Archives du mot-clé wimbledon

Wimbledon 2017 – Ça rapporte combien de gagner le tournoi ?

Le Center court sera le théâtre des finales du tournoi de Wimbledon 2017. – @Facebook

Roger Federer a surement bien fait de faire l’impasse sur Roland Garros. Le Suisse est arrivé à Londres, plus frais et plus déterminé que jamais, à inscrire Wimbledon 2017 et sa prime de victoire, à son palmarès. Soit une huitième victoire au Grand Slam sur gazon. Financièrement, le choix aussi était le bon, car le tournoi de Wimbledon 2017 rapporte plus à celles et ceux qui le disputent, que la quinzaine parisienne.

Des primes légèrement supérieures à Wimbledon 2017 qu’à Roland Garros

Aux deux vainqueurs finaux, chez les hommes et les femmes, le comité d’organisation remettra la somme de 2,2 millions de livres. Soit 2,5 millions d’euros, 400.000 euros environ de plus qu’à Roland Garros. La différence étant due aussi au cours monétaire actuel, plus à l’avantage du Royaume-Uni. A noter aussi que les joueurs et joueuses sont généralement soumis aux impôts du pays où se dispute le tournoi. Ce prélèvement à la source peut donc être différent, d’une ville à une autre.

Une victoire à 2,2M£ pour les vainqueurs homme et femme du tournoi londonien

Sinon, les finalistes battus de Wimbledon 2017 se consoleront avec la moitié des gains de leur adversaire vainqueur, soit 1,1 millions de livres (1,25M€). Une défaite dès le premier tour était primée 35.000 livres, près de 40.000 euros, pour que personne ne fasse le voyage à Londres, pour rien.

Wimbledon 2017 – Cibulkova, la joueuse qui sait différencier les balles… à l’odeur !

A chaque tournoi du Grand Chelem ses balles propres. Cibulkova est capable de les différencier… au nez ! – @BBC

Dominika Cibulkova a du talent, une raquette entre les mains. La Slovaque, même si elle vient de perdre au troisième tour du tournoi de Wimbledon 2017, battue par la Croate Ana Konjuh est neuvième au classement mondial de tennis. Une performance qui en cache une autre, bien plus particulière et pour laquelle les équipes de la BBC outre-manche l’ont mise à l’épreuve.

Dominika Cibulkova a pour habitude de renifler les balles qu’elle joue !

Cibulkova a en effet la particularité de renifler les balles qu’elle joue. Avec le temps, c’est devenu une obsession, au point qu’elle est capable de deviner quelle balle appartient à quel tournoi du Grand Chelem. La tâche n’est pourtant pas simple, sachant que chaque tournoi a son propre fournisseur : Babolat à Roland Garros, Slazenger à Wimbledon, Wilson à l’US Open…

En marge de Wimbledon 2017 elle a passé le test, soumis par la BBC

Entre deux matchs du tournoi de Wimbledon 2017, la BBC la donc mise au défi, avec trois balles à reconnaître à leur odeur. Et bien évidemment les yeux fermés. Cibulkova assure être capable de toutes les différencier. A raison ? On vous laisse en juger via le clip ci-dessus…

José Mourinho vous présente la voiture officielle de Wimbledon 2015

Jaguar sera un partenaire officiel du tournoi de Wimbledon 2015.

Jaguar sera un partenaire officiel du tournoi de Wimbledon 2015.

Le constructeur de luxe britannique Jaguar sera un fournisseur du tournoi de tennis de Wimbledon 2015 qui se déroulera du 9 juin au 12 juillet prochain à Londres. Jaguar va réquisitionner 170 modèles de type XE, XF et XJ, servant à la présentation ou au transport des joueurs.

A lire aussi :
Mourinho remplace tous ses trophées par des montres !

Mais la marque profite aussi d’avoir son ambassadeur José Mourinho à Londres pour se servir de son image et de son énorme notoriété outre-manche. Tout cela bien sûr, pour faire parler du partenariat. Ce que que le coach portugais de Chelsea a poliment fait. En expliquant combien Wimbledon est un tournoi spécial, surement plus que les autres et qu’il le comparait aux grands événements disputés à Wembley.

Le tout à côté d’une voiture de la marque et de l’ex-tennisman britannique Tim Henman pour la photo. Un jour comme un autre pour Mourinho le bankable qui occupe différents rôles d’ambassadeur quand il n’est pas sur le carré vert.

Tous les Top 10 de la rédaction de Sportune en vidéo

Après Roland Garros 2012, Wimbledon augmente aussi ses prize money !

Rafael Nadal - Photo: @IconSport

Rafael Nadal - Photo: @IconSport

Décidément, cela deviendrait presque une mode. Après Roland Garros, c’est l’édition 2012 du tournoi de Wimbledon qui voit ses prize money augmenter de façon significative cette saison. Au total, les joueurs se partageront cette année quelques 16,06 millions de livres (19,9 millions d’euros), soit une hausse de 10% par rapport à l’an passé (14,6M£). A l’image des Internationaux de France et pour respecter les attentes des membres de l’ATP notamment, c’est dans les premiers tours que l’augmentation se veut la plus significative.

Les prize money du 1er tour de Wimbledon 2012 flambent des 26% !

Pour les 3 premiers tours du tableau de simple, les prize money augmentent tous de plus de 10%. Les perdants du 1er tour, par exemple, sont assurés de toucher 26,1% de plus qu’en 2011 (17 800€ contre 14 100€). Les gains grimpent aussi dans les tours de qualifications de tout de même 21,4%. Quid des vainqueurs dans tout cela ? Les champions (en simple) de Wimbledon 2012, gagneront 1 409 000 euros. Une augmentation de 4,5% sur un an, qui reste tout de même assez largement supérieure à l’inflation…

La répartition des prize money de Wimbledon 2012 calmera-t-elle la fronde des joueurs ?

Cette nouvelle répartition permettra-t-elle de calmer la grogne du circuit professionnel ? Pour rappel, certains joueurs du circuit se plaignaient, ces dernières semaines, du fait que les tournois récompensent de manière trop déséquilibrée les joueurs, allant même jusqu’à évoquer une grève… Une colère appuyée par le fait que le trio Djokovic-Nadal-Federer a vampirisé une grande partie des prize money ATP ces dernières saisons.

Visitez le garage de Neymar

Indian Wells 2012: Record d’affluence et Roland Garros en vue !

Roger Federer en Australie - @Iconsport

Roger Federer - @Iconsport

Le Masters 1000 d’Indian Wells 2012 va fermer ses portes ce dimanche avec les finales homme (John Isner face à Roger Federer à 21 heures, heure française) et femme (Victoria Azarenka contre Maria Sharapova à 19 heures, heure française). Mais au-delà de savoir qui soulèvera le trophée, cette édition 2012 est d’ores et déjà une réussite en terme de fréquentation. En effet, le BNP Paris Open d’Indian Wells est sur la bonne voie pour établir un nouveau record d’affluence avec 375 000 spectateurs dans l’enceinte depuis le début de la compétition contre 350 000 précédemment. Le propriétaire, Larry Ellison, ne compte d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’il est désormais question d’intégrer dans les prochaines années le top 3 des tournois de tennis les plus fréquentés au monde.

Indian Wells 2012 bat son record d’affluence et vise Roland Garros !

Indian Wells voit donc les choses en grand et espère dorénavant atteindre les 500 000 fans de la petite balle jaune durant seulement sept jours de compétition. Avec une telle affluence, ce Masters 1000 viendrait tout simplement concurrencer les tournois du Grand Chelem. Pour rappel, en 2011 Wimbledon avait vu défiler 494 761 supporters, Roland Garros 429 105 fans, l’Open d’Australie 686 006 spectateurs et l’US Open 658 664 visiteurs. Pour parvenir à se hisser à ce niveau d’affluence, la sixième fortune mondiale (36 milliards d’euros) en la personne de Larry Ellison, compte bien réaliser plusieurs aménagements pour le bien-être des spectateurs sans pour autant modifier l’identité de l’épreuve.

Pour arriver à 500 000 visiteurs, un nouveau stade et un parking devraient voir le jour à Indian Wells

« Nous avons pour objectif d’obtenir 500 000 spectateurs sans changer le caractère du tournoi, déclare Ellison dans une interview à mydesert.com. Nous ne voulons pas que le tournoi devienne trop encombré et difficile d’accès. Nous voulons maintenir notre position en tant que premier Masters 1000 en terme de fréquentation. » Dans un premier temps un nouveau parking devrait voir le jour…avant la construction d’une deuxième enceinte !

Découvrez les voitures de Cristiano Ronaldo : Mercedes coupé Classe C