Archives du mot-clé teddy riner

Le salaire de Teddy Riner au PSG

Teddy Riner a signé cinq ans au Paris SG, à la rentrée dernière. – @Un derArmour

Qui dit PSG dit majoritairement football, Neymar, Mbappé et le reste des stars du collectif. Sinon le handball, l’autre section phare du club de la capitale. Depuis le 1er septembre dernier, qui dit Paris Saint-Germain dit aussi judo et la référence mondiale de la discipline, le Français Teddy Riner. Celui qui a récemment conquit sa dixième couronne mondiale, au Maroc, s’est engagé pour cinq ans.

Un salaire avoisinant les 400.0000€ la saison pour Teddy Riner au Paris SG

Au PSG, le salaire annuel de Teddy Riner estimé récemment par le journal L’Equipe approche les 400.000 euros annuels. Teddy Riner s’est ainsi donné pour mission de relancer la section judo du club parisien, un temps forte avec deux champions olympique sous licence : Djamel Bouras et David Douillet. Depuis le 21e siècle, le souffle est retombé sur le judo, mais Teddy Riner a grandi à Paris, il a pratiqué le judo, aux portes de la capitale, dans le 15e arrondissement et voue une passion assumée pour son équipe de football.

Au PSG avec l’ambition de construire une grosse structure judo

Anciennement licencié en banlieue, à Levallois, Teddy Riner est venu au Paris Saint-Germain dans le but d’aider à construire une structure premium avec d’autres champions que lui. Jusqu’ici, le recrutement peine à se finaliser, mais le projet doit s’inscrire dans le temps, au-delà de ce premier exercice pour le champion, l’un, sinon le sportif français en activité, au plus gros palmarès sportif.

Il gagne combien Teddy Riner, décuple champion du monde de judo ?

Teddy Riner est une machine à gagner, des titres et des sponsors. Cela se traduit financièrement, à son avantage. – @Un derArmour

Légende il était déjà, légende il est encore plus, depuis ce samedi après-midi qu’il a décroché un nouveau titre mondial de judo ; le dixième de sa carrière. La performance est inédite autant qu’exceptionnelle, réalisée par Teddy Riner qui pousse, pour l’occasion, plus loin les records de sa discipline. Records sportifs mais aussi financier pour un judoka. Le journal L’Equipe s’est longuement penché dans la semaine, sur le business du champion.

Teddy Riner est une exception sportive et financière dans le monde du judo

Riner est un cas spécial dans son sport, il doit être l’un des rares, sinon le seul qu’il ait rendu millionnaire. Rançon légitime pour un homme invaincu sur les tatamis depuis près de sept ans, le judoka de 28 ans doit ses profits à ses victoires construites saisons après saisons, ainsi qu’à son image, sa disponibilité pour les médias ou le public français, donc à ses sponsors qui se greffent à lui, avec la garantie d’un retour évident, en terme de visibilité. Ça vaut, par exemple, pour la marque Under Armour, son équipementier depuis le début de l’année, après plusieurs saisons chez adidas. Son partenariat de trois ans lui rapporte 1,2 millions d’euros.

Le décuple champion du monde de judo est un aimant à marques, mais toutes n’ont pas grâce à ses yeux

Il est aussi associé à des marques telles que le Crédit Agricole, Habitat, AccorHôtel ou l’horloger de luxe, Audemars-Piguet. Interrogé par le journal L’Equipe, Teddy Riner explique ne pas chercher le nombre, il n’écoute que ceux qui ont un projet qui lui parle. C’est l’avantage de la notoriété mondiale que de pouvoir sélectionner, quitte à écarter des offres financièrement (très) attractives. Avec 5,5 millions d’euros de gains estimés sur l’année 2017, il est au sommet de sa carrière et il lui reste encore du temps pour engranger plus de bénéfices de son sport.

Une saison 2017 à près de 5,5 millions d’euros pour le monument du sport français

Après quoi, il pourra raccrocher et penser à la suite. Son business emploie sept personnes, pour l’essentiel en famille. Il a aussi des parts dans la société Thomson Computing, une marque française de PC, en plein essor financier et commercial.

Quand Teddy Riner s’invite avec les Bleus à Clairefontaine !

Teddy Riner sur un terrain de football. C'est pas gagné...

Teddy Riner sur un terrain de football. C’est pas gagné…

Des tatamis aux vertes pelouses des stade de foot. Il y a un pas désormais largement franchi dans l’imaginaire des annonceurs. Après Teddy Riner gardien de but des Bleus pour une marque de boisson énergisante, voici le judoka français dans le registre du joueur, invité parmi les autres membres de l’équipe de France au centre national de Clairefontaine.

Teddy Riner à l’entraînement avec les Bleus

C’est que les hommes de Didier Deschamps ont une Coupe du monde de football à préparer. Et visiblement, Teddy Riner souhaite vraiment en être. Sauf que s’il est une qualité que personne n’osera contester, c’est-à-dire sa puissance, le reste ne donne pas franchement les résultats escomptés.

Un spot teinté d’humour

Tant pis pour Teddy, il devra revoir ses plans et se placer comme simple supporter des Bleus. Réalisé par l’agence Les Gros Mots, ce spot est plein d’humour et une excellente façon pour la marque Pitch de valoriser ses partenariats avec le judoka et l’équipe de France de football.


Teddy Riner s'invite avec les Bleus à… par Sportune

20 sportifs que les femmes voudraient adopter

Yannick Agnel - @Facebook

Yannick Agnel – @Facebook

C’est devenu un incontournable de la marque, réalisé chaque année auprès des utilisatrices du site. La communauté d’Adopteunmec.com, site spécialisé dans les rencontres a voté pour la troisième année consécutive afin de dresser le palmarès des « 100 mecs les plus convoités de 2014 » parmi lesquels vingt sont des sportifs professionnels.

Camile Lacourt sportif préféré des femmes d’Adopteunmec.com

Il y a de tout dans la liste du site : footballeurs, rugbyman, tennisman, skieurs, pilote de rallye… Et des nageurs dont un sur la plus haute marche du podium des sportifs en la personne de Camille Lacourt qui gagne une place d’une année à l’autre alors que le danseur Benjamin Millepied, sportif préféré des utilisatrices d’Adopteunmec.com en 2013 recule de douze places.

Beckham et Fourcade complètent le podium

Après Lacourt suivent l’ex-footballeur du PSG, David Beckham et le médaillé d’or du biathlon aux récents JO de Sotchi, Martin Fourcade. Au total, il y a quinze français dans les vingt. En 2014, Adopteunmec.com a reçu un nombre de record de votants : 113.000 en augmentation de 97%. Découvrez leurs 20 sportifs préférés dans la galerie d’images ci-dessous…

20 sportifs que les femmes voudraient adopter : 20. Yannick Agnel

Sochi 2014: Teddy Riner sur le tremplin olympique !

Teddy Riner à l'épreuve du saut à ski aux JO de Sochi 2014.

Teddy Riner à l’épreuve du saut à ski aux JO de Sochi 2014.

Il l’avait annoncé, début février, à quelques jours du début des JO de Sohci 2014 en Russie. Le judoka français Teddy Riner a tenu parole en s’engageant sur l’épreuve du saut à ski qu’il par ailleurs remporté avec son saut mesuré à 142,5m. C’est une médaille de plus à l’incroyable palmarès de Riner mais celle-ci, bien entendu, ne compte que pour du beurre ou plus exactement pour le plaisir de Powerade à l’origine de cette mise en scène.

Teddy Riner a pris part à l’épreuve olympique de saut à ski à Sochi 2014

Tout ceci n’est donc qu’une publicité mais elle a été savamment orchestrée par le fabriquant de boisson qui compte parmi les partenaires officiels des JO de Sochi 2014. Pourquoi ? Parce que la conférence de presse, bien évidemment bidon, d’un Teddy Riner annonçant son intention d’être aux Jeux, a été vue un demi-million de fois sur les réseaux sociaux. Après avoir éveillé la curiosité, Powerade finalise donc son projet avec ce spot d’annonce commerciale.

Un coup de pub bien orchestré

Où l’on y voit un Teddy Riner au départ de son deuxième saison. La réalisation forcément parfaite du français lui vaut le total de 262,2 points au cumul des deux manches, un nouveau podium plus une Marseillaise. Le tout accompagné d’une tranche d’humour. Regardez…