Archives du mot-clé pierre emerick aubameyang

Aubameyang nous montre son hallucinante flotte de bolides customisés

Pour la visite de Paris Match, Pierre-Emerick Aubameyang a sorti ses plus beaux joujoux. – @Instagram

Le très populaire magazine Paris Match sort une nouvelle édition, tournée vers le continent africain. Pour lancer son tout premier numéro, sa direction est allée à la rencontre du footballeur gabonais du Borussia Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang. Lequel a reçu chez lui journaliste et photographe du mag, pour une séance d’images dont Paris Match s’est fait une spécialité. Dans le lot, l’une d’elle le montre juché sur le capot de sa Lamborghini, deux autres gros bolides customisés, à ses côtés.

Les bolides customisés de Pierre-Emerick Aubameyang en images

Aubameyang a trois voitures d’exception, toutes sont customisées selon ses goûts

La « Lambo' » nous l’avions déjà évoqué en septembre dernier, sur la base de l’image partagée par le joueur lui même, sur ses réseaux sociaux. C’est un modèle Aventador, à près de 250.000 euros, dans une couleur grise irisée, pas banale du tout. Pas plus pas moins que les deux autres véhicules que sont une Ferrari 488 Spider rouge (proche de 250.000 euros également), revisitée façon camouflage, c’est l’une des grandes modes du moment, chez les footballeurs professionnels (l’élite bien sûr, qui en a les moyens).

Une flotte de bolides à plus d’un demi-million d’euros

Sinon, il y a la Porsche Panamera à près de 100.000 euros, dans une couleur or et argent qu’il est impossible de rater une fois sur la route. Particularité enfin des bolides de l’ancien buteur de l’AS Saint-Etienne : ils portent la mention PE qui sont les initiales de son nom et les numéros tournent tous autour du 17 qui est celui de son maillot.

ASSE Transfert – Voici le Onze des meilleures ventes des Verts

Pierre-Emerick Aubameyang est l’un des transferts les plus chrs de l’ASSE. – @Twitter

En ce jour de derby au stade Geoffroy-Guichard et comme nous l’avons fait pour l’Olympique Lyonnais, voici le Onze des meilleures ventes en transferts de l’AS Saint-Etienne. Il vaut 103,35 millions d’euros au cumul de tous les membres de ce collectif, sur la base des indemnités reçues hors bonus additionnels. Soit un joueur transféré au prix moyen de 9,4 millions d’euros. L’équivalent d’un Dimitri Payet ou d’un Kevin Malcuit, tous deux vendus en des époques différentes au LOSC.

Kurt Zouma et Bafétimbi Gomis, deux joueurs formés, valorisés et transférés à plus de 10M€ par l’ASSE

Le plus cher est Kurt Zouma, parti à Chelsea, en 2013, pour 14,6 millions d’euros. Comme Bafétimbi Gomis qui suit, à 13 millions d’euros son transfert, Zouma est un joueur formé à l’AS Saint-Etienne. Ça n’est pas vrai pour Pierre-Emerick Aubameyang qui complète le podium. Lui a été débauché du Milan AC en janvier 2012, pour 1,8M€. Pour qu’un an et demi après il signe au Borussia Dortmund, à 13 millions d’euros hors bonus. La (très) belle affaire… D’une autre époque, d’un autre siècle, le transfert de Grégory Coupet au voisin lyonnais. C’était en 1997, en francs, l’équivalent aujourd’hui de 1,4 millions d’euros.

Un Onze des ventes de l’ASSE moins cher que celui du rival lyonnais

Sinon, le poste de gardien de but est peu changeant, de Jérémy Janot à Stéphane Ruffier qui l’occupe aujourd’hui. A parler enfin du voisin lyonnais, en ce jour de derby, le Onze des meilleures ventes de l’ASSE est plus de deux fois et demi moins cher que celui de l’OL. Mais il ne manque pas de talents, tel que le montre les détails ci-dessous.

Le Onze des meilleures ventes en transferts de l’AS Saint-Etienne


Dans le détail :
– Grégory Coupet = 1,4M€ à Lyon
– Kevin Malcuit = 9M€ à Lille
– Zoumana Camara = 6M€ à Paris
– Kurt Zouma = 14,6M€ à Chelsea
– Faouzi Ghoulam = 5M€ à Naples
– Didier Zokora = 12,35M€ à Tottenham
– Max Gradel = 10M€ à Bournemouth
– Josuha Guilavogui = 10M€ à Wolfsbourg
– Dimitri Payet = 9M€ à Lille
– Pierre-Emerick Aubameyang = 13M€ au Borussia Dortmund
– Bafétimbi Gomis = 13M€ à Lyon

Pogba, Mahrez, Payet… L’énorme 11 des joueurs formés au Havre Athletic Club

Avant de rejoindre Manchester United pour un transfert record, Paul Pogba a fait ses gammes à Manchester United. – @Twitter

Il y a neuf ans que Le Havre Athletic Club ronge son frein en Ligue 2, depuis son dernier passage éclair parmi l’élite, au cours de la saison 2008-2009. Imaginez qu’évoluent ensemble aujourd’hui, tous les joueurs qui sont passés par la case formation, même de très éphémères, comme Pierre-Emerick Aubemayeng, en suivant son papa, lui même footballeur. Ou d’autres qui n’y sont venus que sur la fin, comme Mahrez, avant que le club ne le lance chez les pros. Imaginez sinon que soit restés Paul Pogba, Dimitri Payet ou Benjamin Mendy…

Pogba, Payet, Mendy ou Mandanda, ils ont porté le bleu ciel du Havre en le Bleu de l’équipe de France

Quitte à sortir Souleymane Diawara et Pascal Chimbonda de leur retraite, on veut bien prendre le pari, que ce collectif ci-dessous ne resterait pas une saison de plus, dans l’antichambre de l’élite. Le problème étant que Le Havre forme – et preuve en est qu’il le fait bien -, mais il n’en retire pas toujours tous les bénéfices. Sur Paul Pogba notamment, parti achever sa formation à Manchester United. Ou, dans un registre identique, le duo Le Tallec – Sinama-Pongolle dont la carrière n’a jamais atteint les promesses qu’ils élevaient.

Si le HAC avait encore tous ses joueurs, il serait pas en souffrance en Ligue 2

Les deux complices trouveront leur place sur le banc de ceux que nous n’avons pas pu inclure dans ce collectif des joueurs passés par la formation du HAC. On peut aussi y ajouter Guillaume Hoarau, Franck Tabanou, Nicolas Douchez ou Mamadou Niang et Jean-Alain Boumsong, pour des joueurs de moins de 38 qui auraient encore l’âge de taper le ballon.

Le 11 des joueurs formés au Havre

Aubameyang nous montre sa Lamborghini personnalisée à près de 250.000€

Aubameyang a une superbe Lamborghini Murcielago dans son garage.

Pierre-Emerick Aubameyang est un joueur excentrique, nous avons souvent eu l’occasion de le dire, mais dans son cas (à l’inverse d’autres que nous ne citerons pas), c’est rarement pour ne pas dire jamais teinté d’arrogance. L’attaquant du Borussia Dortmund aime surtout sortir du lot, que ce soit dans sa tenue vestimentaire ou dans le choix de ses autos. Et puisqu’il a les moyens de le faire, pourquoi diable devrait-il s’en priver. D’autant que si ses goûts ne sont pas toujours ceux de la majorité, dans le cas de ce bolide qu’il nous montre, c’est plutôt un pièce magnifique.

Aubameyang pose depuis le toit de sa Lamborghini à près de 250.000€

C’est une Lamborghini Aventador, un bolide pour mains expertes à tout le moins initiées, qui vaut plus d’une centaine de milliers d’euros à l’achat. Plus encore quand il est personnalisé. Celui que nous dévoile l’ancien stéphanois est sur un fond de gris, avec le logo du joueur imprimé en gros, sur le capot, à l’avant. Question couleur, le gris de cette auto se confond en des touches plus arc-en-ciel. Comme une flaque d’essence s’irise, le résultat donne un peu la même impression de phénomène.

Starting the week like … 🚀 #playfree #A⚡

Une publication partagée par Aubameyang (@aubameyang97) le

Un goût assumé pour les choses qui brillent et qui sortent de l’ordinaire

Ce bolide est à compter dans la liste des pièces uniques de l’attaquant gabonais. Rappelons ses voitures couleur or, la Porsche Panamera, sinon la version en Audi R8, ou cette autre Lamborghini à voir dans le clip ci-dessus.

Aubameyang, Lucas (PSG) et les joueurs les plus rapides de FIFA 18

Pierre-Emerick Aubameyang est le joueur le plus rapide de FIFA 18.

Pierre-Emerick va vite. Plus que tous les autres joueurs présents dans l’univers de FIFA 18. L’attaquant du Borussia Dortmund est avec Jonathan Biabiany, le plus rapide de l’opus à sortir prochainement, avec une note de vitesse à 96. L’ailier du Paris Saint-Germain, Lucas Moura est lui aussi dans le Top 20 des flèches de la simulation de foot sur console. Mais il est plus loin, en 15e position, avec une note à 93 et le seul représentant de Ligue 1, au palmarès dévoilé par les éditeurs de la franchise estampillée EA sports.

Lucas Moura du Paris SG est 15e et seul représentant de la Ligue 1 dans le top 20

Un classement très intéressant pour les gamers, car la vitesse est une donnée qui compte dans la pratique du jeu. Il en faut pour déborder les défenses adverses. A condition de volume physique et d’un peu de technicité et car les joueurs de la sélection n’en justifient pas tous. Il y a les complets, joueurs cotés des grandes ligues européennes et d’autres plus anonymes, généralement bien moins bon à la moyenne générale. Pour mieux l’illustrer, Gareth Bale et Kekuta Manneh ont la même note de vitesse à 94, mais le premier est à la note générale de 89 contre 70 pour l’attaquant du Crew SC de Columbus.

C’est Aubameyang le plus rapide du jeu. Lui, et le Français Jonathan Biabiany

Il y a sinon, brièvement évoqué plus haut, un Français dans la sélection des joueurs les plus rapides de FIFA 18, Jonathan Biabiany, qui a la particularité de n’avoir jamais joué en sur les pelouses de l’élite, parti dès la formation, à l’Inter Milan. après une carrière en Italie, il vient de partir plus à l’est au Slavia Prague. S’il est aussi rapide que PEA, il lui est inférieur sur le reste, avec sa moyenne à 75, contre 89 celle de l’international gabonais.

Les 10 joueurs les plus rapides de FIFA 18

  • 10. Kekuta Manneh = note de vitesse à 94 (note générale à 70)
  • 9. David Accam = 94 (74)
  • 8. Leroy Sané = 94 (82)
  • 7. Gareth Bale = 94 (89)
  • 6. Jürgen Damm = 95 (76)
  • 5. Ernest Asante = 95 (71)
  • 4. Mathis Bolly = 95 (66)
  • 3. Héctor Bellerín = 95 (81)
  • 2. Jonathan Biabiany = 96 (75)
  • 1. Pierre-Emerick Aubameyang = 96 (88)