Archives du mot-clé romain grosjean

Tous les salaires des pilotes F1 en 2016

Le pilote le mieux payé du championnat du monde F1 2016 est Lewis Hamilton. - @Facebook

Le pilote le mieux payé du championnat du monde F1 2016 est Lewis Hamilton. – @Facebook

Comme il le fait chaque année, le BusinessBookGP a dévoilé tous les salaires des pilotes de F1 pour la saison 2016. La saison dernière, Fernando Alonso dominait les débats, en 2016 c’est Lewis Hamilton, récent triple champion du monde, qui trône en haut du classement.


La voiture à 1M€ de Cristiano Ronaldo par Sportune

Lewis Hamilton est le pilote le mieux payé du plateau F1 2016

En renégociant son contrat en 2015 avec Mercedes AMG F1, le triple champion du monde anglais est passé de 25 à 32 millions d’euros de salaire annuel. Il devance désormais Sébastian Vettel et Fernando Alonso qui gagnent chacun 30 millions d’euros cette saison.

Kimi Raikkonen reçoit un salaire plus faible de 8 millions d’euros, mais à cela s’ajoute une prime par points inscrits, plafonnée à 40 millions d’euros. Dans le top 5, l’Allemand Nico Rosberg est le seul pilote parmi les mieux payés du plateau, à n’avoir jamais été titré champion du mon de F1.

3M€ la saison pour Romain Grosjean

Romain Grosjean, enfin, seul pilote français en course au championnat du monde de Formule 1 2016 a changé d’écurie en passant de Lotus à Haas. Mais son salaire est sensiblement resté le même, autour de 3 millions d’euros pour la saison en cours.

>>> Si vous souhaitez vous procurer l’édition française du BusinessBookGP 2016, rendez-vous ici.
>>> If you want you can get the English edition of the 2016 BusinessBookGP by clickinghere

Tous les salaires des pilotes de F1 en 2016

Pilote Ecurie Salaire en 2016
1. Lewis Hamilton Mercedes 32.000.000€
2. Sebastian Vettel Ferrari 30.000.000€
3. Fernando Alonso McLaren 30.000.000€

Voir le palmarès des salaires de la F1 2016 au complet, en page suivante

Pages: 1 2

F1 2015: De Alonso à Verstappen, les 10 pilotes les plus bankable

En Espagne, il est connu de tous et apprécié par une énorme majorité. Fernando Alonso reste donc, en 2015, le pilote de F1 le plus bankable du paddock. - @Facebook

En Espagne, il est connu de tous et apprécié par une énorme majorité. Fernando Alonso reste donc, en 2015, le pilote de F1 le plus bankable du paddock. – @Facebook

Même à bientôt neuf ans de son dernier titre de champion du monde, Fernando Alonso reste un pilote populaire. En Espagne, il est connu de 98% de la population et 88% le considère comme un très bon ambassadeur. Au départ de cette saison de F1 2015, Fernando Alonso est et reste le pilote le plus bankable du paddock d’après les conclusions dressées annuellement par l’agence Repucom spécialisée dans la production d’études liées au sport.

« En se basant sur la perception de chacun des pilotes dans leurs pays respectifs, calculée grâce à l’indice Celebrity DBI (indice mesurant l’impact marketing des célébrités), Fernando Alonso reste, comme en 2014, en haut du classement avec un Score DBI de 89,61 sur 100 » expliquent les auteurs de l’enquête. Pour calculer son indice Celebrity DBI et ainsi dresser son palmarès des pilotes au plus fort potentiel marketing, Repucom a sondé 500 personnes, âgées de 16 à 69 ans, dans chacun des pays qui présente un ou plusieurs pilotes au championnat du monde 2015.

Les 10 pilotes de F1 les plus bankable : 10. Sergio Perez (Force India) - DBI Score 63.41


L’agence Repucom évalue huit critères que sont la notoriété, la sympathie, l’intérêt, la tendance, l’influence, la confiance, le sponsoring et l’aspiration. Le pilote qui obtient la note d’ensemble la plus élevée est donc le plus bankable. Fernando Alonso, en l’occurrence qui devance, comme en 2014, son ex-coéquipier Ferrari, Felipe Massa. Le Brésilien, même s’il n’est pas Ayrton Senna est une idole pour beaucoup en son pays au point qu’il accentue d’ailleurs cette année, son avance sur le troisième, Sebastian Vettel. L’Allemand reste sur le podium mais sa saison 2014 ayant été contrastée (avec de fait, moins de présence dans les médias), son indice DBI est en baisse de 87,97 à 85,49 en 2015.

Un mot enfin de Romain Grosjean, le seul Français à s’aligner au championnat du monde de F1 2015 : le pilote Lotus est dans le Top 10 avec un indice DBI à 66,56 mais il souffre clairement d’un déficit de notoriété si l’on le compare à nos voisins Nico Rosberg et Sebastian Vettel en Allemagne, Lewis Hamilton et Jenson Button au Royaume-Uni ou de Fernando Alonso en Espagne.

A noter enfin la présence de Max Verstappen dans ce Top 10 sans qu’il n’ait encore jamais disputé un seul Grand-Prix officiel. Mais le pilote néerlandais, outre qu’il est le fils de Jos Verstappen (plus d’une centaine de GP de F1 disputés) va devenir ce dimanche) 17 ans, le plus jeune pilote de l’histoire au départ d’une course de officielle de F1. Ceci expliquant la popularité si forte de celui que le grand-public va bientôt découvrir mais qui serait, selon les spécialistes, un authentique espoir de la discipline. Affaire à suivre. Mais avant cela, prenez le temps de consulter le Top 10 des pilotes de F1 2015 les plus bankable (sans Kimi Raikkonen car la Finlande n’entre pas dans le domaine d’étude de Repucom), dans la galerie d’images ci-dessus.

Les Top 10 de la rédaction de Sportune en vidéo

F1 2013: Un nouveau sponsor pour Grosjean (Lotus)

Romain Grosjean nouvel ambassadeur des lunettes Oakley

Romain Grosjean nouvel ambassadeur des lunettes Oakley

Le pilote français de l’écurie Lotus sur les pistes du championnat du Monde de F1 2013, Romain Grosjean est devenu l’ambassadeur de la marque de lunettes, Oakley. L’agence d’image VIP-Consulting, à l’origine de ce rapprochement s’est réjouit de ce partenariat qui s’ajoute à TAG Heuer, Total et GoodWill, autres sponsors de Romain Grosjean.

Romain Grosjean signe avec Oakley

« Romain a un talent extraordinaire et unique dans son sport, et en dehors il est certainement l’un des sportifs les plus intelligents et respectueux que j’ai rencontré. Travailler avec lui est un honneur et une très belle opportunité pour Oakley, soucieux depuis toujours d’accompagner et d’équiper les meilleurs pilotes du paddock » explique Franck Hocquemiller qui a créé l’agence VIP-Consulting, en 2003.

Numéro un français aux championnats du monde de F1 2013

Romain Grosjean, meilleur pilote français aux championnats du Monde 2013 est aussi le mieux payé avec un salaire de Lotus estimé à 1 millions d’euros l’année. A cela s’ajoutent les sponsors, dont celui passé avec le lunetier américain bien que ni la durée ni la somme versée à cette occasion, n’ont été dévoilés.

A lire aussi : Tous les salaires des pilotes en 2013

F1 2013 : Hamilton, Alonso…Tous les salaires du paddock !

Les salaires 2013 du paddock

Les salaires 2013 du paddock

Sportune.fr publie ce vendredi le classement des salaires des pilotes de F1 2013, selon les chiffres évalues par le Business Book GP (livre à acheter au complet ici), sorti le 25 avril édité par Tomorrownewsf1.com. Après trois années de domination, Fernando Alonso doit partager son trône de pilote le plus payé du plateau avec Lewis Hamilton, qui en signant avec Mercedes AMG F1 a gonflé son salaire à 20 millions d’euros. Derrière ce duo, on retrouve le pilote McLaren Jenson Button et Sébastian Vettel qui arrive progressivement à obtenir un salaire au niveau de ses rivaux.

Au classement des pilotes de F1 les mieux payés en 2013, Hamilton rejoint Alonso

L’augmentation de salaire de Vettel marque désormais la fin de l’égalité de traitement avec son équipier Mark Webber chez Red Bull Racing. L’australien touche le même salaire que l’année dernière et se retrouve devancé au classement par Nico Rosberg, qui a parfaitement manœuvré pour obtenir une légère augmentation de salaire pour la première année de son nouveau contrat de trois ans avec Mercedes AMG F1. Felipe Massa a accepté une baisse de 40% de son salaire par rapport à l’an dernier et il est suivi par le pilote Lotus F1 Team, Kimi Raikkonen qui touche un salaire de 3 millions d’euros et un bonus par point inscrit. Sergio Perez a signé un contrat qui permet à McLaren d’économiser beaucoup d’argent durant deux saisons (2013 et 2014), tandis que Romain Grojean, Nico Hulkenberg et Pastor Maldonado entrent dans la case des pilotes à 1 millions d’euros de salaire.

4,8 millions d’euros le salaire moyen en 2013

En 2013, le salaire moyen d’un pilote de F1 est de 4.8 millions d’euros, soit 540.000 euros de moins que l’an dernier. Ce qu’il y a d’intéressant est que seulement 12 pilotes gagnent 1 millions d’euros minium.

Découvrez tous les salaires du paddock de F1 en 2013

Pilote Ecurie Salaire
1. Lewis Hamilton Mercedes 20.000.000€
2. Fernando Alonso Ferrari 20.000.000€
3. Jenson Button McLaren 16.000.000€

Voir le tableau complet en page 2

Pages: 1 2