Archives du mot-clé transfert

Le salaire de Kyle Walker à Manchester City

Le latéral le plus cher de l’histoire a signé pour cinq ans, avec Manchester City. – @Twitter

Le latéral droit le plus cher de l’histoire, va donc faire équipe avec John Stones, le défenseur central le plus couteux du foot (55,5M€) arrivé avant lui, au club citizen. Kyle Walker a rejoint Manchester City, pour une indemnité versée à Tottenham, de 57 millions d’euros, bonus compris. L’international anglais de 27 ans devra porter le costume qu’il trouve lui même lourd en pression, dans le collectif dirigé par Pep Guardiola. A Manchester City, le salaire de Kyle Walker va avoisiner les 130.000 livres hebdomadaires.

Un salaire bien négocié pour Kyle Walker à Manchester City

C’est l’estimation donnée par le Daily Mail, outre-manche, bonus inclus. Plus ou moins, un saison à près de 7,5 millions d’euros, selon le cours monétaire actuel. Kyle Walker a signé un contrat longue durée, de cinq ans chez les Citizens. Avec pour échéance, la fin de l’exercice 2021-2022. Il aura 32 ans. Le joueur a négocié un salaire important, du niveau de celui de Vincent Kompany. En rappelant que dans le vestiaire mancunien, Sergio Agüero demeure seul désormais, le joueur le mieux payé, maintenant que Yaya Touré a fini son contrat à 220.000 livres la semaine (près de 25.000€), au mois de juin. L’Ivoirien a prolongé depuis, mais en rognant sur le salaire.

Troisième club de la carrière de Walker, mais un CV plus chargé sur le fond

Pour Kyle Walker, Manchester City est une étape de plus, dans un parcours déjà bien chargé. Il n’a appartenu qu’à trois clubs : Sheffield United, Tottenham et désormais Manchester City. Mais il a régulièrement été prêté, entre autres à Northampton Town, aux Queens Park Rangers puis à Aston Villa.

Manchester United – Les 10 transferts les plus chers de José Mourinho l’entraîneur

La chance d’être sur le banc des plus grands clubs, José Mourinho a recruté pas mal des joueurs, les plus chers du foot. – @Twitter

Il n’a pas obtenu ce privilège sans obtenir des résultats préalables, bien avant que les plus grands clubs d’Europe ne lui fassent la cours. José Mourinho a quand même l’avantage d’appartenir à une rare catégorie de coachs, à qui les clubs ne refusent rien. Ou presque. Sinon ils ne viennent pas. A Chelsea ou Manchester United, plus encore qu’au Real Madrid (Di Maria était son joueur le plus cher), le technicien portugais a fréquemment pour lui, l’avantage de gros moyens en transferts. Dont il profite autant que permis, avec le Français Paul Pogba en haut de liste, pour celui qui est depuis, l’été 2016 dernier, le joueur le plus cher de l’histoire du foot.

Pogba, Lukaku ou bien avant Chevtchenko : les plus gros transferts du foot sont pour Mourinho

Plus de 100 millions d’euros d’indemnité pour un seul joueur : c’est aux ordres du Spécial One que l’opération s’est conclue. C’est aussi José Mourinho qui a manoeuvré pour que son club de Manchester United lui offre Romelu Lukaku, en provenance d’Everton. Montant du transfert : 84,7 millions d’euros, à ce stade du mercato, le plus élevé de l’été. Bien avant eux, c’est encore José Mourinho qui a accueilli le retraité Andreï Chevtchenko, à Chelsea depuis le Milan AC. Une recrue à 45 millions d’euros, signée en 2006. Autre temps, autre record pour le Portugais, alors tout jeune et prometteur entraîneur. On l’a dit plus haut, les 10 transferts les plus chers négociés par José Mourinho le coach l’ont été alors qu’il occupait les bancs de Manchester United et de Chelsea.

1,02 milliards d’euros d’indemnités dépensées pour celui qui occupe actuellement le poste à Manchester United

José Mourinho est par ailleurs le seul entraîneur au monde à avoir dépassé le milliard d’indemnités en transfert (1,02 milliards pour 56 joueurs). Il devance, dans cette catégorie son confrère et grand rival, Pep Guardiola (911,5M€). Comme coach, José Mourinho est passé sur les bancs de cinq grands clubs européens, avec lesquels il a gagné treize titres majeurs.

Les 10 transferts les plus de José Mourinho l’entraîneur

  • 10=. Victor Lindelöf, du Benfica à Manchester United (2017-2018)
  • 10=. Willian, de l’Anzhi Makhachkala à Chelsea (2013-2014) = 35.000.000€
  • 8=. Eric Bailly, de Villarreal à Manchester United (2016-2017) = 38.000.000€
  • 8=. Michael Essien, de Lyon à Chelsea (2005-2006) = 38.000.000€
  • 8=. Diego Costa, de l’Atlético Madrid à Chelsea (2014-2015) = 38.000.000€
  • 5. Didier Drogba, de Marseille à Chelsea (2004-2005) = 38.500.000€
  • 4. Henrikh Mkhitaryan, de Dortmund à Manchester United (2016-2017) = 42.000.000€
  • 3. Andreï Chevtchenko, du Milan AC à Chelsea (2006-2007) = 45.000.000€
  • 2. Romelu Lukaku, de Everton à Manchester United (2017-2018) = 84.500.000€
  • 1. Paul Pogba, de la Juventus Turin à Manchester United (2016-2017) = 105.000.000€

Le salaire de Tiémoué Bakayoko à Chelsea

Tiémoué Bakayoko s’est engagé pour cinq ans avec Chelsea, avec un salaire augmenté, sur l’ASM.

Bernardo Silva à Manchester City croisera donc la route de Tiémoué Bakayoko sur les pelouses de la Premier League anglaise. Comme le Portugais, le milieu de terrain international français a quitté l’AS Monaco, pour rejoindre l’équipe de Chelsea, moyennant une indemnité de transfert de 45 millions d’euros. A Chelsea, le salaire de Tiémoué Bakayoko devrait avoisiner les 5 millions d’euros la saison.

Un salaire de cadre du vestiaire pour Tiémoué Bakayoko à Chelsea

Estimation récemment donnée par le journal Monaco-Matin. Sur ce qu’il gagnait précédemment, près du million d’euros la saison à l’AS Monaco, l’augmentation est significative. A l’échelle de la très riche Premier League anglaise, surtout à Chelsea, c’est à la hauteur du transfert et de ce que représente le milieu de terrain, international à une reprise, à un poste très concurrentiel chez les Bleus, à seulement 22 ans. Comprendre que c’est le salaire d’un titulaire chez les Blues, mais pas celui d’une star comme peuvent l’être Eden Hazard (13M€/an) ou Diego Costa (11,2M€).

Le milieu de terrain français a signé un contrat de cinq ans

Tiémoué Bakayoko a signé un contrat de cinq ans avec le club londonien, valable jusqu’à la fin de la saison 2021-2022. A 22 ans, c’est son troisième club chez les pros, après le Stade Rennais qui l’a formé et lancé dans le grand bain, puis l’AS Monaco, qui a payé 8 millions d’euros l’indemnité de son transfert, en 2014. Pour le revendre, trois ans plus tard, près de six fois plus cher.

PSG – Ça coûterait combien au club de se séparer d’Hatem Ben Arfa ?

Hatem Ben Arfa ne rêve plus en grand avec le PSG. Il est poussé vers la sortie par le club de la capitale. – @Facebook

Comme il n’est pas le seul camouflet à gérer par le Paris SG, sa situation prête à parler, sans trop. Grzegorz Krychowiak ou Jesé, pour deux autres flops du mercato dernier, sont dans une situation, au moins aussi précaire. Reste qu’Hatem Ben Arfa est des trois, celui qui a le plus d’attache avec le club parisien. Donc celui qui veut le moins partir du club. Sauf à prendre le maximum de ce qu’il peut tirer de son contrat.

Hatem Ben Arfa veut sa dernière année de contrat intégrale pour quitter Paris

C’est-à-dire le solde de son compte, salaire et primes compris, de la saison contractuelle lui restant ; l’échéance étant au 30 juin 2018. Additionné ensemble, cela vaut près d’une dizaine de millions d’euros, un peu moins car son contrat est truffé de primes, individuelles et collectives et d’intérêts, notamment sur les maillots vendus par le club à son nom.

Le PSG souhaiterait trouver une autre porte de sortie pour son joueur

Une somme conséquente, mais plus symbolique encore pour le club parisien, qui cherche une autre sortie, plus en rondeur pour son joueur, dont il ne veut toutefois plus, puisqu’il le staff ne l’a pas convié à suivre le collectif, aux Etats-Unis, où le PSG est parti disputer l’International champions cup, du côté de Miami.

Le salaire de Victor Vitolo à l’Atlético Madrid

L’Atlético Madrid a trouvé le moyen de recruter Victor Vitolo pour cinq ans. – @Twitter

Même tenu à l’écart du marché des transferts de l’été, sur obligation du Tribunal arbitral du sport (TAS), l’Atlético Madrid a trouvé la parade. Le club colchonero a officialisé l’arrivée de Vitolo depuis le FC Seville, moyennant une somme comprise entre 35 et 40 millions d’euros. Puisque le club madrilène n’a pas le droit au chapitre des transferts jusqu’en 2018, son joueur sera prêté pendant six mois à Las Palmas. Dans cette attente, l’Atlético Madrid assumera le salaire de Victor Vitolo.

Un salaire à 30M€ sur cinq ans pour Victor Vitolo à l’Atlético Madrid

Lequel est estimé par El Confidencial, à six millions d’euros environ la saison. Plus largement, le média estime à 30 millions d’euros, l’enveloppe dédiée à la rémunération fixe de l’ailier international espagnol de 27 ans. Le joueur s’est engagé pour cinq ans, avec la fin de la saison 2021-2022 pour échéance à son contrat. Cela avoisine donc les 6 millions d’euros la saison, plus ou moins selon l’évolution du salaire.

Moins élevé que Griezmann mais l’un des plus hauts du vestiaire rojiblanco

Victor Vitolo, une fois joueur rojiblanco, sera l’un des éléments les mieux payés du vestiaire, mais toujours moins que l’international français, Antoine Griezmann, depuis sa récente prolongation de contrat. Victor Vitolo a été formé sur les îles Canaries où il est né et a grandit. Révélé à Las Palmas, sa carrière a pris plus d’épaisseur en 2013, quand le FC Séville est venu le chercher. Et désormais l’Atlético, un cran encore au-dessus, au niveau ou presque des deux géants que sont le Real Madrid et le FC Barcelone.