Archives du mot-clé PSG

Le PSG recule au palmarès des clubs qui génèrent le plus de revenus

Le PSG augmente ses revenus, saison après saison. Mais ses concurrent aussi. Et même plus vite ! – @Facebook

Pour la première fois depuis la saison 2011-2012, le Paris SG a perdu deux places, au classement « Football money league », produit chaque année, par le cabinet d’audit, Deloitte. Les revenus générés par le club de la capitale, en 2015-2016 ont pourtant augmenté de 8% sur la saison précédente, comme le note le puissant cabinet anglais, mais cette hausse est inférieure à la concurrence. Dont Manchester United qui reprend la première place, au dernier classement publié.


Comment Arsenal recycle les vieux maillots des… par Sportune

Le PSG génère toujours plus de revenus, mais les autres aussi

Dans le détail du rapport, le PSG a généré 520,9 millions d’euros, en 2016 contre 480,8 millions d’euros, l’étude précédente. Cela hisse le club champion de France, à la sixième place des clubs de football générant le plus de revenus sur la planète. C’est le secteur dit « commercial » (sponsoring, partenariats financiers…) qui pèse le plus sur les gains, à 58% et 305,3 millions d’euros, devant les droits audiovisuels qui rapportent 123,1M€ (24%) et les recettes à la billetterie, à 92,5 millions d’euros, soit 18%.

Paris a reculé à la 5e place des clubs de foot qui génère le plus de revenus

Au palmarès Deloitte publié ce jeudi, le PSG est désormais cinquième, devancé par Manchester United, le FC Barcelone, le Real Madrid, le Bayern Munich et Manchester City. Il est le seul français dans le Top 20 des équipes ayant généré le plus de revenus sur la saison. Le Top 10 est à découvrir ci-dessous…

Les 10 clubs qui ont généré le plus de revenus en 2016

1. Manchester United (Premier League) – 689M€ (+2 place)
2. FC Barcelone (Liga) – 620,2M€ (=)
3. Real Madrid (Liga) – 620,1M€ (-2)
4. Bayern Munich (Bundesliga) – 591 (+1)
5. Manchester City (Premier League) – 524,9M€ (+1)
6. PSG (Ligue 1) – 520,9M€ (-2)
7. Arsenal (Premier League) = 468,5M€ (=)
8. Chelsea (Premier League) – 447,4M€ (=)
9. Liverpool (Premier League) – 403,8M€ (=)
10. Juventus (Serie A) – 341,1M€ (=)

Palmarès des clubs européens les plus rentables pour les équipementiers

Considérant le nombre de maillots vendus par le club et le montant du partenariat, l’OM est un club rentable pour son équipementier adidas.

C’est un point que la nouvelle direction de l’OM doit avoir en tête, alors que vont bientôt s’ouvrir les discussions avec l’équipementier historique adidas, pour une prolongation éventuelle du contrat, au-delà de 2018. Avec la marque aux trois bandes ou une autre, le club phocéen va nécessairement revoir à la hausse ses prétentions, car il est, selon nos observations à Sportune, l’un des clubs européens les plus rentables pour les équipementiers, sur la base des maillots vendus, puisque c’est le produit qui compte le plus. Marseille devance d’assez loin, deux de ses adversaires en Ligue 1 : le PSG et l’OL. Explications…


La Lamborghini jaune poussin de Dimitri Payet par Sportune

L’OM au pied du podium des clubs de foot les plus rentables pour les équipementiers

Pour effectuer notre classement, nous avons fait le ratio des sommes versées par les marques du sport, pour habiller les plus grands clubs d’Europe et l’estimation du volume de maillots vendus chaque saison, d’après les chiffres donnés, en octobre dernier, par l’agence PR Marketing. Il en résulte d’abord que la Turquie est un pays bon pour le business des équipementiers puisque c’est au Fenerbahçe (soutenu par adidas), puis au Galatasaray (Nike), que la ratio est le plus faible à 13,7 et 20,7. Suit ensuite le Real Madrid, un autre club d’ailleurs, qui réclame plus d’adidas, que les 40 millions d’euros actuels.

Au ratio des ventes de maillots vs le contrat d’équipementier signé, le PSG et l’OL sont plus loin dans la hiérarchie

Et après le Real, l’Olympique de Marseille. Ces cinq dernières saisons, le club phocéen a vendu 335.000 maillots produits par adidas, pour un contrat estimé à plus ou moins, selon les bonus, onze millions d’euros par an. Le ratio de l’OM est de 32,9 quand ceux du Paris Saint Germain et de l’OL sont de 45,2 et 45,6. Les Parisiens sont chez Nike, ils écoulent une moyenne de 526.000 maillots par an, pour un contrat à 24 millions d’euros. L’Olympique Lyonnais est partenaire d’adidas, pour 8 millions d’euros. Les Gones vendent 177.000 tuniques, en moyenne par saisons.

Le Milan AC coûte cher à adidas compte tenu de la masse de maillots vendus par saison

D’après notre étude, enfin, le Milan AC, avec un deal à 33 millions d’euros par saison conclu avec adidas, pour 200.000 maillots vendus, présente le pire ratio d’Europe, à 165. Le palmarès des clubs européens les plus rentables pour les équipementiers est résumé, dans le tableau intégral, en page suivante.

Palmarès des clubs de foot européens les plus rentables pour les équipementiers

Club équipementier deal maillots vendus ratio
1. Fenerbahçe adidas 5.000.000€ 365.000 13,7
2. Galatasaray Nike 8.00.000€ 386.000 20,7
3. Real Madrid adidas 40.000.000€ 1.650.000 24,2

Le palmarès des clubs européens les plus rentables pour les équipementiers est en page suivante

Pages: 1 2

Le salaire de Christopher Nkunku au PSG

Christopher Nkunku a encore un statut de novice. Mais il appartient aux espoirs que couve le PSG. – @Twitter

Comme son camarade attaquant, Jean-Kévin Augustin, il a fait son apprentissage, entre les murs du Paris Saint-Germain. Comme lui également, il n’a encore qu’un statut « d’apprenti », au club parisien. Du coup, comme Jean-Kévin Augustin, le salaire de de Christopher Nkunku au PSG avoisine les 12.000 euros bruts par mois, soit un peu moins de 150.000 euros la saison, hors primes, selon le chiffre récemment donné par Le Parisien.


L'iPhone en or 24k de Divock Origi (Liverpool) par Sportune

Christopher Nkunku a le même salaire au PSG que Jean-Kévin Augustin

Une différence quand même entre Augustin et Nkunku, le deuxième a prolongé en septembre dernier, son contrat au club de la capitale, jusqu’au mois de juin 2020. Soit deux ans de plus que le premier. A 19 ans, c’est déjà pas mal d’argent, pour un joueur de Ligue 1. Beaucoup moins au niveau du vestiaire parisien où la majorité des joueurs dépassent le million d’euros annuel. Pour Tiago Silva, mensuel. Avant sa récente prolongation, il ne fallait même pas 10 heures au capitaine du Paris Saint-Germain pour gagner un mois de salaire de son jeune protégé.

Un premier contrat pro signé en décembre 2015

Christophe Nkunku, milieu de terrain de 19 ans a commencé, gamin, à l’AS Marolles puis un an au RCP Fontainebleau avant que le PSG ne lui mette le grappin dessus. Il a signé son tout premier contrat professionnel au club pour cinq ans, le 23 décembre 2015.

PSG – Le maillot domicile 2017-2018 pourrait ressembler à ça….

A partir des informations déjà connues, on peut se faire une première idée, du futur maillot domicile du PSG.

Ce n’est qu’un prototype et il ne doit être pris que comme tel. Mais ce maillot, réalisé par les graphistes de La Casaca, en Espagne est le résultat de toutes les informations connues jusqu’ici. Voilà donc, à l’image ci-dessous, ce à quoi pourrait ressembler le futur maillot domicile du Paris SG, en 2017-2018.

Une première idée de ce que pourrait être la futur maillot domicile 2017-2018 du PSG

Avec, puisque cela se sait désormais, la bande verticale rouge en pointe de flèche, au centre de la tenue. Le bleu foncé qui sera naturellement la couleur dominante de cette prochaine collection, signée de Nike, l’équipementier du club parisien. Les détails de rouge, au niveau du col ou sur les côtés n’ont pas été confirmées.


Comment Arsenal recycle les vieux maillots des… par Sportune

Le short et les chaussettes seront du même bleu foncé que le maillot et présenteront des éléments de rouge. Du blanc complètera l’ensemble, pour marquer la virgule du sponsor et mettre en avant la compagnie Emirates, partenaire du Paris Saint-Germain.

Predicciones Nike 2017.

FC Barcelone, Real, Chelsea, PSG…. Les 10 plus grosses masses salariales du foot européen

Les stars du FC Barcelone pèsent lourd sur les finances du club. – @Facebook

Comme elle le fait à chaque nouvelle saison, l’UEFA a dressé un long rapport financier de l’état des finances des grands clubs de foot européens. Cela nous apprend plein de choses, sur les revenus et les dépenses des équipes, notamment les chiffres d’un poste qui pèse lourd sur les finances : celui des salaires des structures professionnelles. D’une manière parfaitement logique, les plus grands clubs d’Europe, dont le FC Barcelone et le Real Madrid devant, on les masses salariales les plus élevées, non loin devant le Paris SG qui se hisse dans ce Top 10, produit sur la base des chiffres de 2015.


La nouvelle Ferrari de Neymar par Sportune

Le FC Barcelone a la plus grosse masse salariale du foot. Cela explique les tergiversations avec Messi

Avec 255 millions d’euros dédiés aux salaires, le PSG joue sensiblement au même niveau que les deux Manchester, United et City, bien que du côté de United, avec la flambée observée sur le marché d’été dernier, le curseur a largement grimpé. Mais toujours moins, c’est certain, que le FC Barcelone, le seul club au-dessus – et même nettement – des 300 millions d’euros. Avec 340 millions d’euros de masse salariale, cela explique qu’après avoir prolongé Neymar, la direction catalane hésite à répondre aux exigences de Lionel Messi car, une nouvelle extension de son contrat pourrait mette en péril, les finances du club.

Le Paris SG, seul club français capable d’offrir des salaires de stars

Un club sur deux du Top 10 des plus grosses masses salariales du foot européen est anglais. Forcément, peut-on écrire, puisque la Premier League anglaise est le championnat le plus populaire et le plus suivi au monde, donc celui qui génère le plus de revenus du sponsoring et des droits audiovisuels, notamment. Chelsea, Manchester City, Manchester United, Arsenal et Liverpool, dans cet ordre décroissant ont tous des masses salariales dépassant les 200 millions d’euros. En élargissant plus largement, au Top 20, il y a huit équipes anglaises, avec Tottenham, Aston Villa et Swansea City en plus. Mais le PSG est le seul club français, car le seul en Ligue 1 qui soit capable d’assumer des salaires du haut de panier, de la Ligue des champions.

Les 10 masses salariales les plus élevées du foot européen en 2015, selon l’UEFA

  • 1. FC Barcelone = 340M€
  • 2. Real Madrid = 289M€
  • 3. Chelsea = 284M€
  • 4. Manchester City = 276M€
  • 5. Manchester United = 266M€
  • 6. Paris SG = 255M€
  • 7. Arsenal = 250M€
  • 8. Bayern Munich = 236M€
  • 9. Liverpool = 216M€
  • 10. Juventus Turin = 198M€