Archives du mot-clé PSG

PSG, OM Monaco ou OL – Qui génère le plus d’interactions sur les réseaux sociaux ?

En nombre de fans comme en volume d’interactions, le PSG domine largement la Ligue 1, sur les réseaux sociaux – @Twitter

Tous les spécialistes du commutiy management vous le diront, ce n’est pas tant le nombre que l’implication de la communauté qui fait l’excellence sur les réseaux sociaux. Prenez l’AS Monaco, elle compte 5 millions de fans sur sa page Facebook, soit 200 mille de plus que l’Olympique de Marseille. Pourtant, en octobre, le club phocéen a généré un volume d’interactions bien plus élevé que son rival monégasque. Voilà pour l’un des enseignements à tirer du bilan, sur les réseaux sociaux, du Paris SG, de l’OM, de Monaco et de l’OL, au mois d’octobre dernier.

L’OM a moins de fans Facebook que l’AS Monaco mais il génère plus d’interactions

Bilan dressé par le réseau spécialisé en Espagne, Deportes & Finanzas. Qui nous montre que le Paris Saint-Germain demeure souverain sur le digital, quel que soit le réseau observé. En nombre d’abonnés comme en matière d’interactions, Paris domine son sujet, c’est qu’il a pour cela, de très bons arguments comme la présence de Neymar, qui, en terme de réseaux sociaux, vaut plus à lui seul que tout le foot français réuni. Conséquences pour le Paris SG : il a généré plus de 21 millions d’interactions sur le seul mois dernier, soit presque autre fois plus que Marseille, Monaco et Lyon réunis.

Le Paris SG roi de France sur les réseaux sociaux

Globalement, la majorité de ces interactions se bornent au réseau d’images Instagram, mais certains comme l’Olympique de Marseille ou l’Olympique Lyonnais performent sur à peu près tout, à proportion sensiblement plus équivalente.

Chelsea et sa stratégie sponsoring premium

Chelsea cherche à densifier sa stratégie de sponsoring en ajoutant de nouvelles marques. – @Twitter

Le Chelsea FC prépare l’avenir en souhaitant doubler ses revenus, passant de 370 millions à 780 millions d’ici une décennie. Un temps long et une stratégie différente de ses rivaux.

Au début de la décennie, la tendance à la réduction des sponsors a été marquante. Les grandes écuries de la Ligue des Champions ont réduit le nombre de partenaire, passant d’environ 40 à 20 maximums. L’ambition de cette démarche étant de donner plus de valeur aux partenaires et d’augmenter les revenus.  Puis la segmentation de l’offre à permis d’augmenter le nombre de sponsors pour revenir à un nombre supérieur à 40 aujourd’hui. Manchester United et Manchester City ont aujourd’hui 50 à 70 partenaires. Chelsea seulement 12.

La stratégie de Chelsea est similaire à celle du PSG

La position spécifique du Chelsea, quartier riche de Londres, place l’aspect marketing du club dans le créneau premium et luxe. A la façon du PSG. Le club francilien a pris le virage du sponsoring premium à partir de 2012. A l’époque le sponsoring avec 30 partenaires rapportait 20 millions d’euros. Il a été réduit à 16 sponsors, pour aujourd’hui atteindre le chiffre de 25 et surtout un chiffre d’affaire de 305 millions d’euros. L’exemple majeur du virage étant dans l’horlogerie : le PSG est passé d’Hublot à Richard Mille (donc des montres de 20.000 euros à 400.000 euros l’unité).

C’est la même stratégie commerciale que vise Chelsea FC. A terme 30 à 35 partenaires maximum vont lui permettre de passer de 185 millions d’euros aujourd’hui à 360/400 millions d’ici 2025/2027.  Sachant que Nike contribuera annuellement à une hauteur de 65 millions d’euros environ et que Yokohama débourse aujourd’hui 55 millions d’euros (et peut être plus à l’avenir), l’avenir s’annonce positif pour Chelsea qui a récemment valorisé 11 millions d’euros son sponsoring d’entrainement avec la marque Carabas.

Un autre chemin que les Manchester

Alors que Manchester United multiplie les accords régionaux et que Manchester City multiplie les accords de licences, lui permettant de gonfler son chiffre d’affaire. Chelsea misera sur la rareté pour assoir sa stratégie. En ayant deux fois moins de sponsor que ses adversaires, cela signifie un ticket d’entrée élevée autour de 10/12 millions d’euros annuels, soit deux fois plus que ses rivaux anglais.

Pour que cela fonctionne, il faut à la manière de la Juventus depuis la rentrée, faire évoluer la marque « Chelsea » pour elle-même devenir une marque premium, voir de luxe. Ce qui augmentera la valeur du co-branding et donc ses revenus. L’internationalisation de la marque sera l’étape prochaine, mais sur un créneau que seul le PSG et le Real Madrid surfent aujourd’hui.

PSG – Le superbe bolide customisé de Presnel Kimpembe en images

Très classe, le bolide personnalisé de Presnel Kimpembe.

Il est encore trop jeune pour peut-être se permettre de rouler dans des voitures très clinquantes et voyantes qu’il faut ensuite assumer. Presnel Kimpembe a donc tranché pour quelque chose de sobre et de franchement racé et élégant, avec une Mercedes C63 AMG Coupé déjà très séduisante en modèle de base. Mais celle du défenseur du Paris Saint-Germain et de l’équipe de France sort des ateliers du spécialistes de la cusotmisation des bolides de luxe, le groupe MS Motors.

Images de la Mercedes C63s AMG Coupé de Presnel Kimpembe

Stylé, discret et racé, le bolide de Prensel Kimpembe

Ça donne une voiture de la marque allemande dans un ton noir mat pour couleur dominante. Et des touches de jaune qui se fondent dans cet ensemble féroce. Dans des couleurs inverses (le jaune en dominante teinté de noir), Benjamin Mendy, qui compte aussi parmi les clients du customisateur antibois a la même version. La Mercedes C63AMG est un sympathique joujou, l’un des musts du constructeur à l’étoile, qui avoisine les 90.000 euros en version de base. Sous son capot ronronne un moteur V8.

Le défenseur du Paris Saint-Germain a choisi une certain sobriété

Presnel Kimpembe a prolongé et revalorisé son contrat avec le Paris Saint-Germain, il y a près d’un an, en novembre 2016. Il est lié au club de la capitale, qui l’a par ailleurs formé, jusqu’à la fin du mois de juin 2021.

Les 10 masses salariales les plus élevées du foot : le PSG domine la concurrence

Le PSG a la masse salariale la plus élevée de la saison 2017-2018. – @Twitter

Le recrutement de stars au Paris SG a pour effet d’augmenter la masse salariale du club. C’est un phénomène mécanique normal, qui prend plus de volume résumé dans une étude du journal Daily Mail, au Royaume-Uni. Selon lequel, le Paris Saint-Germain a, cette saison 2017-2018, la masse salariale la plus élevée du football, du fait notamment de la présence dans l’équipe, du Brésilien Neymar, l’un des plus hauts salaires de la planète foot, à plus de 30 millions d’euros net la saison.

Avec Neymar dans son collectif, le Paris Saint-Germain a la masse salariale la plus élevée de la saison

Le PSG devance des clubs qui d’ordinaire trustent le haut de la catégorie, avec leur lot de susperstars : le FC Barcelone, Manchester United, Chelsea… Ou étonnamment plus loin le Real Madrid, mais peut-être l’étude ne prend-elle pas en considération, les multiples prolongations et revalorisations de contrat signées à la fin de l’été, par le club merengue. Cela ne nous est pas précisé.

Les clubs anglais paient plus généreusement qu’ailleurs en Europe

Sans vraiment de surprise à cela, étant le championnat qui génère d’assez loin, le plus de revenus au monde, les clubs de la Premier League dominent ce Top 10, au nombre de cinq, soit la moitié quand même du classement. En moyenne, la masse salariale des 10 clubs les plus généreux en salaires approche les 262 millions d’euros. C’est précisément ce que le Bayern Munich lâche au cumul des joueurs de son effectif professionnel.

Du changement dans la hiérarchie à la prochaine fenêtre des transferts ?

Tout cela pourrait toutefois changer très prochainement, à l’ouverture du mercato d’hiver. Notamment du côté du FC Barcelone où l’acquisition d’une ou plusieurs stars serait dans les cartons. Sont notamment évoqués le Portugais de Liverpool Philippe Coutinho ou deux internationaux français que sont Antoine Griezmann ou Nabil Fékir.

Les 10 masses salariales les plus élevées du foot, cette saison 2017-2018

  • 10. Juventus Turin = 168M€
  • 9=. Liverpool = 235M€
  • 9=. Arsenal = 235M€
  • 7. Bayern Munich = 262M€
  • 6. Real Madrid = 268M€
  • 5. Manchester City = 273M€
  • 4. Chelsea FC = 279M€
  • 3=. Manchester United = 294M€
  • 3=. FC Barcelone = 294M€
  • 1. Paris Saint-Germain = 310M€

PSG – 2000€ pour le premier maillot de Neymar au club parisien

Les fans se battraient pour avoir un maillot de Neymar au PSG, donné par le Brésilien lui même. – @Twitter/Neymar

L’anecdote est comptée ce mardi, dans le magazine France Football. Le 5 août dernier est le jour de la reprise en Ligue 1. Tout juste débarqué au club, dans la peau du transfert le plus cher de l’histoire, Neymar parade sur la pelouse du Parc des Princes avant le match contre Amiens. Les supporters l’acclament, le Brésilien s’offre un moment de foule et de grâce et dans son tour d’honneur, il marque un temps d’arrêt devant la tribune Auteuil, pour lancer dans le public, un maillot floqué à son nom. Son premier en tant que joueur du Paris Saint-Germain.

Un supporter du Paris SG a reçu une offre de 2.000€ pour céder le premier maillot de Neymar

L’heureux récipiendaire est membre du groupe K-Soce Team. Comme le raconte FF, personne dans la foule ne le lui contestera, quand il aura entre ses mains ; respect entre les ultras oblige. Par contre, ils seront plusieurs à le lui réclamer par la suite. Le supporter recevra même une offre chiffrée à 2.000 euros pour vendre ce premier bout de tissu de l’histoire de Neymar au Paris Saint-Germain. Peine perdue, Sammy Belgacem qui l’a obtenu refusera de s’en séparer. Pour les amateurs de pièces de collection, il faudra compter sur un d’autres matchs du Brésilien, à condition qu’il veuille bien en jeter de nouveaux. Car ses maillots sont comme un selfie avec lui, objets de tous les fantasmes, rarement distribués à ceux qui les réclament.