Archives du mot-clé OL

OL – Le 11 des joueurs formés au club des Gones (toujours en activité)

d’Anthony Lopes dans les buts à Benzema et Lacazette en pointe, l’OL forme large. Et bien… -@ Twitter/OL

Voilà ce que donne le fruit du meilleur centre de formation du pays. Une équipe très compétitive, avec des internationaux sur toutes les lignes et une attaque qui pourrait être celle de l’équipe de France, si Didier Deschamps revoyait sa position sur Karim Benzema. Ce onze est celui de l’Olympique Lyonnais, des joueurs que le club des Gones a formé et qui restent en activité.

La preuve que l’Olympique Lyonnais a le meilleur centre de formation de France

Nous n’avons retenu que les plus chers en valeur marchande, parce qu’en certains postes, il y a concurrence. Moins peut-être pour Nabil Fekir ou Anthony Martial, a priori indiscutables malgré Hatem Ben Arfa ou Rachid Ghezzal, que pour Maxime Gonalons avec Jordan Feri notamment. Sur la forme du moment, s’entend ; le premier jouant actuellement peu avec la Roma. Car sur la carrière, la place revient clairement à Gonalons, associé à Corentin Tolisso, le nouveau transfert le plus cher de l’histoire du Bayern Munich, à 41,5M€.

Un 11 des joueurs formés à plus de 300M€, le plus cher de la Ligue 1

Les 11 joueurs ensembles approchent une valeur marchande totale de 345 millions d’euros. De toutes les équipes que nous avons observé jusqu’ici (le PSG, l’OM, le Stade Rennais, l’ASSE et le LOSC), c’est le plus cher. Et de loin. Ça vaut un joueur à plus de 30 millions d’euros en moyenne, sur le marché des transferts. Cela fait quatre ans consécutivement que l’Olympique Lyonnais domine le reste du foot français, sur le terrain de la formation. Un coup d’oeil sur le collectif ci-dessous, explique grandement pourquoi.

Le 11 des joueurs formés à l’OL

ASSE, PSG, OM, OL… Le classement de la Ligue 1 selon la valeur marchande des équipes

Au ratio de la valeur marchande de son effectif et de sa performance sportive, l’AS Monaco est à sa place, après neuf journées de Ligue 1. – @Twitter/ASM

Les équipes les plus chères en valeur marchande des joueurs sont-elles à leur place, au classement de la Ligue 1 ? Globalement oui, pour le Paris SG, l’AS Monaco et l’Olympique de Marseille. C’est même mieux pour l’AS Saint-Etienne ou pire pour l’OL ou l’OGC Nice… Les chiffres des valeurs marchandes sont ceux de la plateforme Transfermarkt, après la mise à jour de la semaine dernière, des équipes du championnat de France.

Marseille, le Paris SG et Monaco sont dans la norme, l’AS Saint-Etienne, sinon Caen, Nantes ou Troyes font mieux

Paris et Monaco ont les collectifs les plus volumineux en valeur marchande, à 648,4 et 267,4 millions d’euros. Ils occupent respectivement la première et deuxième place du championnat, après le premier quart. Pour eux, tout est bien logique, ils sont à la place visée au départ. Pour d’autres, comme Sainté on l’a dit ou plus significativement pour Caen, Nantes et Troyes, le parcours est positif, rapporté à ce que valent les joueurs de leurs effectifs, sur le marché des transferts.

Moins 9 places pour l’OGC Nice, entre le classement de la valeur marchande de son effectif et celui du championnat

L’effet est inverse à Lyon mais surtout à Nice. Les Aiglons, sortant d’une saison dernière réussie qui les a tous valorisés et avec l’ajout d’autres stars dans le collectif, ont le cinquième effectif le plus cher du championnat. Mais ils ne sont que quatorzièmes au plan sportif, après les neuf premières journées de la Ligue, saison 2017-2018. Avec le Stade Rennais et le LOSC, c’est l’équipe qui accuse le plus gros décalage, au bilan. Les détails de chaque équipe du championnat est à voir dans le tableau complet, en page suivante du sujet.

Le classement de la Ligue 1 selon la valeur marchande des équipes

Club VME* CVM* CS* Différence
Paris 648,4M€ 1 1 =
Monaco 267,4M€ 2 2 =
Lyon 149,55M€ 3 6 – 3

Voir le tableau complet en page 2

Pages: 1 2

OL – AS Monaco : Comment les bookmakers imaginent la rencontre ?

L’OL reçoit l’AS Monaco, ce vendredi soir, en ouverture de la 9e journée de Ligue 1. – @Facebook/OL

Le championnat de France de Ligue 1 reprend ses droits, ce vendredi, après la trêve internationale. Au programme de la soirée, en ouverture de la 9e journée, l’Olympique Lyonnais reçoit l’AS Monaco, pour ce qui passe pour un choc au sommet, sinon pour le titre probablement acquis au PSG, à tout le moins pour une place en Ligue des champions. Avant la reprise des coupes d’Europe, c’est aussi pour ces deux clubs, l’occasion de prendre du crédit à son avantage. L’avantage de qui ? Qui présente les meilleurs arguments avant les débats ? La réponse des bookmakers de France

L’OL va battre l’AS Monaco à domicile. Sûr ? Pas tant en fait…

De prime abord, l’OL de Bruno Génésio va battre l’AS Monaco de Leonardo Jardim. C’est très clair à la lecture des cotes, à 2,09 la victoire des Gones, pour un match nul à 3,76 et le succès du club princier à 3,19. Lyon gagne ce soir au Groupama Stadium. En est-on bien sûr ? Pas vraiment, en fait, si l’on regarde les détails du score envisagé. Il en ressort plutôt un match nul 1-1, qui n’arrangerait personne, en tout cas pas les locaux en manque de points, d’inspiration et de confiance. La cote de ce résultat est à 6,94 chez les six opérateurs de jeu que nous avons consulté.

Falcao absent, qui pour marquer à l’AS Monaco ?

Sinon, c’est la victoire 2-1 de l’Olympique Lyonnais, à 7,94 en cote moyenne, qui suit en deuxième résultat. Voire le nul 2-2, avec toutefois moins de considération, à 9,25. Tout cela étant quand même la promesse d’un match avec des buts. Même sans le meilleur buteur de Ligue 1 sur la pelouse ; Radamel Falcao étant rentré exténué de son déplacement international avec la Colombie, contre le Pérou. Sans lui, les meilleures chances monégasques reposeront légèrement plus sur Keita Baldé à 2,83, que sur Guido Carillo, à 2,85. Sur ce point toutefois les opérateurs sont assez divisés. Ils sont par contre unanimes pour trancher à l’avantage de Mariano, du côté lyonnais, à 1,97, la cotez d’un but de la part de l’attaquant espagnol.

Le salaire de Amandine Henry à l’Olympique Lyonnais (OL)

Amandine Henry va revenir à l’OL, pour la rentrée 2018. – @Twitter/AmandineHenry

Son transfert ne sera effectif qu’à compter du 1er janvier 2018, mais le transfert a été officialisé, du côté de la joueuse et de son, à la fois ex et futur club : Amandine Henry et l’Olympique Lyonnais, c’est acté, dès la fin des play-off du Championnat de la National Women’s Soccer League qu’elle dispute avec Portland, la milieu de terrain internationale reviendra chez les Gones. A l’Olympique Lyonnais, le salaire de Amandine Henry va avoisiner les 30.000 euros bruts mensuels.

Un salaire supérieur à celui d’Alex Morgan, pour Amandine Henry à l’OL

C’est l’estimation donnée par plusieurs médias dont Lyon Capitale, qui précise également que c’est sensiblement plus que l’offre soumise à la joueuse, par le PSG. C’est aussi un chouïa au-dessus que n’en gagnait précédemment la vedette américaine Alex Morgan, rentrée depuis au Pays. Amandine Henry, une fois passé les examens médicaux d’usage, signera un contrat de trois ans et demi avec l’Olympique Lyonnais, avec la fin du mois de juin 2021 pour échéance. L’information a été confirmé par le club rhodanien.

De retour au club de toutes ses victoires pour trois ans et demi

L’histoire commune de l’OL et d’Amandine Henry est déjà longue et jalonnée de titres. La milieu de terrain de 28 ans a disputé 207 matchs entre 2007 et 2016, pour 3 Ligue des champions, 9 championnats et 5 Coupes de France gagnés. Partie en 2016 pour les Etats-Unis et Portland, elle a aussi effectué une très courte pige de deux mois au Paris Saint-Germain, au début de cette année 2017.

ASSE – OL : Ça coûte combien un billet pour le derby à Geoffroy-Guichard ?

La billetterie pour le derby à Geoffroy-guichard est ouverte. – @Facebook/ASSE

Le rendez-vous est fixé au dimanche 5 novembre, au stade Geoffroy-Guichard, en clôture de la 12e journée de Ligue 1. Mais depuis ce vendredi 6 octobre, à près d’un mois du derby ASSE – OL, s’est ouverte la vente des billets au grand public, à Saint-Etienne. Normalement, le Chaudron devrait faire le plein, pour le plus chaud derby du foot français. Car en plus les prix fixés par la direction stéphanoise sont plutôt corrects.

De 15 à une cinquantaine d’euros les billets pour le derby ASSE – OL

Cela débute à 15 euros, pour des dans les kops, non commandées par les abonnés (naturellement prioritaires, ils ont bénéficié de deux jours d’avance sur les autres). Sinon, c’est une trentaine d’euros, en virages (31 euros), en tribunes Jean Snella et Charles Peret (33 euros) ou dans la zone latérale de la tribune Henri Point (35 euros). Parfois un peu plus ; les places les plus chères de ce choc entre voisins ennemis (hors loges et salons privés) sont celles du « Carré Légende », à 55 euros l’unité.

Bien moiuns cher à Saint-Etienne qu’au Vélodrome de Marseille pour un autre choc à venir

Tous ces prix indicatifs du match AS Saint-Etienne – Olympique Lyonnais sont bien inférieurs à ceux notamment fixés par l’Olympique de Marseille, pour la visite du PSG, le 22 octobre au stade Vélodrome. La saison dernière, le derby avait réuni 37.029 spectateurs à Geoffroy-Guichard, pour une victoire 2-0 des Verts.