Archives du mot-clé top 14

Le Stade Toulousain est le club de Top 14 dont Twitter cause le plus

Le Stade Toulousain est un sujet à discussion sur Twitter. – @Capture/Twitter

Son début de saison, bien meilleur que certains observateurs l’annonçaient au départ est surement pour quelque chose dans le volume des échanges générés. Sa force digitale aussi, étant l’un des clubs du championnat les plus suivis sur le réseau social. Tout cela expliquant pour partie au moins, que le Stade Toulousain soit le club du Top 14 qui a généré le plus d’interactions, au mois de septembre dernier.

Le Stade Toulousain a généré le plus d’interactions en septembre que tout le reste du rugby français

Les données sont celles de la plateforme espagnole Deportes&Finanzas®‏. Comme elles ne portent que sur un mois, c’est difficile d’en faire une généralité au reste de la saison, mais en ce moment, les fans de rugby sur le réseau de microbloging en ont plus à dire sur le club haut-garonnais et sur le champion en titre, Clermont que pour le reste des équipes du championnat. Le Stade Toulousain a généré un volume de 19.096 interactions en septembre, au total des retweets, des « j’aime » ou des réponses à des posts.

Le volume des interactions du Top 14 sur Twitter est sensiblement l’égal de la Ligue 2 au foot

C’est près de douze fois le nombre enregistré par Agen. En même temps, le Stade Toulousain, a 21 fois plus de followers avec plus de 289.000 qui le suivent contre 13,7k à son voisin Lot-et-Garonnais. C’est, sinon, le Stade Français Paris qui en compte le plus dans le rugby français, avec 307k. Enfin, pour donner un peu de relief à ce volume global d’interactions des clubs du Top 14, il est véritablement très proches de celui de la Ligue 2, au foot, sur ce même mois de septembre 2017.

Stade Toulousain champion : palmarès des centres de formation du Top 14 rugby

Le Stade Toulousain possède le meilleur centre de formation français. @Twitter

Si le Stade Toulousain patine en championnat, le club de la ville Rose est porteur d’espoir pour le rugby français. La Ligue Nationale de Rugby a récemment publié son classement des meilleurs centres de formation des clubs de Top 14 et de Pro D2. En fonction des positions de chaque club, ils bénéficieront d’un fonds d’aide estimé entre 115 000 € et 258 000 €. Basé sur l’évaluation des résultats sportifs et scolaires obtenus lors de la saison 2015/2016, la LNR a récompensé le travail de la  jeunesse toulousaine. Focus sur le championnat de France.


La Nissan GT-R de Nick Kyrgios par Sportune

Le Stade Toulousain au sommet du top 10 des meilleurs centres de formation

De la cinquième place, en 2013-2014 à la première, le Stade Toulousain a fait un bon en avant, en un an. A Toulouse, les  joueurs sont formés très jeunes et jouent dans des catégories supérieures à la leur. La double formation rugby-études est également prise au sérieux par l’encadrement du centre de formation. D’ailleurs, plus de 50% de l’effectif de l’équipe pro est issu de cette filière et près de 70% de l’effectif du centre devient professionnel à la sortie. La preuve en est, Gaël Fickou et Christopher Tolofua ont intégré les « Rouge et Noir » à l’issue de leur formation (2015). Ils sont internationaux français aujourd’hui.

Montpellier et le Racing Metro en embuscades

Le centre de formation du Montpellier gagne deux places par rapport à la saison dernière et se hisse au second rang. Le club du propriétaire le plus riche du rugby français, Mohed Altrad, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, avec la récente signature de quatre espoirs pour la saison 2017-2018. De son côté, le champion en titre, le Racing Métro grimpe de deux places à la troisième position. Tandis que son voisin, le Stade-Français recule d’un cran. La meilleure progression est à mettre au crédit de Grenoble qui occupe désormais la sixième position, en gagnant cinq places.

Les 10 meilleurs centres de formation de Top 14 2015-2016, selon la LNR

  • 1- Stade Toulousain
  • 2 – Montpellier
  • 3- Racing 92
  • 4- La Rochelle
  • 5- Bordeaux Bègles
  • 6- Grenoble
  • 7-Stade Français
  • 8- Toulon
  • 9- Agen
  • 10- Clermont

Le salaire d’Adam Ashley-Cooper à l’Union Bordeaux Bègles (UBB)

Adam Ashley-Cooper a signé deux ans, avec l’Union Bordeaux Bègles. – @Facebook

Un vice-champion du monde en Gironde. C’est vrai depuis 2015 et l’arrivée, à l’UBB, de l’Australien Adam Ashley-Cooper. Après une carrière complète effectuée sur les terrains d’Australie, l’ailier est arrivé en France, à l’âge de 31 ans. Le salaire d’Adam Ashley-Cooper à l’Union Bordeaux Bègles (UBB) avoisine les 35.000 euros par mois.


La maison à7M€ de Floyd Mayweather par Sportune

Un salaire à près de 35.000€/mois pour Adam Ashley-Cooper à l’Union Bordeaux Bègles

Hors primes ou bonus à la performance qui lui rapportent un peu plus. Adam Ashley-Cooper a signé un contrat de deux ans, avec l’Union Bordeaux Bègles, mais après un an et demi, l’expérience n’est que mitigée pour le staff girondins. D’abord parce que Adam Ashley-Cooper a fait faux bond à son équipe, au moment de la reprise en septembre dernier. Il a préféré rester à la disposition de son équipe nationale qu’il avait pourtant souhaité quitter, après la coupe du monde 2015.

Une expérience pour l’instant plutôt mitigée en championnat de Top 14

Et parce qu’il n’est pas, depuis, totalement au niveau voulu, cette saison de Top 14. Le joueur l’a lui même confessé récemment à la presse. L’important étant que l’UBB se qualifie pour les phases finales du Top 14, ne serait-ce que pour mieux amortir l’investissement que demande ses stars, Adam Ashley-Cooper a encore le temps de redresser son niveau et celui de son équipe. Présentement, Bordeaux Bègles est septième, au pied des qualifs.

Le salaire de Vern Cotter au Montpellier Hérault Rugby (MHR)

A compter de la saison prochaine, Vern Cotter coachera le Montpellier Hérault Rugby. - @Facebook

A compter de la saison prochaine, Vern Cotter coachera le Montpellier Hérault Rugby. – @Facebook

Ça bouge au Montpellier Hérault Rugby. Alors que la saison 2016-2017 en cours est encore loin de son dénouement, le club a déjà officialisé l’arrivée du troisième ligne toulousain, Yacouba Camara et du sélectionneur de l’Ecosse, Vern Cotter, en attendant peut-être le Néo-Zélandais, Aaron Cruden. Cotter a signé trois ans, jusqu’en 2020 avec le club du Languedoc. Selon les informations récemment données par The Times, le salaire de Vern Cotter Montpellier Hérault Rugby (MHR) sera conséquent.

Le salaire de Vern Cotter Montpellier Hérault Rugby (MHR) sera proche du million par saison

Estimé proche des 3 millions d’euros, au total des trois ans de contrat, soit l’exercice de Top 14, à près du million d’euros. Vern Cotter prendra, la saison prochaine, la suite de Jack White dont le contrat arrive à expiration. Avec ce contrat de trois ans au Montpellier Hérault Rugby, le technicien néo-zélandais de 54 ans deviendra l’entraîneur de rugby, le mieux payé au monde.

Le Néo-Zélandais revient en Top 14 accompagné de son staff

Vern Cotter viendra à Montpellier accompagné de ses deux adjoints, l’ancien troisième ligne de l’Ecosse et de l’USAP, Nathan Hines (39 ans) et l’ex-ouvreur international anglais, Alexander King (41 ans). Avant le MHR, il a dirigé pendant huit ans l’ASM Clermont Auvergne à qui il a donné son premier (et seul à ce jour) titre de champion de France de rugby.

Le budget de toutes les équipes du Top 14 rugby, en 2016-2017

Selfie entre capitaine des clubs du Top 14 rugby 2016-2017 avant d'entrer dans le vif du sujet, de la saison 2016-2017. - @Facebook

Selfie entre capitaine des clubs du Top 14 rugby 2016-2017 avant d’entrer dans le vif du sujet, de la saison 2016-2017. – @Facebook

Les joueurs et les staffs ont enfilé le bleu de chauffe car ce soir, c’est la fin des vacances pour les équipes du championnat de France de Top 14 de rugby. Le Racing Métro sacré champion sur la mythique pelouse du Camp Nou de Barcelone, remet son bouclier en jeu. Sans déjà présager de l’avenir on peut toutefois cocher les noms des équipes qui ne devraient légitimement pas le gagner. En gros, les moins riches du groupe. Car en effet question budgets du Top 14 rugby, en 2016-2017, ce sont toujours les mêmes qui donnent le plus de garanties et encore une fois le Stade Toulousain qui domine la hiérarchie.

Le Stade Toulousain domine toujours la hiérarchie des budgets du Top 14

Même un peu en retrait sportivement, depuis quelques saisons, le club haut-garonnais affiche toujours de saines finances et un budget qui a même augmenté de 700.000 euros à 31,5 millions d’euros en 2016-2017. Comme à Toulouse d’ailleurs, tous les budgets des clubs du championnat Top 14 2016-2017 sont à la hausse sinon égaux, à l’exercice précédent. Tous, sauf le RC Toulon qui sort d’une saison blanche, conséquence probable d’un budget passant de 26,8 millions d’euros à 25,5 millions d’euros. Sensiblement égal à celui du Racing Métro rival et champion, à 25,4 millions d’euros en 2016-2017.

Le CA Brive a le plus petits budgets du championnat de France de rugby 2016-2017

A l’autre bout de la hiérarchie, les deux promus, Lyon et Bayonne ont fourbi leurs armes, affichant pour le premier, un budget conséquent à 24,6 millions d’euros et un recrutement musclé avec Fred Michalak et Delon Armitage pour principales stars. C’est le CA Brive qui a déjà connu ce rôle de victime expiatoire condamné aux affres de la Pro D2 avec son budget riquiqui. Celui des Corréziens est de 16,4 millions d’euros, mais rien ne prouve que les moins riches sont les premiers dans la charrette. Sinon les Brivistes ne seraient déjà plus là.

Les nouvelles règles voulues par la Ligue, principalement sur le salary cap des clubs et les efforts à faire sur la formation et l’intégration des jeunes talents ne devraient raisonnablement pas trop chambouler la hiérarchie, jusqu’aux phases finales programmée à la fin du mois de mai 2017.

Le budget de toutes les équipes du Top 14 en 2016-2017

Club Budget Evolution sur un an
Stade Toulousain 31,5M€ + 0,7M€
ASM Clermont Auvergne 30,5M€ + 1,3M€
Stade Français 27,6M€ =

Voir le tableau complet en page 2

Pages: 1 2