Archives du mot-clé transfert

ASSE – L’évolution de la valeur marchande de Monnet-Paquet sur le marché des transferts

Kevin Monnet-Paquet affiche une constance rare dans l’évolution marchande d’un joueur de foot. – @Facebook/ASSE

Dans sept mois, si rien ne change, Kevin Monnet-Paquet sera libre de quitter l’AS Saint-Etienne pour trouver un nouveau club. L’ailier polyvalent est en effet au bout de son bail signé, il y a quatre ans, en provenance de Lorient. Tout ce temps, de l’été 2014 à cet exercice 2017-2018, KMP est resté constant. Dans la valorisation de sa cote marchande s’entend. Observée par la plateforme spécialisée Transfermarkt, elle est présentement à 2,5 millions d’euros qu’il vaut sur le marché des transferts.

Kevin Monnet-Paquet arrive au bout de son contrat avec l’AS Saint-Etienne

Elle est la même depuis le début de l’année 2015. Et depuis plus longtemps encore, à croire que le natif de Bourgoin-Jallieu est dans ses limites, il n’a qu’en de très rares occasions dépassé ce seuil. Jamais beaucoup plus haut. Sa valeur marchande maximum, il l’a atteinte en mai 2013. Quand il rayonnait sous le maillot orange des Merlus de Lorient. Il avoisinait alors, les 3 millions d’euros. Sinon, ça fait déjà neuf ans qu’il gravite dans une moyenne entre 2 et 3 millions d’euros, quels que soient les clubs qu’il défend : le RC Lens, le FC Lorient ou l’AS Saint-Etienne.

Une valeur marchande continue, depuis le Rc Lens jusque chez les Verts

C’est rare d’observer une telle continuité et constance sur une période aussi longue de la carrière d’un joueur. D’ordinaire, la courbe est bien différente, elle grimpe jusqu’entre 25 et 28 ans, se stabilise parfois puis commence son déclin à l’approche de la trentaine. Chez Kevin Monnet-Paquet, c’est à peine si elle fléchit dans sa droiture. D’ailleurs, le seul transfert payant de sa carrière fut celui de son passage de Lens à Lorient, pour une indemnité de 3 millions d’euros. C’était il y a six ans, à l’été 2011.

L’évolution de la valeur marchande de Kevin Monnet-Paquet. – @Transfermarkt

Plus ou moins 2,5 millions d’euros, c’est ce qu’il vaut depuis 2008, jusqu’à aujourd’hui

C’est aussi, à peu de choses près, ce que l’ASSE aurait pu en tirer si elle avait choisi de s’en séparer, avant la fin de son contrat. Désormais si proche de l’échéance, il n’y a pas de raison objective pour que KMP n’aille pas au bout de son engagement, sauf à proposition reçue au prochain mercato d’hiver. Sinon, il faudra prendre une décision pour la suite. Forez or not Forez, la est maintenant la question ?….

PSG Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Lorenzo Pellegrini (AS Rome) ?

Lorenzo Pellegrini est très suivi des clubs. Dans la liste compterait le Paris Saint-Germain. – @Twitter

Il ne manque pas de courtisans, c’est certain. La presse transalpine en évoque plusieurs, notamment du côté du Royaume-Uni, mais aussi du Paris Saint-Germain, sans que l’on sache à quel point l’intérêt est manifeste. Cela dépend surement, au moins un peu, des détails financiers de l’opération, autant c’est évident, que du talent et des perspectives d’avenir de Lorenzo Pellegrini, milieu de terrain de 21 ans, à l’AS Rome. Le jeune homme n’est au club de la Louve que depuis cet été, il pourrait ne pas s’y éterniser à comprendre la curiosité de plus gros clubs à son égard. Pour le Paris SG (et les autres), ça pourrait coûter combien de faire signer Lorenzo Pellegrini ? Regardons…

Lorenzo Pellegrini a une clause libératoire qui vaut sa cote marchande du moment

Si Lorenzo Pellegrini attire les observateurs à lui, c’est bien avant toute chose pour ses performances en club, sinon en sélection (il en compte 2 avec la Squadra Azzura), mais parce qu’en plus, il a dans son contrat signé l’été dernier, une clause libératoire à 25 millions d’euros. La Roma l’ayant payé 10 millions d’euros d’indemnité (hors bonus), à Sassuolo cet été, l’opération sera toujours une réussite pour le club de la Louve. Mais 25 millions d’euros, c’est déjà au moins autant, sinon un chouia moins, que sa valeur marchande estimée, entre 25 et 30 millions d’euros. Il reste à Lorenzo Pellegrini quatre ans et demi de son contrat à l’échéance de la fin du mois de juin 2022. L’équipe qui le signera dans ces conditions fera potentiellement, une bonne affaire.

Rien d’impossible niveau salaire pour le Paris Saint-Germain

Même s’il a pris du grade en passant du plus modeste Sassuolo à l’ambitieuse AS Roma et qu’il a pour l’occasion augmenté ses revenus, Lorenzo Pellegrini n’a pas (encore ?) la rémunération d’une star. Pas même d’une star du vestiaire romain, à 1 million d’euros net la saison, il est payé comme un joueur de la rotation de l’effectif, ni plus ni moins. C’est un autre facteur intéressant pour qui voudrait l’embaucher, pour le Paris Saint-Germain, ça ne saurait être un problème, même en considérant qu’il profite d’une substantielle revalorisation, si le joueur venait à choisir de traverser les alpes, pour rejoindre le club de la capitale et son championnat de Ligue 1.

Le salaire de Jimmy Durmaz au Toulouse FC

Jimmy Durmaz est arrivé en août 2016 au Stadium de Toulouse. – @Twitter

Ceux qui le côtoient sont élogieux à son égard, ça vaut pour ses coéquipiers ou le staff du Toulouse Football Club. Jimmy Durmaz est un joueur entier, au caractère fort dans le sens de son histoire personnelle et celle de sa famille : ils ont fui la guerre pour la Suède ou le joueur est né, il y a 28 ans. Ce mardi, le magazine France Football l’a choisi, dans son onze des joueurs sous-côtés de la Ligue 1, qui méritent que l’on s’intéresse à eux. Le Toulouse FC ne s’y est pas trompé en l’enrôlant depuis l’Olympiakos en Grèce, pour une indemnité de 2M€. Contre également, un salaire avoisinant les 80.000 euros bruts mensuels, hors bonus.

Jimmy Durmaz est au Toulouse FC depuis 2016, sous contrat jusqu’en 2019

Cela vaut une saison à près du million d’euros, pour l’international suédois. Qui a signé un contrat de trois ans, à l’échéance de la fin de la saison 2018-2019 de Ligue 1. Cela hisse le gaucher toulousain, dans la fourchette plutôt haute du vestiaire dirigé par Pascal Dupraz. Tout cela ne prenant bien évidemment pas en compte, ni les variables incluses dans le contrat, ni les nombreuses subtilités autorisées par les clubs, comme la règle de l’impatriation qui s’applique dans le cas de nombreux joueurs venus de l’étranger, comme Durmaz justement.

Un baroudeurs à l’histoire personnelle particulièrement riche

Avant de signer à Toulouse, Jimmy Durmaz (28 ans), a un peu baroudé sur les pelouses du Vieux Continent. De la Suède et le club de Malmö d’abord, à la Turquie ensuite (au Genclerbirligi Ankara), puis la Grèce et l’Olympiakos. Outre de voir du pays, ces changements successifs lui confèrent l’avantage d’être devenu polyglotte ; au journal L’Equipe dernièrement, il confiait parler désormais cinq langues.

LOSC Transfert – Ça coûterait combien de signer Paco Alcacer (FC Barcelone) ?

Le profil de Paco Alcacer intéresserait le LOSC de Marcelo Bielsa. Mais pas à n’importe quel prix. – @Twitter

Depuis le début du championnat, le LOSC a montré des faiblesses en plusieurs niveaux, mais c’est principalement à la finition, que le bas blesse. Pour y palier, les Dogues envisageraient le recrutement d’un attaquant qu’ils n’ont plus, depuis le départ de Nicolas De Preville aux Girondins de Bordeaux. Dans le viseur de la direction pointerait le nom de Paco Alcacer, qui présente bien des avantages, comme son pédigrée, formé au FC Valence, il défend les couleurs du FC Barcelone. Ou parce que chez les Blaugrana, il a la concurrence trop forte, notamment de Lionel Messi ou de Luis Suarez. A contrario, selon ce qu’en voudrait le club catalan, son recrutement ne cadre pas avec les ambitions lilloises. Pourquoi ? Ça pourrait coûter combien au LOSC, un transfert de Paco Alcacer ? On vous explique…

Pour entrer dans le projet du LOSC, il faut un transfert à prix réduit de la part du FC Barcelone

A 24 ans, Alcacer est encore un joueur d’avenir, mais en terme de potentiel valorisation il ne lui reste que peu d’années pour atteindre son maximum en valeur marchande. Or, le projet lillois repose pour beaucoup sur les plus-values à tirer des transferts de ses joueurs. Il faudrait donc que le Barça soit disposé à le céder à prix « réduit » pour faire flancher les Dogues. Les Catalans en voudraient 24 millions d’euros. C’est à peu de choses près l’estimation de sa valeur marchande, en soulignant qu’il lui reste encore trois ans de contrat. Ça peut-être pris comme raisonnable pour d’autres clubs, mais pour le Lille OSC, c’est possiblement trop demander.

Pas même le salaire d’un cadre du vestiaire blaugrana

Question salaire sinon, Palco Alcacer avoisine les 2,8 millions d’euros bruts la saison, sans les primes additionnelles. Avec un contrat, on l’a dit, jusqu’à la fin du mois de juin 2021. A l’échelle du championnat de France de Ligue 1, ça reste plutôt élevé (exception faite du PSG, voire de Monaco), mais dans le cas du natif de Torrent, en région de Valence, la marge de négociation peut-être plus grande, dans la mesure où son temps de jeu au Barça est plutôt limité : 4 matchs pour 189 minutes de jouées, mais deux buts inscrits cette saison 2017-2018.

PSG Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Toni Kroos (Real Madrid) ?

Le PSG s’intéresserait à l’Allemand Toni Kroos. – @Twitter

La carrière de Thiago Motta touchant à sa fin, le PSG devra remplacer son milieu italien au prochain exercice. L’une des pistes suivies mènerait tout droit à l’Allemand du Real Madrid, Toni Kroos. Plusieurs médias espagnols en parlent, Eduardo Inda directeur du OK Diario sur le plateau de l’émission El Chiringito a dit à ce sujet : « Le PSG adore Toni Kroos. Ils ont deux objectifs, l’un avec Jan Oblak et l’autre est Kroos. Ils ne sont pas près de lâcher le morceau, mais au final, c’est juste une question d’argent ». Question toutefois double à traiter et avec le Real Madrid, et avec le joueur. Comprenons que l’opération pourrait être couteuse pour le club de la capitale. A combien peut se négocier un transfert de Toni Kroos du Real Madrid au Paris SG ? On décrypte…

Toni Kroos est à l’apogée de sa carrière, sa valeur marchande en transfert également

Sur l’indemnité déjà, depuis que le milieu de terrain allemand a prolongé son contrat il y a tout pile un an, avec une fin de bail désormais portée à la fin du mois de juin 2022, elle est devenue plutôt conséquente. L’estimation de sa valeur marchande à ce stade de l’exercice 2017-2018 avoisine les 75 millions d’euros. A ce prix, cela ferait de Toni Kroos le troisième transfert le plus cher de l’histoire du club, après Neymar (222 millions d’euros) et Kylian Mbappé (120M€ + 60M€ de variables). A 27 ans, Kroos est sur la pente ascendante, peut-être à l’apogée de sa carrière et il a la confiance pleine et entière de son coach Zinedine Zidane. De bonnes raisons pour le Real Madrid de vouloir le conserver. Sauf peut-être si Juan Mata, annoncé depuis Manchester United, doit bien rejoindre le collectif merengue.

Son salaire compterait parmi les plus élevés du vestiaire du Paris SG

Cela dépendra également de la proposition financière qui lui sera possiblement faite. Depuis 2014 et son départ du Bayern Munich qui l’a formé, le milieu international allemand traîne la réputation d’aimer l’argent. A tort ou à raison ? C’est en effet pour une divergence sur le salaire que le joueur et le club bavarois ont convenu de mettre fin à leur histoire commune. Kroos a d’ailleurs parfaitement négocié sa dernière prolongation de contrat. Depuis, son salaire avoisine les 20 millions d’euros bruts la saison. Après Cristiano Ronaldo et Gareth Bale, il est le joueur le mieux payé du Real Madrid. Pour le Paris Saint-Germain, l’information a son importance à ajouter à l’indemnité de transfert à payer. S’il devait rejoindre le club de la capitale, il deviendrait là aussi, l’un des mieux rémunéré du vestiaire, derrière l’intouchable Neymar.