Archives du mot-clé PSG

OM, PSG et OL : Le podium des joueurs les mieux payés de la Ligue 1… Il y a 10 ans

Il y a dix ans, Djibril Cissé à l’OM était le joueur le mieux payé de Ligue 1. – @Twitter

Composez, aujourd’hui, le podium des joueurs les mieux payés du championnat de France de Ligue 1, vous n’aurez que des joueurs du Paris Saint-Germain. Neymar, avec probablement Dani Alves, Thiago Silva ou Cavani dans la liste. Il y a dix ans, à l’occasion de la saison 2007-2008, le joueur le mieux payé du championnat de France portait les couleurs de l’Olympique de Marseille. C’était Djibril Cissé, au club phocéen de 2006 à 2009, avec une première saison en prêt de Liverpool.

Il y a dix ans, à Marseille, Djibril Cissé était le joueur le joueur le mieux payé de Ligue 1 devant Pauleta au Paris SG

L’attaquant international français avoisinait les 4,8 millions d’euros bruts la saison. A ce salaire, aujourd’hui, il serait (très) loin dans la hiérarchie des revenus. A l’époque, il comptait dans le Top 40 mondial. C’est dire l’évolution depuis. Après lui, un joueur du Paris Saint-Germain. L’un des plus marquants de l’histoire du club : Pedro Miguel Pauleta. Le Portugais jouait alors sa dernière saison au club de la capitale ; la dernière de sa carrière. Pas la meilleure sportivement, mais financièrement, si. L’Aigle des Açores était payé 4,5 millions d’euros la saison. Presque autant qu’un autre joueur marquant de Ligue 1, à l’Olympique Lyonnais, le maître coup-franc brésilien, Juninho. Lui avoisinait les 4,2 millions d’euros.

QLa fin de la grande époque lyonnaise avec Juninho et Sidney Govou

Cette époque était la fin de celle des Gones titrés sept fois consécutivement en Ligue 1. Avec, pour autre gros salaire dans le collectif du club rhodanien, l’ailier Sidney Govou à 4 millions d’euros la saison, très proche de son compatriote auriverde.

OM – PSG: La valeur marchande du onze phocéen vs celle du onze parisien

Le onze du PSG vaut plus de 5 fois celui de l’OM. – @Twitter/Marquinhos

Il faut nécessairement une bonne raison au fait que, tel que nous l’observions plus tôt dans la journée ce dimanche, les bookmakers de France ne croient aucunement aux chances de l’Olympique de Marseille face au Paris Saint-Germain, en Ligue 1. Même sur la pelouse de l’Orange Vélodrome. Elle trouve pour partie de l’explication dans la valeur marchande des deux équipes, notamment des deux onze possiblement alignés ce soir (aux dernières tendances), par les deux coachs.

Le onze du Paris SG vaut plus de 5 fois celui de l’Olympique de Marseille

L’un, celui des visiteurs parisiens, vaut cinq fois plus que l’autre de l’OM. Ou, résumé différemment, le seul Mbappé est estimé aussi cher, sur le marché des transferts, que l’équipe phocéenne normalement alignée ce dimanche soir, par Rudi Garcia. Ne parlons pas alors de Neymar : ils est de loin le joueur le plus cher du championnat de France, proche des 200 millions d’euros.

Un Mbappé égale tout le onze phocéen en transfert

En comparaison, Florian Thauvin est le plus cher du côté de l’Olympique de Marseille, à un peu plus de trente millions d’euros. L’OM a, il est vrai, un effectif d’expérience à 27,5 ans la moyenne d’âge de l’équipe qui fera face à Paris. Or, un joueur de 30 ans et plus voit généralement sa cote diminuer sur le marché. Il eut fallu sinon, aligner les prometteurs Morgan Sanson ou Maxime Lopez pour augmenter la valeur de l’ensemble. Ça n’aurait dans tous les cas jamais suffi, au regard de ce que pèsent les joueurs d’Unai Emery. Ils composent, ensemble, l’un des groupes les plus chers de la planète foot.

Olympique de Marseille

Le onze : Mandanda (3,5M€) – Sakai (5M€), Rami (7,5M€), Rolando (2M€), Amavi (6,5M€) – Luiz Gustavo (8,5M€), Anguissa (3M€) – Ocampos (5,5M€), Payet (17M€), Thauvin (30,5M€) – Mitroglou (13,5M€)
-> Valeur marchande du onze phocéen = 102,5M€

Paris Saint-Germain

Le onze : Areola (11M€) – Meunier (10,5M€), Marquinhos (44,5M€), Thiago Silva (11M€), Kurzawa (16M€) – Verratti (58M€), Thiago Motta (2,5M€), Rabiot (27,5M€) – Mbappé (132M€), Cavani (75,5M€), Neymar (200M€)
-> Valeur marchande du onze parisien = 522,5M€

OM – PSG : Quel sera le sort du Clasico selon les bookmakers ?

Le stade Orange Vélodrome est l’hôte du choc de la journée, entre l’OM et le Paris SG. – @Facebook/OM

Le temps passe, les joueurs changent, les dirigeants aussi. Mais le public reste pour entretenir, saison après saison, la flamme du Clasico. Et c’est tant mieux car un choc Olympique de Marseille – Paris Saint-Germain est toujours un événement, même quand l’écart entre les deux formations est aussi conséquent que l’annoncent les bookmakers. Pas de là à penser les partenaires de Neymar coller une valise au collectif phocéen. Mais assez fort quand même pour gagner à l’Orange Vélodrome, avec plus ou moins de largesses.

Tous les scénarios mènent vers une victoire de Paris sur la pelouse du Vélodrome

Dans les faits, le PSG est donné gagnant par tous les opérateurs du pays, à la cote moyenne de 1,39. Le nul est à 5,12 et beaucoup plus loin la victoire de l’OM sur sa pelouse, à 7,2. Si c’est dur à voir, pour les fans marseillais, mieux vaut alors ne pas poursuivre la lecture. Parce que tous les scénarios les plus évidents conduisent à une victoire des hommes d’Unai Emery. Sur un score de 2-1 principalement à 7,55, sinon le 2-0 à 8,45 voire un plus large 3-0, à 9,95, plus envisagé encore qu’un succès plus étriqué d’un but à rien. Dans tous les cas de figure, même le nul est peu considéré, c’est encore plus vrai pour la victoire marseillaise qui relèverait de l’exploit, à comprendre la logique des sept bookmakers que nous avons consulté.

Si but il doit y avoir pour l’Olympique de Marseille, il devrait venir de Mitroglou

Puisqu’il nous est promis d’en voir, la question des buts tourne à l’évidence autour du trio parisien. Avec Edison Cavani en premier de cote (en moyenne à 1,41 le but de sa part), suivi de Neymar (1,59), puis de Kylian Mbappé (1,96). Sinon peut-être l’international grec Konstantínos Mítroglou, pour son premier but au Vélodrome, après qu’il ait débloqué son compteur personnel à Strasbourg. Ça reste beaucoup plus hypothétique, pour les raisons expliquées plus haut, mais un but de sa part est coté à 2,94, en moyenne. Le Clasico OM – PSG se dispute ce dimanche soir, au stade Orange Vélodrome, en clôture de la 10e journée de Ligue 1.

OM – Frank McCourt et la métaphore de « l’oeuvre d’art »

Frank McCourt ambitionne le recrutement d’une star pour l’OM. Mais il veut d’abord poser de solides fondations… – @DR

Avant d’affronter le Paris Saint-Germain au Vélodrome, ce dimanche soir, Frank McCourt, le propriétaire de l’Olympique de Marseille s’est longuement entretenu avec le Journal du dimanche, du bilan de sa première année au club phocéen, au futur à plus ou moins long terme, en détaillant ses ambitions. Dans la liste de celle-ci est posée la question du transfert d’une star, un joueur comme par exemple Diego Costa qui fut annoncé cet été, en provenance de Chelsea. Ou d’autres, sans faire injure à Mitroglou, encore très peu connu en Ligue 1.

avant d’acheter une oeuvre d’art, il faut veiller aux fondations

A cette question, Frank McCourt a la réponse, tiré de sa propre expérience personnelle. « Je viens de l’immobilier, alors je vais faire une métaphore qui s’y rapporte », dit-il au JDD. « Vous achetez une maison, vous avez un budget et un plan pour la rénover. Si dès le premier jour, vous flashez sur une oeuvre d’art et que vous dépensez tout votre argent pour l’acquérir que faites-vous de votre projet ? Il est préférable que l’oeuvre d’art arrive, quand vous avez reconstruit vos fondations, la plomberie, l’électricité… »

Le patron de l »Olympique de Marseille s’est fixé un cap dont il ne veut pas déroger

C’est une manière, pour le grand patron de l’OM, d’expliquer son plan de travail qu’il tient à suivre, sans s’en départir. Les fondations sont l’étape capitale avant d’aller plus loin dans ses envies, ce qui n’exclut pas, de fait, l’arrivée possible d’un grand nom du football à Marseille, une fois que tout le club sera bien structuré. Frank McCourt sait que la patience n’est pas la meilleure vertu du public phocéen, c’est toutefois ce qu’il réclame, contre la promesse d’investir (de s’investir) aussi longtemps qu’il le faudra, pour rendre au club, ses plus belles lettres de noblesse.

PSG – La nouvelle montre de Neymar vaut 17.000€. Elle est en or et en diamants

Neymar est un fan des montres produites par Gaga Milano. En ce moment c’est un modèle à 17.000€ qu’il porte et promeut. – @Twitter

En sa qualité de joueur le mieux payé du foot en France et sur le podium mondial des plus hauts salaires, Neymar a les moyens de s’offrir tous les bijoux qu’il souhaite. Mais sur la question des montres à son poignet, il voue une préférence assumée pour celles produites par l’horloger Gaga Milano. L’attaquant du Paris Saint-Germain prête parfois son image à des modèles de la marque, en ce moment, c’est pour la Diving 48 Titanium qu’il en pince particulièrement.

Neymar jure encore et toujours pour les montres de Gaga Milano

C’est une montre en or et diamants blancs et noirs, sur un bracelet en caoutchouc. Elle ne compte pas dans la série des modèles associés au nom du joueur, c’en est une autre version, au prix approximatif de 17.000 euros. La star parisienne a partagé l’image promotionnelle de ce luxueux bijou, sur les pages de ces réseaux sociaux. Ce n’était pas son post le plus inspiré de tous.

L’attaquant du Paris SG s’est gentiment fait troller sur la toile

C’est qu’en effet, la légende qui l’accompagne est la suivante « Diving with style ». « To dive », qui en Anglais se traduit par « plonger ». Il n’en fallait pas plus (ou moins) pour chauffer tous les trolls du web. Parce qu’en matière de plongeon, Neymar a son quota personnel. Moins sous le maillot du Paris SG, c’est encore trop frais, qu’avec la Seleçao ou le FC Barcelone. Ci-dessous, un petit florilège remonté pour l’occasion, par les followers (ou détracteurs) du joueur brésilien. Ça reste plutôt drôle et pas bien méchant.