Archives du mot-clé PSG

Bafé Gomis et Blaise Matuidi jouent OM – PSG sur FIFA 17. Et le vainqueur est…

Ils ne s’affronteront pas dimanche (le capitaine de l’OM étant blessé), mais Matuidi et Gomis ont lancé le Clasico dans la semaine.

Le choc OM – PSG c’est ce dimanche soir, au stade Vélodrome de Marseille. Mais déjà, le Clasico a débuté pour les acteurs de la rencontre, qu’ils soient joueurs ou sponsors de l’événement. Cette semaine, Bafétimbi Gomis, buteur phocéen et Blaise Matuidi, milieu de terrain francilien ont donné de leur image, autant que de leur personne pour animer les débats d’avant-match et faire monter la sauce, sur console de jeu.


Gomis et Matuidi jouent OM – PSG sur FIFA 17 par Sportune

Gomis et Matuidi ont déjà amorcé le Clsico OM – PSG de dimanche

Les deux joueurs étaient invités dans le cadre d’une opération commerciale visant à faire la promotion du championnat de France de eSport, la e-Ligue 1. Manettes en mains, ils se sont affrontés, dans un match en deux contre deux, chacun avec le renfort d’un joueur de e-Ligue 1 : Mohand Zeggout du côté du PSG et Corentin Thuillier pour l’OM. Au bout d’un match disputé et fertile en occasions, c’est l’OM de Gomis et Thuillier qui a finalement gagné, d’une toute petite avance, deux buts à un.

Sur FIFA 17, la victoire est phocéenne. Et dans la réalité ?

Dimanche se jouera le Clasico, le vrai, entre les villes ennemis, Marseille et Paris. Victime d’une entorse au genou droit, Bafé Gomis ne sera pas sur le terrain. Mais il restera proche de ses partenaires. « Je serai dans le vestiaire pour partager ce moment avec mes coéquipiers, confie-t-il. Quand on est blessé surtout en tant que capitaine, il ne faut pas trop s’éloigner du groupe même si c’est le genre de matchs où il n’y a pas besoin de mots pour motiver ses partenaires. » Rendez-vous à partir de 21h00, dimanche, pour l’affiche de foot la plus suivie de l’année, en Ligue 1.

AS Monaco, PSG, Bayern ou Real. Qui va gagner la Ligue des Champions, selon Football Manager ?

Pour Football Manager 2017, c’est le Real Madrid qui va gagner la Ligue des champions, aux dépens du Bayern, en finale.

Les huitièmes de finale de la Ligue des champions ont repris, comme à leur habitude les équipes de Football Manager 2017 ont joué la fin de l’épreuve, jusqu’à son dénouement final, le 3 juin 2017 à Cardiff, au Pays-de-Galles. C’était, toutefois, avant que le Paris SG n’accueille le FC Barcelone, au premier round au Parc des Princes et que les Catalans n’essuient l’un des échecs les plus sévères de leur histoire (4-0). Car pour le club de la capitale et l’autre de Ligue 1, l’AS Monaco, le résultat de la simulation n’est pas flatteur.


Quand Petter Solberg pilote le bus du VfL… par Sportune

Selon football Manager 2017, ni le PSG ni l’AS Monaco ne doivent voir les 8es de finale

Selon Football Manager 2017, ni Paris, ni le club du Rocher ne doivent se qualifier pour les quarts de finale de la C1. Paris, on le sait aujourd’hui est plutôt bien parti, dans tous les cas ni le Barça ni le club de la capitale ne sont donnés comme vainqueurs à l’issue de la partie finale ; les Blaugrana devant être éliminés en demi-finale, par le Bayern Munich, après avoir sorti la Juventus en quart. Quant aux Monégasques, Football Manager 2017 les voit perdre 4-1, au total des deux matchs, face à Manchester City.

L’élève Zidane devrait dépasser le maître Ancelotti, en finale de la Ligue des champions 2017

Lesquels Citizens seront éliminés 3-2 au tour suivant, par l’Atlético Madrid, au cumul des matchs aller et retour. Si ce ne sont les clubs français et leurs vainqueurs hypothétiques, qui alors va remporter cette Ligue des champions 2017 ? Ce devrait (encore) être le Real Madrid, l’ironie voulant que Zinedine Zidane s’impose au bout d’une finale très disputée (2-2, 4-3 au tab), face à son ancien mentor Carlo Ancelotti, au Bayern. Ou, quand l’élève dépasse le maître, c’est un peu la morale de cette simulation.

Football Manager 2017 n’avait pas vu venir la large victoire de Paris. Mais celle de Manchester United, si

Un dernier mot enfin, pour dire que si même la très réaliste simulation de management de football virtuel n’a pas vu venir le très large succès du PSG, elle avait par contre parfaitement deviné, l’issue du match aller entre l’ASSE et Manchester United, jeudi dernier, Ligue Europa.

PSG – L’évolution de la valeur marchande de Serge Aurier sur le marché des transferts

Serge Aurier vaut une quinzaine de millions sur le marché des transferts.

Petit à petit il a perdu sa place de titulaire au Paris Saint-Germain, poussé sur le banc par le latéral belge Thomas Meunier, de plus en plus à son aise, dans le collectif d’Unai Emery. Est-ce à dire que l’avenir de Serge Aurier va se décliner ailleurs, la saison prochaine ? Cela se pourrait si la situation de l’international ivoirien n’évolue pas, Paris ne rechignant surement pas à le vendre car le joueur vaut un certain prix, sur le marché des transferts.


Visite du futur stade de Tottenham Hotspur par Sportune

Serge Aurier est au maximum de sa valeur marchande, à 15M€

Estimé par la plateforme spécialisée Transfermarkt, à 15 millions d’euros, soit la valeur la plus élevée de la carrière du joueur de 24 ans. C’est ce qu’il vaut depuis près d’un ans, c’est dire quand même que le joueur stagne dans sa progression, jusqu’alors prometteuse. Formé à Lens, il quitte le club nordiste en janvier 2012, pour Toulouse moyennant 1,3 millions d’euros d’indemnités, moins alors que l’estimation de sa valeur marchande, à 2 millions d’euros.

De Lens au PSG en passant par Toulouse

Il y restera jusqu’en juillet 2014, car après le Paris Saint-Germain le signera, d’abord sous la forme d’un prêt puis en levant l’option d’achat à 10 millions d’euros, la saison suivante. Depuis, Serge Aurier s’est bonifié, grâce à deux premières saisons plutôt bonnes, en dépit de soucis extra-sportifs impactant sa popularité et son influence dans le collectif parisien.

L’évolution de la valeur marchande de Serge Aurier, sur le marché des transferts. – @Transfermarkt

L’international ivoirien pourrait aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs

Aujourd’hui poussé sur le banc de touche, Serge Aurier ne restera probablement pas, au-delà de cet été, si rien n’évolue pour lui. Il reste à l’international ivoirien encore deux ans de contrat, avec le Paris SG, à l’échéance du mois de juin 2019. L’évolution de la valeur marchande de Serge Aurier est résumée par l’image, ci-dessus.

PSG Transferts – 702M€ investis pour 60 joueurs

Julian Draxler compte parmi les dernières des 60 recrues du PSG sous l’ère QSI. – @Facebook

Bientôt le milliard d’euros de transferts, dépensés sur le marché des transferts. A ce rythme des choses, à la moyenne de 117 millions d’euros investis par mercato, le Paris SG franchira cette limite symbolique, d’ici à la saison 2019-2020. En six ans, depuis l’arrivée de Qatar Sport Investments à la tête du club de la capitale, le fond d’investissement souverain a lâché 702 millions d’euros, en indemnités de transferts.


5 Footballeurs dans la voiture de Mr Tout le monde par Sportune

Le Paris SG investit 117 millions d’euros en moyenne par marché des transferts

Tout cet argent placé pour soixante joueurs, après les arrivées récentes de l’Allemand Julian Draxler et du Portugais Gonçalo Guedes au dernier mercato, respectivement signés 40 et 30 millions d’euros. C’est 11,7 millions d’euros versés en moyenne, par recrue. Globalement, l’investissement du Paris Sain-Germain présidé par Nasser Al-Khelaïfi s’est intensifié ces cinq dernières saisons, avec plus d’un demi-millions d’euros (586,6 millions) pour se renforcer.

Pour briller et enfin gagner la prestigieuse Ligue des champions

Les joueurs les plus chers de l’histoire du club de la capitale sont Edison Cavani (64,5M€), Angel Di Maria (63M€), David Luiz (449,5M€), Thiago Silva et Javier Pastore (42M€). C’est pour qu’ils rivalisent et dominent des clubs aussi grands que le Barça, mardi et dans le but ultime de gagner la Ligue des champions, que le PSG a autant dépensé sur tous ces footballeurs.

PSG – Ce vendredi, Thomas Meunier ouvre sa rôtisserie en Belgique

C’est ici, à Bastogne en Belgique, que Thomas Meunier et ses deux associés ouvrent ce vendredi l’espace « La Plaza ». – @Facebook

Footballeurs – entrepreneurs. Ils sont beaucoup de joueurs à sauter le pas, pour toute sorte de business. Comme une rôtisserie/traiteur, un concept désormais exploité par Thomas Meunier, à compter de ce vendredi 17 février. Le défenseur du Paris Saint-Germain ouvre en effet son premier établissement, à Bastogne, sa ville d’origine, sis au 5 rue du Sablon. A deux pas du Musée du cochon !


La nouvelle Ferrari de Neymar par Sportune

Thomas Meunier ouvre sa rôtisserie/traiteur, ce vendredi à Bastogne

Thomas Meunier a deux associés, Dominique Gardeur, un proche, ancien entraîneur de foot amateur et Julien Lapraille, ex-candidat de la version belge de l’émission Top Chef. Ensemble, ils ouvrent ce vendredi « La Plaza », un lieu qui se veut premium avec des produits issus du tissu local, préparés selon les recettes du chef cuisinier. A terme, le concept sera élargi avec notamment, l’ouverture d’une « tea-room », à partir de l’été prochain.

Pas de Neymar à l’ouverture de l’établissement du défenseur du PSG

L’ouverture de « La Plaza » est programmée à 17h00, en présence de l’international belge. Sur Facebook, Dominique Gardeur dit (en plaisantant, bien sûr) avoir convié Neymar à la réception. Mais depuis mardi soir, l’attaquant du FC Barcelone est du genre boudeur. Et on ne voit pas bien pourquoi !…