Archives du mot-clé Oscar Garcia

ASSE – Oscar Garcia est le 135e coach au monde selon le Club World Ranking

Oscar Garcia va quitter l’AS Saint-Etienne sur un gros échec personnel. – @Facebook

C’est la sensation de ce mercredi matin, elle n’est pas forcément bonne pour tous les amoureux de l’AS Saint-Etienne. Oscar Garcia, le coach espagnol embauché au lancement de cette saison 2017-2018 pour succéder à Christophe Galtier, a décidé de quitter ses fonctions prématurément, pour des raisons de désaccord avec sa direction et parce qu’il juge comme un frein à son ambition, le manque de moyens à sa disposition. Les Verts viennent-ils de perdre un technicien hors pair ou le Catalan était-il une erreur de casting au recrutement ?

Vraie perte ou erreur de casting qu’Oscar Garcia à l’AS Saint-Etienne ?

La réponse ne peut tenir à si peu, le fait est que, selon le Club World Ranking qui se charge de classifier les entraîneurs de foot selon leur performance sur les 52 dernières semaines (avec un barème pondéré selon les rencontres disputées), Oscar Garcia se hisse en 135e position, avec un total de 3322 points. Bien plus modestement, par exemple, que son alter-ego Unai Emery au Paris Saint-Germain, en 20e position (8462 points) et deuxième de Ligue 1, derrière le Portugais Leonardo Jardim, à Monaco (18e).

Christophe Galtier a chuté dans la hiérarchie mais il en faudrait d’un club à sa main pour qu’il remonte

Pour autre comparaison avec notre championnat de France, Oscar Garcia est devancé d’assez loin par le rival lyonnais et son coach Bruno Génésio, lequel est bien classé en 24e position. Enfin, puisqu’il se dit que Christophe Galtier pourrait revenir aux affaires courantes, le technicien de 51 ans a chuté dans la hiérarchie du fait de sa période d’inactivité, depuis près de six mois. Galette pointe à la 252e place, avec 2088 points.

ASSE – Ce qu’Oscar Garcia devrait toucher en quittant le club stéphanois

Oscar Garcia va quitter l’ASSE, mais pas sans négocier financièrement son départ. – @Facebook/ASSE

Coup de tonnerre ce mardi à l’AS Saint-Etienne. Alors que le public du foot se régalait de la prestation de l’équipe de France en Allemagne, l’information est tombée au coup de sifflet final : les Verts et leur entraîneur Oscar Garcia se séparent. La fracture était devenue grande depuis la gifle administrée par le voisin Lyon (0-5), le coach espagnol n’acceptant pas, depuis, certaines prises d’initiatives de sa direction qui empiétaient sur son travail.

Oscar Garcia souhaite quitter l’AS Sait-Etienne, les négociations financières se poursuivent

Oscar Garcia a émis son souhait d’arrêter, ses conseils cherchent depuis à trouver la formule financière adéquate à cette séparation, alors qu’il était sous contrat jusqu’au mois de juin 2019. Selon le journal L’Equipe son agent aurait réclamé 2 millions d’euros d’indemnité, sa demande aurait été retoquée. Les deux parties semblaient plutôt se diriger vers le paiement des mois restants au technicien catalan, pour terminer la saison en cours.

Le coach catalan payé jusqu’à la fin de la saison stéphanoise ?

Soit sept mois d’ici juin 2018, à 80.000 euros de son salaire brut qui représentent 600.000 euros que pourrait régler par la direction stéphanoise. Si Oscar Garcia a choisi de partir, le sort de ses adjoints ne serait pas réglé. Dans l’immédiat, les rênes de l’équipe première de l’AS Saint-Etienne devraient échoir au duo Alain Ravera – Julien Sablé.

ASSE – Ça pourrait coûter combien de remercier Oscar Garcia ?

La défaite face à Lyon a fragilisé la position de Oscar Garcia à l’ASSE. – @Facebook/ASSE

Ce n’est pas une solution présentement envisagée, mais le désamour pointe déjà entre l’AS Saint-Etienne, ses fans, joueurs et dirigeants et l’entraîneur espagnol Oscar Garcia. Depuis la lourde défaite (0-5) dans le derby, la position du technicien est fragilisée, d’autant que tous ses choix ne sont pas compris de tous au club. Pour le journal L’Equipe ce mardi, cela pourrait expliquer un début de lassitude, transformable en envies de départ, avant la fin de son contrat en 2019.

Oscar Garcia a signé deux ans avec l’AS Saint-Etienne

Ça diffère grandement si Oscar Garcia a la volonté de partir ou si la séparation est signifiée par l’AS Saint-Etienne. Entre un arrangement à l’amiable ou une rupture forcée. Oscar Garcia a signé un contrat de deux ans, cet été, payé près de 1,4 millions d’euros bruts la saison, hors primes additionnelles ; légèrement supérieur à Christophe Galtier avant lui. Il lui reste donc dix-neuf mois d’ici à la fin de son bail dans le Forez, s’il faut les payer, cela équivaudrait à régler près de 2,2 millions d’euros à l’entraîneur de 44 ans.

Des débuts prometteurs, mais la gifle lyonnaise a remis des choses en question

Oscar Garcia a pourtant réussi ses débuts chez les Verts. Mais depuis quelques matchs, les performances sont moins bonnes, le jeu du club se délite et la claque reçue, à domicile, par le voisin Olympique Lyonnais a laissé des traces.

ASSE – Les transferts les plus chers d’Oscar Garcia l’entraîneur

A l’actif du nouveau coach de l’ASSE : 12 transferts, en deux clubs, pour un total de 13,1M€ – @Twitter

L’air de rien, même des trophées « mineurs », Oscar Garcia nouvellement promu entraîneur de l’AS Saint-Etienne est l’un des plus titrés (en nombre, après Emery) du plateau de la Ligue 1. Il en compte cinq, trois titres de champions (deux d’Autriche avec le Red Bull Salzbourg et un d’Israël, avec le Maccabi Tel Aviv), plus deux coupes d’Autriche. Cela, avec 13,1 millions d’euros, au total des transferts négociés pour lui, sur le banc d’une équipe.


Dans le jet privé de Karim Benzema par Sportune

A 6M€, Munas Dabbur est le transfert le plus cher d’Oscar Garcia

Dont près de la moitié sur la signature d’un seul et même joueur : l’Israélien, Munas Dabbur qu’il a connu au Maccabi et que sa direction, au Red Bull Salzbourg a bien voulu recruter, moyennant six millions d’euros d’indemnités. Avec lui, l’Allemand Marc Rzatkowski et l’Autrichien Stefan Stangl sont, à 2 millions d’euros et 1,65 millions, les deux transferts les plus chers conclus pour Oscar Garcia. Tous au Red Bull Salzbourg.

13,1 millions d’euros au total des indemnités de transfert, du nouveau coach de l’AS Saint-Etienne

Au Maccabi, le joueur le plus coûteux recruté sous ses ordres valait 700.000 euros et il venait du Toulouse FC : l’attaquant Eden Ben Basat, en 2014. Avec 13,1 millions d’euros, le total des indemnités de transferts dépensées pour lui (pour 12 joueurs), depuis qu’il entraîne, le coach de l’ASSE est loin, dans la hiérarchie de la Ligue 1. En quatre clubs, Antoine Kombouaré cumule 135,10 millions d’euros ; Leonardo Jardim 205,34 millions, en autant d’équipes. Avec un club de plus, Unai Emery est à 354,15M€. Mais c’est à Rudi Garcia que les renforts ont été les plus nombreux et les plus chers : 388,08 millions d’euros, en quatre clubs et pour le recrutement de 75 joueurs, au total.

Le salaire d’Oscar Garcia à l’ASSE

C’est finalement à Oscar Garcia, que l’ASSE a proposé un contrat de deux ans. – @Twitter

Les Verts ont conclu. après des semaines de discussions avec plusieurs candidats d’horizons et d’origines différentes, les dirigeants de l’AS Saint-Etienne ont validé le choix d’Oscar Garcia, pour succéder à Christophe Galtier sur le banc de l’équipe première. Le technicien espagnol quitte le Red Bull Salzbourg avec lequel il a gagné deux titres de champion d’Autriche et deux coupes nationales en un an et demi seulement. A l’ASSE, le salaire d’Oscar Garcia sera légèrement supérieur à celui de Galtier avant lui.


Dans le jet privé de Karim Benzema par Sportune

Un salaire légèrement supérieur à celui de Galtier, pour Oscar Garcia à l’ASSE

Récemment estimé par le journal L’Equipe à près de 1,4 millions d’euros bruts la saison (hors primes additionnelles), contre 1,08 millions d’euros, à Christophe Galtier. Oscar Garcia vient avec son fidèle second, Ruben Martinez et un autre adjoint, poursuivre le travail amorcé il y a déjà huit ans, par Christophe Galtier. L’héritage est lourd, mais Oscar Garcia a l’expérience internationale, des titres à son palmarès et « la culture de la victoire et du beau jeu », selon Roland Romeyer, le président du directoire de l’ASSE.

Un contrat de deux ans signé avec le club stéphanois

Le technicien espagnol de 44 ans a signé un contrat de deux ans, avec le club stéphanois, à l’échéance la fin du mois de juillet 2019. Il aura pour mission de valoriser le collectif existant et de viser les places européennes en championnat de France de Ligue 1. Au moins pour l’exercice 2017-2018 à venir.