Archives du mot-clé wrc

On a testé le rallye de France 2015 au coeur du Team Hyundai

Pendant les trois jours du rallye de France en Corse, Hyundai nous a ouvert les portes de son team WRC. - @Sportune

Pendant les trois jours du rallye de France 2015, Hyundai nous a ouvert les portes de son team WRC. – @Sportune

Peut-être n’y avez-vous pas prêté attention mais Hyundai est de plus en plus présent. Sur les écrans publicitaires, le maillot de l’Olympique Lyonnais, les dossiers de presse de l’Euro 2016 ou depuis deux ans en championnat du monde des rallyes. Pour sa promo, le constructeur coréen ratisse large. Mais toujours dans l’idée de marquer les esprits.

On ne va pas dire que sportivement, au rallye de France 2015 où nous étions invités ce week-end, les pilotes de l’i20 WRC nous ont bluffé. Sous les pluies diluviennes qui ont frappé la Corse et plus tristement plus tard, les Alpes Maritimes, Thierry Neuville le fer de lance de l’équipe n’a roulé que 1200 mètres le vendredi, avant de partir à la faute. Daniel Sordo a certes claqué le scratch dans l’avant-dernière spéciale du dimanche mais sa septième place au général et la cinquième d’Hayden Paddon, quoi qu’encourageantes pour la suite, n’en sont pas moins frustrantes pour l’équipe.

Une erreur dès les premiers hectomètres de course et voilà comment le pilote belge Thierry Neuville a raté son rallye de France 2015.

Une erreur dès les premiers hectomètres de course et voilà comment Thierry Neuville a raté son rallye de France 2015.


Sur tout le reste, par contre, le constructeur maîtrise. En Corse ce week-end, comme à chaque étape du championnat du monde, près de 120 personnes étaient mobilisées. Une soixantaine dédiées à l’environnement sportif des quatre pilotes de l’équipe (parmi lesquels des ingénieurs et des mécaniciens) ; l’autre moitié s’occupe de l’hospitalité, de l’accueil du public, de la presse et des partenaires. Ce sont bien souvent les mêmes qui officient chaque saison. Chacun sait donc quel rôle il a à jouer. Et tout est récité, à la perfection.

Sans compter tous les moyens déployés par la marque, sur l’ensemble du week-end, pour séduire les sept journalistes que nous étions. Immersion complète au coeur du dispositif Hyundai Motorsport, suivi des spéciales, échanges avec les pilotes et membres du team et, clou du spectacle, déplacements effectués par hélicoptère. Sur l’Île de beauté, l’effet est forcément garanti.

Pour ne pas perdre de temps sur les routes sinueuses de la Corse, nos déplacements s'opéraient par hélicoptère.

Pour ne pas perdre de temps sur les routes sinueuses de la Corse, nos déplacements s’opéraient par hélicoptère.


Difficile de mieux marquer les esprits, sauf peut-être à penser que ce genre d’opportunités n’est offerte qu’à la presse. Au hasard d’une soirée, au bar d’un hôtel de l’Île-Rousse, nous avons fait la connaissance de deux Belges, plus heureux que des gamins un 25 décembre au matin. Pour ces mordus de Hyundai et du Wallon Thierry Neuville, Noël avait pris de l’avance au calendrier, parce qu’à chaque rallye, la marque invite des fans de sa page Facebook à vivre la même expérience. En Corse c’était eux, ils ont en pris plein les yeux. Et nous tout autant.

Le rallye de France 2015 du Team Hyundai Motorsport, en quelques images

Photos – @HyundaiWRC
Hayden Paddon Hyundai 1

Hayden Paddon Hyundai 2

Hayden Paddon Hyundai

Hyundai WRC

Thierry Neuville Hyundai

Daniel Sordo Hyundai

Tous les Top 10 de la rédaction de Sportune en vidéo

Rallye de France 2012: Le PSG aussi est en Alsace !

Sur les routes du rallye de France 2012, qui se dispute actuellement en Alsace, la Citroën DS3 de Nasser Al-Attiyah ne passe pas inaperçue car elle arbore fièrement sur son capot le logo du PSG. Explications…

Nasser Al-Attiyah court le rallye de France 2012 avec le logo du PSG

Du Parc des Princes aux routes du rallye de France 2012, le PSG est décidément partout, même présent dans une manche du championnat du monde des rallyes que se disputent en ce moment en Alsace les meilleurs équipages dont le Français (et Alsacien) Sébastien Loeb. Mais que vient faire le Paris Saint-Germain dans cette histoire ? Il est présent, en gros logo sur le capot de la DS3 Citroën du Qatari, Nasser Al-Attiyah.

Au rallye de France 2012, le logo du PSG est sur le capot de la DS3 de Nasser Al-Attiyah

L’explication nous a été donnée par le pilote, cité dans Le Parisien : « C’est un clin d’oeil au président du PSG Nasser Al-Khelaïfi qui est un ami personnel depuis de nombreuses années. Nasser m’a dit qu’il tenterait de venir me voir cette semaine en Alsace. J’ai donc apposé ce logo du PSG sur le capot de la voiture. Je pense que ça lui fera plaisir. » Surement car la vitrine est belle sur une manche du championnat du monde WRC, qui plus est le Rallye de France 2012, et elle associe clairement le Qatar au PSG.

Le pilote qatari terminera-t-il sa manche du championnat du monde WRC ?

no images were found

Charge désormais à Nasser Al-Attiyah de ne pas déraper en cours de route. La saison dernière, en effet, pour sa première participation au rallye de France, il avait abandonné dès la première spéciale. Mais Nasser Al-Attiyah est un sportif accompli, vainqueur du Dakar en 2011 puis d’une médaille de bronze à l’épreuve du skeet aux JO 2012 de Londres. Il est aussi l’un des meilleurs ambassadeurs sportifs de son pays qui n’hésite pas à jouer la carte à fond pour assurer la promotion du Qatar.

Sébastien Loeb en WRC: Un avenir en discussion…

Sebastien Loeb - @Iconsport

Sebastien Loeb, WRC – @Iconsport

Alors que Sébastien Loeb est seul au monde en tête du championnat du monde WRC 2012 au volant de sa Citroën DS3, son avenir est désormais l’objet de discussions à l’intérieur de l’écurie du constructeur au chevron. Yves Matton a indiqué cette semaine que Loeb fera partie de l’équipe en 2013, car son contrat expire à la fin de l’an prochain, mais sans entrer dans les détails en ce qui concerne la réalité de son activité. Bien qu’il existe une tentation d’obtenir un 10ème titre, le champion français n’a pas encore réellement décidé s’il allait poursuivre sa carrière en tant que pilote la saison prochaine.

Avec Sébastien Loeb, les discussion autour de son avenir en WRC portent sur 2014 à 2016

En réalité Citroën ne discute pas avec Loeb de l’an prochain, mais des trois années suivantes (2014/2015 et 2016), afin de définir son rôle auprès de la marque française. Un rôle d’ambassadeur de la marque DS par exemple, à la manière de ce qu’avait fait Ferrari avec Michael Schumacher entre 2007 et 2009 ? Peut-être, mais rien n’est moins sûr aujourd’hui. Une position de team manager ? Tout dépendra de l’envie de Citroën de continuer en WRC à l’avenir.  Bref, les possibilités sont importantes pour le pilote et le constructeur français.

Un avenir mystérieux pour Sébastien Loeb…

Reste que l’an prochain sera probablement une surprise d’entrevoir Loeb encore comme pilote, allant chasser un titre de plus à son palmarès légendaire, tout comme de le découvrir dans une autre fonction. Notons que Loeb anticipe depuis quelques temps l’avenir en ayant lancé un team de compétition à son nom il y a une année environ. Un premier pas vers le futur.

WRC: Red Bull va racheter les droits du championnat ?

Sebastien Loeb en WRC - @Iconsport

Sebastien Loeb en WRC - @Iconsport

La boisson énergisante Red Bull n’en fini pas de s’investir dans la course automobile. Déjà sponsor de l’équipe officielle Citroën en WRC avec Sébastien Loeb, la société autrichienne vise ni plus, ni moins que le rachat des droits promotionnelles du championnat du monde des rallyes (WRC). Selon plusieurs sources, l’annonce devrait être attendue pour le prochain rallye d’Allemagne, à la fin du mois d’Aout. Cela permettre surtout d’y voir plus clair pour cette discipline du sport automobile en délicatesse économique depuis plusieurs mois.

Red Bull serait sur le point de racheter les droits promotionnelles du WRC pour une dizaine de millions d’euros

La Fédération International de l’Automobile avait repris la promotion du WRC en février 2012, suite à la résiliation de la société CSI, via sa filiale North One Sport , qui était le promoteur du championnat jusqu’à présent. Un appel d’offre de la FIA a été lancé et Red Bull, via  Red Bull Media House était un des trois candidats (avec une société Sud-Africaine et Eurosport). Finalement c’est la puissance économique et marketing de Red Bull qui l’a emporté pour une somme qui n’a pas été dévoilée, mais qui tournerait autour de quelques dizaines de millions d’euros seulement.

La reprise du championnat par Red Bull, une bonne nouvelle ?

Cette annonce de reprise est aussi politique pour la Fédération. Car les rumeurs de retrait de Ford d’une part et surtout dernièrement de Citroën (qui avait discuté avec un fond d’investissement du Qatar pour reprendre son équipe, lançant un imbroglio médiatique incroyablement confus), ont été très forte ces trois derniers mois. La reprise du championnat par Red Bull serait donc une bonne nouvelle, afin de préserver l’équilibre d’une discipline anonyme, malgré les succès du français Sébastien Loeb, depuis plusieurs années.

WRC: Quel avenir pour l’épreuve reine des rallyes ?

Sebastien Loeb au rallye de Monte Carlo 2012 @Icon Sport

La fin d’une ère pour le rallye et tout particulièrement le WRC ? Il semble bien que oui. La vitrine du Monte-Carlo et la victoire tricolore de Sébastien Loebcache la forêt qui subit une déforestation massive. Le groupe Volkswagen souhaite venir dans la discipline à l’horizon 2013, mais le plateau actuel est relativement pauvre. L’avenir de Citroën Sport est suspendu à l’envie de son pilote star de continuer l’aventure après 2012. Ford se concentre vers des équipes privées. Mini réduit sa voilure avec Prodrive. Le plateau de cette année ressemblera à un duel Hirvonen – Loeb sur le papier. Mais, pour cela il faudra le voir.

Qui pour diffuser le WRC à la TV ?

Or, les World Rallye Cars souffrent désormais d’un problème de retransmission. David Richards (fondateur de Prodrive) reprend pour 300 millions d’euros les droits commerciaux de la discipline en Avril 2000, via la société ISC (International Sportsworld Communicators). Ce sera un énorme échec et les pertes financières s’accumulent. Il y a 5 ans, ISC est vendu à North One Television, pour être une nouvelle fois vendue début 2011, à Convers Sports Initiatives (CSI). Avec toujours ces pertes financières. CSI a été déclaré en faillite et son propriétaire, le russe, Vladimir Antonov est recherché par Interpol pour détournement de fond. Aujourd’hui les droits appartiennent à la FIA.

Des discussions avec Eurosport ont eu lieu avant d’être rompues la semaine dernière. Le WRC se retrouve donc aujourd’hui sans promoteur, ni diffuseur TV et des constructeurs qui hésitent. Bref la discipline se meurt progressivement.

Les voitures personnelles des pilotes de F1 : Fernando Alonso, Jeep Wrangler Rubicon