Archives du mot-clé tfc

Le Toulouse FC présente son maillot domicile 2017-2018 [OFFICIEL]

Le Toulouse FC et Joma ont officialisé le maillot domicile 2017-2018.

Du violet, en intégralité : c’est ce qui saute principalement aux yeux, à la vue du maillot domicile 2017-2018 du Toulouse FC, officialisé ce vendredi par Joma. Du violet pour seule couleur dominante, ça change des versions précédentes avec des rayures blanches, verticales, plus ou moins épaisses selon les saison.

Le Toulouse FC a officialisé son maillot domicile 2017-2018

Du blanc, on en trouve quand même sur cette nouvelle collection, pour marquer tous les sponsors et les logos, notamment celui de l’équipementier, une fois n’est pas coutume placée au centre sur le haut, là où d’autres font d’ordinaire, le choix de plutôt s’afficher sur le côté gauche, au niveau pectoral.

Première sortie en match amical, ce vendredi

Le rendu est plutôt sobre, avec toutefois quelques éléments propres au club haut-garonnais et sa région, comme la mention « Depuis 1937 » dans le dos et la présence de la Croix Occitane. Ce nouveau maillot domicile 2017-2017, les joueurs du Tef l’ont étrenné au stade Paul Lignon de Rodez, ce vendredi soir, où il se sont inclinés 1-0, en match amical.

AS Monaco Transfert – Ça coûterait combien de signer Issa Diop (TFC) ?

Issa Diop va-t-il quitter le TFC pour rejoindre l’AS Monaco ? Rien n’est sûr, mais les choses avancent dans ce sens… – @Twitter

Les discussions durent, entre l’AS Monaco, Issa Diop et le Toulouse FC. Le premier veut recruter le jeune défenseur de 20 ans, que le dernier ne veut pas lâcher. A tout le moins, pas sans un bon prix que les parties tentent de trouver, au plus juste pour chacun. Le club champion de France est le plus intéressé par le Toulousain pur jus, né et formé dans la Ville Rose et celui qui a le plus d’avance sur tous les autres. Comprendre celui qui l’engagera, si transfert il doit y avoir cet été. A quel prix ? Signer Issa Diop ça coûterait combien à l’ASM ? On regarde


A bord du Hummer customisé de Mauro Icardi… par Sportune

Une valeur marchande à près de 9M€ mais un transfert qui pourrait se jouer à 20M€

De certain, il faudra payer plus cher que l’estimation marchande du joueur. Elle avoisine les 8,7 millions d’euros. Issa Diop est sous contrat « longue durée » jusqu’à la fin du mois de juin 2020, le Tef n’a pas nécessité à le vendre dès cet été. Olivier Sadran, le propriétaire du club haut-garonnais a souvent démontré son inflexibilité avec les joueurs qu’il ne voulait pas vendre. Pour Diop, La Dépêche du Midi évoquait dernièrement une offre de 15 millions d’euros soumises par Monaco, à laquelle le TFC n’aurait pas encore donné suite. L’affaire pourrait se régler aux environs des 20 millions d’euros, suivant les bonus.

Le salaire d’Issa Diop au TFC ne doit pas refroidir l’AS Monaco

Si le club champion de France et celui des Violets tombent d’accord sur l’indemnité à payer, le reste devrait être plus simple. Car le salaire d’Issa Diop, à 40.000€ bruts par mois, dans la moyenne du vestiaire toulousain est tout ce qu’il y a de supportable pour l’ASM. Même en considérant une logique et franche augmentation de ses émoluments, sur un contrat de quatre à cinq ans, il ne devrait pas dépasser le salaire moyen monégasque, à plus de 150.000 euros bruts mensuels.

Les 10 transferts les plus chers de l’histoire du Toulouse FC (TFC)

Avec Emmanuel Rivière, Andy Delort est le transfert le plus cher de l’histoire du TFC. – @Twitter

Le Toulouse Football Club n’avait plus autant investi sur le marché des transferts, depuis le recrutement d’Emmanuel Rivière, en juillet 2011. L’ancien stéphanois avait coûté 6 millions d’euros. Somme que le club haut-garonnais a égalé, au début de l’année 2017, en signant Andy Delort, en provenance des Tigres de Monterrey, au Mexique.


La maison de Cristiano Ronaldo au Portugal par Sportune

Six millions d’euros, le seuil jusqu’ici maximum payé par le Toulouse FC

Six millions d’euros, c’est donc le maximum payé par le TFC, historiquement en transferts. Jamais dépassés, mais souvent approchés. C’est un seuil pour d’autres clubs que lui, comme le FC Nantes (5,5M€ son transfert le plus cher) ou le RC Lens (également 6M€). A Toulouse, ceux qui composent le Top 10 des transferts les plus chers n’ont pas laissé la même trace, dans la mémoire des supporters.

Elmander et André-Pierre Gignac aux bons souvenirs des fans du TFC

Elle est indélébile pour ce qui concerne Johan Elmander, le Suédois acheté 5 millions d’euros pour être cédé, deux ans après à Bolton à près de 12,5 millions d’euros. Ou pour André-Pierre Gignac que les Pitchounes ont bien failli ne jamais avoir, en concurrence avec le LOSC. A son départ de Toulouse, l’international français a rapporté 3 fois la mise au « Tef » (acheté 4,5M€ à Lorient, revendu 16M€ à l’OM).

L’héritage laissé par Bryan Bergougnoux n’est pas celui que l’ancien lyonnais souhaitait

Le souvenir est en revanche plus mitigé, de la part de l’attaquant turc Umut Bulut (3,8M€ son transfert), resté deux ans sans convaincre, ou de l’ancien lyonnais Bryan Bergougnoux (3,4M€). Lui sera resté tout le long de son contrat, dans la Ville Rose, sans véritablement réussir à s’imposer comme un élément fort de l’équipe. De son passage au TFC, il n’en reste plus aujourd’hui que son double Bière-Gougnoux, sur Twitter.

Les 10 transferts les plus chers du Toulouse FC (TFC)

  • 10=. Sören Larsen, Schalke 04 (2008-2009) – 3.000.000€
  • 10=. Santos, du FC Sochaux (2005-2006) – 3.000.000€
  • 10=. Daniel Moreira, du RC Lens (2004-2005) – 3.000.000€
  • 10=. Étienne Didot, du Stade Rennais (2008-2009) – 3.000.000€
  • 8. Bryan Bergougnoux , de l’Olympique Lyonnais (2005-2006) – 3.400.000€
  • 7. Paulo Machado, du FC Porto (2009-2010) – 3.500.000€
  • 6. Umut Bulut, du Trabzonspor (2011-2012) – 3.800.000€
  • 5. André-Pierre Gignac, du FC Lorient (2007-2008) – 4.500.000€
  • 3=. Jérémy Mathieu, du FC Sochaux (2005-2006) – 5.000.000€
  • 3=. Johan Elmander, de Bröndby IF (2008-2009) – 5.000.000€
  • 1=. Emmanuel Rivière, de l’AS Saint-Etienne (2011-2012) – 6.000.000€
  • 1=. Andy Delort, des Tigres UANL (2016-2017) – 6.000.000€

Le TFC sort un maillot vintage pour ses 80 ans. Canon…

Le TFC vient de produire un maillot vintage, pour fêter ses 80 ans. – @Twitter

80 ans. C’est l’âge (canonique) du Toulouse Football Club, c’est un événement pour le club de la Haute-Garonne qui prévoit toute une série de festivités, au mois d’avril. Mais déjà, vient de lancer en collaboration directe avec son équipementier Jooma, un maillot vintage collector, marquant l’anniversaire de l’institution.


Quand Petter Solberg pilote le bus du VfL… par Sportune

Le TFC sort un maillot inédit et vintage pour fêter ses 80 ans

Un maillot canon, qui nous rappelle la fin des années 90, avec les lacets qui ferment l’encolure. Comme le Sparta Prague de l’époque (nostalgie quand tu nous tiens !). La grande classe. Violet pour la couleur, sans sponsor apparent, il présente un logo du club inédit, conçu par un fan toulousain et choisi par la communauté.

Un maillot à 80€ pour les 80 ans du club

Ce maillot anniversaire doit normalement être porté en match, au moins pour la visite de l’OM, au Stadium, le 8 avril prochain. Mais il est déjà proposé à la vente au grand public. Son prix ? 80 euros, autant que le nombre des années du « Tef ».

Le salaire de Andy Delort au Toulouse Football Club (TFC)

Les éléments se conjuguaient favorablement pour Andy Delort et le TFC, qui ont décidé d’unir leurs efforts. – @Twitter

Jean-Christophe Cano, l’agent d’andy Delort, n’a pas manqué de sollicitations, cet hiver, pour son poulain Andy Delort. L’AS Saint-Etienne, le Stade Rennais ou le Toulouse FC pour trois des plus pressants ont tenté des approches mais c’est le club haut-garonnais qui a finalement fait signer l’attaquant des Tigres de Monterrey. Pour qu’il revienne en Ligue 1, le journal L’Equipe révèle que le joueur et le club ont fait des efforts financiers. Car le salaire de Andy Delort au Toulouse Football Club (TFC) sera inférieur à celui qu’il touchait au Mexique.


L'hallucinante collection de voitures du boss… par Sportune

Le Toulouse FC a fait des efforts pour assumer le salaire de Andy Delort

Le quotidien sportif l’estime proche de 150.000 euros bruts par mois, soit l’un des plus hauts salaires jamais assumé par le club des Violets, comparables à ceux versés, à l’époque, à Etienne Capoue et Moussa Sissoko. C’est, de fait, le plus haut revenu du vestiaire toulousain, cette saison 2016-2017, près de quatre fois supérieur au salaire moyen du collectif, coaché par Pascal Dupraz. Si Toulouse a sacrifié à ses habitudes, en faisant un effort conséquent, Andy Delort, aussi a réduit ses émoluments.

Mais l’attaquant de 25 ans a aussi revu à la baisse ses prétentions, pour rentrer en Ligue 1

Chez les Tigres de Monterrey, il avait l’un des salaires les plus élevés du club, à près de 200.000 euros bruts, hors primes à la performance. Inférieur, toutefois, à celui de son partenaire et par ailleurs, ancien attaquant du Toulouse Football Club, André-Pierre Gignac (près de 4M€ par saison). Le transfert d’Andy Delort avoisinerait les 6 millions d’euros d’indemnités, versées au Tigres de Monterrey. L’attaquant de 25 ans n’aura fait qu’une courte pige, inférieure à six mois, de l’autre côté de l’Atlantique. Il est de retour en Ligue 1, qu’il a découvert sous le maillot du Stade Malherbe de Caen.