air, au moment de sa joie consécutive à son but, le deuxième du GYM, celui de la libération. Le héros de la soirée niçoise a fini par s’en rendre compte et l’a finalement enlevé. « La petite maladresse de l’étiquette, je l’ai oublié sur l’un de mes maillots et ça m’a finalement porté chance » a plaisanté l’intéressé après le match, au micro de Canal +.

Le détail des primes en Ligue des champions 2017-2018

L’AS Monaco serait très inspiré de disputer (au moins) une nouvelle demi-finale de Ligue des champions. – @Facebook

Toujours un peu plus. Déjà augmentée significativement la saison dernière, les primes distribuées par l’UEFA pour la prochaine Ligue des champions 2017-2018 sont une nouvelle fois corrigées à la hausse. Mais seulement pour les seize meilleures équipes du plateau. Gageons-le pour le Paris SG, l’AS Monaco et peut-être l’OGC Nice, pour les trois (ou deux selon le GYM) clubs de Ligue 1 qui la disputeront, pour sa phase finale.

L’UEFA a augmenté ses primes pour les 16 meilleurs de la Ligue des champions 2016-2017

La base n’a donc pas changé, les équipes qualifiées en phase de groupe recevront toutes la même enveloppe de 12,7 millions d’euros garantis. Plus 1,5 millions d’euros par match gagné et 500.000 euros le nul. C’est après que les primes augmentent. Un huitième de finale ajoute 6 millions d’euros de plus (contre 5,5M€ la saison dernière), les quarts 6,5 millions d’euros (contre 6), les demi-finales 7,5 millions (7), la finale 11 millions (10,5) et 15,5 millions d’euros, enfin, pour l’équipe vainqueur (contre 15 en 2016-2017).

Pour le PSG et l’As Monaco (et l’OGC Nice ?), ça peut peser très lourd sur les finances

Selon ce calcul, les clubs peuvent donc viser jusqu’à 57,2 millions d’euros de bonus, avec un parcours sans aucune faute. Ces primes versées par l’UEFA aux équipes participantes s’ajoutent à al répartition des droits de l’audiovisuels. Eux aussi sont en augmentation, cette saison 2017-2018, les clubs devraient se partager 551 millions d’euros, contre 483 millions d’euros, l’exercice dernier.

Le détail des primes de la Ligue des champions 2017-2018

  • Qualification à la phase de groupe = 12.700.000€
  • Victoire en phase de groupe = 1.500.000€
  • Match nul en phase de groupe = 500.000€
  • Huitième de finale = 6.000.000€
  • Quart de finale = 6.500.000€
  • Demi-finale = 7.500.000€
  • Finale = 11.000.000€
  • Victoire = 15.500.000€
  • Gain maximum possible = 57.200.000€

OGC Nice – Le détail des clauses libératoires des joueurs du GYM

Désormais, pour déloger Allan Saint-Maximin de l’OGC Nice, il faut payer 60M€. – @Twitter

Allan Saint-Maximin, engagé pour 10 millions d’euros, en provenance de l’AS Monaco ne fait pas exception à la règle. Avec l’OGC Nice, l’ex-attaquant du Sporting Bastia a signé une clause libératoire, « de valorisation » tel que préfère les appeler le DG du club, Julien Fournier, cité en novembre dernier dans le journal L’Equipe. Ces clauses n’ont pas de reconnaissance juridique auprès de la Ligue, mais elles sont pour le club et le joueur, une manière d’établir un prix de transfert à la hauteur duquel et le joueur et le GYM ont atteint un niveau de valorisation acceptable pour se séparer bons amis.

Saint-Maximin, plus cher transfert de l’OGC Nice, donc la clause la plus élevée du club

La clause d’Allan Saint-Maximin est à 60 millions d’euros. C’est la plus élevée du présent collectif niçois. Assez logiquement puisque le jeune ailier de 20 ans est le transfuge le plus cher de l’histoire de l’OGC Nice. Pour les autres joueurs concernés, les clauses oscillent de 35 millions de Wylan Cyprien, à 50 millions d’euros, celle de Sarr, Makengo et Pléa. L’OGC Nice semble s’y tenir, puisque le latéral brésilien Dalbert Henrique en avait une à 25 millions d’euros. Pour un chouïa plus finalement, le club a fini par plier à la demande de l’Inter Milan qui vient d’officialiser son recrutement.

Les Aiglons jouent à contre-courant en défendant le recours aux clauses libératoires

L’OGC Nice est l’un des rares, sinon le seul club en France à souscrire des clauses sous seing privé. Alors qu’en France la LFP les interdits, en Espagne, elles sont obligatoires et c’est pour cette raison que Neymar a pu rejoindre le PSG. Les Aiglons militent pour qu’elles aient cours aussi en Ligue 1. C’est à tout le moins le sens de leur message sur Twitter, au début de ce mois d’août.

Les clauses libératoires des joueurs de l’OGC Nice, en 2017-2018

  • Wylan Cyprien = 35.000.000€
  • Jean Michaël Seri = 40.000.000€
  • Malang Sarr = 50.000.000€
  • Alassane Pléa = 50.000.000€
  • Jean-Victor Makengo = 50.000.000€
  • Allan Saint-Maximin = 60.000.000€

Neymar, Mbappé, Payet, Sneijder… Quelles chaussures portent les stars du championnat ?

Neymar va faire ses grands débuts avec le PSG, ce dimanche. Il sera chaussé de cette paire Nike, produite en exclusivité pour lui.

Rarement, pour ne pas dire jamais, le championnat de France de Ligue 1 n’avait accueilli autant de joueurs stars. Des noms qui claquent aux oreilles des supporters, à qui les jeunes s’identifient et que les marques ont à la bonne, parce qu’il font vendre des produits. Des maillots surtout, mais aussi des chaussures. Neymar, Julian Draxler au Paris Saint-Germain, Sneijder et Balotelli à l’OGC Nice, Dimitri Payet à l’Olympique de Marseille, Memphis Depay à l’Olympique Lyonnais ou Kylian Mbappé à l’AS Monaco...

Less chaussures des stars de la Ligue 1 : la toute nouvelle Mercurial Vapor XI de Neymar

Neymar va débuter sous le maillot du Paris SG, avec sa paire de Mercurial aux pieds

Il y en a d’autres, forcément, une bonne partie du collectif parisien est concerné, mais notre sélection se borne à ces quelques noms, parce qu’ils sont assez représentatifs de la diversité des clubs fanions et des principaux fournisseurs du foot et de la Ligue 1. Les joueurs Nike sont majoritaires, dans le diaporama d’images détaillées à voir ci-dessus, comme dans le championnat de France de Ligue 1, cette saison 2017-2018. Ici, la marque de l’Orgeon est représentée par Dimitri Payet, Kilyan Mbappé qu’elle vient récemment de prolonger, en valorisant son statut mais principalement Neymar, son ambassadeur monde, numéro un avec Cristiano Ronaldo.

L’attaquant du Paris Saint-Germain a des modèles dédiés, le dernier il l’a sorti juste avant de rejoindre le club de la capitale. C’est une paire de Mercurial, à l’esthétique soignée exclusivement pour le joueur, inspirée de son parcours, des trophées qu’il a gagné et des gens qui l’entourent. Elle est est vendue au grand public au prix de 245 euros.

Balotelli, dernier ambassadeur premium de Puma, maintenant que Falcao et Verratti ont quitté la marque

Le privilège de l’exclusivité n’est attribué qu’aux grandes stars, ou en certaines occasions symboliques. Mbappé a ainsi reçu une paire rouge et blanche de son équipementier Nike – qui est aussi celui de son club, après le titre de l’AS Monaco en Ligue 1. Chez Puma, Mario Balotelli est un membre important mais l’Italien, longtemps tête de gondole de la marque, a perdu de son influence désormais derrière le Français Antoine Griezmann. Maintenant que Radamel Falcao est passé chez Nike, comme l’a fait peu de temps avant lui Marco Verratti, l’attaquant niçois est le dernier ambassadeur premium de Puma, en Ligue 1.

Draxler choisi comme l’un des ambassadeurs de la nouvelle Nemeziz

Pour Adidas et Under Amour enfin, cette sélection des chaussures que portent les stars du championnat de France, englobe le milieu parisien Julian Draxler et son homologue de l’Olympique Lyonnais, Memphis Depay. Le premier est un Allemand qui s’exporte, c’est chose rare et profitable à la griffe aux trois bandes dont le siège se situe en Bavière. Draxler compte une place importante, dernièrement choisi pour être avec Lionel Messi, l’un des quelques ambassadeurs officiels du nouveau modèle Nemeziz. Le second a rejoint il y a deux ans, l’univers d’Under Armour, parmi les marques qui percent dans l’univers sportif. L’attaquant hollandais tient un rôle important, en tant que principale image des produits football, comme le sont Andy Murray (tennis), Michael Phelps (natation), Anthony Joshua (boxe) ou Jordan Spieth (golf), pour idée du répertoire.

Le salaire de Wesley Sneijder à l’OGC Nice

Encore un joli coup des Aiglons que le recrutement de Wesley Sneijder. – @OGCN

A chaque été sa recrue au pédigrée flatteur ; Ben Arfa fut le premier, Balotelli en suivant. Cette fois, c’est sur le Néerlandais Wesley Sneijder que l’OGC Nice a mis la main. Celui justement, avec qui Balotelli a remporté la Ligue des champions, en 2010, sous le maillot de l’Inter. Les deux joueurs vont se retrouver, pour au moins une saison, celle signée par le Batave, sur la Cote d’Azur. A l’OGC Nice, le salaire de Wesley Sneijder devrait avoisiner les 160.000 euros mensuels.

Un salaire à près de 2M€ la saison, pour Wesley Sneijder à l’OGC Nice

Soit l’exercice à près de 1,9 millions d’euros, mais son contrat prévoit beaucoup de bonus diverses, liés directement ou non à sa présence et son rendement sur le terrain. Et possiblement une prime à la signature, puisque le club n’a pas eu d’indemnité à verser sur le transfert. Wesley Sneijder, on l’a dit, a signé un contrat d’une seule saison, avec une deuxième en option. Le même type de bail avait été proposé à Mario Balotelli, pour donner au joueur comme au club, l’occasion d’apprécier ou non l’expérience. Et le cas échéant de la poursuivre, ainsi qu’en ont par exemple décidé le GYM et son buteur italien.

Un CV prestigieux de plus rejoint le collectif de l’OGC Nice

Wesley Sneijder est le troisième ancien vainqueur de la Ligue des champions de l’effectif niçois, avec Dante et Balotelli. Le milieu de terrain néerlandais aux 130 capes internationales portera le numéro 10 sur le terrain. L’OGC Nice est le cinquième club de son prestigieux CV, après l’Ajax qui l’a formé et révélé, puis le Real Madrid, l’Inter Milan et dernièrement le Galatasaray.