Archives du mot-clé transfert

Transfert OM – Payet et la prime de « loyauté » offerte par West Ham

Dimitri Payet n’est plus heureux à West Ham. Il veut partir, idéalement pour rentrer à Marseille. – @Facebook

Dimitri Payet est allé au bras de fer. Comme parfois, quand un joueur veut absolument partir d’un club, contre la volonté de ce dernier, le meneur de West Ham a choisi la manière forte pour quitter les Hammers, au plus vite. Comprenez, dès ce marché des transferts hivernal. C’est que déjà l’été dernier, après une fin de saison remarquable et un Euro 2016 réussi, l’ex-joueur de l’Olympique de Marseille a reçu beaucoup de propositions.


La Lamborghini jaune poussin de Dimitri Payet par Sportune

West Ham a proposé une prime de « loyauté » à Payet, pour freiner ses envies d’ailleurs

Comme le révèle le journal The Telegraph, l’agent du joueur a tenté de négocier une augmentation, alors que son poulain avait prolongé, pour un salaire à la hausse, plus tôt au mois de février 2016. Pour calmer les velléités de son joueur sans avoir à s’entendre, sur un nouveau contrat, West Ham a acté, au mois de septembre dernier, qu’une prime dite de « loyauté » soit versée à Payet. D’un montant de 1 million de livres (1,2M€), elle équivaut à un peu moins de deux mois de son salaire.

Payet veut revenir à l’OM mais West Ham ne veut pas le lâcher

L’international français de 29 ans est présentement dans une impasse. Car en agissant ainsi, il s’est mis tout le monde à dos, les supporters, son coach Slaven Bilic qui lui en veut et l’a écarté du groupe, et ses partenaires, à l’exemple d’Andy Carroll qui a pointé du doigt l’individualisme de son coéquipier, après la victoire (3-0) de West Ham contre Crystal Palace. Seulement les Hammers refusent de vendre leur meilleur élément, ou alors au prix fort de 40 millions de livres (46M€). En pôle sur le dossier, l’OM a au moins trouvé un accord avec Dimitri Payet, en attendant peut-être de faire fléchir West Ham. Ou de plonger son ancien joueur, dans une délicate situation pour la suite.

Bayern Munich – L’évolution de la valeur marchande de Ribéry sur le marché des transferts

Franck Ribéry vaut toujours 9M€ sur le marché des transferts.

A bientôt 34 ans, le meilleur de sa valeur marchande est naturellement derrière, mais cela fait déjà sept ans, que Franck Ribéry a connu le sommet de sa cote financière. C’était au mois de janvier 2010, l’ailier français évoluait déjà au Bayern Munich et, selon l’estimation de Transfermarkt, il avoisinait les 50 millions d’euros sur le marché des transferts.


Découvrez les voitures de Franck Ribéry par Sportune

50M€ le plus haut de la valeur marchande de Franck Ribéry

Depuis, la valeur marchande de lex-joueur de Metz et de l’Olympique de Marseille décline. Elle était de neuf millions d’euros, à la dernière mise à jour de sa fiche, effectuée par la plateforme spécialisée, au mois de septembre 2016. Dans sa tranche d’âge, Franck Ribéry est encore l’un des 20 joueurs les plus chers du moment. Dans son cas, toutefois, le prix estimé, quel qu’il soit n’a pas vraiment d’incidence sur la suite de sa carrière.

Un contrat au Bayern Munich prolongé d’un an, jusqu’en juin 2018

Ribéry a récemment prolongé d’une saison de plus, jusqu’en 2018, son bail avec le Bayern Munich et s’il doit partir après cela, tenter un dernier challenge ailleurs, ce sera naturellement sans indemnité de transfert, à verser pour le club qui l’accueillera. Franck Ribéry a quitté l’OM pour le Bayern Munich en Allemagne, le 1er juillet 2007, moyennant 25 millions d’euros versés au club phocéens. C’était deux millions de plus que l’estimation de sa valeur marchande, à l’époque.

L’évolution de la valeur marchande de Franck Ribéry sur le marché des transferts. – @Transfermarkt

L’ex-joueur de l’OM a été transféré en 2007 pour 25M€

Depuis, l’international français s’est tantôt valorisé, tantôt déprécié. A 50 millions d’euros, en 2010, assez loin des sommes que peuvent verser les grands clubs, aujourd’hui, Ribéry était l’un des joueurs les plus chers de la planète. Il est resté plus de trois, dans une fourchette comprise entre 50 et 42 millions d’euros, hormis une légère baisse à 38 millions, en 2011. L’évolution complète de la valeur marchande de Franck Ribéry sur le marché des transferts est résumé par l’image, ci-dessus.

FIFA 17 – Les joueurs en fin de contrats qu’il faut absolument avoir

Sur FIFA 17, Zlatan Ibrahimovic arrive en bout de contrat à Manchester United, au mois de juin de la première saison.

Comme du foot « in real life », le jeu FIFA 17 inclus dans sa version, en mode carrière, une liste de joueurs arrivant en fin de contrat à la fin de la saison en cours, qu’il est possible de recruter, au mois de juin suivant. En l’espèce, ici, libres en juin 2017. Dans la liste des joueurs en fin de contrat qu’il faut absolument avoir, il se trouve pas mal de pointures.


La maison à7M€ de Floyd Mayweather par Sportune

Expérience ou jeunesse, il y a de tout dans la liste des joueurs en fin de contrat sur FIFA 17

Ne reste qu’à choisir entre des hommes d’expérience (Ibrahimovic, Robben, Ribery, Casillas, Huntelaar…) ou des jeunes en devenir, à l’image de l’ailier français du Stade Rennais, Paul-Georges Ntep, la valeur la plus sûre de cette liste des joueurs en fin de contrat sur FIFA 17, qu’il faut absolument avoir. Gardiens, défenseurs, latéraux, milieux récupérateurs, ailiers ou buteurs, tous les postes du jeu sont aussi représentés.

Sur le même thème : Les jeunes promesses de FIFA 17 qu’il faut absolument avoir

Pas d’indemnité de transfert, mais des salaires à verser

Notons quand même, qu’un transfert sans indemnité n’exclut pas un salaire à verser aux joueurs. Dans la liste de ceux qui arrivent en fin de contrat en juin 2017, certains sont parfois beaucoup plus gourmands que d’autres. Le défenseur portugais du Real Madrid, Pepe vaut par exemple 265.000 livres par semaines, alors qu’au même poste, l’Allemand Per Mertesacker gagne 65.000 livres hebdomadaires, à Arsenal. Découvrez la liste des meilleurs joueurs en fin de contrat sur FIFA 17, dans le tableau complet, en page suivante.

Les joueurs en fin de contrat de FIFA 17 qu’il faut absolument avoir

Joueur Club Positionnement Note moyenne
Zlatan Ibrahimovic Manchester United ST 90
Pepe Real Madrid CB 88

Voir la liste complète, en page deux du dossier

Pages: 1 2

Real Madrid – L’évolution de la valeur marchande de Benzema sur le marché des transferts

A 29 ans, Karim Benzema est au sommet de sa valeur marchande. – @Facebook

Il y a quand même une constance certaine, chez Karim Benzeman, à progresser et se bonifier sur le marché des transferts, en dépit des circonstances extra-sportives qui ont jalonné sa carrière. La trajectoire n’est certes pas linéaire, sa courbe de progression a connu des bas, mais à 29 ans, l’attaquant du Real Madrid est au sommet de sa valeur marchande.


La maison à 200M$ des Beckham à L.A. par Sportune

Karim Benzema est au sommet de sa valeur marchande

La plateforme spécialisée Transfermarkt l’estime à 60 millions d’euros sur le marché des transferts, depuis son dernier pointage, au mois de septembre dernier. Son absence à l’Euro ne l’a pas pénalisé. Il est à ce niveau depuis le début de l’année 2016 et la victoire du Real Madrid en Ligue des champions n’a fait que renforcer son crédit. C’est, pour le club merengue, près de deux fois l’indemnité de transfert (35M€) versée, à l’Olympique Lyonnais, en 2009.

Acheté 35M€ par le Real à l’Olympique Lyonnais

Arrivé au Real, à 20 ans, dans la même période que Kaka et Cristiano Ronaldo, Benzema a d’abord dû convaincre qu’il avait sa place, dans ce club de légende. C’est la raison de la baisse, de sa valeur marchande, de 35 à 28 millions d’euros au mois d’avril 2010, puis 25 millions d’euros, sept mois plus tard, à la rentrée de l’exercice 2010-2011. Après quoi, il est devenu cadre, plus ou moins selon les coachs qui se sont succédé : José Mourinho suivi de Carlo Ancelotti, puis Rafael Benitez et Zinedine Zidane, désormais.

L’évolution de la valeur marchande de Karim Benzema. – @Tranfermarkt

Benzema vaut 60M€ sur le marché des transferts actuel

Hormis une autre baisse observée sur l’année 2013, conséquence de la concurrence imposée par Mourinho, avec l’Argentin Gonzalo Higuain, sinon la valeur marchande de Benzema est en augmentation régulière et nette, depuis 2014. Dans le très riche effectif du Real Madrid, Karim Benzema est le quatrième joueur le plus cher, estimé par Transfermarkt, 30 millions d’euros moins cher que Bale et 50 millions d’euros de moins que Cristiano Ronaldo. La courbe d’évolution de la valeur marchande de Karim Benzema est à voir, à l’image, ci-dessus.

OM – Rudi Garcia, champion des revenus générés sur le marché des transferts

Rudi Garcia valorise souvent les joueurs qui sont à son contact. – @Twitter

C’est un trait de compétence qu’il faut attribuer au coach de l’Olympique de Marseille : les joueurs que dirige et forme Rudi Garcia se valorisent bien souvent, à son contact. La preuve étant qu’au classement des entraîneurs ayant générés le plus de revenus en carrière, sur le marché des transferts, le technicien de 52 ans entre dans le Top 10.


Visite du futur stade de Tottenham Hotspur par Sportune

375,75 millions d’euros de ventes en transferts, générés par l’actuel coach de l’OM

Pour un total de 378,75 millions d’euros reçus de la vente de 62 joueurs professionnels. Des joueurs qui sont partis sous son mandat de coach, il y a notamment le meneur belge Eden Hazard, qu’il a dirigé au Losc. Le club nordiste l’a vendu 35 millions d’euros à Chelsea. A l’AS Roma, il est aussi pour beaucoup dans les ventes de Medhi Benatia, pour 28 millions d’euros au Bayern Munich ou d’Alessio Romagnoli et d’Andrea Bertolacci partis tous deux au Milan AC, pour respectivement 25 et 20 millions d’euros, en 2015.

Rudi Garcia est pour beaucoup dans les ventes de Benatia, Romagnoli et Bertolacci. Moins dans celle de Marquinhos

Il a par contre moins de crédit, au départ de Marquinhos au Paris SG, pour 31,5 millions d’euros. C’était certes sous son autorité, que le Brésilien a quitté le club de la Louve, mais l’actuel coach de l’OM venait à peine d’arriver en Italie, depuis seulement un petit mois.

José Mourinho champion toutes catégories des records en transferts

Au palmarès international des entraîneurs champions des revenus générés sur le marché des transferts, Rudi Garcia est assez loin, avec ses 378,75 millions d’euros au cumul, de José Mourinho, champion toutes catégories, sur pas mal de records historique du mercato. Le coach portugais additionne 556,42 millions d’euros de ventes dont les deux plus importantes : Zlatan Ibrhaimovic pour 69,5 millions d’euros de l’Inter au Barça et David Luiz (49,5M€) au PSG, alors que le Mou était à Chelsea.