Archives du mot-clé puma

Mondiaux d’athlétisme 2017: En images, les dernières pointes de la carrière de Bolt

Usain Bolt dsiputera ses derniers Mondiaux 2017 d’athlétisme, avec des pointes symboles de toute sa carrière.

Son dernier tour de piste. L’expression, souvent reprise dans le jargon populaire, n’a peut-être jamais été aussi vraie que pour le roi du sprint, Usain Bolt, dont les Mondiaux d’athlétisme 2017 sont les derniers, avant que la figure la plus marquante du siècle et peut-être de l’histoire de l’athlétisme (à tout le moins la plus médiatisée), ne tire sa révérence, à 30 ans.

Les dernières pointes de la carrière d'Usain Bolt en images

De l’or, du violet et du vert sur les pointes d’Usain Bolt au Mondiaux 2017 de Londres

Comme toujours depuis ses débuts, le Jamaïcain est accompagné dans sa dernière ligne droite, par son équipementier Puma. Celui qui produit toutes ses tenues, mais surtout ses pointes. Avec le doré pour couleur récurrente depuis que la planète s’est pliée au sprinteur, octuple médaillé d’or olympique. Pour ce dernier rendez-vous de Londres, Puma a conservé le dorée, comme une des couleurs dominantes. Mais accompagné de violet et de vert, qui sont les couleurs de la William Knibb High School, où Bolt a fait ses premières foulées.

Du début à la fin, le résumé d’une carrière sur une paire de chaussures

La chaussure droite est floquée « Forever » (pour toujours), avec le symbole alpha, symbole du début de sa carrière. A gauche est écrit « Fastest » (le plus rapide), avec l’oméga, qui marque la fin de l’athlète, en compétition.

Arsenal dévoile son maillot extérieur avec une actrice de Bollywood pour ambassadrice [OFFICIEL]

Le maillot extérieur (au centre) est le dernier dévoilé par les Gunners d’Arsenal.

Cette fois, c’est officiel, de la part d’Arsenal et de son équipementier Puma. Il y a peu, en effet, les Gunners avaient publié un clip sur leur chaîne web, avec Özil en vedette, dans sa nouvelle tenue. Petite erreur de comm’, c’est donc ce jeudi qu’Arsenal a officialisé son maillot extérieur 2017-2018 avec, pour y mettre les formes, une actrice de Bollywood, en ambassadrice.

Esha Gupta ambassadrice du nouveau maillot extérieur des Gunners

Elle s’appelle Esha Gupta, elle est âgée de 31 ans, sur sa page Instagram, elle a posté des images d’elles, la tunique des Gunners sur les épaules, à l’attention des 1,6 millions de followers qui la suivent. En Inde pour la majorité, un pays à fort potentiel business pour les Gunners. Question couleurs, ce maillot extérieur est bleu, en dégradé de clair sur le haut et plus foncé en bas, jusqu’au short et les chaussettes.

The new away kit.. 💙

Une publication partagée par Esha Gupta (@egupta) le

Arsenal a officialisé tous ses maillots 2017-2018

Au centre, de petits points font la jonction entre le bleu clair du haut et le foncé du bas. Les imprimés des sponsors sont en blanc, le logo du club londonien dans ses couleurs de rouge et de blanc. C’est le dernier maillot qui n’avait pas encore été dévoilé par le club, après le domicile rouge et blanc et le third, noir teinté de rose.

Girondins de Bordeaux – Combien le club au scapulaire vend-il de maillots ?

La saison dernière, le (très réussi) maillot domicile des Girondins de Bordeaux est celui qui a trouvé le meilleur écho, auprès des fans.

Les maillots vendus, un business qui compte pour part importante dans le budget des clubs les plus populaires. En France, c’est surtout vrai pour le Paris SG, l’OM et l’OL, ceux qui en écoulent le plus, à la moyenne donnée par l’agence PR Marketing sur la période 2011-2016. Ailleurs, c’est parfois plus marginal, notamment du côté des Girondins de Bordeaux qui n’est pourtant pas le moins suivi des clubs de Ligue 1.

Il s’est vendu un peu plus de 6.000 maillots des Girondins de Bordeaux, la saison dernière

La saison 2016-2017 dernière, il s’est vendu 6.354 tuniques du club six fois champion de France, d’après les chiffres communiqués à Sud Ouest, par Stéphane Martin, le nouveau président du club au scapulaire. Ce dernier détaille : « L’an dernier, on a vendu 3 500 « home » (55%), 2012 « third » (32%) et 842 « away » (13%) ». Comme partout ailleurs, le modèle domicile est celui qui trouve le mieux son public. Logique puisque c’est toujours celui qui respecte le plus fidèlement les codes du club. A Bordeaux, du Marine et du blanc pour la couleur et bien sûr le scapulaire iconique, présent sur la poitrine.

Loin des machines à vendre que sont le PSG, l’OM ou l’OL

Sur les volumes de ventes, en revanche, le club est assez loin de soutenir la comparaison avec les trois cités plus hauts. Le Paris Saint-Germain, principalement dont le maillot se vend à 526.000 unités en moyenne, chaque saison, contre 335.000 du côté de l’Olympique de Marseille et 177.000 pour l’Olympique Lyonnais. Sinon, Manchester United approche la moyenne de 1,75 millions de maillots par exercice! En moyenne enfin et selon les clubs et leurs équipementiers (Puma pour les Girondins de Bordeaux), une équipe touche de 10 à 15% de commission sur chaque pièce écoulée.

La Ligue 1 2017-2018 bat un nouveau record d’équipementier

Plus que jamais, la guerre fait rage entre les équipementiers de la Ligue 1.

Ils étaient onze l’exercice dernier. Moins encore la précédente (8 en 2014-2015, mais 11 aussi les deux d’avants…). En 2017-2018, la Ligue 1 va battre un nouveau record d’équipementiers avec douze marques différentes, pour habiller les vingt clubs de l’élite. Dont un nouveau, promu à ce niveau : le Danois Hummel partenaire du RC Strasbourg Alsace.

Ils étaient onze la saison dernière, il y a 12 équipementiers en Ligue 1 2017-2018

Avant, au début de ce siècle, le partage se limitait surtout aux trois géants que sont Nike, Puma et adidas. Parfois d’autres, dont Umbro ou Kappa. Certains aussi ont disparu du paysage français (Burrda anciennement à l’OGCN, ou feu Duarig, liquidée en 2014…). Mais avec l’émergence de nouvelles marques, d’autres ont trouvé leur place au sein de l’élite du foot français. Nike et adidas sont encore les plus représentées avec quatre équipes partenaires de la Virgule (Paris, Monaco, Montpellier et Metz) et trois de la marque aux Trois bandes (Lyon, Marseille et Amiens).

Nike et adidas dominent, mais derrière ça pousse de plus en plus

Puma suit, avec les Girondins de Bordeaux et le Stade Rennais. En rappelant que la saison prochaine, le groupe habillera en plus l’Olympique de Marseille, pour les exercices suivants. Et comme Puma, Umbro qui garde le FC Nantes et le SM Caen en Ligue 1, plus Kappa qui enregistre la montée de Troyes, avec le SCO Angers déjà présent. Sur les douze équipementiers du championnat, deux sont d’origine française : Patrick, de Patrick Beneteau, créée en 1982 en Vendée et Le Coq Sportif, de cent tout pile plus vieux, né dans l’Aube, à Romilly-sur-Seine.

Même la Ligue 1 a changé de fournisseur officiel

Dernière preuve enfin du bouleversement des fournisseurs officiels du championnat et de ses équipes, la LFP a aussi changé le sien, en ce qui concerne les ballons des matchs. Depuis 2012 ils étaient produits par adidas. A compter de cette saison et jusqu’en 2022, c’est Uhlsport qui s’en charge.

Les douze équipementiers de la Ligue 1, saison 2017-2018

  • Nike : Paris, Monaco, Metz, Montpellier
  • adidas : Lyon, Marseille, Amiens
  • Umbro : Nantes, Caen
  • Kappa : Angers, Troyes
  • Puma : Stade Rennais, Girondins de Bordeaux
  • Macron : Nice
  • Jomaa : Toulouse
  • Hummel : Strasbourg
  • New Balance : Lille
  • Le Coq Sportif : Saint-Etienne
  • Patrick : Guingamp
  • Lotto : Dijon

Girondins de Bordeaux – Voilà le maillot third 2017-2018 [OFFICIEL]

Sur fond de noir, avec du rose et du violet mélangés : voilà ce qu’est le maillot third des Girondins de Bordeaux.

Celle des Marines, comme toutes les autres équipes internationales qu’habille Puma a reçu le sien. On veut parler du nouveau maillot third 2017-2018 des Girondins de Bordeaux. Une tenue sur fond de noir et de sombre : c’est la tendance voulue par la marque, pour absolument tous les clubs qui lui sont associés, soit en modèle third, soit en extérieur. Citons notamment Arsenal, Leicester, champion d’Angleterre 2016, le Borussia Dortmund, sinon en France, le Stade Rennais.

Les Girondins de Bordeaux ont leur maillot third 2017-2018

Du noir, donc, pour la couleur dominante à cette tenue proposée aux hommes de Jocelyn Gourvennec. Conjugué à du plus vif et coloré, rose/violet, mélangé l’un l’autre, au niveau des manches et des dessous de bras. Les deux logos, de l’équipementier et du club au scapulaire sont présents dans le même ton de rose. En revanche, celui de l’opérateur de jeu, associé cette saison au club, est dans son jus, en couleur rouge.

Du noir comme pour toutes les équipes, ici teinté de rose et violet mélangés

Chacun trouvant le mélange à son goût ou non, notons quand même pour conclure, que ce maillot extérieur 2017-23018, les Girondins le porteront avec un short et des chaussettes à dominante de noir et des touches de rose.