Archives du mot-clé Williams F1 Team

Les budgets de toutes les écuries du championnat F1 2017

Championne du monde en titre, l’écurie Mercedes AMG de LEwis Hamilton part avec le plus gros budget du plateau. – @Facebook

Rentrée des classes ce week-end, comme toujours à Melbourne en Australie, pour les vingt pilotes du plateau du championnat du monde Formule 1 2017 et les équipes qui les entourent. Seulement dix écuries sont engagées au départ de la saison, après le retrait tardif mais inéluctable, du team Manor. C’est peu, mais la discipline est extrêmement coûteuses et pas nécessairement rentable. Les budgets de toutes les écuries du championnat F1 2017 oscillent entre les 90 millions d’euros de Sauber et les 470 millions de Mercedes.

Les budgets des écuries de F1 2017 : 10. Sauber F1 - 90.000.000€

256M€ le budget moyen d’une écurie du championnat du monde F1 2017

En moyenne, le budget d’une écurie au départ de la saison 2017 de F1 avoisine les 256 millions d’euros. C’est le team Renault qui s’en approche le plus (voir le détail de tous les budgets, via le diaporama ci-dessous). Il est resté quasiment le même qu’en 2016 (259 millions d’euros le budget moyen), mais la réalité est trompeuse, plusieurs équipes à l’instar des Williams ont au mieux gardés, sinon rognés sur leur budget, avant de se présenter au départ de ce championnat du monde 2017.

Des budgets de fonctionnement qui englobent différentes choses

En F1 le budget des écuries englobe une quantité de choses, du coût des pilotes, mécaniciens et ingénieurs, à la recherche et le développement, plus tous les frais de productions, sur l’intégralité du championnat et les opérations diverses de logistique, commerciale ou promotionnelle.

F1 2017 – Les 10 nouvelles monoplaces du championnat du monde en images

Retour au orange pour l’écurie anglaise, McLaren, cette saison 2017 de F1.

Avec la disparition de Manor Racing, initialement inscrit au départ de la saison, il n’y aura que 10 écuries engagées au championnat du monde F1 2017, dont le départ sera donné en Australie, le dimanche 26 mars prochain. D’ici-là, les teams ont déjà tous sortis les nouveaux modèles de monoplaces qu’ils alignent et même effectués, les premiers tours de pistes d’essais.

Les 10 F1 de la saison 2017 : 1. La Ferrari SF70-H

Le orange de la McLaren MCL32 fait sensation sur le plateau du championnat du monde F1 2017

Les bolides, les voici tous présentés dans le diaporama ci-dessus. Avec un coup de coeur particulier pour la McLaren MCL32, de Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne car l’écurie anglaise est revenue à sa couleur orange originale. L’esthétique ne faisant pas les titres, McLaren devra plus aux performances de son motoriste Honda, l’espoir de briller cette saison 2017 de F1. Ce pourra difficilement être pire que le précédent exercice.

A Romain Grosjean l’une, sinon la moins lookée des monoplaces au départ de la saison

A l’opposé de la McLaren, la Haas VF-17 du Français Romain Grosjean est peut-être, avec la Force India VJM10, la monoplace la moins stylée du plateau. Entre le rouge des Ferrari, le jaune des Renault ou les dorures de la Sauber C63, ces couleurs foncées, grisonnantes et noires sont un peu tristes. Le championnat du monde de F1 débutera donc le 26 mars, en Australie et se terminera le 26 novembre, par le Grand Prix d’Abou Dabi.

Business F1 2015 – Le budget de Williams F1 a augmenté de 21%

Dopée par sa 3e place au championnat du monde 2014 des constructeurs,  l'écurie Williams a vu son budget gonfler significativement. - @Facebook

Dopée par sa 3e place au championnat du monde 2014 des constructeurs, l’écurie Williams a vu son budget gonfler significativement. – @Facebook

Une troisième place au championnat du monde des constructeurs et la signature de plusieurs sponsors a permis à l’équipe Williams F1 Team d’augmenter significativement son budget global de 21% entre 2014 et 2015, selon le BusinessBook GP 2015

Retrouvez ici Le Business Book

L’augmentation de la prime FOM (suivant le classement au championnat constructeur et diverses primes) est passée de 90 millions à 111 millions d’euros ce qui explique en large partie cette hausse. Mais le sponsoring a aussi progressé de près de 40% sur la même période, de 38,5 millions d’euros à 52,5 millions d’euros.

Plus de recettes de sponsoring pour Williams F1 en 2015

Martini, sponsor principal de l’équipe anglaise a déboursé 10 millions d’euros la saison dernière dont 5 en raison de la troisième place du team au classement constructeur du championnat du monde 2014. Le reste du sponsoring subissant la perte de partenaires en fin de contrat, le service marketing de l’usine basée à Grove a signé avec le groupe Unilever (auparavant chez Lotus F1 Team) pour permettre à sa marque Rexona de s’afficher sur les pontons de FW37 pour environ 15 millions d’euros par an.

A lire aussi :
Schumacher à Rosberg, les pilotes de F1 qui ont gagné le plus en carrière

Au total, la saison 2015 a permis de récolter 24 millions d’euros de nouveaux contrats sponsorings permettant ainsi de combler la perte de 9.8 millions d’euros de contrats partenaires non renouvelés. Williams en vertu de son accord avec le pétrolier vénézuélien PDVSA continue de toucher environ 10 millions d’euros de la société pétrolière publique cette saison. Comme la précédente. Mais cette saison sera la dernière.

Felipe Massa est payé par un sponsor, Valérie Bottas par Williams F1 Team

En parallèle, l’équipe anglaise paie son moteur Mercedes-Benz non pas 25 millions d’euros comme Force India ou Lotus, mais seulement 16 millions d’euros jusqu’en 2020. Un tarif préférentiel obtenu via les liens entre Team Principal de Mercedes AMG F1, Toto Wolff et Williams. L’homme d’affaire disposant de 30% de l’équipe allemande est actionnaire de Williams depuis 2009 et dispose encore de quelques parts dans l’écurie anglaise (ou sa femme Susie Wolff est également pilote d’essais).

Côté salaire, Felipe Massa qui a signé pour deux saisons avec le team anglais est payé par le pétrolier brésilien Petrobras, l’équivalent de 4 millions d’euros. Seul le jeune pilote finlandais Valtteri Bottas est payé par l’équipe. Ses performances 2014, ainsi que de nombreuses rumeurs de transferts lui ont permis d’accroître son salaire de 1 à 2 millions d’euros. Un salaire qui augmentera encore la saison prochaine selon toute vraisemblance.

Tous les Top 10 de la rédaction de Sportune en vidéo

F1 2015: Quel budget faut-il aux constructeurs pour devenir champion du monde ?

Williams

L’écurie Williams F1 Team a déjà fait les comptes de ce que coûte un titre de champion du monde de F1. -@Facebook

Au cours de l’hiver 2014/2015, Claire Williams la responsable de Williams F1 Team a dit que, selon ses estimations, un budget de 260 millions d’euros (soit entre 325 et 350 millions de dollars) devrait suffire pour permettre à son équipe de remporter le titre mondial. Ce chiffre ne vient pas de nulle part.

En 2014, l’équipe Williams a terminé 3ème du championnat du monde des constructeurs avec un budget de 153 millions d’euros (203 millions de dollars environ), selon le livre sur le business de la F1 « BusinessBookGP2014 ». En cela, l’usine basée à Grove en Angleterre a été plus forte que McLaren et Ferrari la saison dernière en dépensant jusqu’à deux fois moins d’argent. C’est sur cette base que Claire Williams met en avant son calcul. Alors que Mercedes AMG F1 pour remporter le titre a dépensé 418 millions d’euros, Williams pour la 3ème place n’a déboursé que le tiers.

Les 10 pilotes de F1 les plus bankable : 10. Sergio Perez (Force India) - DBI Score 63.41


Le calcul de Claire Williams s’appuie aussi sur la moyenne des dix dernières années. Depuis le titre de champion du monde de Renault F1 Team en 2005, jusqu’au titre de Mercedes AMG F1 en 2014, le budget moyen des équipes championnes du monde des constructeurs est en effet de 360 millions de dollars.

Claire Williams souhaite surtout s’inspirer de Renault F1 Team pour sa progression à venir. L’écurie française avait fait de gros efforts sur le budget dès 2002 en l’augmentant, saison après saison, à 214.2 millions de dollars en 2003, 243 millions de dollars en 2004 (en terminant 3ème du championnat du monde des constructeurs) puis 287 et 324 millions de dollars pour ses deux titres obtenus en 2005 et 2006. Notons d’ailleurs que selon l’édition 2015 du BusinessBookGP, le team anglais est très proche du budget 2004 de Renault F1 Team. En progression donc.

Les budgets des équipes de F1 championnes du monde depuis 2005

  • 2005 – Renault F1 Team – 287 millions de dollars
  • 2006 – Renault F1 Team – 324 millions de dollars
  • 2007 – Ferrari – 415 millions de dollars
  • 2008 – Ferrari – 444 millions de dollars
  • 2009 – Brawn GP – 163 millions de dollars
  • 2010 – Red Bull Racing – 308.5 millions de dollars
  • 2011 – Red Bull Racing – 345.6 millions de dollars
  • 2012 – Red Bull Racing – 356.3 millions de dollars
  • 2013 – Red Bull Racing – 470.9 millions de dollars
  • 2014 – Mercedes AMG F1 – 555.9 millions de dollars